Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Réussir la venue du Tour en Dordogne avec les produits du Périgord

23/07/2014 | Les vins de Bergerac, le foie gras, la truffe, la noix, le canard, seront à l'honneur lors de la venue de la Grande boucle en Dordogne, vendredi et samedi.

Les membres de la commission Terroir du Comité d'organisation du Tour de France à Bergerac veulent mettre les plats dans les grands

Dès l'annonce de la venue du Tour de France en Dordogne à l'automne, le comité d'organisation du Tour de France à Bergerac, sous l'impulsion de Pascal Chanteur, ancien coureur professionnel, a souhaité mettre les petits plats dans les grands et mettre en valeur les produits du terroir sous signe officiel de qualité, en partenariat avec la Chambre d'agriculture et les filières. Depuis neuf mois, des bénévoles travaillent pour que les officiels, les journalistes, les techniciens de l'organisation, et le public puissent goûter à ces nombreux produits locaux qui font la renommée du département.

A trois jours de l'arrivée à Bergerac de la dix-neuvième étape de la Grande boucle sur la plaine de Piquecailloux, les bénévoles de la commission terroir du Comité d'organisation du Tour de France à Bergerac (COTFB) sont fin prêts. Cette commission a en charge l'organisation des repas pour le village partenaire, la soirée de gala du samedi 26, le repas des journalistes du vendredi 25, le casse croute des 160 techniciens d'ASO, et la gestion de la petite restauration et des buvettes pour le grand public. "Je ne suis pas issue du milieu du vélo, mais du monde du vin et de la gastronomie. La venue du Tour en Dordogne est une occasion unique de mettre en valeur les produits du Périgord, de démontrer les savoir-faire de nos producteurs locaux. C'était l'un des objectifs de départ du comité d'organisation, créé à l'initiative de Pascal Chanteur, ancien coureur professionnel. C'est pour notre gastronomie, une vitrine exceptionnelle que nous ne pouvions manquer," indique Christiane Delpon, une des responsables de la commission. Au fil des mois, le comité d'organisation a noué des partenariats avec l'ensemble des filières agricoles sous signe officiel de qualité : la noix, le poulet, l'agneau du Périgord, le foie gras. Toutes ont joué le jeu sans exception en fournissant la matière première et le plus souvent gratuitement. Au village départ du samedi, et à l'arrivée le vendredi soir, il y aura de nombreux stands de produits locaux. 

Quatre chefs étoilés de DordogneCette commission a donc en charge l'organisation de plusieurs repas : notamment ceux des journalistes qui se verront servir un vrai repas composé de produits locaux dès la fin de matinée du vendredi. Mais le summum sera atteint avec le repas de gala spécial VIP, le samedi soir au cloitre des récollets, le tout accompagné des vins de Bergerac. La fédération des vins et le CIVRB sont partenaires de cette opération de promotion. 180 personnes triées sur le volet y assisteront et pourront déguster du canard du Périgord, du foie gras, de la truffe et du boeuf de race blonde d'Aquitaine. "Nous avons la chance d'avoir la participation de quatre chefs étoilés du département. Marie Rougier, de la Tour des vents de Monbazillac, préparera une recette de foie gras, Vincent Arnould du Vieux Logis à Trémolat cuisinera une recette à base de boeuf de race blonde d'Aquitaine, Vincent Lucas de Sainte Sabine, de la truffe du Périgord et Didier Casaguana, des Vigiers à Monestier, préparera un plat de canard aux cèpes," précise Sylvie Chancogne. 

De la petite restauration pour le grand publicLa commission terroir a souhaité aussi et notamment pour l'équilibre financier, prévoir de la petite restauration pour les nombreux spectacteurs qui seront massés à l'arrivée, le vendredi après midi et le samedi au départ du contre la montre individuel. "Au niveau de l'organisation et de la logistique, ce n'est pas simple. le vendredi, nous ferons des sandwichs chauds à base de merguez, de saucisses réalisées par des entreprises locales. Le samedi, nous proposerons une assiette à base de boeuf de race blonde d'Aquitaine, produit localement, précise Christian Lafforgue. 150 kg de boeuf ont été commandés pour cette opération. Christian Lafforgue, habitué de ce type d'organisation bénévole,  est entouré d'une équipe de 56 personnes, toutes bénévoles.  L'organisateur, ASO, a ses contraintes et ses exigences. L'itinéraire course est entièrement privatisé. "Nous ne pouvons pas par exemple traverser la ligne d'arrivée. Il nous a fallu prévoir six camions frigorifiques, pour éviter toute rupture de la chaîne du froid dont deux de chaque côté de la ligne d'arrivée," intervient son compagnon de route et ami Jean-Paul Bonnamy. Quatre buvettes sans alcool sont également prévues sur la plaine de Piquecailloux pour l'arrivée du vendredi. "Au niveau logistique, nous sommes prêts même si un imprévu de dernière minute peut survenir. Notre principale difficulté est que nos équipes de bénévoles devront démonter le soir même les buvettes sur la plaine de Piquecailloux et les remonter avant sans doute sept heures du matin sur la place Gambetta, près du départ du contre la montre individuel," détaille Christian Lafforgue. A J-3, les membres du comité d'organisation n'espèrent plus qu'une chose, c'est que la météo soit clémente et que cette fête autour du Tour soit une réussite pour la ville de Bergerac et le département de la Dordogne. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4299
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !