aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

31/05/16 : En rugby, Arsène Nnomo, le pilier gauche du SUA âgé de 35 ans, prolonge son contrat avec le club agenais.

31/05/16 : En Lot-et-Garonne, aujourd’hui, à la demande du préfet, les forces de l’ordre ont procédé à l’évacuation des occupants sans droit ni titre (zadistes), installés sur des parcelles faisant partie du périmètre de la future technopôle Agen-Garonne (TAG)

30/05/16 : A Villeneuve-sur-Lot, grève générale des enseignants de l'EREA, établissement régional d'enseignement adapté, le mercredi 1er juin pour les risques de suppression définitive des postes d'enseignants éducateurs en internat.

29/05/16 : En battant Colomiers, 28-16, l'Aviron Bayonnais obtient dans son stade fétiche son billet pour la finale de Pro D2 qu'il disputera samedi prochain à Toulouse face à Aurillac, grâce à la botte de Bustos Moyano qui a marqué 23 points à lui seul.

27/05/16 : Alerte rouge pour le Biarritz Olympique: quand son voisin l'Aviron joue pour la montée, la DNACG, chargée du contrôle de gestion des clubs a décidé de rétrograder Narbonne, Bourgoin et Biarritz en Fédérale. Le club ferait appel face à ce coup fatal.

26/05/16 : Ce matin, prologue à la manifestation de protestation contre la loi El Khomri, une centaine de militants de la CGT ont bloqué le port de Bayonne avant de rejoindre la manifestation pour asphyxier le rond point Saint- Léon, axe stratégique de la ville

24/05/16 : Concerts, spectacles de danse, bal sévillan et toro de fuego figurent, entre autres animations, au programme du festival Flamenco y feria qui se déroulera à Pau du vendredi 24 au dimanche 26 juin+ d'info

21/05/16 : Avec la commune d'Amorots, canton Pays de Bidache, le cap des 100 (sur 158) favorables à l'établissement public de coopération intercommunale unique du Pays basque, EPCI,(contre 33), a été franchi.Le préfet Durand peut en préparer l'arrêté le 31 mai.

17/05/16 : Après, s'être installé à l'hôtel Regina de Biarritz,les dix-sept joueurs en stage de l'équipe de Didier Deschamps sont allés s'oxygéner à Anglet, sa ville voisine, dans la foret de Chiberta où ils ont effectué une virée de une heure à VTT.

CJD - Soirée 2016 - Cenon
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 31/05/16 | Les zadistes évacués de la TAG en Lot-et-Garonne

    Lire

    En décembre 2014, une cinquantaine de personnes s’était installée sur des parcelles et dans des bâtiments appartenant à l’agglomération d’Agen, sur le site du projet de technopôle Agen Garonne. Actuellement, 8 bâtiments appartenant à l’agglomération d’Agen sont occupés. Pour chacun d’entre eux, des décisions de justice intervenues en 2015 et 2016 ont ordonné l’expulsion des occupants illégaux. Aujourd’hui, 31 mai, à la demande du préfet, les forces de l’ordre ont procédé à leur évacuation.

  • 31/05/16 | Jeu de piste européen à Agen le 1er juin

    Lire

    A l'occasion de ses 50 ans, la Maison de l’Europe 47 a décidé de faire découvrir l’Europe en organisant un jeu de piste le 1er juin à 14h30 dans les rues du quartier Tapie-Mondésir. Au programme : 12 animations pour faire découvrir les 28 pays de l’Union Européenne. Des questions seront posées comme « savez-vous ce que représentent les 12 étoiles du drapeau de l’Union Européenne » Pour participer, inscription auprès de la Maison de l’Europe : 05.53.66.47.59 ou contact@maisoneurope47.eu

  • 26/05/16 | Chômage ALPC: + 0,4% en avril , France:-0,6%

    Lire

    En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A s'établit à 301 961: +0,4 %/mars (+1 329 ) (- 0,4 % sur 3 mois et + 0,1 % sur un an). France métropolitaine:- 0,6 %/mars - 1,2 % sur trois mois et de 0,6 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en avril 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,4 % pour les moins de 25 ans (–0,2 % sur 3 mois et –6,7 % sur un an), de 0,5 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–0,6 % sur 3 mois et –0,3 % sur un an) et de 0,3 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–0,1 % sur 3 mois et +5,8 % sur un an).

  • 25/05/16 | Le Ceser de la Région ALPC : oui mais au budget

    Lire

    Le CESER d'ALPC tout en approuvant le projet de budget considère comme essentiel que le Conseil régional conserve son rôle d’animateur du développement économique et social sur son territoire, en maintenant son action auprès du secteur associatif dans les domaines culturels et sportifs. Par ailleurs, "le CESER attire l’attention sur l’annonce par la Région d’une baisse structurelle des dépenses de fonctionnement. Cette stratégie aura des conséquences sur les politiques économiques, sociales et environnementales alors que les dépenses d’intervention sont souvent créatrices de richesse et d’emploi."

  • 25/05/16 | Un prix pour développer la langue occitane

    Lire

    L'Office Public de la Langue Occitane lance le Prix Jan Moreu sur l’innovation linguistique. Celui-ci récompense un projet exemplaire et innovant en termes d'actions, de produits ou services sur le thème de la transmission ou de l’utilisation de la langue occitane (événementiel, produit numérique, action de sollicitation ou sensibilisation de la population, outil pédagogique etc.)La candidature est ouverte aux personnes morales ou physiques majeures. Ce prix est doté d'une récompense pouvant aller jusqu'à 5 000 €. Renseignements sur ofici.occitan@gmail.com

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | Les signes officiels de qualité du Périgord tiennent salon à Paris

28/02/2013 | Pendant deux jours, les produits périgourdins sont mis en valeur au salon international de l'agriculture, à travers de nombreuses animations et dégustations.

Philippe Colas préside la fédération des signes d'origine et de qualité de la Dordogne

La gastronomie périgourdine, ce sont des produits, des savoir-faire, des belles histoires entre des producteurs et des chefs renommés. Pendant deux jours, le salon international de l'agriculture a fait la part belle aux produits du Périgord : foie gras, noix, cabécou, poulet, agneau du Périgord et vins de Bergerac à travers un show culinaire, animé par Philippe Mesuron et Christian Borini. Ce fut également l'occasion de présenter la toute jeune fédération départementale des signes d'origine et de qualité de Dordogne et du Périgord.

Le Salon international de l'agriculture se fait aussi "faire valoir" des produits du terroir. Le département de la Dordogne n'est pas en reste. Pendant deux jours, les 27 et 28 février, le public parisien a pu déguster de délicieux toasts de foie gras du Périgord, de la franquette, du cabécou, de la barbe à papa au foie gras ou du pain perdu au foie gras, clin d'oeil à la journée des enfants. Pour la première fois était également présentés le marron du Périgord mais les organisateurs n'avaient pas oublié les biens connus appellations viticoles de Bergerac. Et pendant deux jours, le stand du Conseil général de la Dordogne, intégré à celui de la région Aquitaine, n'a pas désempli. Les démonstrations culinaires de Philippe Mesuron, ancien de Masterchef et Christian Borini, chef argentin restaurateur à Issigeac ont séduit le plus grand nombre.
"Voir rassembler ces filières d'origine et de qualité sur une manifestation de cette importance et l'expérience vécue lors du dernier salon international du livre gourmand de Périgueux, nous a incité à nous unir, à rassembler nos forces pour travailler ensemble," explique Phiilippe Colas, producteur d'agneau du Périgord à Peyrignac. C'est ainsi que le salon de l'agriculture a marqué l'acte de naissance de la fédération départementale des signes d'origine et de qualité de Dordogne et du Périgord.

Cinq filières. Cette association réunit cinq filières :  les producteurs d'agneaux du Périgord, qui bénéficient depuis décembre 2010 d'une identification géographique protégée, la noix, le foie gras, les vins de Bergerac et la fraise du Périgord. "Notre volonté est de poursuivre ensemble diverses actions de promotion collective, de mutualiser nos moyens afin de défendre nos modes traditionnels  de productions, de renforcer l'image de notoriété du Périgord dans le domaine de la gastronomie. Cette union crée une dynamique, poursuit Philippe Colas, président de la fédération.  "Nous travaillerons en partenariat avec le Conseil général, la Chambre d'agriculture afin de devenir l'interlocuteur privilégié des filières de qualité. C'est notre souhait."
 Trois  autres filières se sont portées candidates l'association « les fermiers du Périgord » pour le poulet du Périgord, l'union interprofessionnelle de la châtaigne et du marron pour le Marron du Périgord et l'association interprofessionnelle Cabécou du Périgord.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
203
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 33 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !