Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/20 | La Nature s’expose à Guéret

    Lire

    Du 22 septembre au 10 octobre, la Ville de Guéret, en partenariat avec l’association Creusographie, propose l’exposition du Concours Photo 2020 au centre culturel Espace Fayolle. Chacun des 23 participants à cette exposition sera récompensé avec une attention particulière. Les 3 premiers se verront remettre officiellement leur lot le 1er octobre prochain, pour des raisons sanitaires.

  • 24/09/20 | Bordeaux : opération de dépistage COVID-19 pour les publics prioritaires

    Lire

    L’ARS Nouvelle-Aquitaine en lien avec la Préfecture de la Gironde, la Mairie et la Métropole de Bordeaux et avec l’appui du CHU de Bordeaux et de la Protection civile, organisent une opération de dépistage gratuit de la COVID-19 Place des Quinconces à Bordeaux du 23 septembre au 30 octobre, de 13h à 17h. Cette opération concerne les personnes présentant des symptômes compatibles avec la Covid-19 munies d’une prescription médicale et celles définies comme contact à risque d’un cas confirmé par l’autorité sanitaire disposant d’un justificatif de l’Assurance maladie.

  • 23/09/20 | EELV appelle aux candidatures pour les cantonales

    Lire

    Ils entendent faire "basculer" la majorité départementale. Les écologistes de Charente-Maritime appellent aujourd'hui à candidature dans les 26 cantons. Un projet commun sera bâti sur des thèmes comme l’eau, de l’agriculture de la conchyliculture ; l’action sociale; le handicap ; l’insertion ; le tourisme durable ; la biodiversité; le transport - ainsi que la création d'emplois utiles et non délocalisables respectueux de la nature et des hommes au service des nouvelles solidarités écologiques.

  • 23/09/20 | Pau et Pays de l'Adour: l'Université labellisée université européenne

    Lire

    L'UPPA est lauréate de l'appel à projet sur les universités européennes et bénéficie du soutien de la commission européenne pour 3 ans, afin de déployer son projet UNITA. Alliant 6 universités de régions pour partie rurales, montagneuses, transfrontières et qui parlent toutes une langue romane, ce projet vise à concevoir un modèle d'université européenne intégrée autour de 3 axes : le patrimoine culturel, l'énergie renouvelable et l'économie circulaire, outre les caractéristiques géographiques et idiomatiques communes.

  • 23/09/20 | La Convention Citoyenne pour le Climat en escale dans le Sud-Gironde

    Lire

    La Députée LREM de la neuvième circonscription de la Gironde Sophie Mette se rendra ce jeudi 24 septembre à Barsac, proche de Cadillac-sur-Garonne, à l'occasion d'ateliers pour la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC). Ces ateliers seront articulés autour de cinq thèmes : les mobilités, la consommation, le logement, le travail, l'alimentation. Une partie des propositions de la CCC sera retranscrite puis présentée dans un projet de loi présenté à l'Assemblée Nationale début 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Les produits d'Aqui!: D'ici, renaissance du chocolat basque à Cambo-les-bains

12/12/2012 | Avant sa démocratisation le chocolat est un luxe réservé aux familles riches et aux cours royales.

chocolat

Anne d'Autriche, infante d'Espagne comme son nom l'indique, apporta le cacao à la cour de France en épousant Louis XIII, en 1615 à Bordeaux. A cette époque les Bayonnais connaissaient déjà le secret du chocolat, spécialité des Juifs portugais qui s'étaient réfugiés dans le quartier Saint-Esprit au XVIème siècle. En fuyant l'Inquisition ils avaient apporté avec eux l'art de faire du chocolat. Marie-Thérèse, gourmande des gourmandes, avait dit-on deux passions : le roi soleil et le chocolat et Bayonne devient la première ville chocolatière française... avant que la révolution industrielle permette aux Suisses et aux Belges d'en produire...

« Même les Basques sont étonnés d'apprendre que le chocolat est une spécialité de chez eux ! », s'amuse Christophe Puyodebat qui a ouvert un musée du chocolat à Cambo-les-bains. Il poursuit au risque de surprendre : « et les Basques, qui étaient surtout des Gascons, ont tenté de spolier les Juifs en leur interdisant de traverser le pont Saint-esprit, mais sans savoir-faire le chocolat n'était qu'un ersatz... Il n'était alors pas rare que les chocolatiers juifs passent illégalement le pont pour aller fabriquer du chocolat dans les appartements privés des riches fortunes de la ville », raconte le jeune chocolatier installé à Cambo-les-bains, dans la ville même où Jean Fagalde, installa en 1787 la première "industrie" du chocolat. « Sa maison participa à l'Exposition universelle de 1855 et décrocha le titre envié de "fournisseur de Sa Majesté l'Empereur des Français" », ajoute Christophe Puyodebat avec un brin de fierté.

Crépuscule et renaissance du chocolat à Cambo-les-bains

Mais la révolution industrielle et la démocratisation du chocolat va emporter de nombreuses fabriques de chocolat du Pays-basque. Il reste de 1844  la plus vieille maison, celle de la famille Canzenave, rue port-neuf, une institution où l'on peut encore déguster le nectar amer et épicé d'antan. Un chocolat mousseux que l'on buvait à l'époque dans des "tasses à moustaches" agrémentées d'une retenue en porcelaine qui permettait de garder les moustaches des messieurs au sec.

Au début du nouveau millénaire, Cambo-les-bains a vu disparaître Noblia, le dernier chocolatier qui transformait la fève. L'arrivée du couple Puyodebat a donné un nouveau souffle à cette petite ville riche en histoire. Lorsqu'ils ont repris la chocolaterie Laborde, la vieille maison bayonnaise produisait 1 tonne par an. Aujourd'hui, avec 11 salariés Puyodebat produit 30 fois plus. Quand on est jeune et passionné on n'a pas envie de faire la même chose que son voisin. « Tout bouge et pour se développer il faut créer », clame Christophe Puyodebat, du fond de son laboratoire. Noix du périgord, piment d'espelette, miel d'Itsasu, le jeune créateur mise sur les producteurs locaux. « Les noisettes viennent de Turin, mais il existe une forêt dans le pays basque où un agriculteur pourrait s'installer prochainement, alors pourquoi pas ? » Et si l'innovation était dans le "made in local" ? 

Olivier Darrioumerle
Par Olivier Darrioumerle

Crédit Photo : Ever Jean

Partager sur Facebook
Vu par vous
2666
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Michèle Kahn | 12/12/2012

Merci de remettre les pendules à l'heure… C'est exactement l'histoire que je raconte en détail dans mon roman "Cacao", éditions Cairn.
Michèle Kahn

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !