Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

  • 14/01/21 | Le président de La Rochelle Université réélu

    Lire

    Suite au Conseil d’Administration du 12 janvier dernier, Jean-Marc Ogier a été réélu Président de La Rochelle Université. Président de l’université depuis 2016, Jean-Marc Ogier a été réélu face à Sylvain Marchand, Professeur des universités en Informatique. Le bilan de ces 4 premières années de mandat révèle une croissance des effectifs étudiants, une chute du décrochage en premier cycle universitaire et une augmentation du nombre d’étudiants à statut spécifique.

  • 14/01/21 | Le trophée Inclusif & Citoyen pour Grand Poitiers

    Lire

    Grand Poitiers a reçu fin 2020 le trophée Inclusif & Citoyen qui vient récompenser la Communauté Urbaine pour l’ensemble de ses démarches en matière de numérique et de participation citoyenne au travers de ses multiples initiatives. Il s’agit notamment de la concertation citoyenne du Plan Climat Air Energie territorial qui a réuni 1000 contributions et 4500 votes.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | A Excideuil, une maison pour faciliter l'accès aux soins à tous

23/09/2019 | La Dordogne a inauguré ce vendredi son premier centre de santé départemental à Excideuil. Il s'agit d'un dispositif de lutte contre la désertification médicale.

Le docteur Marc Maury (blouse blanche)  est le premier médecin salarié du Département à temps plein

Le premier centre départemental de santé a ouvert à Excideuil en Périgord vert. Il dispense des consultations de médecine générale du lundi au vendredi et le samedi matin, sauf le jeudi. Depuis début septembre deux médecins salariés du Département reçoivent les patients et participent ainsi à la permanence des soins sur un territoire où le risque de désertification médicale est élevé. Parmi ces deux médecins, le docteur Marc Maury, 59 ans, qui exerçait auparavant dans une commune de 3500 habitants dans l'Oise, et qui a fait ce choix pour ne plus avoir à travailler seul.

Depuis le 2 septembre, le docteur Marc Maury accueille ses premiers patients périgourdins dans le premier centre départemental de santé, ouvert à Excideuil. Particularité, il est contractuel du Département. Face à la pénurie de médecins, le Conseil départemental a souhaité faire quelque chose face à la dersertificartion rurale. Celle-ci va s’amplifier dans les prochaines années, en particulier en zone rural. "Deux tiers des 350 médecins libéraux, qui exercent en Dordogne, vont faire valoir leurs droits à la retraite d’ici 2025. Personne n’a envie de venir dans un département où l’on ne peut pas se faire soigner", explique Germinal Peiro, le président du conseil départemental de la Dordogne. La collectivité a décidé d’innover dans la lutte contre le manque de médecins dans certains secteurs. Cette initiative fait suite aux expériences menées à Bergerac et au Lardin ou deux centres municipaux ont été créés avec des médecins salariés.
A Excideuil, le Conseil départemental était propriétaire des locaux de l’ancienne gendarmerie. Le bâtiment qui a été rénové pour 400 000 euros, accueille également certains services médicaux sociaux  : Protection maternelle et infantile du secteur, le service insertion, le centre de planification et d’ éducation familiale. Le docteur Maury est ravi de cette installation : il bénéficie du travail administratif d’une secrétaire médicale et d’une attachée territoriale qui s’occupe de l’organisation générale, du budget de fonctionnement de la structure. Le choix d'Excideuil n'est pas le fait du hasard : le bassin de vie ne compte pas de maison de santé pluridisciplinaire, et le nombre de médecins, dans un contexte d'une population âgée, est en nombre insuffisant : deux ont annoncé leur départ à la retraite d'ici deux ans. Il existe également un hôpital de proximité avec deux médecins très agés avec lequel des mutualisations sont possibles. 

Exercer la médecine sans les contraintes administratives
 

"Pendant 27 ans, j'ai exercé en libéral et avec un certain bonheur dans une commune de l'Oise de 3500 habitants, en secteur rural. Je travaillais près de 60 heures par semaine. Les tâches administratives me pesaient. Et à 59 ans, je ne me voyais pas encore exercer la médecine pendant des années dans ses conditions. La solitude me pesait. Avec mon épouse, nous étions propriétaires d'une maison à Château Lévêque, c'est là que nous comptions séjourner à la retraite et puis j'ai vu une annonce dans un journal professionnel que le Département recherchait un médecin pour ce projet. J'ai de la famille en Corrèze et un de mes fils est installé à Bordeaux." Le docteur Maury ne s'en cache pas : en étant désormais salarié, il a perdu plus de la moitié  de revenus. Sous contrat de 3 ans, il perçoit 6000 euros nets, car il est aussi médecin coordonnateur du centre  : ce salaire correspond à un médecin urgentiste de la fonction publique hospitalière. "Je ne me suis pas installé en Périgord pour m'enrichir, mais pour gagner en qualité de vie et surtout continuer à exercer la médecine sans les contraintes administratives. Depuis mon arrivée, je me suis remis au sport et j'ai une autre vie sociale." Le Conseil de l'ordre de la Dordogne voit ce type d'intiative d'un bon oeil :" les médecins aspirent aujourd'hui à un autre mode de vie, de ne plus travailler seul, mais en équipe, au sein de maison de santé pluridisciplinaire lorqu'elles existent. La question du salariat n'est plus un tabou. Ce qui doit primer c'est l'accès au soins à tous," confirme son président. Cette initiative a été soutenue également par l'Agence régionale de santé. " L'exercice  regroupé de la médecine est en plein développement. A Excideuil, les familles n'ont plus à se questionner lorsqu'elles ont des besoins. Ce qui est intéressant, ici il y a complémentarité avec ce qui se fait avec le conseil départemental en termes de solidarité. Il faut créer des conditions intelligentes pour que les médecins acceptent de venir travailler en Dordogne,"précise Olivier Serre, représentant l'ARS.
Le site d'Excideuil va servir d'expérimentation pour un éventuel déploiement, principalement sur les zones rurales.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4113
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !