Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/19 : Yannick Jadot, député européen EELV, sera présent à Bordeaux le lundi 18 novembre 2019 pour soutenir les candidats et têtes de liste écologistes sur Bordeaux Métropole notamment Pierre Hurmic, tête de liste écologiste à Bordeaux.

15/11/19 : Du 23 nov au 1er déc, le Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales se tient à Abidjan (Côte d’Ivoire). Cette année la France est à l’honneur. La Région sera présente grâce à 3 opérations menées par l’Agence de l’Alimentation NA.

15/11/19 : "Regards Croisés" tel est le thème de la conférence organisée par le député Eric Poulliat autour de la radicalisation, le 18 nov à 19h au Kyriad de Mérignac, avec T. Oubrou, Grand Imam de Bordeaux et d'H. Hussein, sociologue des médias et du genre.

14/11/19 : Charente-Maritime : Les services de l'État et 15 communes du littoral s’entraîneront dans le cadre d’un exercice départemental ORSEC au risque submersion marine les 27 et 28 novembre 2019.

14/11/19 : Niort : L'Acclameur reçoit le salon de l'enseignement supérieur samedi 16 novembre. Au programme : présentation de nombreuses formations pour des métiers d'avenir en lien avec le tissu économique local. Entrée libre.

13/11/19 : Charente-Maritime : selon le journal officiel du 7/11, le nouveau préfet Nicolas Basselier, ex préfet de l'Aisne, prendra ses fonctions le 25/11. Il succède à F.Rigoulet-Roze, devenu directeur de cabinet du ministre de la Cohésion des territoires.

13/11/19 : Niort : le festival des films sur smartphone Takavoir lance un appel à candidature pour sa prochaine édition, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2020. Les candidats doivent livrer leur film de 3 min max avant le 16 février prochain sur takavoir.fr

13/11/19 : Niort : 32 entreprises ont participé en septembre dernier au Challenge de la mobilité, soit 713 salariés du territoire. 44% ont opté pour le vélo, 12% le bus, 15% le covoiturage, 8% la marche, 8% le train. La remise des prix s'est tenue hier soir.

13/11/19 : Deux-Sèvres : Le salon des professionnels de la filière caprine Caprinov' dont la dernière édition s'est tenue en novembre 2018, reviendra du 25 et 26 novembre 2020 au parc des Expositions de Niort.

13/11/19 : Après plusieurs passages au Festival Musicalarue, Miossec revient à Luxey (40) dans le cadre intimiste de la salle de spectacles “Les Cigales“, samedi 30 novembre à 20h30. Le Brestois viendra présenter son onzième opus "Les Rescapés".

12/11/19 : Les gendarmes et la Guardia civil sont arrivés en nombre au péage de Biriatou en raison de l'opération escargot lancée par Tsunami Democra-tic, le mouvement indépendantiste catalan, relayé localement par Bizi! et Aitzina bloquant la frontière à 18h30

12/11/19 : Charente : un groupe d’étudiants en BTS SAM de CCI Charente Formation, mène un projet sur la gestion citoyenne des déchets depuis 1 an et organisent une journée environnementale ce mercredi A 15h30 au Campus CCI, à l'ex CIFOP de L’Isle d’Espagnac.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/11/19 | Foire aux miels à Brive

    Lire

    Ce dimanche 17 novembre de 9h à 18h, la salle Brassens de Brive accueille la 20ème édition de la Foire aux Miels. Organisé par l’association l’Abeille corrézienne et la ville de Brive, ce rendez-vous rassemble une trentaine d’apiculteurs amateurs et professionnels du Limousin. Les professionnels du miel feront découvrir les différentes étapes de l’extraction du miel et le rucher école déménage pour l’occasion son matériel. Vous aurez également la possibilité de gagner une ruche, un essaim, une formation au rucher école grâce à la tombola !

  • 15/11/19 | Lancement en Gironde d'un réseau social dédié aux personnes handicapées

    Lire

    A l'occasion des portes ouvertes des Maisons du Département des solidarités, le Département a lancé officiellement le 14 nov. un réseau social dédié aux personnes handicapées. Cette plateforme d'entraide baptisée Mobalib permet de mettre en relation personnes handicapées et valides. Son objectif est de créer une communauté et des outils numériques pour faciliter la vie quotidienne des personnes en situation de handicap.

  • 15/11/19 | La Rochelle : un nouveau pôle de formation au sein du centre hospitalier

    Lire

    Le Groupe Hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis a inauguré le 8 novembre son nouveau pole de formation à l'hôpital Marius-Lacroix, rassemblant le service de la Formation Continue, le Centre de Formation Professionnelle et le Centre d’Enseignement des Soins d’Urgence (CESU 17). Ce nouveau pôle de formation est doté de 10 salles de formations, 2 de simulation en santé, 1 d'informatique, ainsi que 2 d’ateliers bien-être. Objectif: répondre aux besoins de formation du secteur sanitaire/médicosocial.

  • 15/11/19 | Chute du Mur de Berlin : journée thématique à Bordeaux

    Lire

    Le 21 novembre prochain, l'association étudiante Die Clique organise une journée spéciale consacrée au trentième anniversaire de la chute du Mur de Berlin à l'Université Bordeaux Montaigne. Au programme : intervention d'un doctorant autour des "traces contemporaines" laissées par l'édifice, un atelier graff avec un artiste (Möka 187), une exposition centrée sur différentes "représentation(s) de la chute du Mur de Berlin par la jeunesse" ou encore la projection du film "De l'autre côté du mur", de Christian Schowchow. Toutes les infos sur la page Facebook de l'association.

  • 15/11/19 | Tommy Orange à Saint-Médard-en-Jalles

    Lire

    Dans le cadre du festival Lettres du Monde, la Médiathèque Léopold Sédar Senghor de Saint-Médard-en-Jalles reçoit l’un des auteurs phares de cette rentrée littéraire, l’Amérindien Tommy Orange le samedi 16 novembre à 16h, autour du thème « Une autre histoire de l’Amérique ». Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles. Médiathèque Léopold Sédar Senghor - Carré des Jalles Place de la République / 05 57 93 18 50 / mediatheques.saint-medard-en-jalles.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Lormont: Saveurs Métisses, la réussite culinaire de quatre femmes persévérantes

14/04/2014 | Le restaurant Saveurs Métisses à Lormont, géré par quatre femmes membres de l'association Grains d'initiatives, offre des spécialités africaines et un accueil chaleureux

Khadidja Merzouk, Jackie Lacombe, Hafsia Guermit et Fatiha Ngadi, résponsables du restaurant

Le restaurant Saveurs Métisses à Lormont est le fruit de la ténacité de quatre femmes d'origine africaine et du soutien des institutions. En 2009 elles cuisinaient en tant que bénévoles lors de manifestations du Centre Social Génicart. C'est à ce moment que l'idée du restaurant a germé dans leurs esprits. D'abord, chacune a eu le privilège de réaliser un mois de formation avec le chef voisin Jean-Marie Amat, parrain du projet. Elles se sont, ensuite, lancées dans l'activité de traiteur, en attendant le saut définitif: trouver un local pour démarrer leur restaurant. Elles ont réussi et le démontrent, aujourd'hui, avec du couscous, du yassa poulet et du gâteau aux pommes à la cannelle, parmi d'autres spécialités métisses.

Quand on entre dans le restaurant, le bois et un mélange harmonieux de couleurs font ressentir la chaleur et le métissage de l'offre gastronomique et de l'accueil des hôtes. Jackie Lacombe, congolaise résidente en France depuis 20 ans, incarne l'hospitalité de l'ambiance. Elle partage l'aventure de Saveurs Métisses avec les algériennes Khadidja Merzouk et Hafsia Guermit et la marocaine Fatiha Ngadi. Elles se sont rencontrées au sein du projet "Table d'Hôtes" du Centre Social Génicart à Lormont en tant que bénévoles, où elles ont gagné de l’expérience aux fourneaux. Elles ont cuisiné pour les participants du Carnaval des Deux Rives, pour des musiciens et elles ont même voyagé au Brésil pour apporter leurs saveurs à l'activité des artistes. En 2009, toujours engagées dans ce projet, elles se sont rendu compte qu'elles avaient une ambition commune : “On s'est dit que si on était capable de recevoir des musiciens et de dresser des tables, et que toutes on aimait la cuisine, on pourrait en faire un métier”, résume Jackie.
Détermination et soutien publiqueL'idée a germé, et elle a grandi avec la détermination de ces quatre femmes et l'appui des institutions. Elles étaient cinq d'abord, mais leur compagne a dû abandonner le projet pour raison de santé. "On a compté surtout avec la politique de la ville de Lormont et le projet du Centre social qui était dans cette optique: écouter et aider les gens à monter leur projet de vie". Le Conseil Régional d'Aquitaine, le Conseil Général de la Gironde et l'Etat ont apporté également une partie du financement. L'association "Grains d'initiatives", intégrée pour les quatre cuisinières et qui gère toujours le projet, a été constituée. Avec un contrat d'insertion (CUI) elles ont fait de la formation, supervisées par un comité de pilotage. C'est à cette periode qu'elles ont eu l'opportunité de faire un stage avec le chef Jean-Marie Amat, parrain du projet, qui leur a apporté beaucoup de savoir faire, selon Jackie Lacombe. "Il nous a conseillées de ne pas changer notre cuisine et nous a apporté des petites techniques qui nous manquaient. Travailler dans une grosse cuisine comme la sienne nous a permis de savoir comment il faut s'organiser, aussi”, ajoute-t-elle.
Le local

Restaurant Saveurs Métisses à Lormont


L'étape suivante a été le démarrage de l'activité de traiteur, en attendant le saut définitif : trouver un local dans lequel devenir autonomes. Ça a été la partie plus difficile, mais elles l'ont surmontée avec leur caractére persévérant. "C’était très difficile. Nous avions la volonté et les compétences, mais il nous fallait le soutien des institutions et leurs aides financières. Grace à cela nous avons pu développer et réaliser le projet", raconte Fatiha Ngadi. Finalement, il y a six mois, l'endroit indiqué a été trouvé à la place Auberny de Lormont. Par contre, il y manquait le matériel et les conditions optimales pour travailler. Les quatre femmes on du rafraîchir le local qui était un peu trop ancien et demander un prêt à la banque pour arranger la cuisine. La Mairie, de son côté, leur a offert le mobilier. "On a fait participer aussi nos familles qui nous ont soutenues financièrement", explique Jackie Lacombe.
Le résultatL’atmosphère que ces quatre hôtesses ont créée est  agréable mais c'est avec le palais que le résultat devient tout à fait gratifiant. Si on goûte le yassa poulet de la maison, une spécialité sénégalaise, on doit savoir que c'est l'un des plats préférés de Jackie Lacombe. "C'est du poulet mariné dans de jus de citron, avec des légumes, des oignons, des carottes, des olives et du poivron rouge pour donner de la couleur, et servi avec du riz", révèle-t-elle. Si Fatiha Ngadi doit choisir, sa recette favorite est le madfouna, bien que Jackie insiste sur le fait qu'elle est "imbattable" avec le couscous. Le madfouna est un plat à base de vermicelle cuit à la vapeur avec des fruits secs et du poulet fermier. Il est cuisiné une fois par mois chez Saveurs Métisses. Jackie Lacombe considère qu'on ne peut pas définir leur gastronomie, car elle est "universelle". Tout est fait avec des produits frais, et les quatre femmes sont chefs polyvalentes : "Moi je suis capable de faire du couscous. Fatiha, Khadija et Hafsia sont capables de faire du Tep-Djen (du poisson avec du riz et des légumes, plat également typique du Sénégal) et du poulet yassa", affirme-t-elle. Pour les desserts, c'est également un travail d'équipe, mais Khadidja Merzouk est la spécialiste des gâteaux, comme celui aux pommes à la cannelle, un suave cadeau en bouche.

Restaurant Saveurs Métisses à Lormont

Faire le point
Le projet repose toujours sur une association et envisage son avenir sans conformisme. Il y a toujours du travail pour améliorer tout ce qui fait un restaurant. Bientôt des bénévoles aideront à ranger le jardin de 1500 mètres carrés pour y installer des tables à la belle saison. Toutefois, quand on demande a leurs protagonistes de faire le point sur ces années, elles répondent fièrement. Fatiha Ngadi, qui était professeure de langue et littérature arabe au Maroc, considère que Grains d'initiatives est un modèle pour d'autres femmes et une réussit de l'immigration : "Notre présence sur le territoire français c'est une richesse pour nous et pour la France aussi". Ngadi est aujourd'hui en même temps la présidente de l'association Diddé, qui gère les deux centres sociaux à Lormont. Jackie Lacombe, qui avait travaillé dans des salons de coiffure et également sur des marchés ambulants, se réjouit que Saveurs Métisses soit devenu un projet autonome : "C'est comme avec un enfant. Tu lui apprends à marcher et puis il continue dans la vie tout seul". Khadidja Merzouk a travaillé dans la confection et le nettoyage, et Hafsia Guermit avait travaillé dans une boulangerie.

Malgré le bon départ du restaurant, les quatre cuisinières ont un regret: le départ forcé de Valerie Calmels de la direction du centre social Génicart. Elle a été mutée par la CAF en septembre 2013 et ne peut plus suivre le projet avec elles. Fatiha Ngadi, rappelle que Mme Calmels a été à l'origine du projet "Table d'Hôtes" et regrette son départ du centre social: "Nous sommes dans une société non reconnaissante. Les gens qui donnent, au lieu d’être récompensés, ils sont un peu punis". Jackie Lacombe a aussi des pensées pour l'ancienne directrice : "Elle était toujours là pour nous dire que nous étions capables. Ça nous a permis de vaincre des conditions de travail difficiles et d'avoir une cuisine et un restaurant à nous".

Pau Dachs
Par Pau Dachs

Crédit Photo : Pau Dachs

Partager sur Facebook
Vu par vous
3560
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !