17/08/22 : StarClass et l’armateur Amasus Shipping ont opéré un chargement exceptionnel sur le site portuaire du Verdon. Deux yachts, signés Jeanneau mesurant 15 et 25 m, ont été chargés à bord du navire EEMSLIFT HENDRIKA. Direction salon du Yachting à Cannes.

16/08/22 : 8000 personnes évacuées en Gironde dans le contexte des incendies ont pu regagner leur domicile pendant le week-end. Même tendance dans les Landes. Les retours des personnes hébergées en foyer de vie ont lieu ce mardi à Moustey et Saugnacq-et-Muret.

12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/08/22 | Grippe aviaire: avance remboursable pour les transformateurs

    Lire

    A la suite de l’épizootie d‘influenza aviaire H5N1, les entreprises ayant une activité significative d’abattage, de transformation, de conditionnement d’œufs ou de services à la filière, touchées par la diminution de production peuvent bénéficier d'une aide sous forme d’avances de trésorerie remboursables. Cette aide s’inscrit en complément des efforts que doivent consentir les financeurs privés de l’entreprise (banques et actionnaires). Les demandes sont à déposer via le téléservice de FranceAgrimer avant le 09 septembre à 14h00. pad.franceagrimer.fr/pad-presentation/vues/publique

  • 17/08/22 | Fabriquer des dortoirs à osmies (abeilles) à Villenave d'Ornon

    Lire

    Villenave-d’Ornon (Gironde) organise un atelier participatif de fabrication de dortoirs à osmies, le samedi 27 août, de 14 h à 16 h 30, au Square Torres Vedras (7 rue des Peupliers). L’osmie est une abeille sauvage, « abeille maçonne », qui se différencie de sa cousine productrice de miel par son caractère solitaire et inoffensif. Elle fait son apparition très tôt dans la saison, elle est l’un des premiers insectes pollinisateurs d'où son importance. Gratuit, inscription obligatoire (05 56 75 69 85), l'atelier sera animé par l’association « Tous aux abris ».

  • 17/08/22 | Molière à l'aire du 3.0 à Pau

    Lire

    Du 25 au 28 août, à l'occasion des 400 ans de la naissance de Molière et en préfiguration du futur centre de recherche et de création théâtrale de Pau, la manifestation Molière 3.0 rassemblera artistes, spécialistes et grand public. A cette occasion, 3 pièces illustrant la diversité de l'œuvre de Molière seront présentées dans des lieux emblématiques de la ville, des conférences rassembleront artistes et spécialistes du théâtre du XVIIe siècle à la chapelle des Réparatrices du conservatoire, et enfin la médiathèque André Labarrère proposera des projections de documentaires, films et captations de pièces. Infos : www.pau.fr

  • 16/08/22 | Agen: une navette gratuite pour la plage sur Garonne

    Lire

    L'agglomération d'Agen (Lot-et-Garonne) informe que la plage de baignade est ré ouverte et qu'un service gratuit de navettes (Cœur de Ville – Plage) est mis en place jusqu'au 31 août. Départ place Armand Fallières à 14 h. Retour à 18 h 30, tous les jours sauf intempéries. Quelques canoés sont disponibles à la location à tarif préférentiel pour le Samedi 20 août. Inscriptions en ligne jusqu’au 19 août pour la descente de Garonne en canoés et pour le trail : https://www.agglo-agen.net/en-ce-moment/agenda/evenement-251/descente-de-la-garonne-a-la-nage-4142.html

  • 16/08/22 | L'Etat soutient les projets sur la prévention des risques naturels

    Lire

    Un appel à projets destinés à faire connaître les réflexes face aux risques naturels et technologiques, est proposé en amont de la journée « Tous résilients face aux risques », du 13 octobre. La diversité des actions pour prévenir l'augmentation des risques s’appuie sur des initiatives locales pour développer la culture et se préparer à la survenance d’une catastrophe ou développer la résilience collective. Cahier des charges et modalités de l'appel à projets sur https://www.ecologie.gouv.fr/appel-projet-journee-nationale-resilience Dossiers à déposer jusqu’au 12 septembre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | A Coulounieix (24), le programme de renouvellement urbain va transformer le quartier du Bas Chamiers

07/04/2018 | D'ici 2025, le quartier du Bas Chamiers à Coulounieirs-Chamiers (24) sera transformé en profondeur : la principale barre d'immeuble de la cité sera démolie.

1

En discussion depuis trois ans, le programme de rénovation urbaine de la cité Jacqueline Auriol sera signé en juin. L'Etat recommande la démolition du bâtiment C, le plus important, pour désenclaver le quartier. Actuellement, l'immeuble compte 104 logements dont 70 sont occupés. L'annonce a été faite jeudi soir aux habitants au cours d'une réunion publique qui a réuni 120 personnes. Le projet prévoit la destruction de 201 logements sociaux mais l'agglomération périgourdine demande que soient reconstruit 49 logements sociaux. L'offre pavillonnaire privée devrait être également développée.

Changer l'image du quartier du Bas Chamiers, sur la commune de Coulounieix, d'ici vingt à trente ans, tel est l'objectif affiché du du programme de renouvellement urbain, qui a été présenté jeudi soir aux habitants de cette cité populaire de l'agglomération périgourdine. La réflexion est conduite depuis deux ans, avec la population, les élus, le Grand Périgueux. "Il s'agit d'une co construction, tient à souligner le maire de Coulounieix Chamiers, Jean Pierre Roussarie. Mais le premier projet, aux yeux de l'agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) manquait d'ambition et les différents partenaires ont du revoir leur copie. La dernière version plus ambitueuse prévoit la destruction  de 201 logements sociaux : la destruction de la barre HLM C de la cité Jacqueline Auriol, qui comprend 104 logements dont 70 sont occupés, les 65 pavillons de la cité Jean Moulin, et les 32 logements collectifs du bâtiment Eter. "On nous a clairement expliqué que cette barre de 150 mètres  fermait l'horizon du quartier, malgré la présence de nombreux espaces verts. Deux options s'offraient à nous : soit découper cette barre en plusieurs tronçons ou envisager sa démolition totale. Nous avons opté pour la seconde, techniquement réalisable," explique Jacques Auzou, président du Grand Périgueux. Pour les élus, ce changement notable du projet initial n'est pas confortable. "Quant on touche à l'habitat, on touche à intime et à vie des gens," observe Jean-Pierre Roussarie. Cette opération a été présentée jeudi soir, lors d'une réunion publique en mairie, et n'a pas suscité de vives réactions. Le sujet demeure sensible car de nombreuses personnes qui devront être relogées vivent dans leurs logements depuis plusieurs décennies. "Notre première responsabilité sera de reloger toutes les personnes concernéées en les accompagnant de manière individualisée. Chaque dossier devra être traité de façon humaine et respectueuse," poursuit Jacques Auzou. 

Demande de dérogation pour des logements sociaux

A la place du bâtiment C, dont la destruction est programmée pour 2021, une offre privée d'environ 170 petits collectifs ou 150 logements mixant du petit collectif et de l'individuel groupé en locatif et accession à la propriété devrait voir le jour. Certains promoteurs seraient déjà intéressés selon le maire de la commune. Mais l'agglomération périgourdine et la ville, qui doivent rencontrer la semaine prochaine, la déléguée de l'ANRU, souhaite reconstruire 49 logements sociaux en lieu et place des pavillons de la cité Jean Moulin. Ce programme qui prévoit entre 27 et 35 pavillons individuels ou groupés et 12 à 20 logements adaptés à des personnes âgées ou handicapées. "Nous devons absolument obtenir une dérogation de l'Etat, car l'Etat ne souhaite plus construire des logements sociaux sur site, explique le président de l'agglomération périgourdine. L'habitat est le volet le plus important de  ce programme de renouvellement urbain. 312 logements sociaux seront réhabilités.  Le coût global du projet est estimé à 35, 7 millions d'euros et  le seul volet habitat représente 20 millions d'euros. L'Etat  via l'ANRU participe à hauteur de 34 % soit 9,9 millions d'euros, l'agglomération 12 % et Grand Périgueux Habitat (l'office d'HLM), 28%. 

Ce programme s'accompagne d'autres projets dont le renforcement des équipements publics : restructuration du centre social, l'aménagement d'une maison de quartier (2019) et la construction d'un nouveau gymnase municipal ( à l'hozizon 2024). Sur le volet économique et emploi, les travaux du futur pôle d'artisans destinés à acccueillir 12 entreprises sur l'ancienne friche de Tepco, devraient démarrer cet été pour une livraison à l'automne 2019. Des améliorations concernant le cadre de vie ont été décidées : création de nouvelles aires de jeux, aménagement d'un parc de nature. Le projet devrait être bouclé d'ici quelques semaines pour une signature de convention avec l'ANRU prévue en juin. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : ville de Coulounieix Chamiers

Partager sur Facebook
Vu par vous
8777
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !