Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

  • 18/07/18 | AVC tous concernés fait la tournée des plages

    Lire

    La 2ème édition du « Tour des plages pour prévenir les AVC auprès des vacanciers » aura lieu du 24 juillet au 4 août. Durant ces 12 jours, des stands de prévention, informations, des distributions de flyers présentant les facteurs de risques et les symptômes d’un AVC seront sur 12 plages de la région Nouvelle-Aquitaine entre la Charente-Maritime et le Pays-Basque. Infos : www.avc-tousconcernes.org

  • 18/07/18 | Le CCAS de Marmande et le CHD de la Candélie, partenaires

    Lire

    Une convention de partenariat baptisée «pour une inclusion sociale des personnes en situation de handicap psychique à travers un parcours résidentiel adapté» sera signée entre la ville de Marmande et le Centre hospitalier départemental de la Candélie le 19 juillet prochain. Le but : permettre aux patients de réaliser un séjour en logement temporaire. Et, après une période d’évaluation et d’adaptation, un logement définitif selon une procédure de gestion locative adaptée leur sera proposé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | A Talence, un Micro-lycée pour les élèves décrocheurs

07/12/2017 | Ouvert depuis 2015, le micro-lycée Victor Louis donne une deuxième chance aux élèves en décrochage scolaire pour obtenir le baccalauréat.

Salle de classe au micro-lycée de Talence

Le Micro-lycée est une structure scolaire innovante qui s’adresse à des jeunes de 17 à 25 ans déscolarisés. L’objectif ? Réintégrer un cursus secondaire général ou technologique pour décrocher le précieux passeport des études supérieurs : le bac. Grâce au soutien financier de la région Nouvelle-Aquitaine, à Talence, tuteurs et professeurs joignent leurs forces pour redonner confiance aux élèves et les voir réussir. Reportage.

Ils ne sont que huit cet après-midi en cours de management. Un petit nombre d’élèves que jalouse la majorité des professeurs face à des classes traditionnelles de trente. Pourtant, au Micro-lycée Victor Louis, c’est le quotidien. Ici le nombre d’élèves par classe est réduit – 15 étudiants par classe maximum- pour favoriser l’accompagnement.  Ouvert il y a déjà trois ans, le Micro-lycée de Talence est le deuxième du genre en Nouvelle-Aquitaine. Situé dans l’enceinte du lycée public Victor Louis, les quatre classes de cette structure, tiennent sur un étage. Les élèves sont un peu plus âgés que le reste du lycée public et n’ont pas toujours eu des parcours faciles. Problèmes de santé, familiaux ou autres, tous ont été en situation de décrochage scolaire. En effet, passé 16 ans – l’âge obligatoire de la scolarisation en France – un élève qui quitte le système scolaire sans avoir obtenu de diplôme est considéré comme "décrocheur" par l’Education National. En 2016, on en comptait 98 000 selon les chiffres du ministère. 

Pédagogie inversée

C’est un cours de management un peu particulier.  Quelques uns bavardent sans avoir ouvert leurs cahiers, d’autres sont plus consciencieux et prennent des notes derrière leurs ordinateurs. L’une des particularités de cette structure, c’est l’utilisation du numérique. En effet, chaque étudiant a accès un ordinateur portable pour les cours avec une session personnalisée. Sur leur plateforme, les élèves retrouvent leurs leçons sous forme de diaporamas, leurs devoirs, et peuvent communiquer aisément avec leurs professeurs. Une méthode qui leur permet d’aller « plus vite » souligne Mathieu, 19 ans, en première STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) au Micro-lycée. Pour lui, le micro-lycée est une chance, « ça a sauvé ma scolarité ». Auparavant en en première scientifique dans une structure classique, son cancer ne lui a pas permis de terminer correctement sa terminale. C’est grâce au CNED (Centre national d’enseignement à distance) et au soutien de ses parents, qu’il décide de présenter son dossier basé sur la motivation. Un entretien et quelques exercices-tests plus tard, il est admis ici. Le parcours de Mathieu, Charlotte Stoiber le connaît bien. Pas étonnant, puisque la coordinatrice du micro-lycée connaît le passé de chaque élève. Elle déambule de classe en classe pour donner les dernières informations aux étudiants qui prennent un malin plaisir à la taquiner. Même sort pour la professeure de management qui donne son cours dans une ambiance sérieuse et décontractée à la fois. Entre deux corrections, elle propose aux élèves « d’aller prendre un café tous ensemble ». Au Micro-lycée de Victor Louis on mise sur la relation de confiance pour aider les élèves. Fini le temps de la domination des professeurs sur les élèves. Plus besoin de rendre des comptes pour les absences, « ce n’est pas le but de la structure » commente Charlotte Stoiber. En effet, « les jeunes adultes » comme on les appelle souvent ici, viennent sur leurs motivations. Les punitions pour lutter contre les absences sont proscrites pour se concentrer davantage sur les difficultés de chacun. Les professeurs et leurs élèves pratiquent également une « pédagogie inversée ». Une méthode qui inverse la nature des activités d'apprentissage en classe et à la maison, ce qui amène une modification des rôles traditionnels d'apprentissage. Ainsi, les élèves, depuis chez eux peuvent se familiariser avec les cours grâce à du contenu interactif (des vidéos par exemple) et pratiquent des activités le lendemain en classe afin de mieux intégrer les connaissances. Enfin, il est possible de revenir sur les apprentissages lors de séances de tutorats proposées par des étudiants de master recrutés pour cette mission.

La clé de confiance

Dans une salle attenante au cours de management, élèves et tuteurs se retrouvent pour travailler. Français, maths ou sciences, des élèves ont décidé de rester pour profiter de cette aide personnalisée. Aurore, tutrice au Micro-lycée, prépare le CAPES de lettres modernes. L’année dernière elle avait déjà eu l’occasion d’aider les élèves pour l’oral de français. Cette année elle apporte son aide pour le français mais pas que: « la dernière fois on a aidé un élève pour son cours de management, je n’en n’avais jamais fait mais avec les connaissances de l’élève et les miennes on a fini par y arriver ». Pour Aurore et ses collègues il est facile d’aider les étudiants car « ils savent parfaitement cibler leurs difficultés et sont très motivés ». Des élèves qui sont « plus motivé que les autres ; ils ne lâchent pas tant qu’ils n’ont pas compris » racontent les tutrices. Plus que d’accompagner les étudiants, elles espèrent leur redonner confiance. Une confiance en soi que Matthieu réapprend peu à peu. S’il y a quelques temps il pensait se tourner vers un DUT ou un BTS il envisage aujourd’hui "la classe prépa". Yoann, 18 ans, dans la même classe que Mathieu, a repris le lycée après avoir décroché pour pouvoir se tourner vers un BTS informatique. Des formations qui ne leur semblent désormais plus si loin. Une confiance en soi saupoudrée d'une grande détermination. Aurore raconte « ces gens-là ils ont vécu des trucs durs, ils sont responsables maintenant ». Elle se souvient d’un élève qui avait mal compris la méthode de l’oral de français. Une séance de préparation en tutorat en plus et l’étudiant « s’est métamorphosé ». Pour elle, c’est la différence avec les élèves des lycées dits traditionnels « ils comprennent moins pourquoi on leur apprend tout ça ». Une énergie collaborative positive qui permet à 90% de la dernière promotion de décrocher, enfin, le baccalauréat. La première cérémonie des diplômés du Micro-lycée Victor Louis est organisée le 18 décembre prochain, l’occasion de primer les nouveaux bacheliers.

Alizé Boissin
Par Alizé Boissin

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
30149
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !