Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/01/21 : Le 30 janvier prochain, le FC Libourne recevra Saint-Jean d'Angély dans le cadre de la coupe de France de football à 12h45. Le match se déroulera à huis-clos mais pourra être suivi sur les antennes de aquitele.fr .

26/01/21 : La Rochelle: la compagnie aérienne britannique Jet2 va ouvrir une nouvelle ligne entre Birmingham et La Rochelle l’été 2022. Les 2 lignes actuelles avec Leeds-Bradford et Manchester seront desservies du 29/05 au 18/09 et du 3/07 au 18/09 - 1 vol/samedi.

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/01/21 | Agrifeel.fr, la 1ère plateforme de pilotage « tout-en-un » pour les agriculteurs

    Lire

    Elaborée avec un groupe d'agriculteurs adhérents et des technico-commerciaux du groupe coopératif Terres du Sud, la plateforme Agrifeel.fr a été déployée auprès de ses premiers utilisateurs le 5 janvier dernier. Ella a pour but de répondre aux besoins des agriculteurs touchant à quatre grandes thématiques : commander, produire, vendre et piloter. Cette solution s'inscrit dans le programme de transformation des activités du groupe.

  • 27/01/21 | L'incubateur Sportech accueille sept nouvelles start-ups !

    Lire

    L'incubateur régional, mené par Unitec et le Comité Régional Olympique et Sportif (CROS) a dévoilé sa deuxième promotion. Ainsi, Beyond Sport, Kyango, Nomads, Performind, Soccer BI, TipTapTape et Zufo intègrent l'incubateur Sportech pour l'année 2021. Pour rappel, l'incubateur Sportech a été lancé en septembre 2019, dans le but de rapprocher les entrepreneurs et le mouvement sportif régional.

  • 27/01/21 | Vaccination en Lot-et-Garonne : 5 centres opérationnels

    Lire

    Depuis le 18 janvier dernier, les personnes de plus de 75 ans et les patients vulnérables à très haut risque, bénéficient de l’accès à la vaccination. Pour ce faire, cinq centres de vaccination sont opérationnels dans le département de Lot-et-Garonne, à Villeneuve-sur-Lot, Marmande, Nérac et deux à Agen. Aussi, les premières vaccinations dans une maison d’accueil spécialisée pour adultes handicapés se sont tenues le 22 janvier dernier.

  • 27/01/21 | Lascaux gratuit pour les scolaires

    Lire

    Le Conseil Départemental de la Dordogne, en accord avec la Semitour, société gestionnaire de Lascaux, a décidé de rendre gratuite la visite virtuelle du fac-similé de la grotte ainsi que l’Atelier de Lascaux 4 aux scolaires. Ces visites virtuelles s’effectuent avec une réservation préalable. Objectif du Département: participer au maintien de la vie culturelle et éducative malgré les restrictions sanitaires.

  • 26/01/21 | Landes : 1 M€ pour réparer les dégâts des intempéries de 2020

    Lire

    Ce 25 janvier, le Conseil départemental des Landes réuni en séance plénière extraordinaire a voté une enveloppe d'1 M€ suite aux 4 épisodes de pluie et de crues connues en 2020, et particulièrement ravageuses sur le réseau et ouvrages d'art routiers. 500 000 € sont dédiés à la remise en état du réseau départemental et 500 000 € iront en soutien des collectivités locales dans leurs propres chantiers de réhabilitation. L'enveloppe globale pourra être revue à la hausse selon les besoins.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | A Négrondes, mairie et enseignants préparent le retour des enfants à l'école

11/05/2020 | En Dordogne, dans 46 % des écoles primaires, ce lundi, c'est la reprise. Exemple à Négrondes, où 20 élèves seront accueillis demain un effectif de 65.

Jacques Caillaut, inspecteur d'Académie de la Dordogne et Charlotte Bousquet, directrice de l'école de Négrondes	et le maire et la future maire

En Dordogne, un peu moins de la moitié des écoles primaires rouvrent leurs portes. Ce lundi, pour les enseignants, ce fut une journée de pré rentrée particulière avant le retour des élèves mardi. La majorité des communes ont préféré se donner huit jours de plus pour accueillir les enfants dans de bonnes conditions sanitaires. Entre 25 % et 30 % des parents sont favorables à ce retour en classe. A Négrondes, ce matin, les enseignants ont vérifié les derniers détails avant le retour des élèves demain mardi. Vingt enfants retrouveront leur école sur un effectif global de 65 élèves.

La commune de Négrondes, dans le bassin thibérien, a fait le choix de rouvrir son école dès le 11 mai, comme un peu moins de la moitié des écoles du département de la Dordogne. Il faut dire que cette petite école est restée ouverte pendant la période de confinement : elle a accueilli deux jours par semaine, des enfants de soignants, originaires de la commune voisine. Et les trois enseignantes ont mis les plats dans les grands pour que cette reprise se passe au mieux. "Nous avons respecté le protocole. Il est prévu sur trois semaines," explique Charlotte Bousquet, la directrice de l'école. Nous avons établi un marquage au sol, installé les tables à un mètre les unes des autres. L'école a été équipée de poubelles fermées, de distributeurs de papier à usage unique." Les rentrées du matin et les sorties du soir seront échelonnées, selon un circuit spécifique, à un quart d'heure d'intervalle. L'école du village compte trois classes pour un effectif global de 65 élèves : ils seront vingt mardi matin. "Nous avons établi deux groupes, un groupe de 8 en CP - CE1  et un groupe de 12 en GS, CM1 et CM2. Les élèves rentreront en classe un par un en commençant par celui qui est le plus éloigné de la porte. Chaque enfant rentrera en classe après s'être lavé les mains. Les récréations se feront par petits groupes et en décalé : la classe des CP CE1 ira en récréation en premier et celle GS, CM1, CM2 en deuxième. Nous avons la chance d'avoir deux cours", détaille la directrice.

"Une journée particulière"

Cette reprise a été minutieusement préparée avec le maire, Claude Camélias, qui s'apprête à passer la main à Françoise Decarpentrie, qui devrait lui succéder dans quelques semaines. " Tout dépend de l'organisation de l'équipe pédagogique, nous avons du modifier l'organisation de la restauration scolaire et de la garderie. Notre souhait a été d'associer les familles pour qu'elles prennent en toute connaissance de cause la décision d'envoyer leurs enfants à l'école ", précise le maire. Pour cette pré rentrée des enseignants à Négrondes, Jacques Caillaut l'inspecteur d'académie était sur place.  "Oui c'est l'inconnu dit il, nous serons surement sur des formules un peu hybrides entre temps de travail en classe et temps de travail à la maison, y compris après la rentrée de septembre". Les trois enseignantes de l'école de Négrondes enseigneront dès demain dans leur classe et en même temps en classe virtuelle une à deux fois par jour pour les enfants restés à la maison. Dans l'esprit de cette équipe, il y avait beaucoup d'envie de retrouver leurs élèves. "Demain sera forcément une journée particulière. Nous prendrons du temps pour réexpliquer les gestes barrières et nous les laisserons s'exprimer sur la période qu'ils viennent de vivre. Nous avons tous beaucoup à apprendre. Faisons confiance aux enfants. Ils ont des capacités d'adaptation extraordinaires", estime Charlotte Bousquet, confiante. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4811
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !