Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/18 : "Progrès et Sagesse": ce sera le thème de la 24° Université Hommes-Entreprise du CECA les 30 et 31 août au Château Smith Haut Lafitte. Il y sera question d'éthique et de sens, en particulier celui de l'intelligence artificielle: bienfait ou menace?

16/01/18 : France Télévision a compris l'utilité de France 3 Euskal Herri au Pays basque. Les sept minutes quotidiennes ont été maintenues, dans l'état. C'est à dire dans sa structure au studio des allées Marines de Bayonne et non prestataire de reportages

16/01/18 : Cyrille Guimard, sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme, parrainera la 23e édition du Tour de Lot-et-Garonne et sa cyclosportive les 14 et 15 avril prochains.

16/01/18 : L'agglo de La Rochelle a été choisie par le cabinet Missions Publiques pour faire partie des 4 collectivités françaises à organiser un débat publique atour de l'essor des transports sans conducteur, le 27/01 de 9h à 17h. Inscription : debatcitoyen.fr

15/01/18 : La Rochelle participe à la 2e Nuit de la lecture samedi 20 janvier de 16h30 à minuit à la médiathèque de Villeneuve-les-Salines et dans le Hall de l’Agora au Centre social. Au programme : des lectures et des animations variées. Tout public. Gratuit.

13/01/18 : Cognac: les Trophées du vin 2018 ont récompensé le 11 janvier l'association cognaçaise Les Etapes du cognac avec le prix "meilleur accueil dans le vignoble", récompensant son développement de l'oenotourisme sur le territoire.

11/01/18 : Opération de régulation des sangliers à Agen et Foulayronnes. Un grand nombre de sangliers a été signalé et confirmé dans ces deux communes. Les services de l’Etat ont donc décidé d'organiser des opérations de régulation jusqu’au 28 février inclus.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/01/18 | Le Reggae Sun Ska repart en Médoc

    Lire

    Clap de fin pour la version "campus" du Reggae Sun Ska. À la suite d'un courrier et de plusieurs échanges téléphoniques avec les maires de Pessac, Talence et Gradignan soulignant des plaintes de riverains soumis à des "nuisances sonores", la 21ème édition du festival se délocalise. Elle aura lieu sur le domaine de Nodris, à Vertheuil, pouvant accueillir 12 000 festivaliers par jour (contre 27 000 sur le campus). Ce mercredi, les premiers noms de la programmation annoncent notamment Jimmy Cliff en tête d'affiche.

  • 17/01/18 | Le trafic de l'aéroport de Biarritz Pays-Basque: +4,7%

    Lire

    Les gestionnaires de l'aéroport de Biarritz Pays basque pourront avoir le sourire lors de la présentation des vœux la semaine prochaine. Si les chiffres de décembre ont connu une légère baisse, (74 091 passagers contre 74 727 en 2016) vraisemblablement en raison de l'enneigement précoce des stations de sports d'hiver, en revanche 2017 affiche des chiffres flamboyants avec 1 190 991 passagers, soit une augmentation de 4,88% qui confirme largement sa place de deuxième plateforme aéroportuaire de la Nouvelle-Aquitaine.

  • 17/01/18 | Contrat juteux pour Gaz de Bordeaux

    Lire

    La SAS Gaz de Bordeaux peut se frotter les mains : elle vient de décrocher un marché auprès de la Direction des Achats de l'État pour fournir plus de 2000 sites en gaz naturel pendant deux ans. Parmi eux, on retrouve la Cour des Comptes, Météo France, plusieurs ministères mais aussi l'ensemble des centres pénitentiaires de France. En 2016, cette société possédée par Régaz dont Bordeaux Métropole est actionnaire à 51,93% a réalisé un chiffre d'affaires de 355 millions d'euros, dont 70% hors Gironde.

  • 17/01/18 | La réforme de l'enseignement supérieur avance

    Lire

    Frédérique Vidal, la Ministre de l'Enseignement supérieur, s'est rendue ce mardi à Bordeaux. Elle y a effectué un nouveau point d'étape à la rencontre des présidents des universités de Bordeaux Montaigne, Poitiers, Limoges, Pau et La Rochelle et de la communauté d'enseignants. L'ordre du jour était évidemment consacré à la réforme de la réussite et de l'orientation, dont la première étape (remplacer "APB" par Parcours Sup) est effective depuis lundi. Cette réforme représente un budget d'un milliard d'euros sur cinq ans.

  • 17/01/18 | Le maire de Bayonne s'inquiète pour l'avenir des Galeries Lafayette

    Lire

    Après avoir appris que dans le cadre du projet de cession en franchise de magasins Galeries Lafayette en province celui de Bayonne serait éventuellement concerné. Le maire a fait part de sa "totale incompréhension et sa plus vive réprobation si une telle information venait à être confirmée". Pour Jean-René Etchegaray, cette décision irait à l’encontre des efforts conjugués pour renforcer le dynamisme commercial et l’attractivité d'un centre-ville, dont les Galeries Lafayette sont une des locomotives".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | 6 mois de prison et 15 000 euros d'amende requis pour les chasseurs de scoop

04/06/2014 | Lors du naufrage du Luno le 5 février, deux jeunes gens avaient filmé le sauvetage des membres d'équipage avec un drone. Le tribunal leur a présenté la facture

luno1

Alors qu'il ne reste quasiment plus rien du "Luno" ce cargo qui s'était échoué contre la digue des Cavaliers, près de la Barre à Anglet, le 5 février en milieu de matinée on arrive à l'heure des comptes. Outre les quelques millions que la société d'assurance devra payer pour son démantèlement, une partie du fameux fait divers s'est terminée à la barre encore. Mais cette fois à celle du tribunal de Bayonne hier matin. Deux jeunes gens qui avaient utilisé un drone pour filmer, puis revendre leurs images sur une chaine de télé ont été accusés d'avoir nui aux opérations de sauvetage.

Nul n'oubliera cette matinée du 5 février 2014 quand le cargo Luno s'est échoué contre un épis du nord du littoral d'Anglet, après avoir subi une avarie alors qu'il s'apprêtait à entrer dans le port de Bayonne, par l'embouchure de l'Adour. L'accident a été spontanément suivi d'une fièvre exceptionelle sur les réseaux sociaux mais aussi sur les chaines de télé d'info continue. C'était Alerte info permanente en cette journée.

Une aubaine pour deux jeunes gens qui venaient d'investir 15 000 euros dans un drone, le nouvel espion venu du ciel. Le premier est ingénieur à l'ESTIA de Bidart, la pépinière des petits génies de l'informatique et le second un jeune entrepreneur bayonnais qui s'est spécialisé dans l'audiovisuel et vient d'acquérir un drone profesionnel.  Aussi la mariée est trop belle quand ils sont informés de l'exceptionelle concentration de journalistes à la Barre... Mais voilà, leur voyage s'est terminé à une autre barre, celle du tribunal de Bayonne. En effet, le capitaine Bougault qui pilotait le Puma pour récupérer les douze membres d'équipage signale l'existence de cet engin à une quinzaine de mètres de l'épave du bateau. Après que l'hélicoptère de la gendarmerie ait renoncé en raison des bourrasques de vent et de pluie qui se succèdent sur les lieux du naufrage, le temps presse. Or la présence de cet appareil retarde son decollage de plus de deux minutes: percuter de drone pourrait causer un crash de l'hélicoptère avec le risque de s'écraser sur la foule, contenue par les CRS et gendarmes, qui s'est agglutinée à quelques quarante mètres de la digue où s'est produit le naufrage. "J'ai vu le drone à une dizaine de mètres du cercle rotor", a-t-il rappelé hier en soulignant les difficultés et les risques des manoeuvres d'hélitreuillage par les seules conditions météorologiques. En cette fin de matinée, la foule a applaudi la réussite du sauvetage sans connaître le fond de l'histoire...
Un jugement basé sur l'exemplaritéLes jeunes gens n'auront pas la même appréciation en rappelant qu'ils avaient informé des gendarmes alentour de leurs manoeuvres "sans jamais traverser le chemin de l'hélicoptère. On a demandé aux forces de l'ordre où l'on pouvait s'installer tente l'un d'eux." "Il y avait d'autres drones dans le secteur" tenta aussi de minimiser Me Diallo chargé de leur défense. En rappelant que les images de deux autres drones ont rapidement circulé aussi sur internet et que certaines considérations relevaient du fantasme.

Toutefois la multiplication des drones conduit, même s'il s'en défend, le Parquet à l'exemplarité dans le jugement. "Il ne s'agit pas de faire un exemple mais cette affaire est inédite...." Et, sous entendu, pourrait se renouveller malgré une règlementation complexe de l'usage des drones. Le Parquet a donc requis six mois de prison avec sursis pour  mise en danger d'autrui et surtout interdiction pendant un an de piloter assorti de la suppression du matériel. Le jugement a été mis en délibéré au 4 juillet... La chasse au scoop se sera mal terminée pour les deux jeunes gens dont la petite entreprise aura par la même occasion pris du plomb dans l'aile. Moralité, la chasse aux peoples n'est-elle pas finalement moins risquée et tout aussi lucrative?

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1265
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !