28/06/22 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la section de rocade A630 sera fermée dans les 2 sens entre l’échangeur 2 et l’échangeur 4, de 21 h à 6h, les nuits du 29 au 30 juin et 30 juin au 1er juillet.

17/06/22 : Le département des Landes est placé en vigilance rouge pour canicule extrême à compter de ce jour 14 h. En conséquence, les manifestations en plein air (sauf marchés) et les manifestations sportives en salles fermées non climatisées sont interdites

17/06/22 : En raison de la canicule, la Mairie de Cenon annonce l'annulation de la fête du Cypressat (ce soir) ainsi que celle de la Commémoration du 18 juin 1940 qui aurait du avoir lieu demain.

17/06/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance ROUGE canicule dès 14h ce jour jusqu’à la fin de l’épisode caniculaire. La température estimées ce jour est de 40°C et 41°C samedi. Elle restera supérieure à 23°C la nuit de vendredi à samedi.

12/06/22 : A Anglet (64), la députée sortante Florence Lasserre Modem) est en tête de ballotage de la cinquième circonscription avec 39,83% de suffrages, devant Sandra Pereira-Ostanel (Nupes), 22,12%. LR n'avait pas présenté de candidats.

10/06/22 : La préfecture de Nouvelle-Aquitaine appelle à la prudence sur toutes les plages de la région samedi 11 juin en raison de conditions de baignade dangereuses entre houle, vagues de bord, forts courants et baïnes, températures de l’air et de l’eau élevées.

02/06/22 : En Dordogne, la RD66 à Peyzac-le-Moustier est rouverte à la circulation depuis le 1er juin. Elle avait été fermée suite à la chute de blocs rocheux de plusieurs mètres cubes en novembre 2018 et dans l'attente du confortement définitif de la falaise.

20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/06/22 | Le centre de vaccination de Pau ferme ses portes

    Lire

    Ce 29 juin marque le dernier jour d’activité du Centre de Vaccination de Pau, qui fermera ses portes à 18h. Si depuis le début de l’année 2022, la Ministère de la Santé a réorienté la stratégie vaccinale vers la médecine de ville, il a été décidé en lien avec l’ARS et la Préfecture, que la Ville de Pau poursuivrait son activité jusqu’à la fin du mois de juin pour finaliser les parcours vaccinaux des patients. Même si une accélération des contaminations est en cours, la baisse de la demande y est notable depuis plusieurs semaines. Ouvert depuis le 18 janvier 2021, 258 630 actes de vaccination y ont été réalisés.

  • 29/06/22 | L'édition 2022 du Festival du film ornithologique se prépare

    Lire

    Dans les Deux-Sèvres, Ménigoute Animation Internationale Nature Environnement porte un projet fédérateur autour de la protection de l'environnement notamment au travers du Festival International du Film Ornithologique (FIFO). Pour l'édition 2022, le FIFO revient sous une forme classique avec notamment la diffusion de la trentaine de films en compétition. Elle verra également la reconduction de deux appels à projets en partenariat avec France 3 Nouvelle-Aquitaine et Ushuaia TV à destination de réalisateurs de films documentaires animaliers.

  • 29/06/22 | Agriculture : 80 M€ débloqués par l'Etat suite au gel 2021

    Lire

    Le Conseil de bassin viticole «Bordeaux-Aquitaine», avec Fabienne Buccio, préfète de la région, des représentants des vignobles de Bordeaux, de la Dordogne et d’une partie du Lot-et-Garonne, vient d'activer plusieurs dispositifs d’accompagnement des agriculteurs, dont les viticulteurs touchés par les épisodes de gel de la campagne 2021. Sur la région, l’État a débloqué près de 80 M€: 60M€ pour l’activation exceptionnelle du régime de calamités agricoles en viticulture, 12M€ en soutien à l’aval, 2M€ pour un fonds d’urgence, 4,1 M€ pour un dégrèvement de Taxe Foncière sur les propriétés non bâties en Gironde.

  • 28/06/22 | Le Festival et Académie Maurice Ravel se renouvellent

    Lire

    En septembre 2020, l'Association Musique en Côte-Basque et l'Académie Maurice Ravel ont fusionné pour devenir l'Académie Internationale de Musique Maurice Ravel. A Saint-Jean-de-Luz, l'Académie a pour projet de conjuguer la formation et la mise en réseau de jeunes interprètes et compositeurs avec la programmation de concerts et la mise en œuvre d'actions de médiation auprès des jeunes publics et des publics éloignés de l'offre culturelle. L’édition 2022 du Festival et Académie Ravel qui s’inscrit dans ce nouveau projet aura lieu du 19 août au 11 septembre à Biarritz.

  • 28/06/22 | Budget participatif de Bordeaux : derniers jours pour déposer des projets

    Lire

    Plus que quelques jours pour proposer, dans le cadre du budget participatif de la ville de Bordeaux, un projet en lien avec la thématique « Ensemble et solidaires », sur la plateforme participation.bordeaux.fr, ou dans les urnes dédiées dans les mairies de quartier. Toute personne à partir de 7 ans, en collectif (associatif ou non), est invitée à proposer ses idées sur participation.bordeaux.fr, avant le 10 juillet. Le montant total affecté au budget participatif 2022/2023 est de 2 millions d’euros HT avec un montant maximum de 150 000 € par projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Aujourd'hui et demain, les Journées du chocolat de Bayonne sont à noter sur vos tablettes

30/05/2014 | Dégustations évidemment, conférences, musées célèbreront ce week-end de l'Ascension ce produit qui vit une véritable renaissance

1

Ce week-end de l'Ascension est aussi celui de la montée en puissance de la Fête du chocolat que, depuis quelques années, la ville de Bayonne consomme sans modération, partie intégrante de son histoire. Dès 1550, on trouve les premières lettres patentes du Roi Henri II autorisant les juifs fuyant l’inquisition espagnole et portugaise à venir s’installer en France. Au XVIe siècle, de nombreux Juifs arrivent à Bayonne et parmi eux, de nombreux artisans chocolatiers. Installés dans le faubourg Saint-Esprit, ils n’avaient le droit de le quitter qu’au lever du jour pour aller travailler dans la ville de l’autre côté de l’Adour.

Produit de luxe, le chocolat est fabriqué au domicile des riches bourgeois qui le consomment comme breuvage. C’est également un produit raffiné offert à tous les hôtes de prestige qui traversent la ville, comme le maréchal de Vauban à qui l'on en offrira en 1680, lors de sa venue à Bayonne. Au XVIII le chocolat est peu à peu adopté puis joue un rôle très important dans l’économie locale. Au XVIII, il s’exporte dans tout le royaume, faisant de Bayonne « la première ville chocolatière » de France. De véritables dynasties de chocolatiers naissent alors et perpétuent le savoir-faire et les recettes secrètes. Dans les années 1854 – 1856, trente-deux ouvroirs de chocolat se tenaient dans les rues de Bayonne. Certains tiennent encore boutique aujourd’hui sous les arceaux de la  rue Port-Neuf. Hélas, l’arrivée de l'industrialisation va faire perdre sa place forte à la ville d'entre Nive et Adour. Et puis sont révélés les bienfaits du chocolat pour la santé qui vont aller crescendo et redonner de l'assise au chocolat...bayonnais. D'autant qu'à la fin du siècle dernier, déjà, commercialement parlant la profession se structure en créant en 1993 une Académie du chocolat. La communication aidant la diffusion de sa réputation, des Journées, sont organisées comme celles qui ont tant réussi au jambon de Bayonne. Comme celles qui débuteront ce vendredi concoctées en partie par un connaisseur: Jean-Michel Barate, président de la docte académie et évidemment un des fleurons de la succulence: la Maison Daranatz.

Une unanimité pour vanter les bienfaits du chocolatJean-Michel Barate président de l'Académie du chocolat"Qui à Bayonne pourrait douter que le chocolat soit un trésor de bienfaits ?, écrit-il en prologue de ces journées d'aujourd'hui et demain. "Si depuis quatre siècles nos concitoyens en consomment avec une régularité qui ne s’est jamais démentie, on peut croire que la gourmandise n’est pas le seul moteur de cette fidélité. Plus sérieusement on rappellera que Louis XIV confia d’abord à un apothicaire le privilège devendre du chocolat, que le Docteur Ducasse, médecin de l’hôpital de Bayonne administra au fils souffrant de la Duchesse de Berry un délicieux chocolat chaud qui remit le prince sur pied et que l’on fabriqua à la suite un fameux « chocolat de santé  qui fit méme l’objet de contrefaçons. Aujourd’hui d’éminents chercheurs et d’illustres professeurs de médecine se sontscientifiquement et objectivement penchés sur les mérites et les bienfaits du chocolat pour la santé humaine. Et ont mis en valeur la raisonnable consommation du chocolat noir sur le bien être des gourmands.Nous sommes heureux de voir reconnues nos Journées du Chocolat et célébrés nos travaux de chocolatiers passionnés comme des oeuvres de salubrité publique » L’Académie du Chocolat se compose de membres fondateurs, associés et ambassadeurs, chargés de promouvoir le chocolat de Bayonne. On trouve parmi eux des personnalités telles que Bertrand Tavernier, Francis Marmande, la princesse de Bourbon Parme Lobkowicz, Denise Fabre, Florence Delay, etc..

Les places fortes bayonnaises du chocolatDans cette optique culturelle, à laquelle tient particulièrement Jean-Michel Barate, nouvel adjoint à la culture de la mairie d'Anglet, des conférences, des expositions et des intronisations sont à noter sur les tablettes. Evidemment. Sans oublier quand même l'essentiel pour les papilles: les dégustations. Et la place bayonnaise ne maque pas de maisons illustres: Andrieu. En 1950, Madeleine et Joseph Andrieu s’installent à Bayonne et y créent chocolaterie, glacerie, traiteur. Aujourd’hui c’est Serge Andrieu qui a repris le flambeau. La création du bouquet de chocolat en 1995 représente un tournant de l’entreprise Andrieu. » partir de cette idée, Serge Andrieu et son épouse créent le concept de l’Atelier du Chocolat. Incontournable aussi depuis 150 ans, la chocolaterie Cazenave produit, à partir des fèves de cacao brutes et de produits naturels soigneusement sélectionnés, des chocolats selon les mêmes recettes. Pour transformer les fèves de cacao en chocolat, plusieurs opérations sont réalisées dans le laboratoire de la chocolaterie Cazenave avec les mêmes machines depuis la fin du XIX. Spécialité de la maison:la fameuse tasse de chocolat moussé. Enfin il ne faut pas oublier les petit derniers: le Chocolat Pascal. Natif de Bayonne, Pascal Moustirats tombe amoureux du chocolat à l'adolescence et décide de devenir chocolatier. Il rentre alors comme apprenti pâtissier à la maison Heynard près de la cathédrale.Il part ensuite à Paris pour effectuer l’apprentissage du métier de chocolatier à La Maison du Chocolat de Robert Linxe, où il reste trois ans. Il travaillera ensuite avec Pierre Hermé, secondera Jacques Genin, dans la réalisation des chocolats pour des hôtels et desrestaurants étoilés, et enfin il travaillera pendant trois ans chez Ladurée. De retour au Pays basque il reste deux ans chocolatier à la maison Mauriac, avant de s’installer à son compte en 2008. Autant de ces nouveaux conquistadores qui ont redonné ses lettres de noblesse au chocolat de Bayonne. A l'image de Denix Ortgali, comme d'autres artistes au Pays basque, qui en 1996 a sculpté à partir de ces fèves de cacao toute l'histoire de l'arrivée du chocolat dans la ville d'entre Nive et Adour. Et qui reprend chaque année son burin pour créer une ode, une offrande artistique...

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
8548
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !