Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 23 mai à 18h à la mairie d'Oloron. L Bordeaux-Tarbes ; Bayonne-Tarbes et Pau-Bedous y seront étudiées à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

20/05/19 : Ultimatum lancé par les pruniculteurs de la CR47 à l’ensemble des transformateurs "afin qu'ils trouvent un compromis sur un prix satisfaisant pour conforter les producteurs, ou bien ceux-ci les obligeront à le faire dans un avenir proche."

20/05/19 : Suite à l’incendie de samedi soir dans le parking des salinières, le tram C est interrompu entre les stations Quinconces et Gare Saint-Jean. Le C ne reprendra qu’après la levée de doute sur l’état de la structure de la dalle où circule le tramway.

20/05/19 : La section Gironde de l’Ostau Occitan crée une rencontre bimensuelle sur la culture et la langue occitanes à Bordeaux. Rdv au café associatif Le Petit Grain, le mardi de 18h45 à 20h30. Ce 21 mai: "Chansons traditionnelles occitanes de diverses régions"

19/05/19 : Le gros incendie qui s'est déclaré samedi à Bordeaux dans le parking des Salinières a mobilisé plus de 100 pompiers et 50 véhicules, nécessité l'évacuation des riverains et va avoir pour conséquence l'interruption de trafic sur la ligne C du tramway

19/05/19 : Vienne : avec les problèmes informatiques rencontrés par Parcours'sup, l'université de Poitiers assure que tous les postulants dans les filières qui ne sont pas en tension seront acceptés à la rentrée prochaine.

18/05/19 : Vinexpo Bordeaux fait le bilan : 650 participants à son symposium d'experts sur le climat, 2300 "rendez-vous qualifiés" pendant le salon mais une forte baisse du nombre de visiteurs, "de l'ordre de 30%".

17/05/19 : Venue en éclaireuse à Espelette en ce jeudi, Brigitte Macron devrait précéder le chef de l’État, Emmanuel Macron en visite à Biarritz ce vendredi où il rencontrera le préfet et des élus dont Michel Veunac, le maire de Biarritz en préparation du G7.

16/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 20 mai à 18h à la mairie de La Réole. La ligne Bordeaux-Agen y sera étudiée à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

16/05/19 : À quelques jours des élections européennes, l'association Voix Publique(s) et le CRIJ Nouvelle-Aquitaine mettent l'Europe en procès pour une soirée ludique le 21 mai à 18h30 au CRIJ de Bordeaux. "Pour ou contre l'Europe, venez témoigner!" + d'info

16/05/19 : Le candidat LR aux Élections Européennes François-Xavier Bellamy sera présent le 23 mai prochain 19h à Marans (17) en compagnie du député LR Christian Jacob, et de deux autres candidats LR aux Européennes, Christina Soroni et David Labiche.

15/05/19 : Niort : l'agglomération vient d'inaugurer de la nouvelle Pépinière d’Entreprises du Niortais située dans des anciens locaux du Credit Agricole, plus de 300m2 dédiés au coworking, 20 bureaux et des possibilités d’accueil événements sur 1000m2.

15/05/19 : Le 24 Mai, 180 choristes interpréteront le Magnificat de Jean-Emmanuel Filet, et le Credo pour 6 voix d’Alexis Duffaure, écrits pour chœur, orgue, cuivres et cloches. Deux créations mondiales, commandes de la Maîtrise de Bordeaux.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/05/19 | Handicap: succès pour le DuoDay en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    1769 duos ont été constitués en Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de la 2ème édition nationale du DuoDay, qui s’est tenue jeudi 16 mai. La Nouvelle-Aquitaine représente près de 14% des duos salarié-personne handicapée constitués au niveau national. En Gironde, 421 duos ont pu être concrétisés. Le Lot-et-Garonne, où le DuoDay a été lancé dès 2016, est aussi très impliqué, avec 366 duos. Plus de 1000 employeurs, publics et privés se sont mobilisés dans la région, pour cette journée qui se veut être un tremplin vers l’emploi des personnes en situation de handicap.

  • 20/05/19 | Elections européennes du dimanche 26 mai : procurations

    Lire

    Les élections européennes ont lieu le dimanche 26 mai. En Dordogne, les bureaux de vote seront ouverts entre 8 h et 18 h. Si vous êtes absents le jour du vote, il est encore possible de faire établir sa procuration. La démarche est à effectuer auprès des commissariats de police de Périgueux et de Bergerac (du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h à 16h), dans les brigades de gendarmerie de la Dordogne et au tribunal d'instance du domicile ou lieu de travail du demandeur.

  • 20/05/19 | Une idée pour Floirac? La 3ème édition des budgets participatifs est lancée!

    Lire

    Les habitants de Floirac ont jusqu’au 27 septembre pour proposer leurs idées. Pour être éligibles, les projets doivent respecter certains règles, comme avoir un intérêt commun, agir en faveur de l’amélioration du cadre de vie, ne pas dépasser 25 000 €, porter sur le domaine public ou encore respecter les principes de la démarche participative locale. Les services municipaux travaillent toujours à la mise en place des projets de l’édition 2018. Toutes les infos sont à retrouver sur la plateforme participative.

  • 20/05/19 | Parcours'Sup : l'université de Poitiers promet d'intégrer la plupart des postulants

    Lire

    Suite aux dysfonctionnements de Parcours Sup, l'université de Poitiers assure qu'elle intégrera bien tous les postulants à la rentrée prochaine, dans les filières qui ne sont pas sous tension : chimie, informatique, mathématiques, physique, sciences de la terre, sciences de l'ingénieur, langues étrangères appliquées, lettres, géographie et aménagement, histoire, histoire de l'art et archéologie, musicologie, philosophie et sociologie.

  • 18/05/19 | Préparation du sommet Youth7 à l'Hôtel de Région à Bordeaux 

    Lire

    Ce samedi 18 mai à 14h, Alain Rousset (président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine) et Nathalie Lanzi (vice-présidente en charge de la jeunesse) accueillent le Youth7 (G7 des jeunes) pour un atelier de concertation afin de préparer le sommet, qui aura lieu le 9 au 14 juin à Paris. Ce sommet rassemblera une délégation de jeunes leaders de chaque pays du G7 et de l'Union européenne. Ils veulent attirer l’attention des chefs d’État et du gouvernement sur les préoccupations de leur génération.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Un nouveau souffle pour la conserverie Henri Piquet

07/03/2019 | La site internet de la conserverie Henri Piquet fera également peau neuve le mois prochain, avec un nouvel espace de vente en ligne.

Conserverie Henri Piquet

Conserverie historique de la Gironde, l’entreprise créée en 1933 par Henri Piquet a été rachetée en mars 2018 par deux Bordelais, Guillaume Coiffe et Jérémy Strohner. Épicuriens bordelais et amis de longue date, ils veulent perpétuer la tradition du pâté made in Cestas.

Exilés de leurs terres bordelaises pendant plusieurs années, après une formation à Kedge, Guillaume Coiffe et Jérémy Strohner sont revenus dans la région avec l’ambition de racheter une entreprise agroalimentaire locale. C’est chose faite depuis un an, avec la reprise de la conserverie Henri Piquet, entreprise phare de la Gironde, qui produit des pâtés, conserves de légumes et plats cuisinés.

Avec sa production dans un petit atelier à Cestas, a conserverie Henri Piquet veut promouvoir le terroir. Aujourd’hui, 100 % des produits utilisés sont français, voire le plus souvent lorsque cela est possible, néo-aquitains. Preuve de cet engagement, le sel utilisé dans les produits Henri Piquet sera désormais exclusivement originaire de l’île de Ré.

Une activité fondée sur deux autres engagements : des recettes sans colorants, sans conservateurs et sans arômes, ainsi que le renforcement d’une image populaire. Comme l’explique Jérémy Strohner : « Ma fille a 6 ans. Je veux qu’en lisant la liste des ingrédients, elle comprenne ce qu’elle mange ». Effectivement, des étiquettes réduites à leur strict minimum : viande, foie et lard de porc, sel, fécule de pomme de terre, piment d’Espelette, tout est limpide dans la recette, héritée des précieuses archives d’Henri Piquet.

Une implantation locale, proche des habitants

Créée à Bègles, l’entreprise a déménagé dans les années 1970 à Cestas, où elle est aujourd’hui toujours implantée. Un seul atelier de fabrication pour l’ensemble des produits de la marque, qui embauche aujourd’hui 10 employés. Le renouveau apporté par Guillaume Coiffe et Jérémy Strohner a permis de relancer l’activité et d’embaucher deux salariés.

Afin de se rapprocher des Cestadais, une boutique a ouvert récemment à côté de l’atelier de fabrication. Ouverte les lundis et mercredis après-midi, elle vise à recréer du lien avec les habitants : « Beaucoup ne savaient pas que nous étions implantés ici, alors que dans le département, tout le monde connait la marque ! ». Pour ce premier mois d’ouverture, la boutique offrira une boite à chaque foyer de Cestas.

Conserverie Henri Piquet

Objectif expansion pour la marque

Forte d’une image de marques bien implantée dans la mémoire des Girondins, Guillaume Coiffe et Jérémy Strohner souhaitent ramener en enfance leurs clients : « c’est une marque de notre enfance, des pique-niques à la plage, des repas entre amis ». Leur objectif est désormais d’être vendus dans 100 % des distributeurs de Gironde. Quitte à mettre fin à une distribution à plus grande échelle : « être vendu au supermarché de Vélizy en région parisienne, mais pas dans celui de la même enseigne à Talence, ça n’a pas de sens pour nous », explique Jérémy Strohner. Avec 90 % du chiffre d’affaires de la marque réalisée en Nouvelle-Aquitaine, difficile de ne pas privilégier les revendeurs régionaux pour les deux associés.

Dans l’optique d’une production toujours plus locale et qualitative, la conserverie propose depuis février une gamme bio. Aux côtés des 3 références de pâtés bio déjà proposées, les deux entrepreneurs espèrent pouvoir lancer bientôt des conserves de légumes bio, pour compléter leur offre commerciale. L’offre de plats cuisinés a été revue à la baisse, pour se recentrer sur des plats typiques de la région : garbure au manchon de canard, coq au vin de Bordeaux…

Également, dans l’esprit de convivialité qu’ils souhaitent mettre en avant, ils envisagent une distribution accrue de la marque dans les bars et restaurants locaux, grâce à leur nouveau format 90 g. « Le pâté, c’est l’esprit de l’apéro entre amis et c’est le sens que l’on veut donner à la marque ». Ils avouent même avoir refusé des offres de la grande distribution pour des marques distributeurs : « Ça ne nous intéresse pas, notre but, c’est uniquement la région, le département, nous avons un léger chauvinisme bordelais ! », conclut Jérémy Strohner.

Marianne Chenou
Par Marianne Chenou

Crédit Photo : Marianne Chenou

Partager sur Facebook
Vu par vous
5699
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !