aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/07/17 : Ouverture du Parc Aquatique de Walibi Sud-Ouest le lundi 31 juillet à Roquefort (47)! 5.000 m² de bassins et d’attractions les pieds dans l’eau ! Côté tarifs : 18€ enfant et adulte. Billet Combiné 2 Parcs : 37,50€ adulte et 34€ enfant de 3 à 9 ans.

25/07/17 : Alain David ayant été élu député PS de la 4°circonscription de la Gironde et ne pouvant cumuler ce mandat avec celui de maire, le conseil municipal de Cenon a élu maire, ce lundi 24 juillet en soirée, Jean-François Egron jusque là premier adjoint.

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/07/17 | Des pompiers aquitains en renfort dans le Sud-Est

    Lire

    Suite aux incendies dans le midi de la France et à la demande du centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC) du Ministère de l'Intérieur, les SDIS de la Gironde, de la Dordogne et du Lot-et-Garonne ont engagé des personnels et des moyens en renfort au profit de la zone de défense Sud-Est, depuis ce mardi 25 juillet. Des renforts composés de 64 sapeurs-pompiers, 4 camions citerne de 6000 litres et 8 camions citerne de 4000 litres. Ce dispositif est commandé par le lieutenant-colonel Jean-Luc Gardère, du SDIS de la Gironde.

  • 25/07/17 | Nouvelle Aquitaine: le chômage en légère baisse

    Lire

    Fin juin 2017, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) était de 295 090 (- 0,6 %/mai et -1,5 % sur 3 mois (soit –4 610 personnes), de - 1,9 % sur un an. France: - 0,3%/mai, - 0,7 % sur 3 mois, -1,0 % sur un an. Le nombre de demandeurs ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), est de 503 950 fin juin. Ce nombre augmente de 1,2 % sur 3 mois (soit +5 750 personnes), de 0,1 % sur un mois et de 2,1 % sur un an. France métropolitaine: + 1,1 % sur 3 mois, stable sur un mois, + 2,2 % sur un an.

  • 24/07/17 | Ceva Santé Animale: croissance à deux chiffres

    Lire

    Nouvelle progression de Ceva Santé Animale fin juin 2017: le chiffre d'affaires consolidé du Groupe a atteint 546 millions d'euros (+20%/2016) et + 6,6% à périmètre et taux de change constants. Toutes les zones ont participé à cette croissance plus forte que le marché, note Marc Prikazsky, PDG de Ceva : « C'est un début d'année très positif avec de nouveau une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires et du résultat. Je tiens particulièrement à remercier les nouveaux collaborateurs qui nous ont rejoints lors des acquisitions et à féliciter l'ensemble des salariés de Ceva pour leur formidable engagement."

  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | 30 ans de la FNARS: "être acteur de sa réinsertion, c'est redevenir citoyen"

06/10/2015 | La Fédération Nationale des Associations d'accueil et de Réinsertion Sociale Aquitaine a fêté ses 30 ans à Bordeaux par l'organisation d'une journée de réflexion sur l'évolution du secteur.

Les 30 ans de la FNARS Aquitaine: 30 ans de lutte contre l'exclusion dans les territoires aquitains - tables rondes 6 octobre 2015

La FNARS Aquitaine a 30 ans. 30 ans de lutte contre les exclusions en tant que porte-voix des 46 organismes et associations qu'elle fédère au niveau régional et qui gèrent sur le territoire plus de 150 établissements et services intervenant dans des domaines tels que l'accueil, l'orientation et la veille sociale, l'hébergement et l'insertion par le logement, l'insertion par l'activité économique ou encore la santé. Outre son rôle d'interpellation des acteurs publics sur ces thématiques, la FNARS se pose en observatoire dynamique de la pauvreté et de l'insertion et propose à ses adhérents conseils et formations à destination de leur salariés et bénévoles. 30 ans, l'âge d'un premier bilan et d'un nouveau regard, notamment sur la place des personnes accueillies et accompagnées dans leur parcours d'insertion.

« A partir de la fin des années 80 chaque problème a donné lieu à une loi créant un dispositif, adressé à un public cible et mis en œuvre par une organisation ad hoc. Conséquence : au lieu d'avoir une action sociale polyvalente sur un territoire, on a été amené à spécifier des champs de compétence : aide à l'enfance, accueil, insertion, handicap, etc... », se souvient Lucienne Chibrac, de la Direction en charge des Solidarités pour le Département de la Gironde. De quoi installer une approche individuelle morcelée et séquencée du parcours d'insertion oubliant d'écouter la personne dans la globalité de ses difficultés et de sa situation... et ne plus construire un parcours réellement « avec elle » mais « à sa place ». Si la tendance des pratiques professionnelles est, depuis moins de dix ans, d'entrer peu à peu dans des démarches nouvelles de participation de la personne aidée à son propre parcours d'insertion, « les habitudes de travail de certains professionnels sont parfois difficiles à changer » concède Lucienne Chibrac.

"Quand tu t'impliques, ça marche mieux"Pourtant à entendre le témoignage d'Alexandre, jeune homme, ancien polytoxicomane, accompagné par les structures de soin et d'insertion, avoir été l'acteur de son propre parcours de réinsertion est la condition de sa réussite. « En plus de partage d'expérience entre les résidents de la structure, le projet thérapeutique est soumis à chacun des résidents. Or quand tu t'impliques dans ton soin, ça marche mieux pour sortir de la précarité. C'est une première manière de se réapproprier le monde dans lequel on vit, de redevenir citoyen.»
Une citoyenneté réappropriée pour Alexandre qui, désireux de « s'impliquer dans la vie de la cité, de montrer que sa voix à une valeur » est désormais délégué au Conseil consultatif régional des personnes accueillies (CCrPA). Un lieu où il peut exprimer ses opinions sur les politiques publiques en général et plaider, en matière sociale en paticulier, pour que le professionnel soit «un révélateur pour permettre aux usagers d'arriver à leurs objectifs. Il ne doit pas faire à leur place, il doit faire avec elle. Il ne doit pas par exemple être en position de donner toutes les informations mais dire à l'usager à quelle structure s'adresser pour les avoir par lui-même».

Des travailleurs sociaux partenaires de Pôle emploiUn changement de posture des professionnels qui n'est pas à l'oeuvre dans toutes les structures, constate le jeune homme. « Mais les choses sont en train de changer. Les centres de formation des travailleurs sociaux demandent de plus en plus à des personnes accompagnées d'intervenir devant les étudiants, de raconter leur parcours... » Une autre manière pour lui de porter la bonne parole. Un message en tout cas déjà bien compris des professionnels participant à cette table ronde, soulignant, non sans une certaine fierté, de succès parfois a priori improbables, mais pourtant obtenus, en termes de réinsertion et d'autonomisation des personnes.
Une participation et une écoute globale de la personne qui est également en train de se mettre en place dans une organisme que la parole populaire ne dit pourtant pas des plus attentives à l'écoute : Pôle emploi. En raison d'un partenariat établi avec le Conseil départemental, une personne en recherche d'emploi peut, sur la base du volontariat, être prise en charge à la fois par un conseiller pôle emploi et par un travailleur social ; chaque professionnel accompagnant la personne dans ses spécificités. « Un double regard ayant un effet dynamisant puissant puisque différents types de problèmes peuvent ainsi être abordés », assure Benoît Meyer, Directeur territorial Gironde de Pôle Emploi.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1497
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !