Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | 55 jeunes aquitains à Strasbourg pour la finale nationale des 43èmes Olympiades des Métiers

28/01/2015 | Gare St-Jean à Bordeaux ce mardi 27 janvier, 55 jeunes apprentis, lycéens, étudiants ou salariés prêts à partir pour Strasbourg où se déroule la finale des Olympiades des Métiers.

Une partie des jeunes aquitains sélectionnés pour participer à la finale des 43èmes Olympiades des métiers à Strasbourg

Elles et ils s'appellent Stella, Manon, Jordan ou Joshua, viennent d'Agen, de Mont-de-Marsan, du Pays Basque ou de Bordeaux mais cette semaine, ils seront tous à Strasbourg pour la finale nationale des 43èmes Olympiades des Métiers. Sélectionnés en mars dernier lors de la finale régionale qui se tenait au Parc des Expositions de Bordeaux, ils représenteront donc l'Aquitaine à travers 8 pôles professionnels regroupant 49 métiers allant de la charpente au web-design en passant par la coiffure, la maçonnerie ou la pâtisserie. Après cette étape nationale à Strasbourg, l'objectif sera de concourir en août 2015 à la finale mondiale à São Paulo au Brésil où 45 candidats sélectionnés représenteront la France.

Ambiance chaleureuse et conviviale ce mardi 27 janvier à la gare St-Jean à Bordeaux. Prêts pour leur train de 11h23, les quelques soixante candidats à la finale nationale des 43èmes Olympiades des Métiers semblaient heureux d'être là, tous d'accord sur "la belle expérience professionnelle mais aussi humaine" qu'ils s'apprêtent à vivre, c'est par ces mots que Stella Mercier, 20 ans et sélectionnée en mars 2014 pour représenter l'Aquitaine dans la section "service en salle", a parlé de ce périple alsacien dont le retour est annoncé le 1er février prochain. Un par catégorie donc, "la crème de la crème de la formation professionnelle" comme le dit fièrement Damien Moncassin, responsable du projet Olympiades sur la Région Aquitaine. Pour ce dernier, cette expérience est "un moyen unique de valoriser leur savoir-faire et un sésame pour leur parcours parofessionnel à venir, une ligne en or à mettre dans le C.V". Le savoir-faire, le maître mot de ces quelques jours de compétition strasbourgeoise; industrie, végétal, alimentation, nouvelles technologies maintenance, bâtiments travaux publics, services et automobile, ce sont au total  8 pôles professionnels qui seront représentés et pour lesquels s'affronteront les meilleurs jeunes sélectionnés en région. En Aquitaine, sur les 55 candidats, 40% sont apprentis, 40%  lycéens et étudiants et 20% sont salariés.

"Une aventure humaine et professionnelle unique" A leurs côtés, des accompagnateurs bien-sûr mais aussi Anne-Marie Cocula, vice-présidente du Conseil Régional en charge de l'éducation et de l'apprentissage, et le parrain de l'équipe le chef Jean-Luc Rocha, eux aussi du voyage pour soutenir ces 55 jeunes aquitains en compétition dans 49 métiers. Fleuriste, coiffeur, pâtissier, maçon, boucher, ébéniste, sommelier... les meilleurs de chaque catégorie sont donc partis direction Strasbourg dans l'espoir de passer du podium régional au podium national. Agés de 19 à 23 ans donc, rappelons ici que 23 ans est l'âge limite pour participer au concours, ces jeunes aquitains se confronteront donc aux autres candidats sélectionnés lors d'une épreuve dont ils ne connaissent pas toujours la teneur, à l'image de Manon Plaire, 19 ans, employée chez un fleuriste à Saint-Sever après une formation au CFA de Mont-de-Marsan: "j'ai bien-sûr révisé mais je ne sais pas encore ce que le jury me demandera, on verra bien! je suis déjà très heureuse de participer à ces Olympiades, c'est une aventure humaine et professionnelle unique, bien-sûr que j'aimerai gagner mais ce n'est pas le plus important pour moi". Même son de cloche pour Jordan Bertaux, 20 ans et en seconde année de platrier-plaquiste à Agen, "c'est une super expérience, je ne me mets pas de stress maintenant, c'est déjà bien d'être arrivé là et quel que soit le résultat, je sais que c'est aussi l'occasion de trouver un employeur". En effet, comme le rappelle Damien Moncassin, "au-delà du concours, ces Olympiades sont une grande opportunité pour les jeunes participants puisque des chefs d'entreprises se déplacent et viennent chercher de nouveaux employés".

Prochaine édition à BordeauxManifestation mise en place tous les deux ans, ces Olympiades se dérouleront à Bordeaux du 9 au 11 mars 2017, l'occasion pour la délégation aquitaine partie à Strasbourg d'organiser ce vendredi 30 janvier une journée spéciale où la région Aquitaine sera présentée au public. Mais avant Bordeaux, São Paulo au Brésil, pour la finale des finales en août prochain où les meilleurs jeunes (apprentis, lycéens et étudiants ou salariés) seront en compétition pour devenir le meilleur de leur catégorie, une ultimé étape où 45 candidats sélectionnés à Strasbourg ces jours-ci représenteront la France. Pour l'heure, c'est l'Aquitaine qui concourt et on lui souhaite bonne chance!

Résultats et suivi de la compétition sur https://www.facebook.com/olympiadeaquitaine

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
2163
Aimé par vous
6 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !