Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

16/10/20 : Le marché de Noël de Bordeaux, organisé sur les Allées de Tourny, a été annulé. D'après l'association de commerçants la Ronde des Quartiers, « les conditions sanitaires, comme une jauge à 1000 personnes rendent l'organisation trop incertaine ».

15/10/20 : Le conseil d'administration de l'agence d'urbanisme Bordeaux Aquitaine (a'urba), a élu son nouveau bureau ce 15 octobre. Succédant à Véronique Ferreira, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux et 1er vice-président de Bordeaux Métropole a été élu président.

14/10/20 : La maire de Poitiers, Léonore Moncond'huy, a été élue le 13 octobre dernier Vice-Présidente de Cités Unies France.

14/10/20 : Des travaux sont prévus sur le pont d’Aquitaine et ses abords dans la nuit du 14 au 15 et du 15 au 16/10. Ils engendrent la fermeture, dans les deux sens de circulation sur la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 et 4.

13/10/20 : La Préfecture de Gironde a décidé de lever les mesures de restrictions d'eau sur l'ensemble du Département. « Les récents épisodes de pluie ont permis d'améliorer significativement le débit des cours d'eau », ajoute la Préfecture.

07/10/20 : Charente-Maritime : la commune de Saint-Pierre d'Oléron est lauréate pour être un centre de préparation des Jeux olympiques 2024 dans six disciplines: handball, badminton, judo, taekwondo, taekwondo para-olympique et BMX Race.

06/10/20 : La foire aux livres de Brive, qui devait se tenir les 6,7 et 8 novembre sous une forme réduite, n'aura finalement pas lieu cette année, a annoncé la mairie ce mardi. La prochaine édition est programmée les 5,6 et 7 novembre 2021.

06/10/20 : Charente-Maritime : à l'aéroport de La Rochelle, la ligne La Rochelle – Lyon est, depuis hier, de nouveau desservie 2 fois par jour les lundis et vendredis, au départ de La Rochelle à 6h00 et 17h10.

05/10/20 : L'Arena Futuroscope et le CREPS de Poitiers ont été retenus par le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pour pour devenir Centre de Préparation aux Jeux pour des équipes de basket-ball, hand-ball et volley-ball.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/10/20 | Charente-Maritime : appel à candidature pour 11 carrelets

    Lire

    La préfecture lance l’attribution prochaine de 11 emplacements de pontons de pêche au carrelet, répartis sur les communes de Marsilly, Saint-Laurent-de-la-Prée, Fouras, Saint-Nazaire-sur-Charente, Saint-Palais-sur-Mer et Saint-Pierre-d’Oléron. Les fiches descriptives des emplacements et la procédure de candidature seront affichées pendant un mois, du vendredi 16 octobre au mercredi 18 novembre inclus, dans les mairies concernées et téléchargeables sur le site internet de la préfecture.

  • 20/10/20 | Charente-Maritime : une journée pour devenir "aidant du numérique"

    Lire

    Le Département 17, l'agglo et la Ville de La Rochelle, SOLURIS, Net SOLIDAIRE et HUBIK organisent un évènement "Numérique En Commun[s]" jeudi 22 et vendredi 23 octobre, à la Maison du département à La Rochelle. Objectif : mobiliser les acteurs de la médiation numérique du territoire (professionnels ou non) et garantir la qualité de leur accompagnement. Ce NEC Atlantique s'adresse à ceux qui sont déjà aidants numériques, ou souhaitent le devenir. Contact: numeriqueinclusif@charente-maritime.fr

  • 20/10/20 | Espace dans ma ville : une 4ème édition à Limoges

    Lire

    Du 26 au 30 octobre, la Ville de Limoges participe à l’opération « Espace dans ma ville ». A cette occasion, les jeunes de 8 à 14 ans vont pouvoir profiter de nombreuses animations autour de la découverte de l’espace. Cette opération a pour but de sensibiliser les jeunes à la culture scientifique et spatiale au travers de l’intervention de Récréasciences et des Petits Débrouillards. Renseignements et inscription au 05 55 45 97 20.

  • 20/10/20 | Bordeaux : une structure d'hébergement d'urgence va être déplacée

    Lire

    Le centre d'accueil d'urgence (CAU) Trégey, à Bordeaux, doit être relocalisé dans le cadre de l'opération Euratlantique. La structure permettant d'accueillir 94 sans domicile fixe, doit être installée dans un immeuble de logements sociaux au cœur de la bastide, entre les lycées François Mauriac et Trégey. La fin des travaux de relocalisation du CAU Trégey, portés par Clairsienne et soutenus par le Conseil Régional, est prévue pour avril 2022.

  • 19/10/20 | Les Régions vont publier un livre de caricatures dans les lycées

    Lire

    A l'occasion du Congrès des Régions de France qui se tient au siège de la Région île de France, le président Renaud Muselier a annoncé que les 13 régions de France ont pris l'initiative de publier un livre de caricatures politiques et religieuses pour le diffuser dans les lycées. "Cet ouvrage rassemblera les caricatures religieuses et politiques les plus marquantes parues dans la presse régionale aux côtés de celles parues dans la presse nationale" et "un collège d'historiens sera sollicité pour remettre en perspective le droit à la caricature dans l'histoire politique de notre pays"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Un air du Périgord flotte sur Montmartre en ce week end de Pentecôte.

18/05/2013 | Le Périgord à Montmartre

Le Périgord à Montmartre 2013

Le Périgord au cœur de Paris ? C’est le pari de cette septième édition du « Périgord à Montmartre ». Pour l’occasion, 32 producteurs et interprofessions, répartis dans 40 tentes, se sont donnés rendez-vous. Leur ambition : faire découvrir les saveurs et la richesse de la région, devant des Parisiens et des touristes gourmands ravis.

Pour la 7e édition, des producteurs de la région de foie gras, de noix, d’escargots, de fraises  de cabecou et bien d’autres spécialités  se retrouvent rue d’Azaïs dans la capitale, derrière le sacré cœur. Le lieu n’a pas été choisi au hasard : le cœur de Paris permet de toucher les Parisiens. « Il y a 13 millions de visiteurs par an à Montmartre, ça fait un potentiel de 90.000 par jour, vous imaginez », remarque Nicolas Platon, directeur de la communication du Conseil général de la Dordogne. Après notre participation aux fêtes des vendanges, nous avons eu l’idée de créer cet évènement. C’était il y a sept ans. » L’objectif : faire découvrir le Périgord, ses produits phares bien sûr, sa gastronomie, mais aussi sa richesse culturelle. Les producteurs peuvent ainsi fidéliser une clientèle et remplir leur carnet d’adresses. Un principe, sauf pour les interprofessions, les producteurs changent chaque année. « A une autre exception près, explique Nicolas Platon. Si vous venez de sortir un nouveau produit, comme un rosé pour un viticulteur, vous êtes susceptible de revenir ». Le budget de la manifestation pour le Conseil général : 150.000 euros.

Le Périgord à Montmartre 2013

Dans la joie et la bonne humeurChristiane et Pierre Lacabanne, qui s’occupent de la ferme de Charnaillas sont présents à Paris pour la première fois. Cette mère et son fils de 20 ans présentent leur foie gras. « Mon mari est resté à la ferme. Il y a beaucoup de travail ». Mais les deux sont heureux de cette escapade parisienne. « Ça change », insiste Pierre, avant de proposer une rillette de canard à des acheteurs. « Nous sommes heureux d’être là et espérons revenir », explique-t-il. Car leur spécialité n’est pas seulement le canard et l’oie. Ils produisent aussi des noix, des asperges bio et des truffes.

Garde champêtre d’antan « et je tiens au d’antan », nous précise-t-il, Jean-Pierre Monmarson ne boude pas son plaisir en cette journée ensoleillée. Présent pour animer les stands et munis de son tambour, il salue les producteurs, harangue les passants, et contribue pour beaucoup à l’ambiance chaleureuse. « Oyé, oyé à la population, lance-t-il. Nous représentons le Périgord. » En s’adressant à des acheteurs venus savourer les fruits fourrés au foie gras de Norbert. « Vous allez voir, c’est délicieux. Et quel savoir-faire ! ». Ici, on croise surtout des touristes et des curieux. Des Américaines dégustent du fromage, pas loin des Italiens sont fascinés par des escargots. On vient aussi s’acheter un smoothie de fraises ou on pose devant une fresque représentant celle de Lascaux 2.

Le Périgord à Montmartre 2013

Marie-Noëlle Freyssignet en est à sa sixième manifestation, car elle est éleveuse de chèvres et animatrice de « l’interprofession Caprine de Dordogne Périgord » qu’elle représente pendant ces journées. Leur interprofession compte pas moins de  120 éleveurs, dont 28 fromagers fermiers et une production de 13 millions de litres de lait en produit transformés et 20.000 chèvres dans le Périgord. « Vous voulez goûter ? », demande-t-elle à un couple de retraités, visiblement séduit et qui achète deux barquettes. « Nous venons surtout ici pour faire découvrir nos produits , précise-t-elle. Ici, pas de gros bénéfices, mais une volonté de fidéliser une clientèle et exposer le savoir-faire du Périgord ». En ce moment, le temps est compliqué pour les producteurs. « Il y a quelques années, nous étions 150 éleveurs et pas 120. Nous ne sommes pas les plus à plaindre. Mais les charges montent et pas le prix du lait. Pourtant nous travaillons entre 50 et 80 heures par semaine », rappelle-t-elle avec le sourire. A quelques stands, Elisabeth Guillemot, présente sa production d’escargots, devant certains touristes ébahis. Avec son époux, ils sont héliciculteurs. En Dordogne, ils ne sont que trois éleveurs d’escargots. « En élevage, on produit des gros gris », nous apprend-t-elle. Dans leur six parcs, le couple élève pas moins de 250.000 escargots début mai et ce pour cinq mois. « Pendant cette période, les escargots grossissent de 500 fois leur taille contre trois ans pour le Bourgogne », précise-t-elle.

Samedi et dimanche, le programme reste chargé, avec concours de cuisine et concert le samedi et animation culinaire le dimanche.

Charlotte Lazimi
Par Charlotte Lazimi

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2278
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !