Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/18 | Une journée de travail autour des migrations

    Lire

    Samedi 20 octobre, de 9h30 à 17h le département DEFLE de l’Université Bordeaux 3 Montaigne à Talence accueille une journée de travail des Etats Généraux des migrations en Gironde portés localement par le collectif d'associations Collectif Réfugiés Solidarité 33. L'occasion à travers 6 ateliers de réfléchir et être force de proposition sur des thèmes liés à l'action, à la communication, et à la structuration du collectif, ainsi qu'aux conditions d’accueil des personnes migrantes en France, et particulièrement en Gironde. L’objectif est de préparer les actions que ce collectif militant veut organiser tout au long de l’année.

  • 18/10/18 | René Goscinny prend ses quartiers

    Lire

    Le Musée de la BD d’Angoulême accueille jusqu’au 2 janvier 2019 une exposition pour toute la famille « Goscinny et le cinéma, astérix, lucky luke et cie ». Cinéphile averti, Goscinny s’est nourri des classiques américains et européens avant que le cinéma ne s’empare de ses créations. Cette exposition met en lumière des centaines de documents dans une scénographie claire et ludique. Un parcours enfant permet aux plus jeunes de découvrir l’exposition tout en jouant et en se déguisant.

  • 17/10/18 | Les métiers de la propreté en lumière

    Lire

    Le 18 octobre aura lieu la 1ère journée nationale des métiers de la propreté afin de mettre en lumière ces métiers souvent oubliés. A Bordeaux, une animation dédiée au métier « Laveur de vitres » se déroulera de 10h à 12h entre la place de la Comédie et le cours Alsace-Lorraine avec entre autre une parade originale et décalée ou encore une boîte à CV place Saint-Projet à destination des demandeurs d'emploi. De 8h à 20h, la gare Saint-Jean accueillera une exposition éphémère #500000visages atour des jeunes en formation qui seront présents pour échanger avec le grand public.

  • 17/10/18 | La restauration du château de Commarque (24) récompensée

    Lire

    Le château de Commarque à Sireuil sur la commune des Eyzies -de- Tayac (24) vient de se voir décerner le grand trophée 2018 de la plus belle restauration d'un monument historique par le journal le Figaro. Doté de 30 000 euros, il a été remis au propriétaire Hubert de Commarque le 11 octobre à Paris. Ce prix récompense près d'un demi siècle de travaux menés par le propriétaire. Il accueille 45 000 visiteurs chaque année depuis son ouverture au public.

  • 17/10/18 | Les Foulées littéraires sportives

    Lire

    La 8ème édition des Foulées Littéraires auront lieu les 23 et 24 novembre au Pôle culturel et sportif du Bois Fleuri à Lormont avec pour thème "sport et humour". Vincent Clerc, ancien rugbyman, et Michel Iuttria, dessinateur de presse, en seront les invités d’honneur. Dès le 13 novembre le public pourra découvrir une grande rétrospective consacré à l’oeuvre de Michel Iturria et tout au long du Salon de nombreuses animations et temps forts sont attendus. Entrée gratuite.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | 2017, année "historique" et chargée pour SNCF Nouvelle-Aquitaine

10/01/2017 | Pour les représentants régionaux de la SNCF Nouvelle-Aquitaine, la LGV Tours-Bordeaux va impacter l'ensemble du réseau ferroviaire régional.

Au premier rang, Philippe Bru et Alain Autruffe. Derrière eux, Eric Redonnet, Directeur TGV Nvelle-Aquitaine et Christophe Huau, Directeur projet LGV SEA

Après une année 2016 « intense et exceptionnelle de mises en services », 2017 sera « une année déterminante et historique » pour la SNCF Nouvelle-Aquitaine selon ses principaux représentants Philippe Bru, directeur régional SNCF Mobilités et Alain Autruffe, Directeur Régional SNCF Réseau. Au cœur de ce moment d'histoire ferroviaire, la mise en service de la LGV SEA Tours-Bordeaux le 2 juillet prochain. Un temps fort sur de nombreux aspects, qui ne doit pour autant pas masquer les autres chantiers ferroviaires prévus dans la région, notamment sur les lignes TER, qui enregistrent sur 2016, et c'est la mauvaise nouvelle de l'année, une forte baisse des taux de régularité.

Bien sûr, pour la SNCF Nouvelle-Aquitaine, 2017, c'est l'arrivée de la LGV reliant Paris Montparnasse à Bordeaux Saint-Jean en 2h04, pour les trains directs. Et avec elle, un déferlement enthousiaste de chiffres que les représentants de la SNCF aiment régulièrement rappeler. Parmi eux, le nombre des aller-retour entre Bordeaux et Paris :33,5 dont 18,5 directs, ce qui au total équivaut, comme le souligne Philippe Bru, à « un véritable effet de navette » entre l'Île de France et la capitale régionale. Avec un rythme d'un TGV toutes les heures allant jusqu'à un TGV toutes les 30 minutes en heures de pointe (matin et soir). Autre chiffre impressionnant : un total de 35 000 places quotidiennes à remplir, « l'équivalent d'un stade de foot », met en image Philippe Bru. Si pour l'heure le taux d'occupation des TGV sont compris entre 65 et 75%, « le trafic ne cesse de progresser », précise Eric Redonnet, Directeur TGV Nouvelle-Aquitaine. Y compris sur le TGV Bordeaux Paris, qui n'a pourtant de « grande vitesse » que le nom, du moins sur la partie actuelle entre Bordeaux et Tours... De quoi laisser place à l'optimisme sur la future ligne, actuellement en phase de test ( jusqu'à fin janvier) par les équipes de SNCF Réseau.

« Plus de 80% des horaires du grand Sud-Ouest sont remis à plat »Par contre, pas de chiffre encore, sur les tarifs pratiqués sur cette nouvelle ligne sur laquelle circuleront à terme (fin 2019) les 40 nouvelles rames TGV L'Océane, peu à peu mises en circulation. « Si le gain de temps entre Paris et Bordeaux sera de l'ordre de 30%, la hausse des prix ne sera pas proportionnelle à ce gain », se contente pour l'heure de commenter les responsables, tout en assurant que des politiques de petits prix seront maintenues. Le suspense ne sera plus très long, la commercialisation des places devant démarrer dès le mois de mars.
Mais la future LGV, au-delà d'un temps de parcours optimisé sur cette ligne, c'est aussi une promesse de l'amélioration de la complémentarité avec les TER. Ainsi, « la LGV profitera à l'ensemble de la région », assure la SNCF. Pour ce faire, « plus de 80% des horaires du grand Sud-Ouest sont remis à plat du fait de la LGV » poursuit le directeur régional Mobilités.
Des lignes TER qui en cette année2016 sont marquées par un chiffre que Philippe Bru, lui-même, reconnaît comme « ne pas être à la hauteur ». Celui de la régularité, autrement dit celui des trains qui arrivent avec moins de 5 minutes de retard. Et notamment dans l'ex-Aquitaine où, en recul de 2 points, le taux de régularité est tombé à 87,2%, là où le Conseil régional, autorité organisatrice des TER, attend un résultat supérieur à 90%. En ex-Limousin, ce taux est de 89,6% et en Poitou-Charentes de 89%... Pour autant, « les chiffres sont meilleurs sur le second semestre que sur le premier », assure le Directeur régional. Une des bonnes résolutions de SNCF mobilités est donc de « concrétiser ce rebond sur 2017 ». Souhaitons-le aussi pour les voyageurs.


2017, année de la modernisation des voies ?

Du côté des chantiers, la branche régionale de SNCF Réseaux, au-delà de la mise en circulation de la LGV en juillet, aura encore du pain sur la planche cette année, même si l'année 2016 restera dans les mémoires comme une année intense. « On a fait carton plein avec plus de 50% de mises en service supplémentaires par rapport à une année normale », commente Alain Autruffe Directeur régional SNCF Réseau Nouvelle-Aquitaine. Et de citer quelques exemples emblématiques de ce cru 2016 : « En mai, la fin des travaux du bouchon ferroviaire de Bordeaux, en juin, la mise en service Oloron-Bedous, ou encore en décembre, la mise en service du Triangle des échoppes ».
Pour 2017, au titre des autres projets phare Alain Autruffe, évoque le chantier de la verrière de la Gare Saint-Jean « qui avance », et dont le démontage des impressionnants échafaudages démarrera fin février : « on va y travailler 7 nuits sur 7 pour livrer l'ouvrage terminé en juin 2017 ». Autres chantiers au planning de l'année : la construction de passages souterrains à Gujan-Mestras et La-Teste-de-Buch, ou encore la création d'installations permanentes de contre-sens entre Morcenx et Dax, « qui s'annonce comme une sorte de première pierre à la régénération de toute la voie pour remettre l'infrastructure de plus de 40 ans à niveau ». Si celle-ci devra attendre 2019, de nombreuses modernisations de voies sont d'ores et déjà au programme de 2017. A noter notamment dans la grande région: la régénération de 23 km de voies sur la ligne Poitiers-Niort, la modernisation de la voie entre Poitiers et Limoges, et entre Saintes et Royan, ou encore un remplacement de traverses entre Angoulême et Limoges. Autant de travaux nécessaires pour le confort et la sécurité des quelques 53000 passagers quotidiens des TER de Nouvelle-Aquitaine.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
8359
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !