Devenez actionnaire d'aqui.fr

20/01/22 : En Dordogne, la disparition de Gaspard Ulliel, hier à l'âge de 37 ans, laisse le souvenir d'un jeune homme charmant et sympathique. L'acteur avait tourné "Jacquou le Croquant" en Dordogne. L'avant-première avait eu lieu à Montignac en janvier 2007.

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

20/12/21 : En concertation avec les Maires, la préfète de Gironde rend obligatoire le port du masque dans les centres-villes des communes touristiques d’Arcachon et de Saint-Emilion durant les vacances scolaires de Noël, tous les jours de 12H00 à 19H00.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/01/22 | Un laboratoire de transformation des fruits à Assat (64)

    Lire

    Un laboratoire de transformation des fruits du jardin et du verger voit le jour à Assat (Pyrénées-Atlantiques) sur le site du jardin-verger du Conservatoire des Légumes Anciens du Béarn (CLAB) où sont plantés près de 120 arbres fruitiers de variétés anciennes et de terroir et autant de petits fruits. Inauguré ce jeudi 20 janvier, le projet de 38 000 euros est subventionné par l'Etat à hauteur de 30 000 euros dans le cadre du volet transition écologique du plan France Relance. http://clab64.fr

  • 20/01/22 | Brive : L'écrivain Michel Peyramaure fête ses 100 ans à la médiathèque

    Lire

    Le 29 janvier de 11h à 12h, la médiathèque de Brive met à l'honneur l'écrivain du terroir, Michel Peyramaure, qui fêtera ses 100 ans le 30 janvier prochain. L'auteur d'une centaine d'ouvrages reviendra lors de cet échange sur sa vie, son œuvre, son amour pour Brive, où il est né, et l'Histoire. Le public pourra également poser des questions lors de ce moment de partage. Séance de dédicaces la fin de la rencontre. Entrée libre

  • 20/01/22 | Ababor, nouveau salon nautique du Pays Basque du 1er au 3 avril

    Lire

    Ababor, le premier salon nautique de la côte basque est lancé par le Ficoba, le palais des congrès d’Irun, du 1er au 3 avril 2022. A quelques encablures du port de Hendaye, le Ficoba va se transformer en port intérieur. Outre l’exposition de bateaux, tous les secteurs de la navigation et des activités nautiques sont annoncés. Avec des solutions pour naviguer sans acheter un bateau, des alternatives ou des écoles de croisière qui permettent de partir seul. www.ficoba.org/fr/evento/ababor/

  • 19/01/22 | Le cyclisme mis en lumière à Royan

    Lire

    L’opération « Cyclistes, brillez » - organisée par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette, l’association vélo Pays Royannais et la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique - se tiendra le jeudi 19 janvier de 14h à 18h, à Royan. Afin de sensibiliser la communauté cycliste à l’importance d’être éclairé pour assurer sa sécurité, plusieurs animations sont prévues dont un atelier de conseil, des quizz et jeux, la mise à disposition de brassards et autocollants réfléchissants, ainsi qu’une parade lumineuse de quelques kilomètres dans la ville, de 18h à 19h30.

  • 19/01/22 | Olympiades des Métiers : pluie de médailles pour les jeunes néo-aquitains

    Lire

    La finale nationale de la 46ème édition des Olympiades des métiers s'est tenue à Lyon du 13 au 15 janvier. La Nouvelle-Aquitaine revient avec une belle moisson de récompenses. Sur les 47 participants néo-aquitains, ils sont 31 jeunes en formation à en revenir avec médaillés dont 12 Girondins, 5 Landais, 4 Corréziens, 3 Haut-Viennois, 2 Charentais, 2 Basques, 2 Viennois et 1 Lot-et-Garonnais ! Au total : 7 médailles en or, 6 en argent, 13 en bronze sans oublier l'attribution de 5 médailles d’excellence.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | 100 spécialistes des cancers du sein en congrès à la Cité mondiale

06/10/2019 | Vendredi 4 octobre, la troisième Journée de Sénologie Aliénor a réuni quelque 100 spécialistes des cancers du sein...

1

Le mois d’octobre est désormais reconnu comme le mois de mobilisation contre le cancer du sein. Vendredi 4 octobre, la troisième Journée de Sénologie Aliénor a réuni quelque 100 spécialistes des cancers du sein au Centre de congrès de la Cité mondiale, situé au Parvis des Chartrons à Bordeaux.

Les chiffres d’abord. Une femme sur huit risque de développer un cancer au cours de sa vie. Seulement une femme sur deux entre 50 et 74 ans se fait dépister en France. En Nouvelle-Aquitaine plus de 276 000 femmes ont fait une mammographie de dépistage en 2018. Ce programme permet de détecter plus de 2 000 cancers du sein chaque année. A l’Institut Bergonié à Bordeaux, il y a eu 13 640 consultations, 1 733 séjours chirurgicaux, 9 210 séances de chimiothérapie et 17 097 séances de radiothérapie en 2018.

Vendredi 4 octobre, la troisième Journée de Sénologie Aliénor a réuni quelque 100 spécialistes des cancers du sein au Centre de congrès de la Cité mondiale, situé au Parvis des Chartrons. Par définition, la sénologie est la spécialité médicale consacrée aux maladies du sein.

Une invitée de renom

L’invitée d’honneur de ce congrès de sénologie était Martine Piccart, une oncologue spécialisée dans le traitement du cancer du sein qui est professeur honoraire d’oncologie à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et directeur scientifique à l’Institut Jules Bordet (Bruxelles/Belgique). Leader des collaborations internationales en matière de recherche, le professeur Martine Piccart et le professeur Aron Goldhirsch ont créé le Breast International Group (BIG) en 1996 pour favoriser la collaboration et accélérer le développement des meilleurs traitements. En 2014, BIG a lancé AURORA, un programme innovant de criblage moléculaire visant à comprendre les aberrations moléculaires à l’origine des métastases du cancer du sein et à expliquer pourquoi les tumeurs réagissent différemment au traitement. Plus de 80 hôpitaux associés à 10 groupes de recherche BIG dans 11 pays y participent. Au cours de sa carrière, le professeur Piccart a reçu de nombreux prix prestigieux pour ses contributions à la recherche comme le Prix ​​international du cancer du sein Saint-Gall en 2017 et plus récemment, le Prix Léopold Griffuel pour la recherche clinique et translationnelle décerné par l’Association pour la recherche sur le cancer en France et le Bob Pinedo Cancer Care Award en novembre 2018 à Amsterdam. .

 « C’est une des trois ou quatre experts mondiaux dans la recherche et le traitement du cancer du sein qui travaille avec une énergie débordante depuis de nombreuses années avec une capacité à fédérer les chercheurs du monde entier. C’est un peu comme si Cécilia Bartoli venait chanter au Grand Théâtre de Bordeaux même si nous sommes dans une société qui connaît davantage le nom des footballeurs que des grands médecins. Martine Piccart est l’avocate parfaite de cette maladie moins souvent terrible grâce au progrès mais qui l’est encore trop souvent » selon le professeur Hervé Bonnefoi.

« Etienne Brain de l’Institut Curie (médecin spécialiste en oncologie médicale) a lui une expertise dans le domaine du cancer du sein des femmes âgées. Les études souvent s’arrêtent à 70 ans. On va traiter les patientes de plus de 70 ans par analogie avec celles qui en ont moins de 70 alors que c’est un sujet d’avenir puisque la population vieillit » explique Hervé Bonnefoi, professeur d’oncologie à l’Université de Bordeaux et praticien hospitalier à l’Institut Bergonié.

Le professeur Bonnefoi est membre du Comité scientifique de la Conférence Européenne sur le cancer du sein (EBCC) depuis 2000, du Comité scientifique de la Société Européenne de Cancérologie (ESMO) depuis 2016, et du panel des experts du Consensus de Saint-Gall depuis 2011. Il a été membre du Comité scientifique du Congrès de la Société Américaine d’Oncologie (ASCO) de 2009 à 2011 et président du groupe sein de l’EORTC et de l’intergroupe français de recherche sur le cancer du sein (UCBG). Il est membre du comité de direction de ces deux groupes.

Une journée d’échanges

Cette troisième réunion à Bordeaux a réuni à la fois des chirurgiens, des radiologues, des anatomopathologistes, des oncologues, des radiothérapeutes venus de toute la région  Nouvelle-Aquitaine. Il est prévu d’impliquer l’an prochain des associations de patients comme Europa Donna. Des associations de femmes qui ont eu un cancer, ont été traitées et qui interviennent avec les Pouvoirs publics pour la mise en place des prises en charge.

Au programme de cette année pour la journée de sénologie : la controverse sur la prise en charge d’un cancer du sein très particulier (familial), celui des personnes âgées et d’une autre forme de cancer du sein triple négatif (définition histologique). La présentation du professeur Piccart concernait le traitement médical des cancers du sein en 2019. Avec une synthèse de la conférence internationale de Saint-Gall sur les cancers de stades précoces et une discussion des dernières recommandations.

« Je trouve que ce qui est important dans cette journée c’est la notion d’échange entre experts pour suivre l’évolution des prises en charge thérapeutiques. Le cancer du sein est toujours cité comme l’exemple du cancer avec lequel on fait des progrès pour les traitements. La journée sénologie Aliénor est aussi une rencontre entre professionnels venant d’horizons différents du fait de leurs spécialités » précise le professeur Bonnefoi.

Le temps fort de ce mois d’octobre rose dont les actions sont centralisées par le Centre de coordination de dépistage des cancers de Nouvelle-Aquitaine sera cette année encore le challenge du Ruban Rose prévu le 20 octobre sur les quais de Bordeaux. Une course de 7 km qui a vu participer 12 000 coureurs l’an dernier. Alors, à vos agendas ! Et surtout, n’oubliez pas de vous faire dépister.

Elisabeth Guignaud-Le Berre
Par Elisabeth Guignaud-Le Berre

Crédit Photo : DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
5619
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !