01/07/22 : Envie de découvrir Biarritz cet été sans craindre les bouchons? Une astuce, le parking relais d’Iraty, gratuit, de 700 places, relié en 10 minutes au centre-ville par la ligne 7 Express, tous les jours. La ligne fonctionne de 8h45 à minuit.

28/06/22 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la section de rocade A630 sera fermée dans les 2 sens entre l’échangeur 2 et l’échangeur 4, de 21 h à 6h, les nuits du 29 au 30 juin et 30 juin au 1er juillet.

17/06/22 : Le département des Landes est placé en vigilance rouge pour canicule extrême à compter de ce jour 14 h. En conséquence, les manifestations en plein air (sauf marchés) et les manifestations sportives en salles fermées non climatisées sont interdites

17/06/22 : En raison de la canicule, la Mairie de Cenon annonce l'annulation de la fête du Cypressat (ce soir) ainsi que celle de la Commémoration du 18 juin 1940 qui aurait du avoir lieu demain.

17/06/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance ROUGE canicule dès 14h ce jour jusqu’à la fin de l’épisode caniculaire. La température estimées ce jour est de 40°C et 41°C samedi. Elle restera supérieure à 23°C la nuit de vendredi à samedi.

12/06/22 : A Anglet (64), la députée sortante Florence Lasserre Modem) est en tête de ballotage de la cinquième circonscription avec 39,83% de suffrages, devant Sandra Pereira-Ostanel (Nupes), 22,12%. LR n'avait pas présenté de candidats.

10/06/22 : La préfecture de Nouvelle-Aquitaine appelle à la prudence sur toutes les plages de la région samedi 11 juin en raison de conditions de baignade dangereuses entre houle, vagues de bord, forts courants et baïnes, températures de l’air et de l’eau élevées.

02/06/22 : En Dordogne, la RD66 à Peyzac-le-Moustier est rouverte à la circulation depuis le 1er juin. Elle avait été fermée suite à la chute de blocs rocheux de plusieurs mètres cubes en novembre 2018 et dans l'attente du confortement définitif de la falaise.

20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/07/22 | Le Jardin de Gabriel rouvre ses portes pour l'été

    Lire

    A partir du 5 juillet, le Jardin de Gabriel à Nantillé (17), rouvre ses portes pour une nouvelle saison. Cette année marque le retour de la statue de la danseuse, après 18 mois de travaux, à travers une exposition de photos qui met en exergue le travail de restauration. Du 26 juillet au 23 août, le Jardin de Gabriel, ce menuisier qui se rêvait artiste, et ses quelque 400 statues, seront en fête avec un programme qui évoquera l’histoire et le patrimoine de Nantillé. Pour les plus jeunes, des ateliers d’arts plastiques, des balades contées ou encore un escape garden « Sauvez le Jardin de Gabriel » seront proposés.

  • 01/07/22 | Un « jumeau numérique » pour le traitement des maladies vasculaires

    Lire

    Nurea à Bordeaux développe une solution logicielle à destination des chirurgiens et radiologues pour les patients atteints de maladies vasculaires. Réalisé au sein de l'Inria Bordeaux, le projet SMecH permet le traitement de l'image, l'intelligence artificielle et la modélisation du « jumeau numérique » vasculaire. Cette nouvelle technologie permet l'extraction automatique d'indicateurs prouvés comme cliniquement pertinents, prévenant les accidents cardiovasculaires.

  • 01/07/22 | Une nouvelle halte ferroviaire au coeur du Pays basque

    Lire

    À partir de samedi 2 juillet, la ligne TER 54 qui relie Bayonne à Saint-Jean-Pied-de-Port comptera un arrêt supplémentaire avec la réouverture de la halte d’Itxassou. Avec 10 trains par jour en semaine, cette halte TER permet de répondre aux besoins de déplacements quotidiens pour se rendre au travail ou sur son lieu de formation, en toute facilité et sans encombre. La réouverture de cette halte, alternative efficace à la voiture, avait été demandée par un collectif citoyen étant parvenu à réunir 500 signatures dans la commune.

  • 30/06/22 | Dordogne : des voitures pour les aides à domicile

    Lire

    La Dordogne compte 57 000 personnes de plus de 75 ans, dont beaucoup vivent chez elles. Pour ces dernières, le recours à des services d’aides à domicile est précieux. Ces professionnels utilisent leurs véhicules personnels, avec des remboursements de frais ne couvrant pas les coûts réels. Le Conseil départemental a décidé de les doter de véhicules de service. 1 300 voitures ont été commandées à Citroën et Renault. Elles seront louées pour un montant de 4 millions d’euros par an, financés par la collectivité.

  • 30/06/22 | Dominique Reymond et Charles Berling lisent du Mauriac à Saint-Maixant

    Lire

    En juillet, la lecture prend ses quartiers d’été dans le parc de Malagar, à Saint-Maixant(33). La Nuit de la Lecture invite deux comédiens à poser leur voix le temps d’une soirée sur une sélection de textes de François Mauriac. Après Jeanne Cherhal et Jacques Weber en 2021, samedi 2 juillet 2022, ce sera au tour de Dominique Reymond et Charles Berling de "se prêter au jeu" sur une sélection de textes de François Mauriac, Marcel Proust et ils rendront hommage à Michel Bouquet ! La soirée se déroule de 19 heures jusqu’à un peu plus de 23 heures, en 3 temps.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | 4L Trophy : les jeunes dans la raide aventure humanitaire

13/02/2020 | La 24e édition du populaire 4L Trophy, raid humanitaire réservé aux 18-28 ans, s'élancera de Biarritz le jeudi 20 février pour arriver le 1er mars au Maroc.

1

Le 4L Trophy tient en deux chiffres : 2400 jeunes s'y aventurent chaque année pour 6000 kilomètres de course d'orientation vers le Maroc. Sous le matricule « équipage 460 », Mathilde et Simon, deux Néo-aquitains, effectuent les derniers réglages avant d'embrayer pour un périple rempli de promesses. Rencontre.

« Combien de kilomètres au compteur de la 4L ? J'en sais rien... Tu vois la mécanique, ce n'est pas notre truc » plaisante Mathilde Bugué-Gardrat. Ne vous y méprenez pas, l'étudiante en deuxième année de master criminologie est très organisée. Son coéquipier Simon Riquelme, étudiant en ingénierie mécanique, se dit même chanceux d'être si bien accompagné. Elle, est originaire de Pons en Charente-Maritime, lui de Dax dans les Landes. Les deux amis sont colocataires à Talence depuis septembre 2018 et font leur chemin dans les universités de Bordeaux. Mais la boîte de réception de Mathilde a miraculeusement changé le cours des choses en mars 2019. « J'ai reçu un mail du 4L Trophy complètement par hasard annonçant la fin prochaine des tarifs préférentiels à l'inscription » se souvient-elle. Le lendemain, Simon était déjà motivé et il n'en fallait pas plus pour que l'équipage 460 valide son inscription à l'édition 2020. Quitte à tourmenter les interrogations de leurs parents, curieux d'en savoir un peu plus sur cet énigmatique 4L Trophy. La première édition du rallye-raid a eu lieu en 1997 sur l'idée de Jean-Jacques Rey, pilote passionné. Dès lors, l'aventure prouve qu'elle a quelques raisons d'être en offrant une expérience encadrée à des jeunes en quête d'aventure tout en brandissant un aspect humanitaire.

Abandonner ?

« Nous devons apporter des fournitures scolaires aux écoles marocaines » montre Mathilde. En plus de dizaines de cahiers, stylos et cartables, le coffre de la Renault 4L accueillera des denrées alimentaires en partenariat avec la Croix-Rouge Française. Celle de Simon et Mathilde date de 1978. Elle a même déjà participé deux fois au rallye-raid. « La voiture est plus dur à trouver que je ne le pensais. Beaucoup sont trop chères pour le 4L Trophy car ce sont des voitures de collection » explique Simon. Trouver le véhicule n'a pourtant pas été le plus difficile. En comptant 2500 euros pour la 4L et 3500 pour l'inscription, Mathilde et Simon devaient déjà se prémunir. « Le but c'est de ne rien mettre de notre poche, à part du temps » présente-t-il. La chasse aux sponsors et aux actions est donc lancée. Parfaite dynamique : l'équipage est baptisé Coloc'Action. Les missionnaires humanitaires ont ainsi emballé des cadeaux devant un magasin bordelais, attiré quelques chineurs lors d'une brocante daxoise et convaincu quelques acheteurs sur le marché de Noël de Pons. La récolte s'organise mais les dunes du Maroc paraissent encore loin. La recherche de sponsors est tortueuse. « Un après-midi de septembre, je suis partie de Forum (Talence) pour remonter la ligne du tram à pied jusqu'à Gambetta (Bordeaux). J'ai tapé à toutes les portes et toutes les entreprises ont refusé » déplore Mathilde. A deux reprises, Coloc'Action songe même à abandonner. Puis début décembre, deux mois et demi avant le grand départ : « il y a eu un déclic, plein de gens nous ont rappelé et ont accepté de nous sponsoriser » témoigne Mathilde, rassurée. En considérant que l'équipage s'est lancé dans le projet en mars 2019, il aura fallu un an de préparation et beaucoup d'abnégation aux deux étudiants pour finaliser le projet. Le budget final devrait tutoyer les 8000 euros.

 

Le moteur de la 4L nécessitait quelques réparations.

A l'ancienne

Et si Mathilde et Simon ont pu compter sur leurs proches, la moitié de leur quinzaine de sponsors avait déjà aidé des équipages lors d'éditions précédentes. Comme l'entreprise publicitaire de Charente-Maritime qui leur a offert la pose des encarts sur la 4L. Preuve que le rallye-raid est reconnu et trouve un écho auprès de partenaires potentiels. « Il faut se mettre à chercher des sponsors tôt et ne pas attendre septembre » conseille Simon. Les Coloc'Action auront en tout cas fait preuve d'opiniâtreté pour être présents à Biarritz. Ils devront être sur le village départ dès le mercredi 19 février, contrôle technique d'avant-course oblige. Le lendemain, départ pour Algesiras, voisine de Gibraltar au sud de l'Espagne. Après une traversée méditerranéenne en ferry, cinq jours de désert attendront les 1200 équipages, avant une fin de course à Marrakech. « Ce n'est pas une course de vitesse mais d'orientation : le vainqueur est celui qui fait le moins de kilomètres » rappelle Simon. Pas de GPS ni de trajet prédéfini, les seuls alliés sont boussole et traditionnelle carte routière. Chaque soir, l'organisation prépare le bivouac et ravitaille les véhicules en carburant. « Chaque matin, nous aurons le nom des villes qu'il faut rejoindre pour le soir mais on ne sait pas où on passera dans la journée » s'interroge Simon. Stressés ? « Un peu » confie Mathilde. Quelque chose dit que l'excitation l'emportera. « J'aimerais bien passer du temps avec les enfants au Maroc » espère-t-elle. Quoi qu'il en soit, l'expérience a déjà été formatrice pour les deux équipiers et les douze jours de raid dans la 4L seront vécus comme l'aboutissement de cet engagement. Et pourront pourquoi pas en susciter d'autres.

Maxime Giraudeau
Par Maxime Giraudeau

Crédit Photo : Maxime Giraudeau

Partager sur Facebook
Vu par vous
5732
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !