aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | 3 filles à la rame du Cap Horn à l'Antarctique

28/11/2014 | Alexandra Lux, Stéphanie Geyer-Barneix et Itziar Abascal devraient partir autour du 15 décembre

CapoPasCap

Elles sont prêtes à partir. Mardi soir, elles ont remercié leurs soutiens au casino de Capbreton pour une dernière soirée landaise autour de cocktails de la banquise sur icebergs. Le 8 décembre, les trois « givrées » du club Capbreton Sauvetage Côtier s'envoleront pour le Chili, en espérant se jeter à l'eau sur leur paddle autour du 15 si le vent, la houle et les courants sont suffisamment cléments. Au delà de l'exploit sportif, le défi « Cap ô pas Cap » a pour vocation de mener des projets pédagogiques et scientifiques.

Là-bas, des conditions extrêmes les attendent : une eau entre 0 et 4°C, une température extérieure n'excédant pas 5 à 10°C pour une quinzaine de jours de rame en paddle et en relais continu sur les 1.000 km séparant le Cap Horn de l'Antarctique. « Ca va être assez sportif », rigole Stéphanie Geyer-Barneix, 39 ans, qui joue la récidive avec Alexandra Lux (28 ans) après être entrées dans le Guiness Book des Records pour leur traversée de l'Atlantique en 54 jours en 2009, déjà à la force des bras.
Les talons aiguilles d'Alexandra vont donc à nouveau être remisés pour enfiler bientôt sa combinaison sèche intégrale. Cette fois-ci c'est Itziar Abascal, du haut de ses 24 ans, qui complètera le trio, assisté d'un bateau à voile d'assistance, ostéopathe à bord.

Micro-sommeilsCapoPasCapD'ici là, les filles vont prendre un peu de poids pour mieux combattre le froid, très glouton en énergie. Car elles vont devoir affronter le redoutable passage du Drake entre la terre de feu et l'Antarctique, où il est prévu qu'elles rament vite pour s'en dégager rapidement avant un repos complet bien mérité de 4 ou 5 heures. Viendra alors le temps du rythme de croisière :1H15 de rame, 2h30 de repos, et sans doute des micro-sommeils d'1h30. Y compris la nuit. Mais comme l'explique Alexandra, « plus on descend vers le pôle, plus il y aura du jour ». Une aubaine car la nuit la perte des repères visuels peut augurer mal de mer et nausées...
Leurs Noël et 31 décembre pourraient donc bien se passer sur l'eau... Mais, en bonnes landaises, tout est prévu, un de leurs sponsors, Delpeyrat a préparé un pack surprise, foie gras assuré...
Côté partenaires, elles sont aussi soutenues par la Fondation Princesse Charlène, ce qui a valu à Eric Kerrouche, président de la communauté de communes Maremne Adour Côte Sud (Macs), la palme de l'humour de la soirée : « elles sont sponsorisés par Monaco, on espère tous qu'elle ne tomberont pas sur un ouragan... ».
Ni d'ailleurs sur des requins ou pire des orques, espère Alexandra, désormais dans « un mélange d'impatience et de stress » avant le départ. Stéphanie craint, elle, « qu'il arrive un truc au dernier moment, comme une blessure ». Car les trois championnes du monde et d'Europe de sauvetage côtier, avec leur budget à 400.000€, ne veulent pas décevoir les milliers de gens qui les soutiennent dont leurs parrains VIP, d'Yves Parlier à Tony Estanguet ou Jackson Richardson.


Prélèvements d'eauSi en 2009 l'exploit sportif était mis en avant, cette fois-ci l'accent est aussi porté sur le projet pédagogique et scientifique. Des actions ont notamment été menées avec les écoles du département sur la protection des ressources en eau. Et les jeunes ont joué le jeu, comme au collège Saint Joseph de Tartas où une tombola a permis de récolter 500€ pour le défi, leur donnant le statut de « givrés d'or » et la possibilité d’apposer leur logo dessiné en cours d'arts plastiques sur le paddle ou le bateau des filles.
Côté recherche scienfitique, des prélèvements d'eau seront par ailleurs réalisés durant la traversée pour mesurer l'évolution des particules et micro-particules de plastique, en partenariat avec le CNRS qui analysera les échantillons.

Il ne leur reste plus qu'à partir.

     CapoPasCap

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD/CapoPasCap

Partager sur Facebook
Vu par vous
2561
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !