17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | À Bayonne, le ministre des Sports est venu encourager les rugbywomen

24/05/2016 | Patrick Kanner est allé féliciter les féminines de l'Association sportive bayonnaise qui compte un entraîneur et cinq joueuses qui ont remporté le tournoi des Six nations

Patrick Kanner en visite à Bayonne

Les membres du gouvernement doivent s'y résigner:leurs déplacements s'effectuent en permanence avec un comité d'accueil fait d'interpellations, de slogans sur fond de drapeaux rouges, une "zone mixte" délimitée par une haie de gardiens de la paix. Hier en fin d'après midi, Patrick Kanner le ministre de la Ville de la jeunesse et des Sports n'y a pas échappé. Mais, outre qu'il semble vacciné son essentiel était ailleurs: "la Battite" qui s'est taillée une place parmi l'élite du rugby féminin.

Patrick Kanner arrivait de Pau où il avait remis en début d'après-midi des billets à des jeunes pour participer à l'Euro 2016 du mois de juin. Une journée bien remplie dans sa fonction: "le matin j'ai rencontré Laurent Manaudou à Orly, Yannick Noah à Pau pour son association "Fête le mur" et ce soir (NDLR hier soir), l'ancien talonneur et pilier de l'équipe de France, Jean-Michel Gonzalez". Le ministre tenait à effectuer ce détour pour rendre hommage aux performances de l'équipe féminine ce club de rugby qui vit à l'ombre des flèches de la cathédrale de Bayonne et de ses deux prestigieux voisins, l'Aviron Bayonnais et le Biarritz Olympique.

L'AS Bayonnaise, la Battite, comme l'appellent affectueusement les Bayonnais, doit son appellation en 1940  à la fusion de l'Amicale Jean-Macé, des anciens de l'école Jules-Ferry en 1940 avec la Nautique, le club d'aviron et, en 1942 avec  Basque XIII pour jouer à...XV. Coup de sifflet final en 1940 puis résurrection ...en 1962. Son école de rugby créée en 1972 servira d'excellent terreau, comme celle du Boucau Stade de l'autre côté de l'Adour, pour les deux clubs majeurs de l'agglomération. Tant et si bien que le plafond de verre de l'équipe masculine se situe aujourd'hui au niveau de la Fédérale 3.

Un rôle social dans le quartier Sainte CroixEn fait, c'est grâce à son équipe féminine que le club présidé par Gilles Peynoche va flirter avec la notoriété et susciter une visite ministérielle. Entre 2006 et 2008, les Féminines 1 s'élèvent de la Fédérale 3 au Top 10, la catégorie de l'élite nationale. Jusqu'à ce que les seniors en 2015, deviennent demi-finaliste du championnat de France Honneur. A la baguette... Jean-Michel Gonzalez donc, l'ancien joueur de l'Aviron et du BO dont il sera l'entraîneur de 2008 à 2011. Voilà qu'il rebondit au sein de l'ASB et de l'équipe de France en coachant les filles dont huit font partie de l'équipe nationale à XV, parmi lesquelles sa fille Amaya, Camille Cabalou, Céline Ferrer, Céline heguy et Marie Meranteau, en -20 ans avec Pauline Bourdon et à VII avec Lauriane Lissar.

Le ministre de la Ville de la Jeunesse et des sports a souligné aussi le rôle social de la Battite qui en décembre 2014 a inauguré son siège social, à quelques dizaines de mètres du stade de foot dédié à Didier Deschamps au quartier Sainte-Croix. Et hier, ceux qui l'avaient inauguré, le préfet Durand, la députée Colette Capdevielle, le conseiller départemental Christophe Martin et le maire de Bayonne, Jean-René Etchegaray -avec la nouvelle sous-préfète Caroline Seguin-, étaient présents pour ce coup de projecteur. Situé au pied du rempart d'immeubles de ce nord de Bayonne, outre le rugby avec ses 8 équipes et 90 adhérents dans les six catégories de formation à l'école de rugby, avec la Société nautique, et la section randonnée, il offre de nombreuses activités et débouchés sportifs aux jeunes du quartier. Patrick Kanner a d'ailleurs souligné aussi le travail de la municipalité dans ce sens.

Avant de prendre congé et avoir posé multiples questions dans une ambiance conviviale, Patrick Kanner a reçu un maillot de l'ASB en souvenir. Puis il est allé participer, à cinquante mètres de là à un atelier législatif citoyen organisé par la députée -et avocate- Colette Capdevielle, sur le projet de loi Egalité Citoyenneté, en présence de nombreux jeunes. Toujours escorté sur l'air des lampions par les slogans de la CGT...

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photos F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
5022
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !