Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Deux week-ends d'exception pour les produits basques

12/09/2014 | Installée au coeur du Pays Basque la fromagerie Istara fête ses 50 ans, le vignoble d'Irouleguy ouvre son domaine et ses caves. Riche week-end !

Fromagerie Istara

Le Pays basque est devenu une des régions françaises les plus tendances en matière de produits du terroir. Du jambon dit de Bayonne au gâteau basque en passant par le fameux fromage de brebis, il est un signe qui ne trompe pas : ils figurent en bonne place dans les valises des estivants qui veulent non seulement ramener un souvenir mais aussi ils sont devenues des valeurs sûres à l'export. Samedi, une journée portes ouvertes est organisée à l'ancienne fromagerie Pyrénéfrom de Larceveau, samedi et dimanche aussi dans les domaines Saint-Etienne-de Baigorry et d'Irouleguy. Le dessert, le gâteau basque, sera servi le 5 octobre à Cambo-les-Bains.

"Ossau-Iraty!!!!", la légende des bergers basques... Sur le petit écran, le fromage de brebis du Pays Basque est devenu le concurrent d'un autre fleuron gastronomique... le jambon de Bayonne. Samedi 13 septembre, Istara, la fromagerie la plus ancienne fêtera ses 50 ans d'existence avec une journée portes ouvertes et l'inauguration d'une nouvelle boutique... Il faut savoir que 20 000 visiteurs se rendent à Lareceveau, dans le canton d'Iholdy, à 15 mn de Saint-Palais et de Saint-Jean-Pied-de Port,  pour y dénicher l'Istara, le seul fromage AOP Brebis des Pyrénées, qui a reçu une médaille d'or au dernier Salon de l'Agriculture, Le P'tit Basque, une tomme pur brebis ou encore le Chistou, aux deux laits, vache et brebis.

Les chiffres parlent d'eux mêmes: chaque année, 25 millions de litres lait de brebis sont transformés dans la fromagerie que l'on appelait autrefois Pyrénéesfrom, et donner 5 500 tonnes de fromage.
Franck Poyard, directeur de la fromagerie, se réjouit de l'activité économique de son entreprise: "Elle permet à 520 producteurs de lait implantés dans un rayon de 35kms de perdurer leur tradition pastorale. Ce sont cinquante années de fidélité réciproque qui nous lient à ces exploitations à qui nous achetons le lait. 135 salariés, pour la plupart des Basques travaillent sur le site et s'y succèdent de génération en génération."
Depuis 1964, la recette inspirée de la tradition pastorale est restée la même: du lait, de la presure, des ferments... "Alternative aux autres pâtes pressées, traditionelles type Cantal ou Comté, ce segment du marché a un potentiel important de développement",  se réjouit Nathalie Lafuente, chef du groupe marketing. Les Allemands, les Américains et même les Suisses raffolent du "P'tit Basque". Cillage, découpage, brassage et chauffage, moulage et pressage, salage, affinage et conditionnement sont les sept étapes de l'inégalable fromage de brebis. "Pour des raisons évidentes d'hygiène, il ne sera pas possible aux visiteurs de pénétrer au coeur des salles de fabrication", explique Franck Poyard. 

IrouleguyA la découverte du vignoble de l'IrouleguySitué au coeur du Pays basque le vignoble, l'un des plus petits AOC de France, s'étend sur 220 hectares exploités par une cinquantaine de producteurs.  Les deux tiers du vignoble sont en terrasses accrochées à flanc de montagne, orientées sud-est et sud-ouest, il ne peut échapper au regard des touristes. Les vins blancs secs constituent 10% de la production, les rosés 25% et les rouges 65%.

Selon Jean Brana, un vigneron basque de référence, la grande majorité des cépages cultivés sur l'arc atlantique aurait pour origine première le piémont basco-béarnais. Dans les montagnes basques les "biturcas", l'ancêtre des Cabernets, le père du Merlot et du Cabernet Sauvignon a poussé au Pays basque avant de prendre racine dans le Bordelais... On connaît la suite.

La production de l'Irouleguy se transmet quasiment de génération en génération. C'est le cas de Ximun Bergouignan qui a repris l'exploitation de son père Mixel. Le développement du vignoble basque passe aussi désormais par les jeunes, comme Elorri Recca, 27 ans, présidente d'une association des cépages basques (Imozk) qui a créé son propre domaine, Bordaxuria dont la première bouteille sera débouchée en 2015.

C'est la sixième année qu'Olivier Martin, co-président de l'AOC Irouleguy et son équipe organisent cette fête du vignoble qui débutera ce vendredi soir par la projection d'un documentaire "Résistance naturelle", dernier film de Jonathan Nossiter suivi d'un débat accompagné de dégustation d'Irouleguy, de jambon et de fromage de pays.

Le lendemain samedi 13 septembre à partir de 9 heures, les visites des six domaines s'effectueront à Baigorri et Irouleguy, à VTT ou à pied, avec expositions le long du parcours. Des parkings sont aménagés en périphérie, et des navettes seront organisées toutes les heures.
Les domaines Ametzia (05.59.37.93.68) à Irouleguy, Arretxea (05.59.37.33.67) à Baigorri, Etxegaraya (05.59.37.23.76), Gutizia (06.20.85.11.49), à Baigorry, et Ilarria (05.59.37.23.38) à Irouleguy organisent des visites commentées dégustations et animations. Quant à la cave d'Irouleguy (05.59.37.41.33), outre des visites des chais, elle organise un repas grillade sous chapiteau

Ces animations se poursuivront ce dimanche à Irouleguy à partir de 9 heures avec une balade gourmande, mais aussi un marché aux vins. Le restaurant Jarapea organise un repas Fête du vignoble (réservation 05.59.49.16.92).

Le dessert, c'est le gâteau basque le 5 octobrePour le dessert, il faudra attendre le 5 octobre. Ce jour-là 13 000 personnes se rendent à la station thermale de Cambo-les-Bains, bien malmenée cet hiver par les intempéries, pour participer à l'incontournable Fête du gâteau basque (etxeko biskotxa en langue basque). Qu'il soit à la confiture ou à la crème. La ville située au coeur du Labourd et les patissiers de l'Association Eguzkia organisent ce rassemblement le premier samedi d'octobre. Rond et doré, tout à la fois croquant et moelleux, fourré à la confiture de cerise noires d'Itxassou ou à la crème pâtissière on le trouve à la carte de tous les restaurants du grand Sud Ouest.

Des recettes avec le fromage du pays : www.ditesouiauxfromagesdebrebis.com
Tout le détail de la Fête du vin d'Irouleguy: www.sormarkarenbesta-feteirouleguy.com

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo Thierry Estadieu

Partager sur Facebook
Vu par vous
2641
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !