Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/06/19 : En Dordogne, le niveau 3 alerte canicule a été déclenché qui permet de mettre en œuvre immédiatement des mesures appropriées en vue de protéger les populations. Le pic de chaleur devrait se situer le 27 juin avec des minimales à 21° et des maximales à 41

23/06/19 : Chez les féminines, la belge Nafissatou Thiam remporte le Décastar à Talence. La bordelaise Solene Ndama termine 4° avec 6290 points, elle se qualifie pour les Championnats d'Europe Espoirs, mais échoue à 10 points de la qualification aux mondiaux.

22/06/19 : Au Décastar Talence, ce samedi 22 juin, la Championne Olympique belge Nafissatou Thiam a battu le record du stade de hauteur avec un saut à 2m02, 2ème performance mondiale de l'année, et record du monde de saut en Hauteur lors d'un heptathlon.

21/06/19 : Le 20 juin, Alexandra Siarri adjointe au maire de Bordeaux chargée de la Ville de demain, de la cohésion sociale et territoriale, a été élue présidente nationale de «France Médiation» qui fédère les 75 acteurs publics et privés de la médiation sociale

21/06/19 : Après Bordeaux, Blaye, La Rochelle, Dax et Mont-de-Marsan, Parthenay et Niort testent actuellement une nouvelle ligne de bus (la 12) fonctionnant au biogaz. Le projet est soutenu par la Région.

20/06/19 : Deux Sèvres : dimanche 23 juin, de 10 h à 18 h, la Maison du Département à Niort accueillera une trentaine d'activités sportives à tester gratuitement en famille. Basket, kendo, escrime, tir à l'arc, rugby fauteuil... dans une ambiance festive. Gratuit.

19/06/19 : L'Hebdomadaire "Le Point" classe en 3ème position parmi les 70 villes les plus attractives de France, Bayonne Anglet et Biarritz sur la Côte basque pour leur dynamisme économique, leur mobilité leur connectivité et la qualité de vie.

19/06/19 : Charentes: selon le BNIC, les dégâts causés par l'épisode orageux de cette nuit ont eu un niveau d'impact limité sur le vignoble, localisés à Salles d'Angles, Sigogne, Angeac-Champagne, St-Martial, Jarnac, Gensac, Genté, Jarnac-Champagne ou Chadenac.

19/06/19 : La Rochelle : dans le cadre de l’approbation du Plan local d'Urbanisme intercommunal, une enquête publique est ouverte jusqu'au 26 juillet, dans 60 permanences réparties dans l'agglomération. Registre en ligne : www.registre-dematerialise.fr/1359.

19/06/19 : En raison d’un changement de programme de dernière minute, la visite de Nicolas Thierry, vice-président en charge de l’environnement et de la biodiversité, à Iraty et à Esterençuby ce jeudi 20 juin est reportée sine die.

18/06/19 : Nathalie Lasserre, première conseillère du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel est nommée sous-préfet de Nontron. Elle remplace Frédéric Roussel, nommé directeur de cabinet à la préfecture du Tarn à Albi.

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/06/19 | Deux-Sèvres : fermetures des routes niortaises pour travaux

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres va procéder à des travaux d'entretien (fauchage, élagage, voirie) sur le contournement sud de Niort. Les travaux seront réalisés de nuit entre 19 h et 23 h 30 selon les phasages suivant : du 26 au 27 juin entre la route d'Aiffres et la route de Saint-Jean d'Angély ; du 3 au 4 juillet entre la route de Saint-Jean d'Angély et la route de La Rochelle.

  • 24/06/19 | Vienne : la Préfecture au chevet d'Avanton

    Lire

    Après un arrêté interministériel daté du 21 juin 2019, la Préfecture de la Vienne annonce la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour Avanton. En effet, la commune a été fortement affectée par la sécheresse de l'été 2017, et la réhydratation des sols a provoqué plusieurs mouvements de terrain. Les sinistrés ont 10 jours à compter de la publication de l'arrêté au Journal officiel pour se manifester dans le cadre d'une indemnisation. Les demandes se font donc jusqu'au 2 juillet.

  • 24/06/19 | Virginie Calmels quitte Barnes

    Lire

    Virginie Calmels, ancienne numéro 2 des Républicains et ex adjointe d'Alain Juppé à Bordeaux, quitte ses fonctions de présidente de Barnes France et CEO de Barnes International et Hospitality prises en mars. Dans un communiqué, le groupe immobilier de luxe parle de "dissension majeures avec les actionnaires et d'une "décision devenue inévitable". La principale concernée a précisé dans un communiqué que la décision serait intervenue "suite au refus des actionnaires de me garantir leur accord pour la mise en œuvre des mesures correctrices préconisées" dans un rapport d'audit visant à "structurer le groupe".

  • 24/06/19 | Deux-Sèvres : la plus grande ferme de méthanisation de France inaugurée

    Lire

    Une nouvelle ferme de méthanisation a été inaugurée le 21 juin à Combrand (79). Avec une production énergétique équivalente à celle de 2500 foyers par an pour un recyclage de 45.000t de fumier, c'est le plus grand et le 1er site de méthanisation en France dont le biométhane produit est réinjecté dans le réseau de GRTgaz. Le projet est porté par un collectif d'une trentaine d'agriculteurs. La société GRTgaz souhaite développer d'autres projets pour arriver à 100% de gaz "propre" à l'horizon 2050.

  • 24/06/19 | Un budget supplémentaire de 168,8M€ pour la Charente-Maritime

    Lire

    Le Département 17 a adopté son budget supplémentaire 2019 lors de sa session d'été,le 21 juin. Avec 168,8M€, cette somme permet de réinvestir dans les budgets voirie (+12M€); péréquation (3,3 M€) dont le nouveau Fonds volontaire de soutien interdépartemental ; ports (+2,8 M€); travaux d'entretien du fleuve Charente (2,7 M€); ferroviaire (+2 M€) dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région; équipements SDIS (+1,3 M€). Tous budgets confondus, le budget global 2019 s’élève à 1,256 milliard d’euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | Voyage au royaume des vins liquoreux du Monde

13/05/2019 | Des vins californiens de l'Alexander Valley: une première à Vinexpo pour Joseph Johnston, représentant de Morlet Family Vineyards

Joseph Johnston responsable export de "Morlet Family Vineyards"

Le soleil inondait les coteaux de Bommes, ce dimanche, donnant le ton d'un grand classique d'avant Vinexpo : la X° édition de la dégustation des vins liquoreux du Monde qui avait pour cadre magnifique le Château la Tour Blanche, premier grand cru classé de Sauternes. Et le Monde, en effet, était fidèle au rendez vous, de l'Alexander Valley Californienne au Tokay, en passant par la Grèce, L'Espagne, l'Italie et, pourquoi pas, la Pologne.. Aqui a dégusté avec modération et pu mesurer la passion que suscitaient ces vins, tout en haut de la hiérarchie des liquoreux et vérifié, une fois encore, que les vins du Sud Ouest étaient décidément riches de diversité.

Alors, justement, pourquoi ne pas honorer un cépage de chez nous, certes moins connu que nos sémillons et sauvigons, mais extraordinaire de vivacité et dont le fruit est singulier: ce Petit Manseng, si cher, avec son grand frère, à nos vignerons du Jurançon...Charles Hours de Monein est de ceux-là, à la tête du Clos Uroulat et ces deux millésimes expriment la puissance aromatique du cépage : le 2016 dont l'étiquette, défendue par la fille du propriétaire, est un joli clin d'oeil au père –" Happy Hours"- et, plus encore le 2015, issu de raisins de vielles vignes et élevé, pendant douze mois, en fûts de chène qui conjugue, à merveille, fraîcheur et puissance. Vive le Petit Manseng.... et nouvelle occcasion de le célébrer par un détour chez les voisins de l'appellation du Pacherenc du Vic-Bilh dont les Vignobles Brumont et Bouscassé portent haut les couleurs : deux millésimes du château Bouscassé, le Vendémiaire de 2017, tout sur la fraîcheur avec une belle maîtrise des sucres résiduels et un Brumaire de 2011 qui longtemps encore... sous l'Empire, ne reniera pas ses origines.

Un Rayne Vigneau à "boire tout le temps"...

De retour en Sauternais, Aqui a posé son verre du côté de Rayne Vigneau, premier grand cru classé, un des fleurons de l'appellation et a apprécié la douceur d'un 2015 – 78% sémillon 22% sauvignon - année de grande chaleur vendangé, fin septembre, et dont la fine délicatesse en bouche convainc ; Vincent Labergère aux commandes de la propriété revendique l'aspect « désaltérant » d'un vin « à boire tout le temps et à servir à tous les repas » ; comprenons-là que la conduite du vignoble et les vinifications, tout en conservant la typicité de l'appellation, participent de cette volonté de reconquête du plus grand nombre dont Sauternes a besoin. Le son de cloche n'est pas si éloigné que cela chez un autre premier grand cru classé, château Lafaurie-Peyraguey dont le jeune maître de chai, Christophe Navarro, nous parle avec affection de la création de 2015, le Sweetz, un cocktail destiné à l'apéritif qui met un vrai coup de jeune au grand vin : 6cl de Lafaurie, un zeste d'orange et trois glaçons.

Du côté de La Tour Blanche, l'hôte de cet événement parfaitement organisé par Didier Fréchinet et son équipe, où il saute aux yeux que les créateurs de ces grands vins vont, de l'un à l'autre, curieux de partager savoirs et saveurs, on a beaucoup aimé, pour sa très grande fraîcheur, le 2015 où le sauvignon (15%) et la muscadelle (5%) complètent un sémillon de haute volée. Poursuivant notre visite en Sauternais, le château de Fargues nous a régalé d'un 2015 avec de délicieuses notes citronnées en fin de bouche ( 80% sémillon 20% sauvignon) et le château Suduiraut, premier grand cru classé, de deux superbes vins, un 2015 opulent mais de bel équilibre et un très grand 2005 qui ne reniera pas de sitôt l'élégance qui l'habite. Quant à Climens qui affirme, de longue date, son identité de premier grand cru classé de Barsac, il proposait deux millésimes de pur sémillon dont un 2012 très délicat, à côté d'un grand 2015. Impossible depuis Barsac de ne pas lever les yeux et d'ignorer l'autre rive de la Garonne pour aller à la rencontre d'un de ces grands vins de la rive droite ; en l'occurrence le Sainte-Croix-du-Mont, riche de ce beau terroir où les argilo-calcaires portent le cépage sémillon avec la puissance qui lui convient ; c'est ainsi qu'Aqui a eu le plaisir de réveiller quelques souvenirs de repas de famille, en dégustant la cuvée Premium de 2015 du château du Mont.

La Pologne s'y met aussi avec Vins de Glace

Vint alors le temps de voyager, avec le seul regret de ne pouvoir faire en trois heures le tour du monde que ce rendez vous nous offrait. Il fallait choisir. Alors nous commençames par la Hongrie et son incomparable Tokay. Il ne pouvait y avoir meilleur ambassadeur que Disznoko, l'étendard d'Axa Millésimes dans ce vignoble des confins du pays dont l'oxydation, était naguère la marque de fabrique du tokay et plaisait au grand frère de l'Est. Les temps ont changé, et même si la typicité n'a pas disparu l'élaboration reste unique, avec la singularité de ce moût botrytisé qui s'évalue en « puttonyos »; les échanges avec nos liquoreux ont produit des vins davantage sur le fruit, tel ce 2011 de cinq puttonyos à la belle expression du cépage roi, le furmint, que Laszlo Meszaros et Andrea Hanyecz sont heureux de faire découvrir.

Toujours à l'Est, mais plus au nord, nous voici arrivés en Pologne, au nord-ouest de Poznan près de la frontière allemande. Oui la Pologne! Et nous l'apprenons a, aujourd'hui, un vignoble de 400 hectares dont le représentant à cette dégustation, Winnica Turnau, a suscité la plus grande curiosité. Un cépage Solaris, hybride entre autres de Riesling, Pinot Gris, Saperavi, Muscat. Et un vin de glace, élaboré à partir d'un cépage Johanniter, lui aussi hybride avec en complément chasselas et Muscat, vinifié à partir de raisins récoltés en janvier-février par des températures de – 7 degrés. La surprise est quand même grande de déguster ce vin qui revendique 7,5 degrés d'alcool et agite les esprits... à l'heure du réchauffement climatique.

Enfin, comment ne pas être tenté par un ultime voyage en Californie?... L'Alexander Valley, une des régions les plus chaudes de la côte Ouest, aux nuits très fraîches, a tapé dans l'oeil d'un œnologue champenois Luc Morlet. Après avoir posé son sac dans la Napa Valley il s'est lancé un défi : développer un vignoble sur 15 hectares pour y créer des vins d'exception, de niches, et en particulier des grands liquoreux, à partir d'un encépagement à base de sémillon, sauvignon blanc et muscadelle. En avant première à Vinexpo, ce 12 mai, c'est Joseph Johnston qui, pour la première fois, présentait le 2012 de « Morlet Family Vineyards  ; l'homme sympathique et disert, chargé de l'export chez LONGO en Italie, en éprouvait une fierté communicative, sans trop s'étendre sur le coût de la bouteille... qui ne cèdera en rien à quelques uns de nos plus grands Sauternes.

 

 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
7435
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Joseph | 07/06/2019

Bonjour M. Joël, merci beaucoup pour vos aimables remarques!

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !