Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | 3 254 233 habitants en Aquitaine, et nous et nous et nous

02/01/2014 | En ce début d'année 2014, l'INSEE vient de sortir ses chiffres mis à jour. Au 1er janvier 2011, la France comptait 64 933 400 habitants dont 3 254 233 en Aquitaine.

Passant de 232 260 à 239 399 habitants, Bordeaux , de 2006 à 2011 affiche un taux moyen d'évolution de sa population de 0,6% par an

L'Aquitaine compte 134 455 habitants de plus qu'en 2006, date de la précédente référence. Une augmentation annuelle moyenne de 0,8% par an qui conforte notre région comme l'une des plus dynamiques de France. Pour autant cette croissance démographique n'est pas également répartie sur le territoire. Ce sont principalement les villes de moins de 10000 habitants qui en bénéficient et au niveau départemental, Les Landes et la Gironde restent les plus attractives. Des chiffres d'importance au regard des prochaines élections municipales puisque c'est de la taille de la commune, que dépendent le mode de scrutin, les modalités de dépenses de campagne et le nombre de conseillers municipaux.

Nous sommes désormais officiellement 3 254 233 aquitains au sein les 2 296 communes d'Aquitaine. Si l'augmentation de la population se constate dans tous les départements depuis 2006, Les Landes affichent une courbe de progression plus à la verticale que les autres départements. En effet, en 5 ans, la population landaise a augmenté de 7%. Les landais, qui étaient 362 827 en 2006 frôlent désormais les 388 000 habitants. Croissance également importante en Gironde (+5%) qui avec ses 69 904 habitants supplémentaires abritent 1 463 662 âmes. Lot-et-Garonne, Dordogne et Pyrénées-Atlantiques voient tous trois leur population augmenter de 3% passant respectivement à 330 866, 415 168, et 656 608 habitants.

Mais, quel que soit le département, «cette croissance démographique régionale est surtout le fait des communes de moins de 10 000 habitants, la population y augmente quatre fois plus vite que dans les 43 grandes communes de plus de 10 000 habitants» analyse l'INSEE. En Aquitaine, les communes de moins de 10 000 habitants ont un taux annuel moyen de croissance de 1,2%, là où les communes de tailles plus importantes affichent une croissance moyenne de 0,3% par an.

En Dordogne par exemple, Sarlat-la-Cénda est passée de 9432 à 9568 habitants, soit un taux annuel d'évolution de 0,3%. Sur la même période la population de Bergerac stagne et celle de périgueux augmente mais à un rythme moins soutenu (0,2% par an). www.insee.fr/dordogne.htm

En Gironde
, l’accroissement moyen annuel de population sur la période 2006-2011 est de 1 %. Il atteint 1,6 % sur le territoire des communes de moins de 9 000 habitants début 2011. Si Bordeaux, gagne 0,6% de population, elle est bien loin des records de villes plus petites comme Saint-André de Cubzac (+3,5%) ou Biganos (2,5%). A noter, la perte d'habitants sur certaines communes, surtout à Arcachon (-2,4% par an), mais aussi à Cenon (-0,9% par an) sur la rive droite de la Garonne et à Villenave-d’Ornon (-0,7% par an) sur la rive gauche. www.insee.fr/gironde.htm

Landes: département parmi les plus dynamiquesDans Les Landes, Dax perd 500 habitants en 6 ans, tandis que Saint-Paul-lès-Dax en gagne 750. Alors que Mont-de-Marsan passe de 30 230 à 31 188 habitants (soit +0,5% par an), Saint-Pierre-du-Mont voit sa population augmenter de 2,1% par an. Dans ce département, «l’accroissement moyen annuel de population sur la période 2006-2011 de 1,3%, le classe parmi les plus dynamiques en termes de démographie», souligne l'étude INSEE. www.insee.fr/landes.htm

Dans le Lot-et-Garonne, les deux plus grandes villes, Agen et Villeneuve-sur-Lot, peinent à maintenir leur population (et affichent même une légère diminution) tandis que Marmande gagne 900 habitants. Autour d’Agen, à Boé et Bon-Encontre, la population augmente respectivement de 1,0 % et 0,8 % par an. www.insee.fr/lotetgar.htm

Enfin, dans les Pyrénées-Atlantiques, sur cinq ans, la ville de Pau perd de la population ( passant de 83 903 à 79 798 habitants) et Bayonne résiste, ne perdant que 75 habitants. Sur le littoral basque, Hendaye et Anglet gagnent en population (respectivement 2,6% et 0,6% par an) tandis que Saint-Jean-de-Luz (-0,9% par an) et Biarritz (-0,6% par an) restent sur une tendance à la baisse. www.insee.fr/pyratl.htm


Plus d'infos: e-dossier de l'INSEE sur la population légale d'Aquitaine au 1er janvier 2011

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2480
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !