Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | A Limoges, le barrage de Beaune 2 est vidangé et curé

23/10/2020 |

Le barrage de la Mazelle à Beaune est en cours de curage, une première depuis sa construction en 1959.

Le chantier du barrage de Beaune 2 situé au nord de Limoges est en cours depuis la mi-mai et la vidange va permettre de réaliser une inspection technique des installations, des travaux de maintenance ainsi que le curage d’une partie des sédiments. Un chantier qui a reçu la visite, hier, de Guillaume Guérin président de Limoges Métropole.

Avec 1,8 million de m³, le barrage de Beaune 2 implanté sur La Mazelle depuis 1959 haut de 22 mètres couvre jusqu’à 30 % des besoins en eau potable des habitants de Limoges Métropole. Après sa vidange complète en 1999 et une inspection par des plongeurs dix ans après, le barrage est à nouveau vidangé afin d’effectuer une nouvelle inspection technique, de remplacer la vanne de fond par une plus performante motorisée et de sécuriser l’éperon rocheux situé sur la berge à proximité des eaux de vidange. Depuis la mi-mai, le niveau a été abaissé progressivement pour atteindre actuellement 10 % de son volume normal. Un bassin de décantation de 2 000 m³ a également été construit en aval, à hauteur du barrage de Beaune 1, réhabilité l’an dernier, dans le but retenir des eaux contenant des matières en suspension lors d’une vidange administrative ou en cas d’orage violent. En outre, une partie des sédiments a été retirée et deux emplacements ont été aménagés en surplomb de la berge pour leur stockage. C’est la première fois depuis la construction de ce barrage qu’un curage est réalisé. L’objectif est de préserver la qualité de la ressource grâce à un curage localisé des sédiments accumulés depuis l’édification du barrage qui participent à son comblement et pourraient nuire à la qualité de l‘eau.

Un quart de la retenue traité

Les sédiments riches en matières organiques, notamment en phosphore, sont responsables en période de fortes chaleurs du développement de micro-algues ou de cyanobactéries. Quelques 40 000 m³ de sédiments ont ainsi été retirés sur une surface de 7 hectares, soit l’équivalent d’un quart de la surface totale du plan d’eau. « Le but, avec cette opération, est de préserver la qualité de l’eau en retirant ces sédiments explique Marie Crouzoulon, directrice du cycle de l’eau à Limoges Métropole, nous avons maintenu une partie de l’eau nécessaire à la vie piscicole, quelques 550 kilos de poissons à savoir des sandres, carpes et brochets ont été pêchés en grande quantité mais comme ils n’appartiennent pas à Limoges Métropole, ils sont gérés par l’Office français de la biodiversité qui choisit leur avenir. » A l’exception des espèces indésirables qui ont été éliminées, les carnassiers ont été relâchés sur des cours d’eau classés « eaux libres » en partenariat par la Fédération départementale de la pêche. Les travaux devraient s’achever courant novembre, la retenue sera ensuite fermée et la remise en eau assurée par les pluies attendues cet hiver. L’opération aura nécessité un investissement de 533 000 euros, entièrement financé par la Communauté urbaine. Après le curage et la rénovation du barrage de Beaune 1 ces deux dernières années et la vidange de la retenue principale du Mazeaud située à Saint-Léger-la-Montagne, un dernier chantier est programmé sur la retenue de La Crouzille à Saint-Sylvestre qui alimente en grande partie la population de l’agglomération avec le redimensionnement de l’évacuateur de crue.

Ces travaux concourent à préserver la ressource dont pourraient bénéficier d’autres habitants de l’agglomération non encore desservis. « Une réflexion en ce sens est en cours assure Guillaume Guérin, nous allons déjà au-delà du périmètre en alimentant Saint-Jouvent par exemple, cette eau est l’une des plus pures et des moins chères de France. »  D’autre part, le président de Limoges Métropole voit plus loin et compte fédérer les acteurs de la filière eau pour doper ce secteur porteur et lui donner une plus large visibilité. « Nous avons à Limoges tout un écosystème qui s’est développé autour de l’eau avec des entreprises et des start-up reconnues dans leur domaine ainsi que la présence de l’Office international de l’eau dont les dirigeants sont très demandeurs d’une structuration complète de la filière détaille-t-il, il faut donc pérenniser cette filière comme cela a été fait pour la céramique afin de créer de l’emploi. »

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Corinne Mérigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
6941
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !