Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/05/19 : Roman Mikhalev, danseur étoile du Ballet de l'Opéra National de Bordeaux depuis 2012, fera ses adieux à la scène le 31 mai lors du ballet Quatre Tendances. Une soirée durant laquelle il offrira au public un solo de danse parmi ceux qu'il a préférés.

27/05/19 : Résultats complets Bordeaux (33) : LREM 29,47%, EELV 21,54%, RN 9,40%, LR 9,02%, PS 8,49%, LFI 6,20%, G.S 4,21%

27/05/19 : Dordogne : Résultats définitifs : Participation : 58,28 % : RN : 25,15 %, LREM : 19,26 %, EELV : 11,38 %, LFI : 8,60 %, PS-LUG 7,45 % ; LR : 7,05 %, PC : 3,68 %, LDG Hamon : 3,62 %, DLF : 3, 50 %

27/05/19 : Résultats complets Bègles : EELV 21,69%, LREM 17,67%, RN 14,47%, LFI 10,63%, PS 9,20%

27/05/19 : Angoulême (16) : LREM : 24,05%, EELV : 17,02%, RN : 16,12%, PS-PP : 8,46%, LFI : 8,40%, LR : 7,68%, G.S : 4,79%. Taux de participation : 52,54%.

27/05/19 : Résultats complets Vienne (86) : RN 22,58%, LREM 21,78%, EELV 14,24%, LR 7,35%, PS 7,30%, LFI 6,58%, DBLF 3,63%, G.S 3,54%

27/05/19 : Résultats complets Charente (16) : RN 25,56%, LREM 21,48%, EELV 12,23%, LFI 7,61%, LR 7,17%, PS 6,56%, DBLF 3,61%, G.S 3,54%

27/05/19 : Deux-Sèvres, résultats départementaux définitifs : LREM : 23,62%, RN 20,64%, EELV : 14,09%, LR : 7,52%, PS-PP : 7,04%, LFI 6,16%, G.S : 3,63%. Taux de participation : 48,99%.

27/05/19 : Résultats Lot-et-Garonne : RN : 29,47 %, LREM : 19,17 %, EELV : 10,30 %, LR : 7,38 %, LFI : 6,70 %, PS : 6,11 %, , DBLF : 4,46 %, GS : 3,03 %, PC : 2,56, UDI : 2,39 %. Taux de participation : 50,20 %. Taux de participation : 55 %.

27/05/19 : Charente-Maritime : résultats départementaux définitifs : RN 25,26%, LREM 22,60%, EELV 13%, RN 7,68%, LFI 6,60%

27/05/19 : Landes résultats complets: LREM 22,95%, RN 21,29%, EELV 10,80%, PS 10,47%, LR 6,95%, LFI 6,88%, GS 4,23%

26/05/19 : Résultats complets Creuse (23) : RN 24,37%, LREM 18,28%, EELV 9,82%, LR 9,68%, LFI 8,89%, PS 6,97%, G.S 4,21%

26/05/19 : Résultats Tulle (19) : dans la ville de François Hollande, les résultats font office d'exception à la règle. RN : 18,5% ; LEREM : 18,4% ; PS : 14,2% ; EELV : 11,8% ; LFI : 7,7% ; LR : 7,4% ; PCF : 6,3% ; autres listes : 15,7%.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/05/19 | Canicule: le registre de prévention réouvre à Pau

    Lire

    Conformément à la loi, une cellule de veille saisonnière communale est à nouveau mise en place à Pau entre le 1er juin et le 31 août, afin de veiller à la situation des personnes isolées, âgées ou handicapées, pouvant être fragilisées par des températures élevées et persistantes. Dans ce cadre, un registre nominatif et confidentiel, répertoriant les personnes vulnérables est ouvert dans toute commune de plus de 5000 habitants. Pour vous y inscrire, ou inscrire un proche, contacter le Service Autonomie et Solidarités Seniors de la Ville de Pau 0559278370

  • 27/05/19 | Recrudescence des cas de rougeole en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    La rougeole est de nouveau présente dans notre région. Une recrudescence du nombre de malades est apparue dans les Pyrénées-Atlantiques (en lien avec un foyer de personnes ayant participé à la Foire au jambon de Bayonne), et plus généralement dans le sud de la région. Au total, entre le 1er janvier et le 19 mai, 98 cas de rougeole ont été signalés en Nouvelle-Aquitaine, dont 22 ont nécessité une hospitalisation. L'âge médian des malades est de 22 ans. La plupart n’était pas, ou insuffisamment, vacciné.

  • 27/05/19 | La Rochelle planche sur des solutions de mobilités innovantes avec le Québec

    Lire

    Depuis juillet 1996, la Communauté d’Agglomération de La Rochelle et la Ville de Saint-Jérôme au Québec coopèrent pour développer des projets innovants en particulier dans le domaine des véhicules électriques et véhicules hybrides rechargeables et l’intégration de bornes de recharge dans le mobilier urbain. Les deux villes ont signé un nouveau partenariat ce 24 mai pour continuer de favoriser l'innovation. Pour La Rochelle, la mobilité durable fait partie de son programme territoire zéro carbone.

  • 27/05/19 | Réaction Sophie Borderie psdte PS du CD47

    Lire

    "En Lot-et-Garonne, les résultats enregistrés sont conformes aux résultats nationaux avec néanmoins une accentuation du vote d’extrême droite, comme cela était malheureusement déjà le cas en 2014. Localement, il est plus que jamais nécessaire de poursuivre notre combat pour la ruralité et pour l’équité territoriale. Bien souvent, celles et ceux qui subissent des injustices et vivent un sentiment de relégation trouvent refuge dans le vote extrême. Acteurs de la vie publique, nous avons tous un rôle à jouer dans ce combat. J’y prendrai toute ma part."

  • 24/05/19 | Coup froid sur le Festival "Biarritz en été"

    Lire

    Le maire, Michel Veunac, a appris avec stupéfaction -et une certaine colère- l’annulation de ce festival par ses organisateurs. Festival d'envergure faisant partie des nouveaux temps forts de l’été. Les organisateurs évoquent des raisons d’ordre financier pour justifier l'annulation soudaine de cette deuxième édition qui leur avait confiée. La Ville de Biarritz a donc décidé de réinscrire deux soirées supplémentaires des Jeudis de l’Océan en juillet et elle organisera un grand concert gratuit le 10 juillet à la Côte des Basques, en collaboration avec l'Atabal.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Un nouveau souffle pour la conserverie Henri Piquet

07/03/2019 | La site internet de la conserverie Henri Piquet fera également peau neuve le mois prochain, avec un nouvel espace de vente en ligne.

Conserverie Henri Piquet

Conserverie historique de la Gironde, l’entreprise créée en 1933 par Henri Piquet a été rachetée en mars 2018 par deux Bordelais, Guillaume Coiffe et Jérémy Strohner. Épicuriens bordelais et amis de longue date, ils veulent perpétuer la tradition du pâté made in Cestas.

Exilés de leurs terres bordelaises pendant plusieurs années, après une formation à Kedge, Guillaume Coiffe et Jérémy Strohner sont revenus dans la région avec l’ambition de racheter une entreprise agroalimentaire locale. C’est chose faite depuis un an, avec la reprise de la conserverie Henri Piquet, entreprise phare de la Gironde, qui produit des pâtés, conserves de légumes et plats cuisinés.

Avec sa production dans un petit atelier à Cestas, a conserverie Henri Piquet veut promouvoir le terroir. Aujourd’hui, 100 % des produits utilisés sont français, voire le plus souvent lorsque cela est possible, néo-aquitains. Preuve de cet engagement, le sel utilisé dans les produits Henri Piquet sera désormais exclusivement originaire de l’île de Ré.

Une activité fondée sur deux autres engagements : des recettes sans colorants, sans conservateurs et sans arômes, ainsi que le renforcement d’une image populaire. Comme l’explique Jérémy Strohner : « Ma fille a 6 ans. Je veux qu’en lisant la liste des ingrédients, elle comprenne ce qu’elle mange ». Effectivement, des étiquettes réduites à leur strict minimum : viande, foie et lard de porc, sel, fécule de pomme de terre, piment d’Espelette, tout est limpide dans la recette, héritée des précieuses archives d’Henri Piquet.

Une implantation locale, proche des habitants

Créée à Bègles, l’entreprise a déménagé dans les années 1970 à Cestas, où elle est aujourd’hui toujours implantée. Un seul atelier de fabrication pour l’ensemble des produits de la marque, qui embauche aujourd’hui 10 employés. Le renouveau apporté par Guillaume Coiffe et Jérémy Strohner a permis de relancer l’activité et d’embaucher deux salariés.

Afin de se rapprocher des Cestadais, une boutique a ouvert récemment à côté de l’atelier de fabrication. Ouverte les lundis et mercredis après-midi, elle vise à recréer du lien avec les habitants : « Beaucoup ne savaient pas que nous étions implantés ici, alors que dans le département, tout le monde connait la marque ! ». Pour ce premier mois d’ouverture, la boutique offrira une boite à chaque foyer de Cestas.

Conserverie Henri Piquet

Objectif expansion pour la marque

Forte d’une image de marques bien implantée dans la mémoire des Girondins, Guillaume Coiffe et Jérémy Strohner souhaitent ramener en enfance leurs clients : « c’est une marque de notre enfance, des pique-niques à la plage, des repas entre amis ». Leur objectif est désormais d’être vendus dans 100 % des distributeurs de Gironde. Quitte à mettre fin à une distribution à plus grande échelle : « être vendu au supermarché de Vélizy en région parisienne, mais pas dans celui de la même enseigne à Talence, ça n’a pas de sens pour nous », explique Jérémy Strohner. Avec 90 % du chiffre d’affaires de la marque réalisée en Nouvelle-Aquitaine, difficile de ne pas privilégier les revendeurs régionaux pour les deux associés.

Dans l’optique d’une production toujours plus locale et qualitative, la conserverie propose depuis février une gamme bio. Aux côtés des 3 références de pâtés bio déjà proposées, les deux entrepreneurs espèrent pouvoir lancer bientôt des conserves de légumes bio, pour compléter leur offre commerciale. L’offre de plats cuisinés a été revue à la baisse, pour se recentrer sur des plats typiques de la région : garbure au manchon de canard, coq au vin de Bordeaux…

Également, dans l’esprit de convivialité qu’ils souhaitent mettre en avant, ils envisagent une distribution accrue de la marque dans les bars et restaurants locaux, grâce à leur nouveau format 90 g. « Le pâté, c’est l’esprit de l’apéro entre amis et c’est le sens que l’on veut donner à la marque ». Ils avouent même avoir refusé des offres de la grande distribution pour des marques distributeurs : « Ça ne nous intéresse pas, notre but, c’est uniquement la région, le département, nous avons un léger chauvinisme bordelais ! », conclut Jérémy Strohner.

Marianne Chenou
Par Marianne Chenou

Crédit Photo : Marianne Chenou

Partager sur Facebook
Vu par vous
5818
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !