14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

13/12/17 : Pont d’Aquitaine fermé dans les 2 sens : rocade A630 entre échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4a (Bordeaux - Nouveau Stade) du jeudi 14 décembre 21h00 au 15 à 6h00. Déviations rocade intérieure et extérieure, via le pont François Mitterrand.

12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

  • 13/12/17 | Près de 500 000 visiteurs pour Lascaux en un an

    Lire

    Inauguré le 10 décembre 2016 par François Hollande, Lascaux a accueilli en un an près de 500 000 visiteurs. Un chiffre supérieur aux objectifs fixés par les acteurs du projet (400 000). Pour son 1er anniversaire, le site propose une nouvelle exposition temporaire intitulée "Pariétal". Ce vendredi, une plaque en hommage aux 4 inventeurs sera dévoilée en présence du dernier vivant, Simon Coencas et des familles des trois autres inventeurs. En 2018, le Sentier de la Découverte ouvrira au public.

  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Petit tour des saveurs

19/05/2008 |

lesMargotines

Des escargots à la tomate chez un certain « James » ; des macarons, muffins et meringues parfumés par une jeune et ambitieuse productrice de l'Agropôle d'Agen ; enfin, des gelées de champagne aux fraises, et bien d'autres confitures aussi incroyables de M et Mme Akgün. Ce sont toutes ces merveilles culinaires qui attendent les visiteurs du Salon de l'Agriculture.

D'un premier coup d'oeil, le stand des escargots ne semble pas surprendre. Après tout ce sont que des escargots, tout le monde connaît. Mais c'est une fois qu'on aura fait connaissance avec M « James », que notre regard sur cette spécialité française par excellence, risquera fortement de changer. James Priam est effectivement un personnage assez singulier ; on pourrait dire un Jimmy Hendrix mais trente ans plus tard. James, 58 ans, noir, avec une chevelure en tresses ne semble pas correspondre à l'image que l'on se fait des vendeurs de produits du terroir, en ne parlant pas de celle d'un vendeur d'escargot.

Tout a commencé d'une blague...
C'est pourtant bien vrai. Cela fait d'ailleurs déjà six ans que James Priam s'occupe de la production, vente et transformation d'escargots, en Lot-et-Garonne. Lorsqu'il est venu en Aquitaine, c'était le coup de foudre. Il voulait produire, mais ne savait pas quoi. Il a donc vu les spécialistes de l'INRA qui lui ont suggéré, d'un air blagueur, « Faites de l'escargot, ça se vend bien. » Sauf que James les a pris bien au sérieux.

Sur un terrain de 2000m² James en aurait queques 10 000. En général il faut attendre 1,5 an pour que l'escargot devienne adulte. James n'a pas l'intention d'attendre si longtemps. Grâce à une farine spéciale, mélange de maîs, de blé et de calcaire (pour la coquille), les escargots atteignent le stade adulte au bout de 4 mois seulement. Parmi ces quelques 10 000 escargots, James en choisit 8000 comme reproducteurs. Ceux-ci, après une période d'hivernage de novembre à mars, copulent pour pondre chacun une centaine d'oeufs au bout de deux semaines.

James Priam et ses escargotsEntre escargots à sauce tomate et muffins abricots
En ce qui concerne la dégustation, James propose des escargots au beurre, à l'ail, au persil et au piment de Cayenne. Une autre recette consisterait à les accompagner d'une sauce tomate, en les sortant au préalable de leurs coquilles. C'est une palette de saveurs bien différente que nous présente, juste à côté du stand des escargots, Natalie Hocquart, productrice de macarons, muffins et merengues.

Les macarons Ylang ylang
On sera comblé par une sélection de produits façonnés entièrement à la main ; très riches en parfums, tous naturels, et sans gluten. En dehors d'une gamme de pulpes de fruits (figue, abricot, pruneau), on aura droit à des macarons au thé vert, coquelicot, mirabelle, rose, fleur d'oranger, amande, bergamotte ou encore des saveurs un peu exotiques comme « Ylang ylang » - une fleur du Madagascar. « Je suis très gourmande et curieuse. » nous avoue Nathalie, qui ne manque pas d'idées nouvelles et compte lancer de nouvelles gammes de macarons sablés et salés.

Les amateurs des spécialités signées « Les Margotines » de Mme Natalie, pourront les retrouver, en dehors du Salon, sur le site de l'Agropôle d'Agen, où Les Margotines ont monté leur petit laboratoire. C'est par contre dans le Médoc que sont « mijotées » les confitures originales de M et Mme Akgün. Tous les deux présentent un parcours assez particulier. Licenciés d'une entreprise de voyages d'affaires, c'est seulement en 2006 qu'ils se lancent... les confitures.

Au lieu du vin, une gelée de vin
M. Akgün et ses confitures Tout comme chez Les Margotines, les « Confitures Maison » nous offrent une palette de saveurs originales et exotiques, avec en plus, des mélanges tout à fait excitants et en grande quantité, fruits et légumes compris. Par exemple une confiture d'ananas au rhum et à la vanille ; prune à la réglisse ; ou encore de la christophine au citron vert et au gingembre. Pour créer « un côté ludique au circuit de la route des vins du Médoc, M et Mme Akgün ont eu l'idée de lancer une gamme de... gelées de vins. « Au lieu d'avoir du vrai vin au repas, chacun pourra aussi bien grignoter un petit bout de pain avec de la confiture de gelée de vin. » explique M. Akgün.

Le couple travaille aussi sur les vieilles recettes du Médoc, faits à partir du mou de raisin, c'est-à-dire de la première pression du raisin utilisé pour la production de vin. Dans les 4/5 ans qui viennent les « Confitures Maison » prévoient d'agrandir leur fabrique pour y accueillir tous les amateurs de confitures en leur faisant découvrir les mystères de la fabrication. Les gourmands n'ont pas à se soucier. On n'oubliera pas de leur offir une dégustation gratuite.

Piotr Czarzasty

Partager sur Facebook
Vu par vous
884
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !