Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

13/09/19 : Region : le projet Viti de la Région a été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel projet territoire d'innovation de grande ambition (TIGA). Ce programme concerne tous les vignobles et plus de 130 partenaires. Objectif : la sortie des pesticides.

13/09/19 : Charente : Le festival de photographie Barrobjectif, à Barro, fête sa 20e édition du 14 au 22 septembre. L'invité d'honneur est le photographe italien Paolo Pellegrin, multiprimé pour son travail, notamment sur les conflits dans le monde. Gratuit.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/09/19 | Deux réacteurs de la centrale du Blayais concernés par des malfaçons

    Lire

    EDF a confirmé ce mercredi que six des 58 réacteurs nucléaires français présentaient des "problèmes de conformité" et de fabrication de certains composants. Parmi ces réacteurs, on retrouve les numéro trois et quatre de la centrale du Blayais, qui comporte des malfaçons au niveau de ses générateurs de vapeur, pourtant remplacés entre 2014 et 2015. Au travers d'un communiqué, EDF a estimé que "les écarts constatés ne remettent pas en cause l’aptitude au service des matériels et ne nécessitent pas de traitement immédiat".

  • 18/09/19 | EDUCNUM : un salon pour répondre aux énigmes du numérique à Poitiers

    Lire

    Les journées EDUCNUM sont organisées à Poitiers du 20 au 22 septembre par la CNIL, le groupe VYV et l’An@é. L’objectif est de sensibiliser enfants, parents et enseignants aux défis du numérique. Un espace ludique de 130m2 a été imaginé pour les enfants, les adolescents et leurs familles. Un escape game inédit et gratuit va être proposé pour sensibiliser aux enjeux du numérique. Le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer sera présent à Poitiers ce 20 septembre pour inaugurer ce salon.

  • 18/09/19 | Tourisme : "bilan très positif" pour Charentes Tourisme cet été

    Lire

    Le tourisme dans les Charentes se porte bien, selon le bilan estival de Charentes Tourisme. Si l'avant saison et juillet sont mitigés, avec 58% des professionnels satisfaits, le mois d'août fut en revanche exceptionnel, avec des records de fréquentation. Si elle a d'abord profité à l’intérieur des terres en début de saison, la tendance s'est inversée au profit du littoral en août. L'office note une diminution de la clientèle britannique et une progression de la clientèle belge et allemande.

  • 18/09/19 | 1ere Journée du Patrimoine coordonnée par l'Office de Tourisme du Val de l'Eyre !

    Lire

    C'est la première fois que les cinq communes du Val de l'Eyre (BelinBeliet, Le Barp, Lugos, Saint-Magne et Salles) s'unissent sous une même bannière pour participer ensemble aux Journées Européennes du Patrimoine. Ainsi, une palette d’animations sera proposée - visites patrimoniales et culturelles, expositions dynamiques et reconstitutions -, le 21 septembre prochain sur tout le territoire.

  • 18/09/19 | Une plongée dans les Espaces Naturels Sensibles de la Vallée de l'Eau Blanche

    Lire

    Dans le cadre de son Agenda 21, Villenave d'Ornon propose des animations gratuites autour du développement durable et notamment une nouvelle visite des Espaces Naturels Sensibles de la Vallée de l'Eau Blanche le samedi 21 septembre, de 9h à 12h. Son but : découvrir le milieu des gravières et des anciennes cressonnières. Les participants pourront parcourir une partie du futur cheminement qui sera ouvert à la fin de l'année. Inscriptions au pôle développement durable : 05.56.75.69.85

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Lormont: Saveurs Métisses, la réussite culinaire de quatre femmes persévérantes

14/04/2014 | Le restaurant Saveurs Métisses à Lormont, géré par quatre femmes membres de l'association Grains d'initiatives, offre des spécialités africaines et un accueil chaleureux

Khadidja Merzouk, Jackie Lacombe, Hafsia Guermit et Fatiha Ngadi, résponsables du restaurant

Le restaurant Saveurs Métisses à Lormont est le fruit de la ténacité de quatre femmes d'origine africaine et du soutien des institutions. En 2009 elles cuisinaient en tant que bénévoles lors de manifestations du Centre Social Génicart. C'est à ce moment que l'idée du restaurant a germé dans leurs esprits. D'abord, chacune a eu le privilège de réaliser un mois de formation avec le chef voisin Jean-Marie Amat, parrain du projet. Elles se sont, ensuite, lancées dans l'activité de traiteur, en attendant le saut définitif: trouver un local pour démarrer leur restaurant. Elles ont réussi et le démontrent, aujourd'hui, avec du couscous, du yassa poulet et du gâteau aux pommes à la cannelle, parmi d'autres spécialités métisses.

Quand on entre dans le restaurant, le bois et un mélange harmonieux de couleurs font ressentir la chaleur et le métissage de l'offre gastronomique et de l'accueil des hôtes. Jackie Lacombe, congolaise résidente en France depuis 20 ans, incarne l'hospitalité de l'ambiance. Elle partage l'aventure de Saveurs Métisses avec les algériennes Khadidja Merzouk et Hafsia Guermit et la marocaine Fatiha Ngadi. Elles se sont rencontrées au sein du projet "Table d'Hôtes" du Centre Social Génicart à Lormont en tant que bénévoles, où elles ont gagné de l’expérience aux fourneaux. Elles ont cuisiné pour les participants du Carnaval des Deux Rives, pour des musiciens et elles ont même voyagé au Brésil pour apporter leurs saveurs à l'activité des artistes. En 2009, toujours engagées dans ce projet, elles se sont rendu compte qu'elles avaient une ambition commune : “On s'est dit que si on était capable de recevoir des musiciens et de dresser des tables, et que toutes on aimait la cuisine, on pourrait en faire un métier”, résume Jackie.
Détermination et soutien publiqueL'idée a germé, et elle a grandi avec la détermination de ces quatre femmes et l'appui des institutions. Elles étaient cinq d'abord, mais leur compagne a dû abandonner le projet pour raison de santé. "On a compté surtout avec la politique de la ville de Lormont et le projet du Centre social qui était dans cette optique: écouter et aider les gens à monter leur projet de vie". Le Conseil Régional d'Aquitaine, le Conseil Général de la Gironde et l'Etat ont apporté également une partie du financement. L'association "Grains d'initiatives", intégrée pour les quatre cuisinières et qui gère toujours le projet, a été constituée. Avec un contrat d'insertion (CUI) elles ont fait de la formation, supervisées par un comité de pilotage. C'est à cette periode qu'elles ont eu l'opportunité de faire un stage avec le chef Jean-Marie Amat, parrain du projet, qui leur a apporté beaucoup de savoir faire, selon Jackie Lacombe. "Il nous a conseillées de ne pas changer notre cuisine et nous a apporté des petites techniques qui nous manquaient. Travailler dans une grosse cuisine comme la sienne nous a permis de savoir comment il faut s'organiser, aussi”, ajoute-t-elle.
Le local

Restaurant Saveurs Métisses à Lormont


L'étape suivante a été le démarrage de l'activité de traiteur, en attendant le saut définitif : trouver un local dans lequel devenir autonomes. Ça a été la partie plus difficile, mais elles l'ont surmontée avec leur caractére persévérant. "C’était très difficile. Nous avions la volonté et les compétences, mais il nous fallait le soutien des institutions et leurs aides financières. Grace à cela nous avons pu développer et réaliser le projet", raconte Fatiha Ngadi. Finalement, il y a six mois, l'endroit indiqué a été trouvé à la place Auberny de Lormont. Par contre, il y manquait le matériel et les conditions optimales pour travailler. Les quatre femmes on du rafraîchir le local qui était un peu trop ancien et demander un prêt à la banque pour arranger la cuisine. La Mairie, de son côté, leur a offert le mobilier. "On a fait participer aussi nos familles qui nous ont soutenues financièrement", explique Jackie Lacombe.
Le résultatL’atmosphère que ces quatre hôtesses ont créée est  agréable mais c'est avec le palais que le résultat devient tout à fait gratifiant. Si on goûte le yassa poulet de la maison, une spécialité sénégalaise, on doit savoir que c'est l'un des plats préférés de Jackie Lacombe. "C'est du poulet mariné dans de jus de citron, avec des légumes, des oignons, des carottes, des olives et du poivron rouge pour donner de la couleur, et servi avec du riz", révèle-t-elle. Si Fatiha Ngadi doit choisir, sa recette favorite est le madfouna, bien que Jackie insiste sur le fait qu'elle est "imbattable" avec le couscous. Le madfouna est un plat à base de vermicelle cuit à la vapeur avec des fruits secs et du poulet fermier. Il est cuisiné une fois par mois chez Saveurs Métisses. Jackie Lacombe considère qu'on ne peut pas définir leur gastronomie, car elle est "universelle". Tout est fait avec des produits frais, et les quatre femmes sont chefs polyvalentes : "Moi je suis capable de faire du couscous. Fatiha, Khadija et Hafsia sont capables de faire du Tep-Djen (du poisson avec du riz et des légumes, plat également typique du Sénégal) et du poulet yassa", affirme-t-elle. Pour les desserts, c'est également un travail d'équipe, mais Khadidja Merzouk est la spécialiste des gâteaux, comme celui aux pommes à la cannelle, un suave cadeau en bouche.

Restaurant Saveurs Métisses à Lormont

Faire le point
Le projet repose toujours sur une association et envisage son avenir sans conformisme. Il y a toujours du travail pour améliorer tout ce qui fait un restaurant. Bientôt des bénévoles aideront à ranger le jardin de 1500 mètres carrés pour y installer des tables à la belle saison. Toutefois, quand on demande a leurs protagonistes de faire le point sur ces années, elles répondent fièrement. Fatiha Ngadi, qui était professeure de langue et littérature arabe au Maroc, considère que Grains d'initiatives est un modèle pour d'autres femmes et une réussit de l'immigration : "Notre présence sur le territoire français c'est une richesse pour nous et pour la France aussi". Ngadi est aujourd'hui en même temps la présidente de l'association Diddé, qui gère les deux centres sociaux à Lormont. Jackie Lacombe, qui avait travaillé dans des salons de coiffure et également sur des marchés ambulants, se réjouit que Saveurs Métisses soit devenu un projet autonome : "C'est comme avec un enfant. Tu lui apprends à marcher et puis il continue dans la vie tout seul". Khadidja Merzouk a travaillé dans la confection et le nettoyage, et Hafsia Guermit avait travaillé dans une boulangerie.

Malgré le bon départ du restaurant, les quatre cuisinières ont un regret: le départ forcé de Valerie Calmels de la direction du centre social Génicart. Elle a été mutée par la CAF en septembre 2013 et ne peut plus suivre le projet avec elles. Fatiha Ngadi, rappelle que Mme Calmels a été à l'origine du projet "Table d'Hôtes" et regrette son départ du centre social: "Nous sommes dans une société non reconnaissante. Les gens qui donnent, au lieu d’être récompensés, ils sont un peu punis". Jackie Lacombe a aussi des pensées pour l'ancienne directrice : "Elle était toujours là pour nous dire que nous étions capables. Ça nous a permis de vaincre des conditions de travail difficiles et d'avoir une cuisine et un restaurant à nous".

Pau Dachs
Par Pau Dachs

Crédit Photo : Pau Dachs

Partager sur Facebook
Vu par vous
3483
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !