Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/01/21 | 11 centres de vaccinations autorisés dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Afin d'assurer le déploiement de la campagne de vaccination contre la COVID-19, les Pyrénées-Atlantiques comptent 11 centres de vaccination. Dans l’arrondissement de Pau sont concernées les communes de Pau, Lescar et Arzacq, dans l’arrondissement d’Oloron-Sainte-Marie: celles Mauléon et Arudy et dans l’arrondissement de Bayonne, celles de Bayonne, Biarritz, Anglet, Cambo-les-bains, Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Jean-de-Luz. Réservations vaccinales, via le numéro vert national 0 800 009 110 ou sur les plateformes internet de Doctolib Vaccination, KelDoc de NEHS et Maiia et la plateforme nationale www.sante.fr,

  • 18/01/21 | Démarrage des vaccinations à La Rochelle

    Lire

    Plusieurs communes de l’Agglomération se sont portées volontaires pour accompagner les vaccinations en créant des centres grand public. Un premier sera ouvert du 18 au 22 janvier au centre municipal de vaccination de La Rochelle, 2 rue de l’Abreuvoir. A partir du 25 janvier, deux centres seront installés à l’Espace Encan à La Rochelle et à l’hippodrome de Châtelaillon-Plage, 9 rue des Sulkys. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur rendez-vous.

  • 18/01/21 | Langues régionales : la Région épingle Jean-Michel Blanquer

    Lire

    Le 10 décembre, le ministre de l'Éducation Nationale affirmait que le système éducatif français "n'est pas hostile aux langues régionales". La Région Nouvelle-Aquitaine s'appuyant sur les chiffres du rectorat conteste : "La réforme des lycées a brutalement dévalorisé l'attractivité du basque et de l'occitan en option." Sur les rentrées 2019 et 2020, les effectifs en occitan ont fondu dans les académies de Bordeaux (-32%) et Limoges (-44%). Pour le basque la baisse est de 48%. Charline Claveau, élue en charge des langues régionales, appelle à ce qu'un amendement soit apporté à la réforme du baccalauréat "dès maintenant".

  • 18/01/21 | Couvre-feu : à La Rochelle, Jean-François Fountaine appelle à être raisonnable

    Lire

    "Depuis l'annonce du gouvernement, on me demande pourquoi on ne proteste pas contre ce couvre-feu, puisque la situation est meilleure chez nous. Il faut être responsable ! Notre situation s'est dégradée et notre hôpital est sous-tension, notamment à cause des déprogrammation du printemps", a relaté le maire lors d'une conférence de presse vendredi. Si les horaires de transports restent inchangés par le couvre-feu, ceux de la médiathèque et des déchèteries seront avancés d'une heure.

  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | 100 spécialistes des cancers du sein en congrès à la Cité mondiale

06/10/2019 | Vendredi 4 octobre, la troisième Journée de Sénologie Aliénor a réuni quelque 100 spécialistes des cancers du sein...

Le professeur Martine Piccart entourée à droite du professeur Hervé Bonnefoi et à gauche du professeur Etienne Brain.

Le mois d’octobre est désormais reconnu comme le mois de mobilisation contre le cancer du sein. Vendredi 4 octobre, la troisième Journée de Sénologie Aliénor a réuni quelque 100 spécialistes des cancers du sein au Centre de congrès de la Cité mondiale, situé au Parvis des Chartrons à Bordeaux.

Les chiffres d’abord. Une femme sur huit risque de développer un cancer au cours de sa vie. Seulement une femme sur deux entre 50 et 74 ans se fait dépister en France. En Nouvelle-Aquitaine plus de 276 000 femmes ont fait une mammographie de dépistage en 2018. Ce programme permet de détecter plus de 2 000 cancers du sein chaque année. A l’Institut Bergonié à Bordeaux, il y a eu 13 640 consultations, 1 733 séjours chirurgicaux, 9 210 séances de chimiothérapie et 17 097 séances de radiothérapie en 2018.

Vendredi 4 octobre, la troisième Journée de Sénologie Aliénor a réuni quelque 100 spécialistes des cancers du sein au Centre de congrès de la Cité mondiale, situé au Parvis des Chartrons. Par définition, la sénologie est la spécialité médicale consacrée aux maladies du sein.

Une invitée de renom

L’invitée d’honneur de ce congrès de sénologie était Martine Piccart, une oncologue spécialisée dans le traitement du cancer du sein qui est professeur honoraire d’oncologie à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et directeur scientifique à l’Institut Jules Bordet (Bruxelles/Belgique). Leader des collaborations internationales en matière de recherche, le professeur Martine Piccart et le professeur Aron Goldhirsch ont créé le Breast International Group (BIG) en 1996 pour favoriser la collaboration et accélérer le développement des meilleurs traitements. En 2014, BIG a lancé AURORA, un programme innovant de criblage moléculaire visant à comprendre les aberrations moléculaires à l’origine des métastases du cancer du sein et à expliquer pourquoi les tumeurs réagissent différemment au traitement. Plus de 80 hôpitaux associés à 10 groupes de recherche BIG dans 11 pays y participent. Au cours de sa carrière, le professeur Piccart a reçu de nombreux prix prestigieux pour ses contributions à la recherche comme le Prix ​​international du cancer du sein Saint-Gall en 2017 et plus récemment, le Prix Léopold Griffuel pour la recherche clinique et translationnelle décerné par l’Association pour la recherche sur le cancer en France et le Bob Pinedo Cancer Care Award en novembre 2018 à Amsterdam. .

 « C’est une des trois ou quatre experts mondiaux dans la recherche et le traitement du cancer du sein qui travaille avec une énergie débordante depuis de nombreuses années avec une capacité à fédérer les chercheurs du monde entier. C’est un peu comme si Cécilia Bartoli venait chanter au Grand Théâtre de Bordeaux même si nous sommes dans une société qui connaît davantage le nom des footballeurs que des grands médecins. Martine Piccart est l’avocate parfaite de cette maladie moins souvent terrible grâce au progrès mais qui l’est encore trop souvent » selon le professeur Hervé Bonnefoi.

« Etienne Brain de l’Institut Curie (médecin spécialiste en oncologie médicale) a lui une expertise dans le domaine du cancer du sein des femmes âgées. Les études souvent s’arrêtent à 70 ans. On va traiter les patientes de plus de 70 ans par analogie avec celles qui en ont moins de 70 alors que c’est un sujet d’avenir puisque la population vieillit » explique Hervé Bonnefoi, professeur d’oncologie à l’Université de Bordeaux et praticien hospitalier à l’Institut Bergonié.

Le professeur Bonnefoi est membre du Comité scientifique de la Conférence Européenne sur le cancer du sein (EBCC) depuis 2000, du Comité scientifique de la Société Européenne de Cancérologie (ESMO) depuis 2016, et du panel des experts du Consensus de Saint-Gall depuis 2011. Il a été membre du Comité scientifique du Congrès de la Société Américaine d’Oncologie (ASCO) de 2009 à 2011 et président du groupe sein de l’EORTC et de l’intergroupe français de recherche sur le cancer du sein (UCBG). Il est membre du comité de direction de ces deux groupes.

Une journée d’échanges

Cette troisième réunion à Bordeaux a réuni à la fois des chirurgiens, des radiologues, des anatomopathologistes, des oncologues, des radiothérapeutes venus de toute la région  Nouvelle-Aquitaine. Il est prévu d’impliquer l’an prochain des associations de patients comme Europa Donna. Des associations de femmes qui ont eu un cancer, ont été traitées et qui interviennent avec les Pouvoirs publics pour la mise en place des prises en charge.

Au programme de cette année pour la journée de sénologie : la controverse sur la prise en charge d’un cancer du sein très particulier (familial), celui des personnes âgées et d’une autre forme de cancer du sein triple négatif (définition histologique). La présentation du professeur Piccart concernait le traitement médical des cancers du sein en 2019. Avec une synthèse de la conférence internationale de Saint-Gall sur les cancers de stades précoces et une discussion des dernières recommandations.

« Je trouve que ce qui est important dans cette journée c’est la notion d’échange entre experts pour suivre l’évolution des prises en charge thérapeutiques. Le cancer du sein est toujours cité comme l’exemple du cancer avec lequel on fait des progrès pour les traitements. La journée sénologie Aliénor est aussi une rencontre entre professionnels venant d’horizons différents du fait de leurs spécialités » précise le professeur Bonnefoi.

Le temps fort de ce mois d’octobre rose dont les actions sont centralisées par le Centre de coordination de dépistage des cancers de Nouvelle-Aquitaine sera cette année encore le challenge du Ruban Rose prévu le 20 octobre sur les quais de Bordeaux. Une course de 7 km qui a vu participer 12 000 coureurs l’an dernier. Alors, à vos agendas ! Et surtout, n’oubliez pas de vous faire dépister.

Elisabeth Guignaud-Le Berre
Par Elisabeth Guignaud-Le Berre

Crédit Photo : DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
4134
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !