Devenez actionnaire d'aqui.fr

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

20/12/21 : En concertation avec les Maires, la préfète de Gironde rend obligatoire le port du masque dans les centres-villes des communes touristiques d’Arcachon et de Saint-Emilion durant les vacances scolaires de Noël, tous les jours de 12H00 à 19H00.

16/12/21 : Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se rend ce jeudi à Laruns, puis à Peyrehorade et Hastingues pour rencontrer les acteurs locaux, exprimer le soutien de la Région.

10/12/21 : Alors que l'alerte ROUGE vigilance crues et inondations est en cours à Bayonne, l’autoroute A63 est coupée entre les sorties 6 de Bayonne Nord et 5 de Bayonne Sud vers Espagne, et entre les sorties 5 Bayonne Sud et 7 d’Ondres, dans l'autre sens.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/01/22 | Le cyclisme mis en lumière à Royan

    Lire

    L’opération « Cyclistes, brillez » - organisée par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette, l’association vélo Pays Royannais et la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique - se tiendra le jeudi 19 janvier de 14h à 18h, à Royan. Afin de sensibiliser la communauté cycliste à l’importance d’être éclairé pour assurer sa sécurité, plusieurs animations sont prévues dont un atelier de conseil, des quizz et jeux, la mise à disposition de brassards et autocollants réfléchissants, ainsi qu’une parade lumineuse de quelques kilomètres dans la ville, de 18h à 19h30.

  • 19/01/22 | Olympiades des Métiers : pluie de médailles pour les jeunes néo-aquitains

    Lire

    La finale nationale de la 46ème édition des Olympiades des métiers s'est tenue à Lyon du 13 au 15 janvier. La Nouvelle-Aquitaine revient avec une belle moisson de récompenses. Sur les 47 participants néo-aquitains, ils sont 31 jeunes en formation à en revenir avec médaillés dont 12 Girondins, 5 Landais, 4 Corréziens, 3 Haut-Viennois, 2 Charentais, 2 Basques, 2 Viennois et 1 Lot-et-Garonnais ! Au total : 7 médailles en or, 6 en argent, 13 en bronze sans oublier l'attribution de 5 médailles d’excellence.

  • 18/01/22 | On recrute dans le Pays Basque

    Lire

    Le 1er février, le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et Wizbii organisent un e-Job Dating à destination des jeunes du Pays Basque. Au cours de cet événement, une dizaine d'entreprises issues des secteurs de la banque, du tourisme, de l'hôtellerie notamment seront présentes pour échanger et rencontrer les 80 candidats en visioconférence pour des postes en CDI ou CDD. Inscription obligatoire avant le 27 janvier.

  • 18/01/22 | Mineurs non accompagnés : La justice donne droits aux Départements face à Zemmour

    Lire

    En septembre 2020, 22 Départements dont la Dordogne, la Gironde, la Haute-Vienne, les Landes et le Lot-et-Garonne, avaient porté plainte contre Eric Zemmour pour provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence ainsi que pour injures publiques et pour diffamation à caractère raciste, suite à ses propos tenus sur les mineurs non accompagnés sur CNews. Ce 17 janvier le tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement déclarant Eric Zemmour coupable de provocation à la haine raciale. "Une victoire pour la démocratie", commentent les Départements plaignants. Eric Zemmour a déclaré faire appel.

  • 18/01/22 | Ouverture de centres de dépistage temporaires en Dordogne

    Lire

    Face aux besoins croissant de tests, afin de maintenir un accès facilité au dépistage pour tous, des centres temporaires de dépistage ouvrent leurs portes en Dordogne à : -Périgueux à la Clinique du parc, 26 rue Paul Louis Courrier Du lundi au vendredi de 15h à 18h, samedi de 9 h à 12h, sur rendez-vous (Doctolib). -Bergerac au Centre hospitalier en drive, du lundi au vendredi sur rendez-vous (Keldoc et Sante.fr) -Villefranche du Périgord - Maison de Santé Pluridisciplinaire à partir du 19 janvier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Coutanceau : sa vision durable de la cuisine de la mer dans un livre

21/12/2021 | A La Rochelle, le chef Christopher Coutanceau sort un livre de 200 pages sur la cuisine de la mer

Christopher Coutanceau avec son livre Les Saisons de l'Océan

Le chef triplement étoilé Christopher Coutanceau sort un livre pour Noël sur « Les Saisons de l’océan ». Cet ouvrage de 200 pages joliment illustré présente 85 espèces de la mer (poissons, crustacés, coquillages et algues), que l’on peut acheter et cuisiner en fonction des saisons, sans épuiser la ressource halieutique. En plus des caractéristiques de chaque espèce et des rappels de réglementation, le chef dispense quelques conseils pour bien choisir et bien cuisiner ces produits de la mer. Rencontre avec le chef Christopher Coutanceau, à l’issue de la présentation de l’ouvrage en décembre.

@qui! : Pourquoi c’était important pour vous de sortir ce livre aujourd’hui ?

Christopher Coutanceau : Ca faisait quatre ou cinq ans que je voulais sortir un livre sur la saisonnalité marine. J’avais beaucoup de clients qui me demandaient des conseils, parce qu’ils ne savaient pas quoi acheter, à quelle saison et comment le préparer. C’était aussi un prolongement de mon combat pour préserver la ressource. Mon engagement, c’est un respect que j’ai de la nature et de l’océan en tant que pêcheur de loisir et cuisinier de la mer. Je vois son état. Dans le Sud de la France par exemple, on est passé de la naissance de 60 millions de sardines à 20 millions à cause des particules de plastique qui les rendent stériles. Dans nos eaux, si l’eau prend un degré de plus durant la période de reproduction des bars, tous les alevins seront des femelles ; à deux degrés de plus, il n’y aura plus de ponte du tout. Qu’est-ce qu’on va manger ? Des poissons d’élevage dont la culture équivaut à nos élevages terrestres en batterie ? On a encore les moyens de sauver les populations sauvages, autant s’en donner les moyens maintenant. Plus les consommateurs iront dans le sens de ma démarche, moins les espèces fragilisées seront pêchées en pleine période de reproduction.

@! : Comment avez-vous structuré ce livre pour aider les consommateurs à bien choisir leurs produits de la mer ?

C.C. : Le livre est structuré en 4 chapitres, par saison, en commençant par le printemps. A chacune d’entre elles, on apprend ce qu’on peut consommer. On indique également les dates auxquelles les espèces se reproduisent, celles durant lesquelles on peut les consommer sans nuire au renouvellement de la ressource, la méthode de pêche à préconiser et la taille à privilégier – il arrive qu’on voit sur les étalages des poissons trop petits qui n’ont pas eu le temps de se reproduire de leur vie. Je donne aussi deux ou trois conseils pour les préparer en cuisine. Le livre ne parle pas que des poissons mais aussi des crustacés, des coquillages, des plantes marines et des légumes marins. C’est une façon de varier son alimentation et les plaisirs gustatifs. Certaines espèces sont un peu comme les légumes anciens, très utilisés autrefois, puis délaissés. Il faut renouer avec. Certains légumes marins par exemple, n’ont rien à envier à nos légumes terrestres : non seulement ils ne consomment pas de terres arables, mais ils sont remplis de vitamines et d’oligo-éléments, et ils sont délicieux.

"Pour moi toutes les espèces de poissons sont nobles"

@! : Parmi les 85 espèces mises en avant dans ce livre, un certain nombre est mal connu voire inconnu du grand public. Pourquoi ce parti pris ?  

C.C. : L’être humain a créé le concept de « poisson noble » et de « poisson pas noble » - Pour moi, les espèces sont toutes nobles. Il se trouve que les espèces les plus en danger d’extinction sont les poissons nobles : le bar, le turbot, la sole, la dorade. Le plus terrible, c’est qu’on consomme a peu près une quinzaine d’espèces dans le monde alors qu’il y en a des centaines. Moi, je voudrais mettre à la carte des jolis tacots de ligne, mais je sais qu’ils ne seront pas pêchés car ils ne seront pas vendus. Donc dans ce livre j’essaye de mettre en avant ce genre d’espèces pour inviter les gens à les goûter. Derrière, j’espère que cela permettra de développer une économie de la pêche plus artisanale, locale, qui est aujourd’hui en souffrance. C’est la pêche industrielle qui détruit les océans. Si un marché de ces espèces dites non nobles et locales se développe, la pêche artisanale pourra rebondir.

@! : Vous pourriez donner un exemple pour bien agir?

C.C. : Prenons le bar. Il va partir sur les frayères au large de nos côtes fin décembre et va revenir début avril. Durant toute cette période, il est en reproduction. Il arrête également de se nourrir. Si vous mangez du bar en février, il sera fibreux et nerveux, sans gras, avec une chair compliquée à travailler. Donc il vaut mieux se tourner vers d’autres espèces d’hiver et de printemps.

@! : Pour rédiger cet ouvrage, vous avez fait appel à l’aquarium de La Rochelle. Pourquoi aviez-vous besoin de cette caution scientifique ?

C.C. : Je connais les périodes de reproduction des poissons mais on voulait être au plus juste en faisant certifier nos informations. L’équipe de l’aquarium est très bien placée, ils connaissent très bien les animaux marins, ils en élèvent et en soignent, ils en font aussi naître en vue de réintroduction, et ils ont une belle équipe de scientifiques qui travaillent sur ces sujets […] Le livre se concentre sur les espèces de l’Atlantique parce que ce sont celles que l’on trouve ici, dans le Golfe de Gascogne, mais peut-être ferons nous un jour un livre sur ceux de Méditerranée. On peut même faire le tour des mers du globe ! Notre objectif premier était de faire au plus près, de commencer par notre terroir. La suite dépendra du succès du livre.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
4141
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !