Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/21 : L’arrondissement de Nontron (24) aura bientôt un nouveau représentant de l’État. Par décret du président de la République en date du mercredi 16 juin, Pierre Bressolles a été nommé au poste de sous-préfet. Il remplace Nathalie Lasserre.

17/06/21 : Météo France vient de placer le département de la Gironde en vigilance ORANGE pour les risques d’orages et de pluie-inondation. Cette alerte est valable à partir de ce jour 16h00 jusqu’à vendredi 00h00.

17/06/21 : La kayakiste périgourdine Manon Hostens est qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été sur trois bateaux, K4, K2 et K1. Les épreuves se dérouleront entre le 3 et le 8 août.

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/06/21 | Tapisserie Manufacture Pinton de Felletin... à Hong Kong !

    Lire

    Spécialisée dans le tissage des tapis, tapisseries et moquettes, la manufacture Pinton dans la Creuse est l’une des entreprises les plus importantes du secteur de la tapisserie d’Aubusson. Afin de se développer, notamment vers l’international elle va construire un nouveau bâtiment moderne et écologique à Felletin et elle va moderniser ses équipements afin d’améliorer sa productivité, sa qualité et sa réactivité. Pour consolider sa présence à l’international elle va également ouvrir une filiale à Hong Kong.

  • 18/06/21 | Gan a sa voie verte

    Lire

    La commune de Gan dans les Pyrénées-Atlantiques souhaite achever la réalisation de la voie verte de la vallée d’Ossau traversant son bourg. Les aménagements concernent les revêtements en dur, la sécurisation, la plantations et la signalisation. La continuité de cette voie verte sera assurée par le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques qui procède actuellement aux études de tracés en site propre pour rejoindre Buzy.

  • 18/06/21 | Deux-Sèvres: La Fromagerie des Gors s’agrandit

    Lire

    A Melle, dans les Deux-Sèvres, la Fromagerie des Gors produit le Chabichou du Poitou et le Mothais sur Feuille. Suite à la reprise de l’entreprise en janvier 2020, son objectif est aujourd’hui d’augmenter sa surface de production afin de répondre à la demande du client. Pour cela, elle va construire une extension de 140 m² à son bâtiment et acquérir des équipements de salage et de lavage.

  • 17/06/21 | Mérignac : dimanche dernier jour de vote pour le budget participatif !

    Lire

    Dans le cadre de son budget participatif, la Ville Mérignac (33)consacre une enveloppe de 350 000 euros pour réaliser les projets qui auront reçu le maximum de votes en ligne. Dans ce cadre, 51 projets aux thématiques diverses ont été proposés par les Mérignacais : éducation, environnement, numérique, jeunesse, culture, patrimoine, cadre de vie, mobilités... A ce jour près de 6000 votes ont été enregistrés sur le site dédié, pour ceux qui n'auraient pas encore voter, il ne reste plus que 4 jours pour découvrir et voter pour vos projets préférés! Rdv sur budgetparticipatif.merignac.com

  • 17/06/21 | Corrèze : Des Tiny House au Castang

    Lire

    Suite à la reprise de Tiny Eco.Rrèze, les nouveaux repreneurs souhaitent développer une nouvelle activité : la construction et la vente de tiny house, les mini-maisons roulantes fabriqués uniquement avec des produits locaux. Au coeur de ce projet, l’approche écologique avec des toilettes sèches, un traitement des eaux grises par phytoépuration notamment. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 8 000 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Aéroportrait: Carine Roux, la formatrice passionnée qui se joue des clichés

13/02/2018 | En aéronautique comme ailleurs, les clichés font pâle figure face aux savoir-faire et aux savoir-être. La carrière de Carine Roux, formatrice matériaux à Aérocampus en signe l'évidence.

Aéroportrait Carine Roux: la formatrice passionnée qui se joue des clichés

Elle a toujours était habile de ces dix doigts : dessin, couture, travaux et bricolage en tout genre... De là à faire carrière dans le monde de l'aéronautique, personne, à commencer par elle, ne l'aurait prédit. Et pourtant, Carine Roux est ajusteur-monteur en aéronautique. Après près de 15 ans passés en entreprise à expérimenter, tour à tour, tous les postes de la chaîne de production, elle est depuis 2016, formatrice en matériaux à AEROCAMPUS Aquitaine à Latresne. Carine, c'est en quelque sorte l'intelligence du geste et de la pédagogie faite femme. A priori pas si évident dans un monde de l'aéro encore très masculin. Mais ça aussi, ce dynamique petit bout de femme sur chaussures à talon, a su en faire son affaire !

Carine Roux a le regard doux des gens discrets. Les discrets mais pas effacés, les discrets et appliqués, les rigoureux, les patients, les constants. Ceux qui dans le cadre professionnel, et sans doute au-delà, préfèrent le geste vrai et efficace, à l'esbroufe d'une parole vide et souvent orgueilleuse. Carine Roux est définitivement de ceux-là, et son parcours professionnel est à cette image ; fait d'expériences réussies et récompensées, telles une succession de montées en compétences constantes. Elle est aussi l'incarnation que le hasard, quand il est finalement choisi, fait effectivement bien les choses.

En chaussure de sécurité, masque et bleu de travail
Car, ce parcours d'ajusteur-monteur, ne faisait pas partie de ses plans de carrière. Mais, chômage « aidant », elle se laisse tenter au début des années 2000, par une offre d'emploi proposée par une entreprise sous-traitante d'Airbus Helicopter. « Ils recherchaient du personnel pour mouler des pièces d'aéronefs ». Celle qui déjà bricole, bidouille, répare, rénove à peu près tout ce qui lui passe entre les mains, et qui voit, de loin, son époux travailler la fibre de carbone dans cet univers industriel, se lance. Formée sur place, à Gardanne dans les Bouches-du-Rhône, elle découvre un univers qui lui plaît « énormément », l'industrie et la production ; en chaussure de sécurité, masque et bleu de travail. De nouvelles perspectives pour elle et de nouveaux matériaux, comme le composite et le carbone, à découvrir et à travailler. Elle commencera donc à l'atelier moulage, « la base du métier pour bien comprendre la réaction des pièces et des matériaux », avant de passer à l'atelier d'ajustage des pièces, où elle prendra la tête d'une équipe de 14 personnes. Le talent, et sa reconnaissance, sont donc venus de bonne heure...
Viendra ensuite le secteur "réparation" où là encore, elle sera chef d'équipe... Après la naissance de son fils, elle décide de lever le pied sur les responsabilités, et prend un poste créé pour elle : « préparatrice en avance de phase pour une équipe située au sein d'Airbus Helicopter ». En d'autres termes quand une pièce a besoin d'être modifiée avant son montage à AH, c'est à Carine que l'on s'adresse. Là encore une belle réussite: d'un poste qui n'existait pas, c'est toute une équipe qui va être montée autour d'elle...

"Pas hyperactive, mais presque...!"
Mais, après 8 ans dans cette entreprise dont elle connaît tous les rouages, Carine, « qui n'est pas une hyperactive, mais presque », n'hésite pas longtemps avant d'accepter une mission d'intérim au sein d'Airbus Helicopter. « Un CDI contre un intérim... pourquoi pas ? » Et, là encore, mais c'est ce qui lui plaît, la jeune femme entre dans un nouveau rôle de l'industrie aéronautique. Au « rapid manufacturing », elle est « l'interface entre la production et le bureau d'études ». Le rouage entre ceux qui d'une part imaginent et dessinent une pièce sur papier et ceux qui face aux machines et à la matière, doivent la fabriquer. De son poste, elle facilite, en quelque sorte, le passage de la théorie à la pratique. Preuve, pour qui en doutait, que l'intelligence de la main, est bel et bien liée à celle du cerveau... Son interim se transformera en CDI, avant qu'elle ne suive son époux détaché à Bordeaux, où elle deviendra en 2016 formatrice au sein d'AEROCAMPUS Aquitaine.

Une certaine force de caractère... et d'adaptation
De ces 12 années au cœur de la production aéronautique, elle retient le mot « passion », mais aussi son appartenance pas toujours facile à « un monde d'hommes ». A ses débuts, elle a même droit à quelques réflexions à base de casseroles et de cuisine. « Ç'était difficile de se faire accepter, de s'imposer. Au début, on vous regarde un peu comme une extra-terrestre. Mais une fois que l'on a fait ses preuves et que l'on montre ce que l'on sait faire, on obtient le respect de ses collègues, et ça se passe bien ». Un élément d'autant plus important pour elle qui, tout en travaillant à la production, assurait le management de ces équipes masculines. Au-delà des compétences et du savoir-faire, il s'agit donc aussi d'avoir une certaine force de caractère, dont Carine ne manque pas. D'ailleurs, quand elle intervient auprès de collégiennes pour promouvoir auprès d'elles, les métiers de l'industrie et de l'aéronautique, c'est aussi un des premiers conseils qu'elle leur donne...
L'autre conseil serait sans doute celui de posséder une bonne capacité d'adaptation. En ce qui la concerne, en tant qu'ancienne chef d'équipe et formatrice aujourd'hui, elle en fait quotidiennement l'usage. « Je travaille avec des apprentis, avec des scolaires, niveau bac, avec des apprentis d'Auteuil, dont les âges et niveaux sont variés, et j'ai aussi formé des stagiaires mécaniciens venus du Qatar ». Autant dire des publics plus que divers les uns les autres. Motivée par son « envie de transmettre » ses connaissances et ses « trucs et astuces », comme elle le faisait déjà auprès de ses équipes dans sa précédente vie professionnelle, le secret de sa pédagogie réside aussi et, peut-être avant tout, dans l'écoute qu'elle accorde à ses apprenants, accompagnée d'un peu de patience. « Il faut savoir rassurer et parfois porter, remotiver certains stagiaires », témoigne-t-elle.

"Les rencontres, les échanges et le relationnel"
Quant au choc des cultures avec les stagiaires Qataris, là encore, la formatrice, s'en est sorti avec brio. « J'ai d'abord pris soin de ne pas trop les brusquer en tant que femme au regard de leurs propres habitudes », mais au final, comme avec ses anciens collègues, c'est la démonstration de son savoir-faire qui a bien été la clef d'une formation réussie et enrichissante tant pour eux que pour elle. Car c'est bien de là aussi qu'elle tire la satisfaction de son nouveau travail : « les rencontres, les échanges et le relationnel ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7223
Aimé par vous
3 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !