aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Vincent Etcheto à Bayonne, c'est Top!

30/05/2016 | Après avoir flirté avec l'enfer l'été dernier l'Aviron Bayonnais s'est remarquablement rétabli grâce au trio-Salagoïty-Devèze-Etcheto. Vincent Etcheto, le joker attendu

Vincent Etcheto Aviron bayonnais

Mercredi, lors de sa conférence de presse hebdomadaire, Vincent Etcheto, l’entraîneur messianique des Ciel et blanc avec son sens inné de la parabole avait promis à ses joueurs de trouver de l’eau au pied de la falaise... s’ils chutaient. Pour mieux rebondir. Hier après-midi, 17 000 spectateurs — un record d’affluence en Pro D2- ont porté leur équipe au pied de l’autel du Top 14 dont elle avait été écartée la saison dernière. Un billet obtenu pour une finale qui se disputera samedi à Toulouse face à Aurillac. Jean-Dauger, leur stade cathédral leur a porté chance. Sallagoïty-Devèze-Etcheto, c’était bien le tiercé gagnant

Jean-Dauger, du nom du grand-père maternel de... Vincent Etcheto. Loin aujourd’hui, ce mois de juin 2015, quand l’Aviron ramait grave. Une descente en Pro D2 qui s’effectuait avec la perspective d’une fusion avec le Biarritz Olympique. De quoi faire voir rouge aux socios ciel et blanc. Les Bobos du BO non merci. Jusqu’à le crier sous les fenêtres de la mairie de Bayonne. Autant de colère qui conduisit les présidents des deux clubs vers la sortie, Serge Blanco, l’icône du Biarritz Olympique et Manu Merin, pour l’Aviron après une assemblée plutôt houleuse face aux supporters. Devant cette Jacquerie, administrateurs et municipalité décident de rejouer « Retour vers le futur » en réintroduisant Francis Sallagoïty, président pendant 12 ans, remercié il y a trois ans. L’arrivée d’Alain Afflelou, avait nécessité un changement de monture.

Un conseil de surveillance est mis en place avec, bras droit de Françis Salagoïty, un directeur exécutif, Christian Devèze, expert comptable. En quelques jours, la nouvelle direction trouve sa potion magique grâce à un concours de circonstances. Le président de L’Union Bordeaux Bègles Laurent Marti vient de remercier son entraîneur des lignes arrière, Vincent Etcheto qu’il était allé chercher il y a six ans au... Boucau Stade. Aux portes de Bayonne. Bayonne, c’est le berceau de Vincent, le petit fils d’un historique de l’Aviron, Jean Dauger, et fils de Roger, ouvreur et éducateur de ce club disparu trop tôt. Après les blessures de la descente en Pro D2 et les déchirements qui ont accompagné la saison, Françis Sallagïty et Christian Devèze voient en ce garçon « qui a du sang », particulièrement bleu, un signe du ciel. Comme à Bordeaux, il a le sens de la communication pour ce vestiaire bayonnais qui a connu bien des départs, dont l’international Scott Speeding pour Clermont. Des joueurs qui ont fait le choix de rester et de tout donner pour le maillot. Bayonne salue sa recrue et l’invite à ouvrir les Fêtes de Bayonne. « L’an dernier je me suis retrouvé seul au balcon de la mairie, se souvient-il, cette année, si cela se reproduit ce sera avec toute l’équipe. »

Vincent Etcheto Aviron

 

 


« On est en haut de la falaise, en bas c’est de l’eau claire » Le ciel s’est effectivement bien éclairé depuis le début de la saison, l’appétit est venu en jouant et Vincent Etcheto qui a un sens aigu de la communication aime faire le show afin que le club ne soit pas oublié des clients du Top 14 peut-être aussi parce que cela fait partie de son tempérament. Quand a-t-il senti que le club pouvait jouer le Top 14 ? « Dès le mois de juin, quand je suis arrivé ! Non je déconne !! C’est face à Albi qu’il m’a semblé qu’après avoir regardé derrière, le maintien, je me suis dit que l’on pouvait aller plus haut. » Jusqu’à parvenir à cette fin de semaine ou la bande à Vincent n’avait plus rien à perdre. Et de servir une métaphore : « C’est une belle fête qui arrive. On est au bord de la falaise et il faut sauter. En bas, ce ne sont pas des rochers, on ne va pas s’écraser. C’est de l’eau claire. Si on tombe à l’eau, on nagera, on ne se noiera pas. Ce n’est pas vaincre ou mourir, mais vaincre ou rebondir. Il ne faut pas se retenir et y aller à fond. »
Et ils y sont allés à fond. « Je suis avec mes excès. Je peux gueuler sur mes joueurs et après aller boire un coup avec eux... » Comme le verbe de leur manager. Qui lui a coûté deux suspensions d’être exclu du banc de touche, au plus près de ses joueurs et suivre ses joueurs depuis les tribunes. « Je suis très bien dans les tribunes, mais c’est dans le dernier quart d’heure que c’est compliqué, quand il faut réagir vite.... »
La réaction est venue dimanche des joueurs, particulièrement du buteur ciel et blanc, l’Argentin Butos Moyano qui a assuré le match en marquant 23 des 28 points de l’Aviron et un ticket pour la finale...

2500 places vendues en 2 heures pour la finale samedi à ToulouseCette avant-dernière marche franchie face à Colomiers, les supporters de l’Aviron qui étaient 17 000 à Jean-Dauger, dimanche après-midi se sont inscrits pour participer à la finale de samedi prochain à Toulouse. Les 2500 places mises à disposition par la Ligue nationale de rugby pour les Basques sont parties en deux heures... sur les 19 500 que compte le stade Ernest Wallon. Un engouement qui semble partagé grandement par les supporters d’Aurillac. Pour info, l’an dernier, pour cette finale, la LNR et le Stade n’avaient conservé que 2000 places à disposition des... » neutres ».
Alors, peut-on rêver de retrouver un club basque au sein du Top 14 ? L’Aviron se retrouve bien cette semaine en haut de la falaise. En espérant qu’en plongeant dans l’eau claire avec ses hommes, le capitaine Monribot y trouve la félicité de celle que promet Lourdes. Un Vincent Etcheto dans le Top 14 face à un Boujellal de Toulon, et le show serait assuré chez Moscato. La confiance que le gars du Petit Bayonne a trouvée sur le bord de la Nive lui donne l’eau à la bouche. « La Ville nous aura énormément soutenus cette saison et, comme le président Salagoïty, a de l’ambition pour ce club. Par exemple le projet d’un grand centre d’entraînement ».
Après le projet de fusion et la confusion en 2015 voilà venu le temps des effusions.... Reste à Vincent Etcheto de faire franchir à ses troupes le Rubicon samedi (16 h 15) à Toulouse.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
3716
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !