aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | 1914-1918 : Beaucoup d’entre eux étaient des paysans

10/11/2014 | Vigneron, laboureur, garçon de chai… A Laroin, une commune du Béarn semblable à tant d’autres, la plupart des « poilus » morts pendant la Grande guerre travaillaient la terre

Vingt deux noms gravés dans le marbre, au coeur d'une commune béarnaise

La place de l’église, la mairie à deux pas, la rue principale…C’est un village comme il en existe partout en France. Gravés sur une plaque de marbre, vingt-deux noms de poilus, tués entre 1914 et 1918, rappellent sur le monument aux morts de Laroin la saignée provoquée chez toute une génération par la Grande Guerre. Qui étaient ces jeunes gens ? Pour la très grande majorité d’entre eux, il s’agissait de paysans : des vignerons, des laboureurs, des garçons de ferme. C’est ce que révèle une plongée dans les registres militaires, ouverts au public et mis en ligne par les archives départementales, à l’initiative du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques. Retour sur une boucherie.

Appelé comme bien d’autres sous les drapeaux au cœur de l’été, Jean Couralis travaille la vigne. Il est le premier à tomber, trois semaines à peine après que l’affiche de mobilisation générale ait été apposée dans son village. Cela se produit  à Eton, à  l’est de Verdun, le 24 août 1914, lorsque le 283e régiment d’infanterie de Saint-Gaudens, dans lequel il sert,  fait face à l'attaque allemande. On ignore toujours  dans quelles circonstances ce cultivateur de 28 ans a perdu la vie.  « Disparu » indique le registre oficiel, laconique.

Des Eparges à l’armée d’OrientL’année 1915 voit le début de la guerre de tranchées et l’apparition des premiers gaz de combat. Cette période s'avère terrible pour les Laroinais. La guerre fauche près de la moitié d’entre eux. Tel Auguste Laborde, qui est vigneron, lui aussi. Gravement blessé au côté droit par un éclat d’obus, il décède dans l’ambulance chargée de l’amener au château de Nantivet où un hôpital de campagne a été installé, dans la Marne. La médaille militaire va être décernée à titre posthume à ce « soldat courageux et d’un allant remarquable ». Il a 27 ans.

Jules Souix Bousquet, cultivateur vigneron, connaît pour sa part l’enfer des combats livrés pour conquérir la crête des Eparges, dans la Meuse. Un affrontement qu’a évoqué récemment une remarquable série télévisée. Quant à Gaston Roger Coucourron, un garçon de chai de 24 ans,  il fait partie des 10 000 Français « tués à l’ennemi », dans le massif boisé du Linge, en bordure de la plaine d’Alasace.  Un champ de bataille où 7 000 Allemands vont également perdre la vie en l’espace de quatre mois.

Mort aux Islettes, dans les forêts de l’Argonne, comme Jean Porte, qui est garçon de ferme ; décédé des suites de ses blessures  comme Jean Capdebosc,  un vigneron  qui a « toujours fait bravement son devoir » ; frappé par la typhoïde comme le sergent Jean Alfred Péninou, un scieur de long ; ou bien tué à 25 ans comme Louis-Lucien Montet, le soldat de l’armée d’Orient envoyé au combat en Macédoine… La liste est longue.

Le disparu du mont KemmelJusqu’à cette dernière mort, survenue le 29 avril 1918. Léon Alfred Guilhembaqué, lui,  est étudiant. Ce Laroinais à la santé fragile est d’abord envoyé dans un service auxiliaire,  éloigné du front. Mais la guerre est dévoreuse d’hommes, et son cas est révisé. Finalement classé apte au service, il disparait en Belgique au Mont Kemmel, lors de la troisième bataille des Flandres. Il n'aura vécu que 23 ans.

Pour en savoir plus : www.archives.cg64.fr/pageseditos.asp?idpage=1973#&sX_Menu_selectedID=left_DBDE869B

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
585
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !