aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

28/04/17 : Dans le cadre du «Mai de la Photo», le Musée de Gajac de Villeneuve/Lot met à l'honneur le photographe d’après-guerre, Jean Dieuzaide. Artisan, globe-trotter et publicitaire, il explora divers domaines de la photo et fut primé de nombreuses fois.

27/04/17 : Charente-Maritime : le chômage a augmenté de +0,3% en 12 mois, portant à 56 550 le nombre de demandeurs d'emploi. L'augmentation est plus importante du côté des demandeurs en catégorie A (aucune activité) avec +1,4% entre février et mars.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/04/17 | Le conseiller régional Christophe Cathus délégué aux liaisons routières

    Lire

    Le Conseiller régional bergeracois Christophe Cathus devient délégué aux liaisons routières régionales. Les priorités de cette délégation sont ainsi données au maintien d'une qualité de service public répondant aux besoins des usagers, à la poursuite et à l'harmonisation de l'intervention publique régionale mais aussi à l'élaboration d'une convention Ter unique au 1er janvier 2019 et à celle du schéma régional de l'Intermodalité.

  • 29/04/17 | Le maire de Périgueux en appelle aux bénévoles pour le 2e tour

    Lire

    Compte tenu des déclarations faites par les partis traditionnels dont le candidat n’est pas présent au second tour, les sympathisants qui endossent habituellement le rôle d’assesseurs et de scrutateurs ne participeront pas à la tenue des bureaux de vote. Le maire de Périgueux lance un appel à tout électeur de la commune qui voudrait bien assurer cette mission le 7 mai dans l’un des 20 bureaux. Les électeurs tentés par cette expérience sont invités à se faire connaître avant le 3 mai au 05.53.02.82.40.

  • 29/04/17 | Le PS de Dordogne appelle à voter Macron

    Lire

    La Fédération de la Dordogne du Parti Socialiste rappelle " avec gravité que l’abstention et le vote blanc ou nul n’auront d’autre conséquence que d’aggraver le score de la candidate de l’extrême-droite, voire de la porter au pouvoir. Au-delà des divergences existant vis-à-vis du projet porté par le candidat d' "En Marche", il n’y a d’autre attitude responsable que de faire barrage au Front National. C’est pourquoi le PS de la Dordogne appelle sans réserve les Périgourdins à se mobiliser le 7 mai contre la candidate du F.N en votant massivement pour Emmanuel Macron.

  • 26/04/17 | Nouvelle Aquitaine: Le chômage repart à la hausse

    Lire

    Fin mars en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 299 700 demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) augmentation de 2,2% sur un mois (4870 personnes) et de 1,7% sur 3 mois. France ( +1,2% sur 3 mois de +1,3% sur 1 mois). En un an l'évolution régionale est de - 0,8%; elle est de -0,9% au niveau national. Pôle emploi note qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie

  • 26/04/17 | Brigitte Allain, députée EELV du Bergeracois votera Macron

    Lire

    Députée du Bergeracois, je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron au 2e tour des présidentielles et mettrai tout en œuvre pour faire barrage au Front national, dont le projet, source de division, de peur, de racisme et de xénophobie est une menace pour notre pays. Ce vote ne représente pas une adhésion au projet porté par le candidat Macron (...) J'attends d'Emmanuel Macron qu'il prenne en compte, avec humilité, les millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas dans son projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Saveur | Un traiteur du Sud-Ouest : Cap sur Philippe Capdevielle

28/02/2013 | Ancien élève d'Alain Ducasse, Philippe Capdevielle est aujourd'hui l'un des leaders de la réception haut de gamme en Aquitaine.

Photo Philippe Capdevielle, chef cuisinier à Bruges

Aujourd'hui basé à Bruges où son entreprise de traiteur-restaurateur est installée depuis douze ans, Philippe Capdevielle est devenu une référence en matière de réception haut de gamme en Aquitaine. Ancien élève d'Alain Ducasse, ce chef bordelais de 47 ans est passé par la case "restaurant étoilé" avant de revenir dans la région il y a une vingtaine d'années. "Les étoiles, les grands restaurants, les critiques culinaires, ce n'est pas ma tasse de thé. Je préfère le contact, le rapport direct au client; faire des plats directement pour les gens, c'est ça mon métier." Portrait d'un chef qui ne mâche pas ses mots.

"A douze ans, je voulais me marier avec la chef de classe et devenir cuisinier". Aujourd'hui, Philippe Capdevielle est mariée avec cette fameuse chef de classe et est devenu cuisinier. Un adepte du "quand on veut, on peut", un vrai. Originaire de Bordeaux, l'avenir du futur chef s'envisage en fait assez tôt: "l'un de mes premiers souvenirs, c'est au marché des Capucins. J'avais quatre ans et j'accompagnais ma grand-mère faire les courses; il était quatre heures du matin et tout le monde s'affairait dans la bonne humeur à vendre saucissons, jambons, crevettes, fromage, j'adorais ça, j'avais envie de tout goûter, de tout toucher... Et ça m'est resté!". Côté formation, il préfère mettre en avant son expérience plutôt que son parcours scolaire; Passé par la case lycée hôtelier de Talence, il n'en garde pas un souvenir impérissable et se qualifie non sans humour de "brillant élève ayant obtenu son BEP au second tour". Reprenant ici à son compte le célèbre "c'est en forgeant qu'on devient forgeron", c'est bien sûr en cuisinant que Philippe Capdevielle est devenu cuisinier. Depuis 30 ans, que ce soit à Monaco, à Paris, en Angleterre, où il a passé six mois, ou désormais dans ses locaux à Bruges, il n'a en effet jamais cessé de cuisiner: "C'est une habitude que j'aurais du mal à perdre, c'est sûr..." Tant mieux, fort à parier que personne ne lui demandera de perdre une si bonne habitude.

"10 ou 3000 couverts? peu importe, j'aime le challenge" Loin des distinctions culinaires où certains ont la tête dans les étoiles Michelin, Philippe Capdevielle préfère se consacrer à une "cuisine humaine et proche des clients". Et des cuisines, il en a connu, c'est sûr. Des premières saisons qui ont suivi le lycée hôtelier de Talence au fameux Louis XV monégasque du non moins fameux Alain Ducasse, l'expérience a été riche. A propos de ce dernier, une précieuse recommandation subsiste: "Pendant plus de deux ans à travailler aux côtés d'Alain Ducasse, s'il est bien un conseil que j'ai retenu, c'est celui-ci: - chaque jour, on a un problème à résoudre alors il faut prendre une décision et s'y tenir sinon les problèmes s'accumulent et on ne s'en sort pas -. J'applique ça quotidiennement et ça marche."
Fort de ses (bonnes) décisions, c'est aujourd'hui dans ses cuisines, à Bruges, que Philippe Capdevielle fait ce qu'il aime faire, organiser des réceptions de A à Z ( chez lui, on s'occupe de tout quand il s'agit de gérer un repas, des plats bien-sûr mais aussi des couverts, des bougies, des fleurs... de tout oui). Employant une trentaine de personnes, son entreprise de traiteur-restaurateur se charge aussi bien des mariages  que des congrès en passant par les simples séminaires. Qu'ils soient 10 ou 3000 à servir, peu importe le flacon, l'ivresse (des préparatifs) est toujours au rendez-vous: "Peu importe les circonstances, quand on me commande quelque-chose, on a ce qu'on m'avait commandé; c'est comme ça que je fonctionne." C'est dit.
Et pour ceux qui seraient tenté de se laisser surprendre par ce chef surprenant, préparez-vous à déguster ce qu'il préfère cuisiner: une soupe de potiron à la truffe blanche, un bon boeuf de Bazas et un pain-perdu rendu gagnant par une petite touche de glace vanille pour finir. C'est bien les surprises aussi.

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Modaliza photographe.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1527
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !