Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Marchés flottants : Quand le Sud Ouest s'invite à Paris

22/09/2008 |

Marchés flottants : Quand le Sud Ouest s'invite à Paris

Foie gras de canard et d'oie, pruneaux d'Agen, volailles fermières, ail blanc de Lomagne, truffes de Quercy, ou encore des bouteilles d'AOC Madiran, des Côtes de Gascogne ou des Coteaux de Quercy sont les nombreux produits présentés lors des marchés flottants. Si nous ne sommes pas dans le Sud Ouest sur les bords de la Garonne, c'est à s'y méprendre. Et pour cause.

Au cœur de Paris, le quai de Montebello à deux pas de la cathédrale de Notre-Dame et de l’Hôtel de ville avait pris ce week-end les couleurs du Sud Ouest. Depuis neuf ans, une cinquantaine de producteurs du Gers, du Lot-et-Garonne et du Tarn-et-Garonne se réunissent pour « les marchés flottants du Sud Ouest ».

On se bouscule quai de Montebello
Pendant trois jours du 19 au 21 septembre, on se bouscule pour l’occasion. La foule des badauds est enthousiaste. « Oh regarde, il y a du vin » s’exclame un jeune homme, de trente ans environ. « Tu crois qu’on peut trouver du Tariquet, c’est le Sud Ouest, non ? » s‘enquiert une femme d’une cinquantaine d’années au bras de son compagnon. « Je voudrais goûter ce vin » demande une autre jeune femme en anglais à Bernadette, qui vend son « Vin du tsar». « Je ne comprends pas l’anglais » dit-elle en la servant. « Ici, les clients peuvent choisir le vin qu’ils achètent, vous voyez, je leur propose toujours de goûter » dit-elle en souriant. Je viens ici depuis neuf ans, nous sommes attendus et les visiteurs sont fidèles ». Des fruits sont offerts gratuitement, la queue pour les obtenir est interminable. « Chaque année, environ 200 000 personnes se rendent ici. Nous avons eu de la chance. Jusqu’à présent nous avons toujours eu du beau temps » explique Anne Fernandez du comité départemental de tourisme de Lot-et-Garonne. Cet évènement, organisé par les comités départementaux du tourisme du Gers, du Lot-et-Garonne et du Tarn-et-Garonne a toujours lieu au moment des journées du Patrimoine.

La Banda
La Banda de Monflanquin, « Les Verts à pieds » venue pour l’occasion est chargée de mettre l’ambiance. « Nous sommes ravis d’être ici, c’est le paradis! On joue, les gens sont contents et en redemandent » explique Fabien Didier, l’un des 25 membres du groupe, qui dessine pendant sa pause. « Notre spécialité, c’est la musique traditionnelle du Sud Ouest et espagnole» explique ce joueur de caisse claire. Deux péniches sont amarrées, l’une de la Bodega qui propose des tapas et la péniche restaurant-théâtre de magie Metamorphosis, présente toute l’année sur les bords de Seine. « Nous nourrissons midi et soir l’ensemble des producteurs, avec entre 120 et 150 couverts par jour. Nous avons aussi un menu spécial Sud Ouest, pour l’occasion » précise Chantal Saint-Jean, propriétaire et gérante de Metamorphosis.

Promotion : le Sud Ouest
Pour un budget de 230 000 euros, les retombées économiques ne sont pas négligeables. Chaque producteur a un chiffre d’affaires compris entre 10 000 et 15 000 euros pour ces trois jours. L‘opération a un objectif : vanter les atouts de la région et la présenter au grand public. « Il y a dix ans, la région Ile-de-France ne représentait que 10% du tourisme dans le Lot-et-Garonne. Aujourd’hui, c’est 25%. Car les producteurs se constituent chaque année un fond de commerce » analyse Didier Benedetti, directeur du comité départementale de tourisme de Lot-et-Garonne. Une opération de promotion de grande ampleur. « Nous avons envoyé et distribué à la sortie du métro 200 000 tracts » explique Anne Fernandez, aussi du comité départemental de Lot-et-Garonne. Des tracts pas comme les autres, puisqu’il s’agit de sacs dans lesquels on pouvait récupérer les fruits offerts au public, avec inscrites au dos toutes les informations concernant les fameux marchés flottants. A l’honneur cette année, les quinze agricultrices, présentes à la foire internationale de Bordeaux, (voire article aqui), auteures d’« A tire d’elles, Une ode à la vie rurale » vendent leur ouvrage écrit en commun.
Photo : Mands.

Charlotte Lazimi

Partager sur Facebook
Vu par vous
881
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !