aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | A Bayonne, les Festayres font de la Résistance

28/07/2016 | Certes, Léon était bien seul au balcon de la mairie hier soir, comme la foule était moins compacte à ses pieds, mais Bayonne a relevé le challenge de ses Fêtes légendaires

Fêtes de Bayonne

Nous l'avons écrit, Henri Lauqué et la commission extra-municipale des Fêtes, ont été contraints, pour d'évidentes raisons de sécurité – il en allait de l'existence de cette édition 2016- de tailler dans le rituel de ces cinq jours de folie qui en font l'une des manifestations populaires les plus prisées en Europe. Signe avant-coureur, si l'on peut dire, d'une certaine crainte, dans la matinée 800 de ses participants, pourtant inscrits, n'étaient pas sur la ligne de départ de Biarritz pour la Foulée du Festayre. Dixit son animateur depuis 17 ans, Christian Bibal. Une confirmation lors de l'étrange ouverture de la soirée.

Indiscutablement, cette ouverture a minima, avant le coucher du soleil, imposé par les autorités gouvernementales et préfectorales donnaient un drôle goût à cette édition. Ressentie dès les abords du cœur de ville. À la sortie des bus place de Basques, devant l'Office de tourisme, les Festayres tombaient sur trois des 60 militaires de l'opération sentinelles. Auxquels il lançaient un clin d'oeil ou un petit mot de remerciement. "C'est bien que vous soyez là". Rejoignant l'avenue Léon Bonnat qui mène vers la place de la Mairie, leurs regards ne pouvaient échapper à ces plots en béton, peints en rouge et blanc – cela va de soi — retirant, après la rangée de barrière toute vélléité de pénétration automobile.
Et à 19 heures, le rideau s'est levé sur le balcon dévoilant Léon, imaginé par le dessinateur Jean Duverdier, ce fil conducteur depuis des lustres de la conscience et la tradition festayre. Cette année, les fidèles peuvent lever les bras et montrer au Roi leur foulard sans crainte de l'habituelle bousculade.. En levant les yeux peut-être auront-ils aperçu sur le toit de la mairie deux hommes cagoulés en train d'observer la foule armés de jumelles...aussi. L'Harmonie Bayonnaise enchaîne pour éviter que le blues s'installe parmi une assistance peu habituée à ce genre de programme minimal qui donne un drôle de goût un peu amer à la salive. Des jeunes tentent un Paquito Chocolatero sur une petite estrade... C'est la Fête donc.

Une fraternité en rouge et  blanc pendant cinq joursCatherine, 25 ans, assistante maternelle, après avoir fait part de sa foi en Saint-Léon à une équipe de BFMTV, se racle la gorge "Il faut y aller, ne pas changer nos habitudes, on est dans une région hors du commun, on continuera". À ses côtés, sa copine, Bonnie, de Saint-Etienne, est ravie de l'ambiance..qu'elle découvre pour la première fois. "Allez les verres" succédera à "Allez les Verts". Georges assure: "Je suis né avec les Fêtes et ce n'est pas eux qui vont me mettre à genoux..." De l'autre côté du pont sur l'Adour, quartier Saint-Esprit, le président de la Peña taurine bayonnaise, Guy Bournac a décidé de ne pas déroger à la tradition et il balancera ses clés au sons de "Salut Bayoune".

Hier, en définitive pour reprendre goût à la Fête, il fallait sortir de l'ancien carré magique et s'enfoncer dans les rues de la ville là où l'image d'Epinal est intacte, comme rue d'Espagne, blanche – et rouge — de monde. Ou ça chante, ça danse et ça trinque. Là où le rosé limé n'a pas le goût d'une certaine déception. Et puis la Fête y est sans frontière, comme en témoigne un groupe de percus près des halles qui entraîne un groupe de jeunes dans un cours enivrant de danse africaine. Que la fraternité vive ne serait-ce que cinq jours avec la bénédiction de Saint-Léon.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D

Partager sur Facebook
Vu par vous
6646
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !