18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | A Biarritz, les surfeurs pleurent leur "Mamie Méduses"

31/12/2014 | Liliane Singer, 96 ans, était la grand-mère des surfeurs et des habitués de la Côte des Basques et allait par tout temps se promener dans l'eau à marées basse.

Texier mamie Meduse

Mardi après-midi, comme ils le font quand ils perdent un des leurs, les surfeurs de la Côte des Basques de Biarritz sont allés au large pour rendre un dernier hommage à leur "copine" Liliane Singer qui est partie discrètement en fin de semaine. Malgré son grand âge,"Mamie Claquettes" ou "Mamie Méduses" comme ils l'appelaient, était des leurs affectueusement

Elle était arrivée à la fin des années 50 et est tombée folle amoureuse de la Côte des Basques. Habitant dans un premier temps sur les hauteurs de la falaise de la Côte des Basques, elle avait choisie de résider à la résidence Sunset adossée à cette falaise. Liliane Sager, et non Singer, comme le déclaraient hier sous le coup de l'émotion des personnes qui l'avaient fréquentée. Mais c'est sous le sobriquet de "Mamie Méduses" qu'elle est devenue une célébritée de cette Côte des Basques révélée par l'emergence des premieres légendes du surf, dont Joël de Rosnay et Georges Hennebute. Ces fameux tontons surfeurs qui découvrirent la planche miraculeuse grâce au cinéaste Peter Viertel, le mari de la star Deborah Kerr. Elle devait ce sobriquet, comme celui de "Mamie claquettes", à ses éternelles chausures en plastique qu'elle portait en permanence pour arpenter la plage et dont on chausse les enfants afin qu'ils e se blessent pas quand ils vont à la pêche aux crabes dans les rochers de Biarritz à marée basse.

Tous les jours à marée basse, souvent vêtue d'un peignoir, quelle que soit la météo et la colère des vagues, elle effectuait son footing. Parfois, les témoins de ses escapades, inquiets pour sa sécurité l'interpellaient et l'invitaient à regagner l'escalier de pierre. "Laissez-moi, leur répondaient-elles, je connais l'océan mieux que vous, je ne suis pas en danger..."

"Elle était un de nos totems" assure le président de Surf Rider FoundationEn réalité les meilleurs amis de la vieille dame étaient les surfeurs avec lesquelles elle entreprenait des discussions. Notamment Gilles Assenjo, le président de Surf Rider Foundation auprès duquel elle se plaignait de la mauvaise qualité de l'eau. Vendredi encore, elle effectuait sa promenade.

Mamie Meduse2

"Mais ces derniers temps, se rappelle Yon Razin, le président du Côte des Basques Surf Club, on la sentait fatiguée. Ce que confirme Alain, le gardien de la Côte des Basques chargé de surveiller l'établissement des bains rénovés. Et puis samedi ils ne l'ont plus vu. C'est un de ses voisins de la résidence qui a donné l'alerte et l'a découverte inanimée dans son appartement.
La nouvelle de sa disparition s'est répandue comme une déferlante et Yon a décidé d'organiser une cérémonie avec les surfeurs de la Côte pour lui rendre hommage ce mardi après-midi. Comme ils le font pour un des leurs, ou une personnalité du surf. Telle Rell Sun, "la princesse de Makaha" à Hawaï, familière de la station thermale à l'époque du Biarritz Surf Festival et qui avait courageusement lutté contre un cancer avant de disparaître.

Hier donc, avec leur planche de surf une vingtaine d'entre eux se sont rendus au large avec des fleurs, ont dessiné un cercle et selon un rituel ont évoqué la vieille dame en présence, depuis la plage, de l'ajoint au maire de Biarritz, Guy Lafitte, qui fait partie des surfeurs du... Conseil municipal -il y en a cinq- Les nombreux touristes qui étaient témoins de ce cérémonial étaient pour le moins étonnés. Etonnés d'apprendre que ces Biarrôts pour la plupart jeunes rendaient hommage à une vieille dame de 96 ans. La considérant comme leur grand-mère, ils souhaitaient, à leur manière ne pas la laisser partir discrètement comme elle l'avait fait. "Elle  nous manquera bien" commentait très ému le photographe et vidéate Arnaud Texier, des fleurs blanches à la main. "C'était notre totem", conclut le présient de Surf Rider Foundation. Alors que la marée baissait, nombreux étaient ceux qui imaginaient son ombre sur la plage ensoleillée... Outre le fameux Esprit de surf, la Côte des Basques de Biarritz a montré qu'elle avait du coeur.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F. D. et Gils Barichnikoff

Partager sur Facebook
Vu par vous
2019
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !