aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

24/04/17 : Résultats définitifs Pau : Votants 76,05%. Macron 29,95%, Mélenchon 21,95% , Fillon 17,96%, Le Pen 12,01 % , Hamon 8,98%, Lassalle 3,57%, Dupont-Aignan 3,01%, Poutou 1,13%, Asselineau 0,83%, Arthaud 0,44%, Cheminade 0,17%.

24/04/17 : Résultats définitifs Floirac : JLM 30,41%; EM 23,64%; MLP 17,22; BH 10,73%; FF 9,34%

24/04/17 : Résultats définitives Carbon-Blanc : EM 26,77%; JLM 23,60%; MLP 18,75%; FF 11,85%; BH 9,36%; NDA 4,74%; PP 1,89%; JL 1,71%; FA 0,71%; NA 0,41%; JC 0,21%

24/04/17 : Résultats complets à Bègles : JLM 33,63%; EM 26,02%; MLP 12,58%; BH 10,85%; FF8,90%; NDA 2,96%; JL 1,76%; PP 1,63%; FA 0,91%; NA 0,54%; JC 0,22%

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

  • 23/04/17 | François Bayrou : "Le premier défi sera de rassembler"

    Lire

    "Après tant et tant d'inquiétudes, les Français ont choisi de faire mentir les prophètes de malheur et de choisir l'espoir" estime François Bayrou. "Le premier défi sera de rassembler sans perdre son cap, avec un renouvellement des visages mais également des pratiques". Sans prendre le risque de crier victoire trop tôt, François Bayrou ajoute qu'aux élections législatives, il "sera proposé aux Français d'élire une majorité nouvelle. Le temps de cette fracture entre des supposées droite et gauche elles mêmes éclatées en leur sein n'est plus le temps que nous vivons".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | Prunier Manufacture, deuxième producteur français de caviar

18/12/2016 | La Nouvelle Aquitaine est l’une des premières régions productrices de caviar au monde. Exemple avec la manufacture Prunier à Montpon Ménestérol en Dordogne.

Neuf tonnes de caviar proposées en cinq variétés différentes sont produites à Montpon

En Dordogne, il y a le foie gras et la truffe mais parmi les spécialités de la région on y retrouve aussi aujourd’hui, sur le menu des fêtes, le caviar. Plusieurs entreprises produisent localement ce produit d'exception. Parmi elles, Prunier Manufacture, à Montpon-Ménestérol est une pisciculture prospère adaptée à l’élevage d’esturgeons. Sa production de caviar représente neuf tonnes actuellement et pourrait croître dans les années à venir. Dans les bassins, situés au bord de l'Isle, alimentés par des eaux d'une grande qualité, rien n'est laissé au hasard pour obtenir ce mets de fête.

Laurent Sabeau, directeur de Prunier Manufacture à Montpon –Ménestérol voit l'avenir avec optimisme. Sa pisciculture produit désormais neuf tonnes par an, pour un chiffre d'affaires de cinq milllions d'euros. L'entreprise périgourdine est le deuxième producteur français (derrière Sturgeon) et fait partie des dix principaux producteurs mondiaux.  Pour assurer le renouvellement des générations d'esturgeons et sécuriser ses approvisionnements, Prunier a acquis en 2011, une seconde pisciculture à Riscle dans le Gers, sur le bassin versant de l’Adour. «  Nous y avons installé notre écloserie. Mais le caviar est toujours produit sur le site de Montpon,  dans notre laboratoire» précise Laurent Sabeau.
L'entreprise compte désormais 25 salariés dont 7 personnes à Riscle. Prunier à Montpon, c'est l'histoire d'une belle aventure  humaine, familiale et entreprenariale qui a débuté, il y a 25 ans.  « Au départ, à cet endroit, il n’y avait rien, seulement des peupliers en bordure de rivière Isle. Nous sommes en 1991. Mon objectif  était de partir à la reconquête de l’esturgeon, présent dans l’estuaire de la Gironde au XIX e siècle et au début du XX e siècle. Je voulais faire de l’esturgeon uniquement pour sa chair. Nous ignorions  si l’espèce que nous avions décidée d’élever produisait le type d’œuf dont on fait le caviar, rappelle Laurent Sabeau, biologiste de formation. Les premiers recherches avec le Cémagref  sont concluants. La première production test, qui ne représente qu’une dizaine de kilos, se révèle qualitative. Le pari est osé. Laurent Sabeau relève le défi à coups d’investissements importants. «En 1997, notre production avoisinait 500 kilos. Il devenait indispensable de développer notre capacité à produire.» La rencontre avec l’homme d’affaires Pierre Bergé va s'avérer providentielle. Amateur de caviar, Pierre Bergé  souhaite redonner vie à la marque Prunier, qui évoque à lui seul toute l'histoire du caviar français. Il entre dans le capital de l’entreprise périgourdine puis actionnaire majoritaire depuis 2001.  

le caviar, un produit d'exception

80 % à l'export

80 % du caviar produit sur les bords de l'Isle à Montpon Ménestérol est commercialisé à l'export. L'entreprise est adossé au premier distributeur mondial, Caviar House & Prunier, présent dans bon nombre de pays, en Allemagne, au Japon, au Royaume Uni. En France, il existe une boutique à Paris, à Cannes, sur la croisette et à Montpon sur le site de production, pour la clientèle locale et régionale où l'on trouve également un excellent saumon commercialisé sous la marque Prunier, mais Laurent Sabeau rêve pour les années à venir, d'une boutique à Bordeaux. Cinq variétés différentes sont proposées et commercialisées entre 1500 et 6000 euros le kilo. Laurent Sabeau et son épouse Valérie, qui l'accompagne depuis le début, a encore de nombreux projets. Leur premier objectif est de continuer à développer la production de caviar : " d'ici trois ans, nous espérons atteindre 12 tonnes, précise le directeur de production. Parmi ces projets,  il y  a la volonté de mleux valoriser le poisson. "Le saumon est devenu très onéreux. Actuellement, nous commercialisons 800 tonnes de poisson. Il existe une forte demande sur l'esturgeon. Les restaurateurs sont très demandeurs. Nous sommes en train de travailler sur sa valorisation en testant des produits traiteur et des plats cuisinés. Une gamme pourrait être lancée dès 2017," détaille Valérie Sabeau. Cette valorisation pourrait aboutir à la création de cinq emplois supplémentaires. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
16230
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !