Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/07/19 : Canicule:Le département de Gironde active dès ce lundi 22 juillet une cellule de crise et un numéro d'information et d'orientation [05 56 99 66 99] afin d’apporter un soutien aux personnes âgées et aux personnes handicapées, ainsi qu’aux professionnels.

21/07/19 : La Gironde en alerte canicule ORANGE - niveau 3 - à compter de ce lundi 22 juillet à 6h00 et ce jusqu’à nouvel ordre. Les températures devraient dépasser les 35°C dès demain, les 40°C la journée de mardi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit

19/07/19 : Un nouveau cas de dengue diagnostiqué en Lot-et-Garonne suite au retour d’une personne ayant séjourné sur l’île de la Réunion. Le traitement de démoustication interviendra dans la nuit du 22 au 23 juillet à Bajamont, Foulayronnes et Castelculier.

19/07/19 : Épisode de fortes chaleurs ce week-end dans le 47. Le risque de feux de forêt devrait basculer en niveau sévère dès lundi, avec un renforcement des effectifs et des moyens sapeurs-pompiers. Le SDIS active dés à présent sa vidéosurveillance.

19/07/19 : Le Château de Bonaguil en Lot-et-Garonne vient de recevoir le label « Sécuri-Site ». Délivré par la Préfète du Département, ce label certifie la mise en place d’un dispositif de sécurité complet, à l’intérieur comme aux abords d’un site touristique.

18/07/19 : Suite à l’interruption à mi-spectacle du traditionnel feu d'artifice du 14 juillet sur les quais de Bordeaux, pour cause d'incendie sur la barge de tir, Nicolas Florian a décidé d'en proposer un nouveau le samedi 7 septembre pour marquer la rentrée.

18/07/19 : Le 2 Juillet dernier, la Fondation Poitiers Université a élu Marc Bonassies, directeur départemental de la Banque Populaire Val de France, comme Président. Il succède à Roger Belot, président de la Fondation depuis juillet 2015.

18/07/19 : La ville de Biarritz vient d’être condamnée par le tribunal de Pau à verser 1730 € au Comité de Liaison du Camping-car. En cause: 15 panneaux d’interdiction de stationnement pour les camping-cars. Déjà désavouée, elle avait un mois pour les retirer

18/07/19 : Nouvelle mesure de restriction d’irrigation sur le bassin du Clain. En effet, les prélèvements d’eau en rivière destinés à l’irrigation agricole, rattachés à la borne de Vouneuil-sous-Biard, seront interdits à partir de 8 h, ce vendredi 19 juillet.

17/07/19 : CAN 2019. Dans le cadre de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, qui verra s'opposer vendredi soir le Sénégal à l'Algérie, et afin d'éviter tout débordement, la Ville d'Agen fermera les principaux axes de circulation entre 20h et 2h du matin.

17/07/19 : La Cité du Vin réduit ses tarifs! Les porteurs de la Carte Jeune de Bordeaux Métropole bénéficient dorénavant de 20 % de réduction pour le porteur de la carte, et également pour l'accompagnant adulte quand le porteur a moins de 16 ans.

17/07/19 : Marc Médeville, succéde à Bernard Farges à la tête des Bordeaux et Bordeaux supérieurs avec 2 priorités de mandat: la reconquête des parts de marché auprès des professionnels et l'inscription de 100% des AOC dans des démarches environnementales.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/07/19 | Villenave d'Ornon s'arme contre les moustiques-tigres

    Lire

    Le moustique-tigre est présent dans 25 des 28 communes de la métropole bordelaise. Afin de contribuer à la lutte contre cette prolifération, la Ville de Villenave d'Ornon a acquis 1000 pièges pondoirs, et, à titre de test, les a proposés à tarif préférentiel aux Villenavais intéressés à expérimenter leur efficacité (sur inscription). Ces pièges attirent et emprisonnent les femelles prêtes à pondre, ce qui élimine l'insecte piqueur et sa descendance. Si les retours s'avèrent concluants, la Ville renouvellera cet achat en plus grand nombre à la saison prochaine.

  • 22/07/19 | Un agro-parc urbain des Jalles, la Métropole y pense

    Lire

    La Métropole projette la création d’un parc naturel et agricole métropolitain dénommé « Parc des Jalles ». Bordeaux Métropole et les 10 communes concernées ont déjà initié le processus de création de cette Opération d’Aménagement d’Intérêt Métropolitain qui s’étendra sur 6000ha à l’horizon 2020. Objectifs de ce futur agro-parc urbain, riche de nombreux sites écologiques remarquables, bois, marais et prairies: préserver les espaces naturels et agricoles mais aussi définir des lignes de conduite en matière de protection, de valorisation et d’aménagement. Consultation préalable du grand public prévue pour septembre 2019.

  • 22/07/19 | « Un, Deux, Toit » cherche des propriétaires pour loger les jeunes

    Lire

    Le dispositif « Un, Deux, Toit » de la Région Nouvelle-Aquitaine tente d’offrir l'opportunité de trouver un logement aux jeunes en formation ou employés. Avec plus de 389 propriétaires volontaires à ce jour, le dispositif ne permet pas encore de répondre à la demande croissante dans un marché immobilier onéreux et saturé notamment dans les territoires en tension tels que Bordeaux, Bayonne,Poitiers, La Rochelle, Périgueux ou Limoges. De ce fait, elle recherche de nouveaux volontaires propriétaires ou locataires. www.operationundeuxtoit.fr

  • 21/07/19 | Santé: Un budget participatif sur le plateau de Millevaches (23)

    Lire

    L'Agence Régionale de Santé lance une démarche expérimentale de budget participatif santé sur le Plateau de Millevaches. Les citoyens proposent et votent pour des actions de santé qu’ils souhaitent voir mises en œuvre dans leur territoire, à partir d’une enveloppe financière dédiée de 40 000 €. Les projets présentés doivent servir l’intérêt général et porter sur l’éducation à la santé, la prévention et promotion de la santé ou l’accès aux soins. Dans un 2nd temps, les habitants et travailleurs du territoire voteront pour leurs projets préférés qui seront mis en œuvre en 2020. Infos: www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr

  • 21/07/19 | Chaque dimanche de l'été, rendez-vous promenade Sainte-Catherine pour des cours de sport gratuit

    Lire

    La troisième édition des PSC Summer Challenge vous donne rendez-vous chaque dimanche de 11h à 12h30, à Promenade Sainte-Catherine, pour des cours de sports gratuits. Animés par les créatrices de ACE-ACE-Athletic Class&Exercice, le rendez-vous dominical est l'occasion de se dépenser en plein air dans un cadre convivial. Les personnes intéressées sont priées de s'inscrire, au plus tard le vendredi précédant le cour. www.facebook.com/promenadesaintecatherine

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Aéroportrait : Cédric Sauteraud, l'aéronautique comme vocation

26/08/2018 | Dans le monde de l'aéronautique, Cédric Sauteraud a touché à tous les métiers: restauration de vieux avions, fabrication de neuf, maintenance, et désormais la formation à Aérocampus

Aéroportrait : Cédric Sauteraud, l'aéronautique comme vocation

En cette fin août, dans les établissements scolaires, quel que soit le niveau, la rentrée peu à peu se prépare. Et Aérocampus Aquitaine, à Latresne, n'échappe pas à la règle. Au sein de l'équipe pédagogique de l'établissement Cédric Sauteraud s'apprête à reprendre le chemin de ses classes. Une nouvelle année qui sonne pour lui comme une nouvelle occasion de partager avec ses élèves et stagiaires d'Aérocampus sa passion pour le monde aéronautique. Une passion qui ne date pas d'hier. Lui-même ancien élève du centre de formation de Latresne, il a commencé le planeur à 14 ans. Le début d'un investissement personnel, associatif et professionnel fort dans l'univers des avions et de leur mécanique.

Cédric Sauteraud, 33 ans, est formateur en maintenance aéronefs et construction à Aérocampus. Un site qu'il connaît bien, puisque c'est là, sous l'ère de la Direction Générale des Armées, qu'il a passé son Bac pro aéronautique microtechnique en alternance, après l'obtention de son CAP et BEP au lycée Dassault à Mérignac. Une formation de mécanicien avion qui était plus de l'ordre de la vocation que de l'orientation pour le jeune Cédric.
« J'ai la passion de l'aéronautique depuis tout petit, pourtant personne de ma famille n'est issu de ce monde là... » L'explication de cette passion est peut-être à chercher dans les visites régulières à sa grand-mère, habitant à Lille. « Dés petit, j'ai fait de très nombreux allers-retours Bordeaux-Lille en avion... peut-être que ça vient de là. ». Ce qui l'enthousiasme dans cet univers aéronautique, c'est tout : sa culture et son histoire, le pilotage et la mécanique. « Enfant, on veut tous être pilote, mais au final c'est plutôt le métier de mécano qui m'intéressait. C'est vraiment un métier que j'ai choisi, que j'ai toujours voulu faire et que j'ai la chance de faire aujourd'hui. »

Planeur à 14 ans, aptitude à l'enseignement aéronautique à 17
Dès ses 14 ans, Cédric débute le planeur et fait déjà partie de l'association, qu'il a depuis quittée, du Conservatoire de l'Air et de l'Espace à Mérignac. C'est à 14 ans aussi qu'il obtient son Brevet d'Initiation Aéronautique. Curieux d'en apprendre toujours plus sur ce monde qui le fascine, il passe le certificat d'aptitude à l'enseignement aéronautique à 17 ans. « J'étais en CAP-BEP, j'apprenais l'usinage, les gestes techniques, mais c'était un peu déconnecté de l'aéronautique en soi. Il me manquait le savoir, la culture aéronautique. C'est ce que m'a apporté le certificat. » Une fois en Bac pro à Latresne, lui et un ami, tout aussi passionné, décident de fonder leur propre association. Né ainsi « Air Passion Aquitaine », dont il a quitté la présidence ( « il faut que les têtes changent un peu ») mais dont il est toujours un adhérent engagé. Le but de cette asso : « le partage la culture aéronautique, et la restauration d'aéronefs anciens ».
Car si Cédric est un véritable touche-à-tout du monde aéronautique, puisqu'il est aussi titulaire d'une licence de pilotage ULM et avion privé, il a tout de même un petit faible pour les vieilles carlingues de l'air. C'est d'ailleurs dans les Ateliers de restauration des aéronefs anciens du Musée de l'Air au Bourget qu'il a réalisé son apprentissage. « Durant 2 ans, j'étais 3 semaines en formation à Latresne et 3 semaines au Bourget. J'aimais beaucoup ce que je faisais mais la qualité de vie là-bas n'a rien à voir avec ce que l'on connaît à Bordeaux ! » Une fois son bac en poche, il décide donc de tenter sa chance auprès d'Airbus Aviation à Martignas, plutôt que de poursuivre son aventure parisienne. « J'ai réussi les tests d'embauche chez Dassault. J'y suis resté 8 ans, en tant que monteur structure pour l'aménagement intérieur des avions neufs. » Un poste « tout confort », qu'il décide pourtant de quitter le temps d'une année sabbatique, « pour pouvoir valider le module de part 66 », la licence européenne de mécanicien avion.

De Dassault à Aérocampus
Au cours de cette année de « pause », il passera alors ses modules complémentaires au lycée des métiers de l'aéronautique à Peyrehorade, et renforcera son expérience professionnelle sur la maintenance, d'une part en tant que mécanicien d'aviation légère à l'Aéroclub de Bordeaux, et dans le même temps, au sein de l'association Ailes Sud Ouest, en tant que chef d'atelier et formateur. Sa mission au sein de cette association : promouvoir la culture et le patrimoine aéronautique auprès notamment de jeunes mérignacais, avec lesquels, il fabrique un petit avion, un Van's R-V9. « Mais, pour le RV-9, il me manquait un outillage, une rifteuse pneumatique. J'ai contacté Latresne car je savais qu'ici, il y avait forcément ce type d'outillage. » Au bout du fil, alors que l'activité sur le site reprend à peine, il est accueilli par le responsable de la formation continue de l'époque. « Lorsque je suis venu réceptionner l'outillage, il m'a directement proposer d'essayer d'être formateur ici ». Une proposition que le jeune homme accepte. 
« Dans un premier temps, j'ai fait ce test en CDD : je ne travaillais que les vendredis après-midi, pour 5 heures de cours avec les apprentis. Ca m'a bien plu, et ça convenait aussi aux équipes d'Aérocampus. J'ai donc démissionné de Dassault pour un CDI à Aérocampus, juste avant la fin de mon congé sabbatique. La décision n'a pas été si simple mais je ne regrette rien. Je forme des élèves de la seconde au bac pro, et j'assure aussi des formations adultes. J'ai notamment participé à la formation d'adultes sur la rénovation du Grumann Albatross : ça m'a permis d'allier ma passion pour la transmission des savoirs et des savoir-faire et celle pour les vieux avions. »

Intarissable !
Une connaissance du patrimoine aéronautique toujours prête à ressurgir : Cédric est incollable sur les aéronefs, notamment les plus anciens. Au détour d'une anecdote, il prend toujours un moment pour détailler qui était son concepteur, l'année de sa conception, son pays d'origine, certaines de ses particularités techniques ou technologiques etc. Pour tout dire, il est intarissable !
Enfin, parce que la formation et la pédagogie ont aussi un véritable intérêt pour lui, toujours soucieux de « faire passer le bon message et de la bonne manière » à ses élèves, Cédric a passé et réussi un Master 2 sur les métiers de la formation afin de se perfectionner dans sa pratique. Son sujet de mémoire : « le patrimoine aéronautique dans les projets pédagogiques... » Ne dites pas que ça vous étonne !

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5220
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !