aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

  • 22/08/16 | La Rochelle : une grande parade pour fêter le retour des athlètes de Rio

    Lire

    Une parade nautique est prévue samedi 26 août entre 11h et midi, entre la maison de la Charente Maritime (Les Minimes) et le vieux port de La Rochelle, en présence des sportifs locaux de retour des Jeux Olympiques de Rio. Pour la Ville et le pôle Voile de La Rochelle, c'est l'occasion de saluer la performance de ces athlètes, qui prendront part à la parade en présence de nombreuses autres embarcations. Parmi eux, Charline Picon, qui a décroché l’or en planche à voile RS:X.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | A Chaban Delmas, l'OM met fin à la belle aventure de Trélissac

12/02/2016 | Les amateurs de Trélissac ont perdu leur 8e de finale de Coupe de France ( 0-2 ) contre l'olympique de Marseille à Bordeaux devant plus de quinze mille supporteurs

Victoire logique de Marseille au stade Chaban face à Trélissac qui n'a pas démérité

Hier soir, au stade Chaban Delmas à Bordeaux, les joueurs périgourdins de Trélissac ne sont pas parvenus à réitérer un exploit face à l'Olympique de Marseille, après un parcours exceptionnel en Coupe de France. Pour la première fois de son histoire, le club a atteint les 8e de finale. Les Périgourdins n'ont pas démérité, avec de nombreuses occasions. Le réalisme de Marseille a fait la différence. Ils s'inclinent deux à zéro, devant plus de seize mille personnes. Leur parcours a été exceptionnel et ces joueurs ont fait rêver la Dordogne, considérée souvent comme une terre de rugby.

Ce jeudi soir, le stade Chaban Delmas renouait avec le football. Le Trélissac fooball club, privé de match à la maison, avait rendez-vous avec son histoire. Après son exploit contre Lille, les joueurs Périgourdins affrontaient l'Olympique de Marseille, en 8e de finale de la Coupe de France. Plus de seize mille personnes dont une majorité Périgourdins avaient fait le déplacement à Bordeaux. Pour un jeudi soir, hors période de vacances scolaires, c'est exceptionnel. La Dordogne était à Bordeaux. Ils sont venus par milliers des quatre coins du département assister à une rencontre qui a vu une équipe de CFA tenir tête à une équipe de Ligue 1. Dans ce stade mythique, qui a vu il y a bien longtemps les très belles années des Girondins de Bordeaux, la Dordogne était réunie derrière une équipe, des joueurs qui ont fait rêver tout un département. Ils sont venus en famille, en couple, entre amis. Pour certains, c'était la première fois qu'ils assistaient à un match de football. Ce public se souviendra longtemps de ces milliers de Périgourdins  qui ont scandé pendant une heure et demie "Allez Trélissac". Ils y ont cru jusqu'au bout. Car les joueurs du Trélissac football club n'ont pas démérité. Les premières occasions furent périgourdines. Elles furent nombreuses, mais face à une équipe de professionnels, les amateurs auront manqué de réalisme. Le premier but Marseillais d'Alessandrini à 34e minute n'avait pourtant pas entamé l'optimisme du public. Oui,  hier soir Trélissac a fait souffrir Marseille, malgré le 2e but de Marseille de Fletcher à la 86e  minute. 


"Service minimum pour Marseille"

Dans le bus, qui nous ramène à Trélissac, certains supporters Périgourdins souhaitaient la victoire de l'OM. "Trélissac a très bien joué.  Ils n'ont rien à se reprocher. Et les Marseillais n'ont pas été bons. Ils ont assuré le service minimum. C'est le réalisme d'une équipe de professionnels qui a fait la différence. Ce soir, dans la physionomie de la rencontre, il n'y avait pas quatre divisions d'écart. S'ils veulent la Coupe, l'OM devra se réveiller pour les prochaines rencontres." analyse Jean Claude Vialard, ancien président de club des supporters de l'OM en Dordogne en sommeil aujourd'hui. Même avis du côté de Stéphane et de son fils Killian, supporters de l'OM depuis toujours et soulagés. "On a eu chaud. Si Trélissac avait égalisé, la physionomie du match aurait été changée et l'exploit était à leur portée."  

L'aventure du Trélissac football club  en Coupe de France fut belle et laissera de très beaux souvenirs.  Des images, la Une de l'Equipe au lendemain de la victoire face à Lille et ses 16 000 supporters au stade Chaban qui les remercient. Désormais, les Périgourdins vont devoir se concentrer sur la suite de leur championnat amateur pour un jour accéder à la Nationale. Tel est désormais l'objectif. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3261
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !