Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | A Mios, le concours de mini miss a été annulé face à l'ampleur de la polémique

02/06/2012 | La polémique a eu raison du concours de mini-miss qui devait se tenir vendredi 1er juin à Mios

Les concours de mini miss font débat

C'est un vrai sujet de société. Doit-on organiser des concours de mini-miss avec des jeunes filles qui ont parfois seulement 7 ans ? C'est à dire des enfants. Sous la pression de certains élus et d'associations, le concours prévu à Mios en Gironde vendredi 1er juin n'a pas eu lieu. La polémique a été d'autant plus forte qu'un rapport sur l'hypersexualisation des enfants, conduit par la sénatrice UMP Chantal Jouanno, est sorti récemment le 5 mars. Au-delà de ce concours, ce sont de multiples questions qui se posent : celles du culte du corps, de la protection de l'enfance.

Au placard les robes, les écharpes et les couronnes, le concours des mini-miss de Mios qui devait avoir lieu vendredi est annulé. Une centaine de petites filles âgées entre 7 et 15 ans s'était inscrite. L'un des premiers élus à avoir lancé la polémique est le socialiste bordelais, Mathieu Rouveyre. Le 27 mai, dans une lettre ouverte au maire de Mios, il dénonçait le fait que "les candidates sont jugées sur leur apparence, leur tenue, leur maintien et leur démarche sur scène. Examinées par des adultes qui perdent de vue qu'il s'agit d'enfants, elles doivent se conformer au cliché de la femme fatale. Comme il s'agit d'une compétition, c'est celle qui s'approchera le plus près du stéréotype attendu qui décrochera la timbale. À l'issue d'un apprentissage malsain, ces jeunes filles deviennent purement et simplement des enfants objets". Elus et associations se sont appuyés sur les recommandations du rapport sur l’hypersexualisation de la sénatrice UMP Chantal Jouanno. Ce rapport préconise notamment la création d’une « charte de l’enfant » et l’interdiction de ce genre de concours qui donne une « image dégradée de la femme » et valorise « une vision stéréotypée de la fillette qui se construit principalement sur son apparence ».

"Des enfants objets"
Pour tenter de désarmorcer les polémiques, depuis janvier 2012, la charte du concours de Mini-Miss (une marque déposée depuis 1989) impose des règles strictes : maquillage, faux-cils, faux-ongles, perruques, maillot de bain et  talons hauts sont interdits et les filles de moins de 7 ans ne sont pas autorisées à défiler. Une charte qui n'est pas toujours appliquée et que le rapport Jouanno juge trop édulcorée : « Ces adaptations de forme ne changent pas la philosophie de ces manifestations, qui reposent sur les talents de séduction », pointe le rapport. Une chose est sûre, notre société n'a pas grand chose à gagner à ancrer dans la tête des jeunes filles de tels stéréotypes de beauté. Espérons que la polémique aura permis aux parents des candidates inscrites à Mios de regarder ces concours d'un autre oeil.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : Ronmiel

Partager sur Facebook
Vu par vous
656
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
ben said gonzalez maria | 02/06/2012

Mis de beauté à sept ans !. Une des plus belles choses dans la vie d'une personne est l'enfance avec sanaîveté , sa pureté ,son insouciance , et on veut enlever tout ça ?, plus d'enfance , adultes avant l'âge , c'est triste ! On entend par tout parler de " valeurs ", quelles sont les valeurs de ces personnes qui ,organissent ces concours et , ces mamans qui , pensent plus à elles que à leur enfantcar , c'est la maman qui prépare sa fille pour ces manifestations . Tout a fait d'accord avec l'interdictio .

COMITE MISS NATIONALE | 02/06/2012

Paris le 02/06/2012

C’est bien suite à la mise en garde envoyée par Michel LE PARMENTIER, président du « Comité Miss Paris - Miss Nationale - Miss Internationale » qui est également le créateur et le détenteur de la marque et du concept « MINI-MISS® » déposés à l’INPI et à la SACD depuis 1989,



que les organisatrices et le Maire de MIOS (Gironde) ont décidé d’annuler la manifestation dite « élection Mini-Miss et Mini-Mister » prévue vendredi 1er juin 2012 à la salle des fêtes de Mios.



En effet Monsieur Michel LE PARMENTIER avait dénoncé dans une lettre ouverte l’usage illicite de la marque et du concept MINI-MISS® qui constituait un acte de contrefaçon selon la Loi sur la propriété intellectuelle et industrielle des marques déposées.



Par la même occasion le Comité des MINI-MISS® rappelle qu’il a mis en place une charte d’éthique relative aux concours de MINI-MISS® en France, à savoir :



- Interdiction de participation aux moins de 7 ans lors de la finale nationale.

- Pas de maquillage, faux cils, faux ongles, perruques, ni maillot de bain ou talons hauts.



Tous les concours de MINI-MISS® doivent se composer de 2 défilés avec 2 tenues imposées :



- un défilé en robe de cérémonie dite « robe de princesse »

- un défilé uniformisé en jeans, baskets et tee-shirt blanc.



Aucune autre tenue ne sera acceptée.



Aussi il est faux de parler d'hypersexualisation des candidates et il est ridicule de prendre les "MINI-MISS" pour des "boucs-émissaires" car il faut bien se rendre compte que c'est toute la société qui est hypersexualisée.



Et si l'on va au bout de la logique de nos contradicteurs, il va falloir interdire l'hypersexualisation des animatrices télé ou des chanteuses qui sont considérées comme des modèles pour les petites filles actuelles.



Aussi dans cette "affaire" il faut raison garder et considérer qu'il ne s'agit que d'un jeu !!



Le Comité tient également à signaler qu’il a introduit une action en contrefaçon contre la société de télévision NT1 (propriété de TF1) pour l’utilisation illicite de la marque « MINI-MISS® » dans le titre d’une émission de télé-réalité américaine rebaptisée en France « MINI-MISS, qui sera la plus belle ! » dont le contenu va à l’encontre de la charte d’éthique française.



Le Comité annonce qu’il organisera au cours de l’automne prochain le concours régional de « MINI-MISS® AQUITAINE 2012 »



La lauréate ira représenter la Région à la finale nationale qui aura lieu à Paris en décembre 2012.



Service de presse du « Comité Miss Paris – Miss Nationale – Miss Internationale »

01 74 30 19 47 / 06 81 87 13 41

www.missnationale.com

www.minimiss.com


Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !