Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes Pyrénées, des Landes et des Pyrénées Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Vous avez dit : St Valentin ?

14/02/2008 |

Alexandra Beauvais

« On a beau dire, on a beau faire, ça fait du bien d'être amoureux,...», disait Jacques Brel. Que la fête commerciale me pardonne cette petite digression à son endroit, la Saint Valentin est devenue un incontournable objet de consommation. Existe-t-il un support marketing échappant à la règle de la fête des amoureux ? Aucun ! Mais quel intérêt avons-nous à être dans des achats outranciers si nous ne reconnaissons pas ce que peut-être l'Amour, avec un grand A ? Au menu de ce billet doux; Les origines de la St Valentin, digression et dessert en habit rouge.

Petite histoire des origines de l'amour

De la mythologie grecque aux pratiques romaines
En relisant « l'Odyssée », d'Homère, je me suis attardée sur l'histoire d'Aphrodite, divinité grecque ; n'est-ce pas de son nom que sont issus les divins plats et produits usants des charmes et de la pensée magique sous le nom « aphrodisiaque » ? Les écrits sont éloquents quant aux vertus de ces racines, condiments et épices. Aphrodite symbolise des effluves subtils, comme la myrrhe et l'encens, des fruits, des fleurs et végétaux, dont les pépins et les graines sont synonymes de reproduction. Devenue déesse de l'amour, de la volupté et de la beauté, elle s'attachera à rendre les époux heureux, mais également à attiser les passions. Les romains la transformeront en Vénus.
C'est chez eux, que nous trouvons la première hypothèse de la Saint Valentin. Un prête répondant au nom de Valentin, décapité pour avoir désobéi aux ordres de l'empereur Claude II, ce dernier ayant interdit tout mariage, aurait durant sa détention, fait recouvrir la vue à la fille de son geôlier, lui laissant avant de mourir, une lettre signée « Ton Valentin ». À la même période, se déroulait aux alentours du 14 février la Lupercalia, fête où se pratiquait des courses, nommées « Luperques » (dédiées à la fécondité) au cours desquelles des hommes à moitié nus, couraient après des femmes, les flagellants avec une lanière de peau de bouc. Les coups reçus devaient assurer la fécondité ainsi qu'une bonne grossesse. Il est également évoqué l'hypothèse d'une loterie consistant à tirer le nom de jeunes filles et de jeunes hommes, formant ainsi des couples pour l'année. L'église catholique s'étant évertuée à effacer ces rites païens pour donner naissance à des fêtes religieuses, c'est ainsi que fut canonisé St Valentin à la fin du règne romain.

L'époque médiévale
Une croyance populaire se répandit en France et en Angleterre, selon laquelle les oiseaux se reproduisaient le 14 février. Appelée, saison des amours, les hommes trouvèrent ce jour idéal à une déclaration d'amour. N'oublions pas trouvères et troubadours qui se firent chantres de l'amour courtois dans toutes les cours d'Europe ! Depuis, la St valentin se fêterait en offrant à l'être aimé, un billet doux.

20ème siècle
1965, signe l'officialisation de la fête des amoureux par l'union des commerçants de la France et la Loterie nationale. Peynet était le principal dessinateur de la St Valentin. Mais la plus ancienne carte retrouvée est conservée au British Museum de Londres. Elle date de 1415, c'est un poème écrit par le Duc d'Orléans durant sa captivité dans la tour de Londres. Il aurait rapporté cette tradition après 25 ans de captivité.



Digression

J'entendais dernièrement les questionnements d'hommes d'un âge avancé sur ce que pouvait être l'amour de l'autre et leur étonnement face à une attitude de don de soi. Que dire de Simone de Beauvoir prenant le risque de publier « Lettres à Nelson Algren », où elle explique, sans détour, qu'elle pourrait être « sa soumise ». On le lui reprocha, elle devint la traîtresse des féministes pures et dures ! Celui qui n'a jamais été aimé pleinement dans une réciprocité ne peut effectivement pas saisir le sens de ce verbe. L'amour n'a pas de raison, il ne peut être commandé ou infligé.
Il est inséparable des plaisirs des sens ; des douceurs qui flattent le palais aux effluves qui enivrent l'esprit, en passant par le toucher, l'ouie et la vue (l'amour ne rend pas toujours aveugle !) . Prenez le temps de regarder le film « le Chocolat » avec Juliette Binoche, vous avez tous les ingrédients de l'amour, entre transgression du carême et gourmandises, posez-vous et décryptez les signes de ce que nous avons de plus beau et plus noble.

Nourriture, amour et vocabulaire
Est-il utile de rappeler que bon nombre de termes liés à l'amour sont issus du jargon de la nourriture ou de la cuisine. Le vin, quant à lui, reçoit en offrande pour sublimer son Moi, « la robe, les larmes ou les jambes... » mots, qui nous donnent à voir et recevoir une certaine sensualité. Le prince des gastronomes, Curnonsky a eu la tentation de publier un traité des voluptés de bouche et d'amour. Dans leur ouvrage, La table et l'amour, nouveau traité des excitants modernes, Curnonsky et André Saint-Georges ne manquent pas de faire le lien avec le Kama-Sutra qui propose, "lui aussi, des mets délectables, car au lit comme à table, on mange, on dévore, on a de l'appétit". Ne dit-on pas d'une femme qu'elle est belle à croquer ? Ils insistent également sur « les pâtisseries et friandises qu'ils prescrivent auprès du divan, ou bien parlent de viande de chrétien, c'est que la chair -avec l'ambiguïté que porte ce terme-fut longtemps considérée comme échauffante, prompte à inciter au jeu de l'amour ".*


Extrait d'un hymne à l'amour :
Ces agapes auraient été encore plus agréables si nous les avions partagées ensemble. Des épicuriens (au sens noble du terme) qui se rencontrent, donnent généralement des soirées où plus rien au monde ne compte que le moment présent. C'est à toi, au bel inconnu que j'adresse ce billet. « Jouissants ensemble des mets, elle goûta du bout de ses lèvres la lie rougeâtre des graves. Ses yeux se fermèrent au délice du breuvage. Ses joues se teintèrent de rouge rosé donnant à son visage un air mutin. Son palais connut alors l'éclat du bouquet. Fruits rouges confis, astringence légère de la myrtille qui éclate en bouche, finissant sur une note d'herbe fraîche. Encore un peu jeune se dit-elle mais excellent millésime qui ne demande qu'à arriver à maturation. Elle prendra soin alors de ce breuvage exceptionnel, nourrissant en lui de grand espoir. Puis ... »

Qui a dit que les nourritures de l'esprit et du corps, ne pouvaient être mises en adéquation ?
Pour aller plus loin, voici quelques ouvrages :

La table et l'amour, nouveau traité des excitants modernes, éditions de l'arsenal
Les piments du désir, les Éditions Minerva, Aubanel
Le Goût, Collection Proche Lointains, Presses littéraires et artistiques de Shanghai

* La table et l'amour, Curnonsky et André Saint-Georges, Éditions de L'arsenal, p.13

 

 

Dessert en habit rouge

Sorbet à l'orange sanguine et sirop de thé aux fleurs et fruits rouges.Sorbet à l'orange sanguine et sirop de thé aux fleurs et fruits rouges.
Pour 6 personnes
Préparation : 45 min
Cuisson : Feuilletés au thé et fleurs, 10 min. 5 min pour les oranges du décor.


• 1 kg d'orange sanguine pour obtenir 600 à 700 gr de chair; 1 pamplemousse rose, 150 gr de sucre ; 300ml d'eau ; thé aux fleurs et fruits rouges
• feuilletés sucrés : Pâte feuilletée ou feuilles de brick, 1 cuillère à soupe de Thé comme précédemment cité, et un sirop avec une base de 150 gr de sucre blanc et 300ml d'eau.
• Décor : 1 orange sanguine, du beurre ½ sel et du sucre roux. Quelques feuilles de clémentines, à défaut des feuilles de menthe.

Préparez le sirop en mettant dans une casserole, le sucre et l'eau et 1 belle cuillère à soupe de thé aux fleurs/fruits rouges. Amenez à ébullition et faire bouillir 10 min. Laissez refroidir. Pelez les oranges et le pamplemousse à vif et mixez-les. Prélevez 600 gr de chair, ajoutez le sirop de thé froid, en intégrant à la purée de fruits les morceaux de pétales, mélangez. Faites prendre en sorbetière.

Feuilletés sucrés : Faites chauffer le four à 180C°. Faites un sirop comme la base du sorbet, ajoutez le thé, et laissez épaissir. Découpez les feuilletés à la forme souhaitée. Préparez une plaque avec du papier sulfurisé. Déposez les feuilletés, badigeonnez du sirop, en déposant quelques pétales et fruits rouges. Faites dorer les gourmandises.
Pendant ce temps, préparez le décor : Brossez l'orange et coupez-la en fines tranches. Dans une poêle faites revenir les rondelles dans du beurre salé, ajoutez le sucre roux, en prenant soin de les retourner sans cesse durant 5 min. Elles doivent être croustillantes et dorées. Les mettre de côté.
Sortir le sorbet 5 min avant de servir. Déposez dans chaque verrine une boule de sorbet, 1 tranche de fruit cuit. Au sommet, déposez un feuilleté au sirop rouge. Dégustez, vos palais réitéreront l'expérience !

 

Alexandra Beauvais

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
559
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
5 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
pierre-jean | 10/03/2008

Le don de soi est une chose si belle et qui me parle.
Votre article me donne un éclairage et ainsi me confirme que je suis loin d'etre le seul a posséder cette facon de penser.
L'Amour nous fait vivre et nous maintien en vie.
Merci pour votre article.
P-J

Michel de Deauville | 14/02/2008

Madame, si nous n'y prenions garde, nous pourrions penser que la St Valentin est une supercherie commerciale. Il n'en est rien à la lecture de votre billet. Je découvre avec beaucoup de surprise que nos colégataires de la pensée, se soient inscrit bien avant nous, non dans la pensée mercantile mais bel et bien dans l'aphorisme voluptueux de nos sens oubliés.
J'aime à lire dans votre chronique cette périphrase en « 1965 l' union des commerçants de France ? » Nous avons fait beaucoup de chemin depuis Homère et Aphrodite, nous avons rangé au rang de gondole de supermarché, l'une des plus belles choses que l'Homme est pu inventer l'Amour.
Vous nous donner également à penser au siège de notre vocabulaire amoureux extrait d'une sensibilité gastronomique ou culinaire. Tradition, je crois que ce mot n'est plus ou va renaître en aparté dans la bouche de Madame Yourcenar entrant à l'Académie française « La plus haute tâche de la tradition est de rendre au progrès la politesse qu'elle lui doit et de permettre au progrès de surgir de la tradition comme la tradition a surgi du progrès. »
Nous pouvons vous remercier pour cette chronique historico amoureuse, j'ai appris beaucoup de chose sur ce sujet courtois. Une dernière chose j'aurais mis sur le sommet du dessert à la place du feuilleté au sirop rouge simplement une fraise ou une framboise.

David | 14/02/2008

Sympa votre article, enfin on sort du traditionnel écrit assez pompant des magazines! Je ne connaissais pas ces fêtes romaines, un peu d'histoire c'est vraiment agréable.
pour la recette, un peu juste pour la faire ce soir, Non?

Beauvais A. | 15/02/2008

Chers Lecteurs, effectivement préparer un dessert sur un si court laps de temps n'est pas chose aisée. Mais, est-il besoin d'offrir un mets préparé avec soin, juste le jour de la St Valentin? L'amour n'est-il pas à réinventer chaque jour?
Concernant le sommet du dessert, on peut effectivement déposer un fruit rouge. Seulement, j'essaie de travailler des produits de saison et de ce fait, me refuse à acheter des produits hors maturation calendaire. Gustativement Vôtre.

P.Deglise | 20/02/2008

C'est avec beaucoup de plaisir que je découvre les origines de la St valentin, toutefois quelque peu barbare.
L'art de la table et des mets permettent de raviver nos sens. C'est autour d'une table accompagné de bons vins que les mots doux se chuchotent les yeux dans les yeux pour offrir à l'autre la couleur de notre âme. En ces moments la nourriture nourrit le corps. Mais ce n'est que secondaire car si amour, avec un grand A, seul l'esprit peut nourrir le corps d'où l'adage : "Vivre d'amour et d'eau fraîche".
Les besoins énergétiques pour le maintien de l'équilibre du corps se nourrissent d'amour universel et se purifie d'eau fraîche.
Mais nous ne sommes pas des taoïstes, ni des grecs, ni des moines bouddhistes excerçant une pratique de purification. Alors, encore merci, Alexandra, pour ces mets oubliés et de nous rappeller que les mets de la table contribuent à la vie de l'amour. Tu as raison : St valentin devrait être une pratique de tous les jours au même titre que le tantrisme.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !