Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/07/20 | Le 14 juillet à Pau, les lanternes remplacent le feux d'artifice

    Lire

    A défaut de pouvoir organiser le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet pour des raisons sanitaires, la ville de Pau a choisi une autre option. 1200 lanternes volantes seront lâchées le 14 juillet au soir depuis six sites de lancer différents, selon les règles de distanciation physique. Biodégradables et ignifugées, elles seront lâchées par les habitants qui peuvent encore s'inscrire, y compris un enfant de plus de 12 ans s'il est accompagné d'un adulte. Détails et inscriptions: www.pau.fr

  • 11/07/20 | Biarritz: un pique-nique républicain pour fêter le 14 juillet

    Lire

    La maire de Biarritz MaÏder Arosteguy et le Conseil municipal proposent aux Biarrots mardi, un pique-nique républicain au lac Marion pour fêter le 14 juillet. Limité à 1000 personnes dans le respect des normes sanitaires. Chacun est invité à venir à partir de 12 heures avec ses victuailles pour profiter, dans une ambiance champêtre, en famille ou entre amis, d’un moment convivial et musical aux normes sanitaires. Toutefois, les personnes intéressées doivent obligatoirement s'inscrire sur le site de la ville: www.ville.biarritz.fr

  • 11/07/20 | L'Arsenal de Rochefort devient Grand Site de France

    Lire

    C'était dans les tuyaux, la nouvelle a été officialisée ce 9 juillet par le réseau des Grands Sites de France. L'estuaire de la Charente, Rochefort et son Arsenal ont été labellisés Grand site de France pour 6 ans - décision validée par le ministère de la transition écologique. Ce label reconnaît le travail réalisé sur la préservation durable des paysages et de l'accueil du public. Le territoire devient le 3e site du genre en Nouvelle-Aquitaine après le Marais Poitevin et la Vallée de la Vézère.

  • 10/07/20 | Caussade (47) : prison ferme pour Franken et Bousquet-Cassagne

    Lire

    Poursuivis pour avoir réalisé sans autorisation la retenue de Caussade (47), Patrick Franken et Serge Bousquet-Cassagne sont condamnés par le tribunal correctionnel d'Agen à 9 et 8 mois de prison ferme assortie de la révocation d'un sursis précédent, soit 22 et 13 mois ferme. S'ajoutent 65 000€ de dommages et intérêts aux associations écologistes partie civile, 32 907 € à Enedis pour la destruction d'un poteau électrique et 2 400 euros de préjudices moral, et enfin une amende, pour la chambre d'agriculture, de 40 000€ dont 20 000€ avec sursis. Les deux hommes ont dit faire appel de cette décision.

  • 10/07/20 | Université de Poitiers : des paniers alimentaires pour les étudiants

    Lire

    L'Université de Poitiers, le Crous et l’Afev organisent la distribution de denrées alimentaires pour les étudiants présents en résidence universitaire et/ou étant inscrits à l’épicerie sociale, et aussi à ceux et celles ayant bénéficié du dispositif d’urgence mis en place par l’université de Poitiers pendant le confinement. Une inscription sur le site de l'université permet de réserver un créneau. Au total, ce sont près de 350 étudiants, qui recevront chaque semaine des colis durant tout l'été de juin à fin août.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Les produits d'Aqui!: D'ici, renaissance du chocolat basque à Cambo-les-bains

12/12/2012 | Avant sa démocratisation le chocolat est un luxe réservé aux familles riches et aux cours royales.

chocolat

Anne d'Autriche, infante d'Espagne comme son nom l'indique, apporta le cacao à la cour de France en épousant Louis XIII, en 1615 à Bordeaux. A cette époque les Bayonnais connaissaient déjà le secret du chocolat, spécialité des Juifs portugais qui s'étaient réfugiés dans le quartier Saint-Esprit au XVIème siècle. En fuyant l'Inquisition ils avaient apporté avec eux l'art de faire du chocolat. Marie-Thérèse, gourmande des gourmandes, avait dit-on deux passions : le roi soleil et le chocolat et Bayonne devient la première ville chocolatière française... avant que la révolution industrielle permette aux Suisses et aux Belges d'en produire...

« Même les Basques sont étonnés d'apprendre que le chocolat est une spécialité de chez eux ! », s'amuse Christophe Puyodebat qui a ouvert un musée du chocolat à Cambo-les-bains. Il poursuit au risque de surprendre : « et les Basques, qui étaient surtout des Gascons, ont tenté de spolier les Juifs en leur interdisant de traverser le pont Saint-esprit, mais sans savoir-faire le chocolat n'était qu'un ersatz... Il n'était alors pas rare que les chocolatiers juifs passent illégalement le pont pour aller fabriquer du chocolat dans les appartements privés des riches fortunes de la ville », raconte le jeune chocolatier installé à Cambo-les-bains, dans la ville même où Jean Fagalde, installa en 1787 la première "industrie" du chocolat. « Sa maison participa à l'Exposition universelle de 1855 et décrocha le titre envié de "fournisseur de Sa Majesté l'Empereur des Français" », ajoute Christophe Puyodebat avec un brin de fierté.

Crépuscule et renaissance du chocolat à Cambo-les-bains

Mais la révolution industrielle et la démocratisation du chocolat va emporter de nombreuses fabriques de chocolat du Pays-basque. Il reste de 1844  la plus vieille maison, celle de la famille Canzenave, rue port-neuf, une institution où l'on peut encore déguster le nectar amer et épicé d'antan. Un chocolat mousseux que l'on buvait à l'époque dans des "tasses à moustaches" agrémentées d'une retenue en porcelaine qui permettait de garder les moustaches des messieurs au sec.

Au début du nouveau millénaire, Cambo-les-bains a vu disparaître Noblia, le dernier chocolatier qui transformait la fève. L'arrivée du couple Puyodebat a donné un nouveau souffle à cette petite ville riche en histoire. Lorsqu'ils ont repris la chocolaterie Laborde, la vieille maison bayonnaise produisait 1 tonne par an. Aujourd'hui, avec 11 salariés Puyodebat produit 30 fois plus. Quand on est jeune et passionné on n'a pas envie de faire la même chose que son voisin. « Tout bouge et pour se développer il faut créer », clame Christophe Puyodebat, du fond de son laboratoire. Noix du périgord, piment d'espelette, miel d'Itsasu, le jeune créateur mise sur les producteurs locaux. « Les noisettes viennent de Turin, mais il existe une forêt dans le pays basque où un agriculteur pourrait s'installer prochainement, alors pourquoi pas ? » Et si l'innovation était dans le "made in local" ? 

Olivier Darrioumerle
Par Olivier Darrioumerle

Crédit Photo : Ever Jean

Partager sur Facebook
Vu par vous
2570
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Michèle Kahn | 12/12/2012

Merci de remettre les pendules à l'heure… C'est exactement l'histoire que je raconte en détail dans mon roman "Cacao", éditions Cairn.
Michèle Kahn

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !