Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/02/20 : Les producteurs des Pyrénées-Atlantiques reviennent chargés de médailles du Salon International de l'Agriculture : 95 au total, dont 19 médailles d'or, 41 médailles d'argent et 35 de bronze, produits et vins confondus.

27/02/20 : Lac de Caussade. La préfète de Lot-et-Garonne vient de faire savoir qu'elle "engage une procédure à l'encontre de la Chambre d'agriculture visant à accomplir des travaux d'office afin d'effectuer la vidange de la retenue".

27/02/20 : « Rien n’est décidé sur l’intervention des forces de l’ordre, tout est encore à l’arbitrage du Premier ministre ». Voici ce qu’a dit le ministre de l’agriculture Didier Guillaume au président de la Chambre d’agriculture 47 ce matin au SIA.

27/02/20 : Elisabeth Borne, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, se rendra ce vendredi à Bordeaux pour soutenir le candidat LaRem Thomas Cazenave aux prochaines élections municipales.

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/02/20 | La Région investit: Bientôt des alambics charentais thermodynamiques ?

    Lire

    Chalvignac Process Distillation, spécialisée dans la fabrication et l'installation d'alambic pour la production de spiritueux, porte un projet R&D qui s'inscrit dans une démarche environnementale forte et innovante : installer une pompe à chaleur comme moyen de chauffe de ses alambics au lieu du gaz. Ainsi l'entreprise rompt avec l'utilisation d'énergie fossile, diminue sa consommation énergétique, réduit les émissions de gaz à effet de serre du procédé de chauffe de l'alambic et l'empreinte carbone de la filière Cognac. Un projet (et un défi organoleptique...) à 489 000 € soutenu par la Région pour 122 300 €.

  • 28/02/20 | Gironde: 17 830 candidats aux municipales

    Lire

    Municipales: Dans les 535 communes de Gironde, ce sont 17 830 candidats qui se sont déclarés pour 8 887 sièges à pourvoir. Dans toutes les communes du département au moins une liste a été déposée. Dans les 231 communes de plus de 1 000 habitants, 496 listes ont été déposées soit 13 102 candidats (52% d’hommes et 47% de femmes) pour 5183 sièges à pourvoir. Bordeaux compte le plus grand nombre de listes, 10 listes déposées suivi de Mérignac avec 9 listes.

  • 28/02/20 | Municipales: 6 communes sans candidats dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Dans les 546 communes des Pyrénées-Atlantiques, 11 088 candidats se sont déclarés pour 7392 sièges à pourvoir. A Arrien, Urost, Higuères Souye, Pardies Pietat, Etsaut et Escout aucun candidat ne s'est présenté. Aucune élection ne pourra être organisée pour ce 1er tour. De nouveaux candidats pourront se déclarer entre les 2 tours et les élections pourront ainsi se tenir au 2nd tour. Si aucune candidature n’intervient pour le 2nd tour. Le préfet de département nomme alors une délégation spéciale chargée de gérer les affaires courantes de la commune et d’organiser de nouvelles élections dans un délai de 3 mois.

  • 28/02/20 | Création d'un nouveau label "Les Sentinelles du Goût"

    Lire

    « Les Sentinelles du Goût ». Tel est le nom du nouveau label créé de concert par l’Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine et trois étudiantes de Licence Pro "Valorisation, Animation et Médiation des Territoires Ruraux" de l’Université Bordeaux Montaigne. Ce label a pour but de protéger et de valoriser les savoir–faire et les goûts des produits traditionnels de la région.

  • 28/02/20 | Pour l'Arche en Charente, transformation numérique rime avec inclusion

    Lire

    L'association l'Arche en Charente encadre les activités de plusieurs établissements médico-sociaux, dont 3 ESAT pleinement insérés dans le tissu économique local à de multiples étapes de la filière du Cognac, de la production à l'expédition. L'association, lancée dans une profonde transformation numérique, vient d'obtenir une aide de 88 330 € de la Région (50% du budget prévisionnel). Et pour cause, le projet se double d'une démarche d'inclusion numérique au profit de ses employés en situation de handicap mental. Un atout majeur pour leur réinsertion professionnelle en milieu « ordinaire ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | 30 ans, l'âge du renouveau pour l'Ecole du Vin de Bordeaux !

03/07/2019 | De nouvelles salles, de nouveaux ateliers, plus de digitalisation... En 2019, l’Ecole du vin de Bordeaux se modernise et s'exporte aux quatre coins du monde.

Allan Sichel et ses partenaires ont inauguré ce lundi 1 Juillet le renouveau de l'école du vin

Créée en 1989, l’Ecole du vin de Bordeaux se modernise. De nouveaux locaux, des ateliers inédits, une formation en live sur internet ou encore une application mobile transforment totalement la célèbre institution bordelaise qui désire « vivre dans l’actualité et étendre sa zone de chalandise ». Perpétuant les savoirs et les secrets des vins de Bordeaux entre générations, l’école compte aujourd’hui 250 formateurs aux quatre coins du monde et accueille plus de 2000 visiteurs chaque année. Au travers de cette remodélisation, elle compte bien faciliter l’accès au savoir et renverser les frontières.

Créée il y a 30 ans par les vignerons et négociants de Bordeaux du CIVB (Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux), l’Ecole du vin est née de la volonté de transmettre le patrimoine viticole bordelais en le prodiguant au monde entier. D’abord réservée aux autochtones, grâce à un succès prompt, elle s’est développée au-delà de la Gironde et à toutes sortes de publics, amateurs comme professionnels. Aujourd’hui l’école forme 85 000 personnes dans le monde. Avec des ateliers réadaptés fréquemment suivant les tendances et 250 formateurs expérimentés de diverses nationalités, l’institution s’est exportée dans plus de 21 pays.

La méthode Montessori fait son entrée à l'Ecole du vin
Réel outil de démocratisation et de promotion des Vins de Bordeaux à travers le monde, l’Ecole se renouvelle dans un nouveau format pédagogique. Par le biais de la méthode Montessori favorisant l’autonomie et l’expérimentation, les salles se sont transformées en vrais espaces de partage où le dialogue et la convivialité exhalent. Plus modernes, plus conviviales et toujours plus connectées, les deux salles principales « Rive Gauche » et « Rive droite » constitueront un environnement viticole de qualité pour les consommateurs d’aujourd’hui et de demain. Equipée de caméras et de micros, ces deux salles permettront aussi une digitalisation des ateliers et cours proposés. Grâce à ce dispositif, des « élèves » pourront directement participer aux ateliers depuis chez eux en payant simplement l’entrée au site internet. Depuis leurs mobiles ou ordinateurs, les visiteurs pourront alors choisir l’angle de vue idéal, une révolution pour la formation. Également, mis au goût du jour, des ateliers inédits et surprenants sont nés. Parmi eux, une dégustation à l’aveugle, « Choco’Bordeaux », mêlant dégustation de chocolats et de vins ou encore « Le sommelier c’est moi ! ».

De nouveaux locaux, plus modernes et conviviaux

« Une école connectée ! »

L’Ecole du vin connait aussi une forte numérisation. A défaut d’être présente sur tous les terrains, l’institution bordelaise se lance dans le virtuel et le numérique. Depuis 2017, l’école bordelaise à lancée l’application ŒnoBordeaux. Véritable « destructrice des frontières de la formation professionnelle », l’outil offre une nouvelle solution aux experts à portée de main et gratuite. Disponible en cinq langues, l’application compte aujourd’hui presque 25 000 utilisateurs dans le monde. A la suite de ce succès toujours grandissant, l’école du vin lance le premier site d’achat en ligne de formation au vin (ecoleduvindebordeaux.com). En effet, dès l’été 2019, la vente en ligne de formation bousculera le quotidien de l’institution. De Tokyo, de Londres ou de Bruxelles, il sera maintenant simple de réserver en ligne l’atelier « Vins de Bordeaux » le plus proche. Via un catalogue en ligne qui rassemble l’intégralité des formations, particuliers ou professionnels en fonction de son niveau pourront choisir facilement l’atelier correspondant à leurs envies. Simple et pratique, le site permettra aussi la découverte du monde viticole et des portraits des formateurs.

Site internet de L’école du Vin

Damien Carrère
Par Damien Carrère

Crédit Photo : Damien C

Partager sur Facebook
Vu par vous
13774
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !