Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Actas, coach des entreprises contre le stress au travail

13/03/2015 | La société Actas Consultants, spécialisée dans le coaching des entreprises, organise environ 15 fois dans l'année des journées pour lutter contre le stress au travail

Une dizaine d'employés, tous métiers confondus, participaient à cet "atelier"

Ils sont une dizaine chaque fois, assis autour de la table d'une salle de conférence, à raconter leur ressenti face aux exercices de sophrologie enseignés par le docteur Jean Ledroit, spécialiste en rééducation médicale. Certains sont réceptifs, d'autres noms, certains sont là de leur plein gré, d'autres ont été désignés. Ils ont tous un objectif commun : tenter de lutter contre le stress au travail, qui représente aujourd'hui un phénomène courant pour plus de 50% de l'ensemble des travailleurs. Un vrai enjeu de société auquel la société Actas Consultants tente de répondre.

Vous avez certainement croisé un cas comme celui là en ouvrant votre journal. Des salariés, souvent cadres, confrontés au stress ou au "burn-out" sur leur lieu de travail. Rythme éffréné, conditions précaires... de multiples raisons sont là pour expliquer ces problèmes d'ordre psychosomatique. Parfois même, ils peuvent arriver à des limites extrêmes, comme ce fut le cas il y a quelques temps pour les employés d'Orange. Selon une enquête de janvier dernier réalisée par l'institut Think pour "Great Place To Work", près d'un salarié sur deux se dit ainsi confronté à une situation d'épuisement ou de stress très important. Le ministère du travail s'est même emparé de la question : en 2014, il avait missionné un groupe de travail (composé essentiellement de médecins, de psychologues et autres experts) pour définir ce qui rentre ou non dans le cas du "burn-out". En décembre dernier, une trentaine de députés PS a même demandé, dans une tribune faite au Journal du Dimanche, que le burn-out soit officiellement reconnu comme une maladie professionnelle. 

Cet état de stress permanent, comme le prouve l'étude, est aussi dû à la réalité économique : 83% des salariés se déclaraient ainsi pessimistes à propos de la reprise économique de la France, soit 6 points de plus qu'en 2014. 76% des salariés ressentent les effets de la crise, en citant comme facteurs leur rémunération qui stagne (62%), une charge de travail qui augmente (40%), une ambiance qui se dégrade sur le lieu de travail (39%) ou encore une augmentation du niveau de stress (38%). Pour lutter contre ce phénomène, diverses tentatives ont été avancées par les professionnels de santé. Parmi eux, la sophrologie, terme inventé au tout début des années 60 par un neuropsychiatre colombien qui désigne une méthode de "développement personnel" de plus en plus utilisée dans la formation ou le coaching. 

Des journées d'initiatition et de coachingLe coaching anti-stress, c'était justement l'objet de la journée organisée mardi 3 mars dans les locaux du groupe "Financière Bernard" à Ambès, producteur d'eau de vie, de brandy, négociant en vins et producteur viticole. Une journée qui réunissait autour d'une table une dizaine d'employés de la société autour des conseils du docteur Jean Ledroit, spécialiste de la sophrologie, le tout encadré et organisé par François Peltier, directeur de la société Actas Consultant, spécialisée dans le coaching, qui réalise environ une douzaine de journées de ce type par an, notamment auprès des entreprises mais aussi des sportifs de haut niveau. Pour Jean Ledroit, cette hausse du niveau de stress aurait une explication. "On constate surtout cela dans les petites et moyennes entreprises, ou souvent les employés doivent accumuler les postes. Cette polyvalence là est souvent mal vécue". Quand on sait que selon les chiffres du Ministère des finances et des comptes publics, la France comptait en 2011 3,1 millions de PME, soit 99,8% du parc total des entreprises, on comprend sans doute l'enjeu du problème...

"Ce ne sont pas des techniques difficiles", affirme Jean Ledroit, "mais elles sont difficiles à mettre en place. Il faut effectuer une prise de conscience du corps et des tensions qui existent pour les combattre". Une méthode particulièrement utilisée dans le sport de haut niveau, comme le souligne François Peltier, directeur d'Actas : "Chez eux, le stress peut être positif, car il les prépare au combat, mais il peut aussi être négatif, avec une peur de mal faire et une pression plus forte. L'obsession de la performance ne rend pas nécessairement plus performant, et beaucoup de sportifs ne sont pas conscients de cette hyper-intention". Sur la dizaine de personnes présentes selon le médecin professionnels, 3 vont ressortir de la salle et effectuer un entrainement régulier, 2 s'exerceront de temps en temps, et l'autre moitié laissera ça de côté. 

Une image et une pratique discutéesD'ailleurs, si beaucoup sont venus de leur plein gré, certains ont été désignés d'office par leur supérieur hiérarchique. C'est le cas de Fabrice Bertrand, responsable de la production. Heureusement, il semble le prendre plutôt bien. "Jusqu'à présent, j'ai été assez réceptif aux techniques, je ne me suis pas endormi comme certains ! Par contre, pendant les ateliers, j'avais tendance à me tendre de plus en plus. Ce serait sans doute plus facile pour moi de continuer à m'entraîner en dehors du travail, mais je ne vois pas trop comment". Selon Jean Ledroit, "la volonté est une notion extrêmement importante dans ce type d'exercice. C'est avant tout une solution préventive, cela ne s'applique pas pour les employés victimes de "burn-out". On intervient par exemple dans des banques... ou des secteurs dans lesquels le stress est plus lié à la réputation du métier qu'à l'activité elle-même". 

Pour Ulricke Boisnière, commerciale dans l'aluminium, cette "capacité de se retrouver dans une bulle" est déjà connu. "J'ai trois enfants à la maison. Alors des fois, j'ai besoin de faire le vide autour de moi. On me le reproche souvent", déclare-t-elle. "C'est assez facile à faire comme ça, mais pour le mettre en pratique deux fois par jour comme on nous l'indique, c'est plus dur". En effet, pour les débutants, l'entrainement à la sophrologie peut se faire par séances de 2 à 10 minutes, deux fois par jour. Selon Catherine Alliotta, présidente de la chambre syndicale de la sophrologie et directrice de l'Institut à la formation de la sophrologie, une séance collective de 45 minutes coûterait en moyenne entre 120 et 150 euros, avec un diagnostic théorique, plusieurs ateliers séances et un plan d'action, et jusqu'à 1000 à 2000 euros pour la journée. Dans une interview à l'EXPRESS datant de novembre 2013, elle déclarait être consciente de la mauvaise réputation existante autour de cette pratique, vue par certains comme "une secte", se justifiant ainsi : "La profession est consciente de ce risque et la Chambre syndicale de la Sophrologie a mis en place des dispositifs de veille, notamment un code de déontologie". En général, dit-elle, "les sectes préfèrent en effet opérer dans des secteurs moins surveillés". 

Une notion "sectaire" que réfute évidemment Jean Ledroit. "Nous avons essayé de former des instituteurs ou des professeurs pour exercer la sophrologie dans les écoles. Mais nous étions toujours confrontés au refus catégorique des parents. Or, il est important de dire que la prise de conscience de soi, qui permet de réduire considérablement les effets du stress et même la prise de médicaments, passe en premier lieu par l'éducation". Pourtant, même si la profession reste méconnue, elle reste apparemment une méthode efficace pour combattre le stress : selon une enquête publiée en 2011 par l'Observatoire National de la Sophrologie, 60% des demandes régulières de la part des clients qui consultent ces professionnels seraient liés au stress. 

Logo Actas
 En partenariat avec Actas Consultants
"La Valeur Humaine Ajoutée"
 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
12372
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !