Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

  • 16/01/21 | L'Opéra National de Bordeaux annule 30 dates

    Lire

    En raison des « contraintes sanitaires persistantes », l'Opéra National de Bordeaux annule toutes ses dates jusqu'au 20 février et deux productions lyriques - Falstaff (6-14 mars) et Figures Humaines (17-20 juin). Les publics concernés par ces annulations seront contactés par l'ONB. L'institution tient tout de même à conserver le lien avec son public par le biais de captations de répétitions ou de publications sur les réseaux sociaux, en espérant pouvoir rouvrir le plus tôt possible.

  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | A la rencontre des petites mains du Festival de Journalisme de Couthures : les bénévoles

17/07/2019 | Les 12, 13 et 14 juillet derniers, le village de Couthures-sur-Garonne s'est métamorphosé pour accueillir le Festival international de Journalisme.

Festival journalisme couthures

Tout en restant dans l'ombre, ils font vivre le festival. Ils servent les pressions dans des gobelets réutilisables, animent les débats, guident les festivaliers harassés par la chaleur vers les places libres du parking ou éveillent les tout petits au journalisme à travers différents ateliers. Les bénévoles s'occupent de tout, puis se retirent, heureux de voir que la magie opère. Cette année encore, pour la 4ème édition du Festival International de Journalisme qui se tenait ce week-end à Couthures-sur-Garonne (47), ils ont été d'une aide précieuse.

Leurs motivations sont diverses. Pour certains apprentis journalistes, c'est l'occasion de voir comment ça se passe de l'intérieur et de nouer des contacts. Pour les couthurains et habitants des villages environnants, c'est souvent le plaisir de participer à une manifestation qui donne un nouveau souffle à ce petit bourg isolé du Lot-et-Garonne. Ce qui les réunit ? Sans eux, rien ne serait possible. « L'organisation du festival demande une grosse participation des gens de la commune et des alentours », explique Marie-José, la femme du maire de Couthures qui met aussi la main à la pâte. « L'organisation se passe aussi avant et après. Il faut environ une semaine de préparation en amont et une semaine pour tout désinstaller » souligne-t-elle. Un travail de longue haleine pour faire de ce petit village champêtre situé en bord de Garonne le lieu propice à l’accueil de 4000 festivaliers, pour trois jours de conférences et de débats survoltés.

Orienter les festivaliers et amuser les enfants

Bénévole couthures


Marie-José, toujours le sourire aux lèvres, s'occupe de l’accueil. De 11h à 17h elle oriente les festivaliers et répond aux questions des intervenants. Le soir, elle loge les journalistes invités et s'occupe de ses volailles. « Le soir, je suis fatiguée », avoue-t-elle. Elle confesse ne rien voir du festival, faute de temps. En tant qu'épouse du maire, elle n'a pas vraiment le choix de participer à l'organisation du festival et occupe ce poste depuis 4 ans. Pour autant, elle apprécie l'ambiance, les interlocuteurs agréables : « ils se mettent à notre portée ».

Camille, 21 ans, anime la petite rédac', le festival junior réservé aux 4-7 ans. Les enfants réalisent un carnet de voyage. Pour le constituer, ils se déplacent dans le village, dessinent ce qui les interpelle, demandent des autographes... De retour à l'atelier, on illustre le tout avec feutres et pinceaux. Camille les accompagne 3 heures par jour. Un emploi du temps qui lui convient puisqu'il lui laisse le temps de profiter des conférences en parallèle. Désireuse de devenir journaliste, elle avait envie « de voir comment cela se passe de l'intérieur ». Le résultat est à la hauteur de ses attentes : elle apprécie l'ambiance, très conviviale, entre bénévoles mais aussi la possibilité de pouvoir parler facilement avec les professionnels présents.

« J'ai vécu des moments particuliers »

Anne-Marie, 59 ans, sourit derrière la buvette. C'est la deuxième année qu'elle est bénévole pour le festival. « Je suis arrivée là par un concours de circonstances » confie-t-elle. Originaire de Marmande, elle y est revenue il y a peu et cherchait à se faire des contacts parmi les gens du coin. Elle a toujours apprécié Couthures, un village reposant. Un jour, le maire de la ville lui propose de participer comme bénévole au festival. La buvette lui plaît beaucoup car c'est un lieu stratégique : « On rencontre des festivaliers, des intervenants, des journalistes. Je n’ai pas le temps d’aller assister aux conférences donc c’est une manière judicieuse d’être au courant de ce qui se passe ». Ce qu'elle préfère ? Apporter son aide, discrète mais nécessaire aux intervenants. Elle vit ici des moments particuliers. Par exemple, « Quand Florence Aubenas est venue à Couthures, elle s’est arrêtée au rond-point de Marmande pour rencontrer les Gilets jaunes. J’ai joué l’intermédiaire pour la mettre en contact avec eux et qu’ils l’acceptent ». Anne-Marie se souvient aussi d'un autre épisode : quand elle s'est rendue à Marmande pour imprimer un document essentiel à l'exposition photo sur les Gilets jaunes. Toujours discrète, elle contribue au bon déroulement des opérations. Comme l'ensemble de ces petites mains qui agissent dans l'ombre et font vivre le Festival international de Journalisme.

Sarah Dumeau
Par Sarah Dumeau

Crédit Photo :

Partager sur Facebook
Vu par vous
3318
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !