Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/07/18 | Accidentologie dans le Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Depuis le début de l’année 2018, 9 personnes ont perdu la vie sur les routes du département des Pyrénées-Atlantiques (contre 21 sur la même période en 2017). 369 accidents de la route (contre 387 à la même période en 2017), "principalement dus à des défauts de comportement du conducteur ou de maîtrise du véhicule" selon la Préfecture départementale, ont causé 428 blessés dont 133 blessés hospitalisés.

  • 20/07/18 | La métropole observe les étoiles

    Lire

    Si vous êtes un amateur de constellations, sachez qu'une nouvelle "Nuit des étoiles" se tiendra les 3, 4 et 5 août dans le cadre de l'été métropolitain entre la plaine des Biges (Saint-Médard), le parc des sports et de loisirs Colette-Besson (Martignas) et la forêt du Bourgailh (Pessac). De nombreuses animations sont au programme : observations, conférences d'astronomie, visite guidée du planétarium ou ballades nocturnes en forêt. Pour tout renseignement sur les horaires des différents rendez-vous, contactez l'association Ecosite du Bourgailh au 05 56 15 32 11.

  • 20/07/18 | Nouvelle-Aquitaine - Itasy: 10 ans de coopération fructueuse

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine est lauréate de l’appel à projets «Alimentation et Agriculture Durable» du ministère des Affaires étrangères pour sa coopération avec l’ONG Agrisud International à Madagascar. « La coopération décentralisée mise en place par la Nouvelle-Aquitaine dans la région d'Itasy a permis à cette dernière de se doter d’un centre régional de formation professionnelle agricole, de développer les infrastructures d'eau et d'assainissement ou de soutenir ses filières porteuses en matière de tourisme» détaille Isabelle Boudineau, vice-présidente en charge de l’International.

  • 19/07/18 | Le PS girondin réagit au ralliement de F. Cartron à LREM

    Lire

    Réaction du secrétariat fédéral du PS de la Gironde après la démission de Françoise Cartron du groupe socialiste et républicain au Sénat pour rejoindre celui de la majorité présidentielle: "Ce choix n’est pas une surprise. Mme Cartron qui avait annoncé son départ du PS local dès le 15 septembre tout en restant attachée au groupe parlementaire national, n’a jamais caché sa proximité avec les idées du Chef de l’Etat. Nous regrettons cependant que cette décision intervienne alors qu’il n’y a plus de doutes possibles sur le caractère droitier de la politique menée par la République en Marche."

  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Aéroportrait : Cyril Fargues, le Postier devenu informaticien

19/12/2017 | Il y a 6 ans, Cyril Fargues laissait son métier de facteur pour une reconversion inattendue: responsable informatique au sein d'Aérocampus. La motivation et la passion pour diplômes

Cyril Fargues, responsable informatique Aérocampus Aquitaine

On a tous dans nos cercles amicaux ou familiaux, une ou plusieurs personnes « aux doigts de fée ». L'un n'a pas son pareil en couture, l'autre passionné de bricolage ou de mécanique, hérite régulièrement de la vidange de notre voiture, un troisième sera le sempiternel œnologue-conseil ou sommelier de nos repas de fête.... Cyril Fargues, quant à lui, est « l'informaticien de service ». Depuis toujours il répare les ordis, trifouille les cartes mères et réalise les mises à jour logiciels de ses proches... Une passion pour l'informatique dont il a réussi à faire son métier au sein de l'Aérocampus Aquitaine. Ce n'était pourtant « pas écrit » convient-il volontiers. Et pour cause, il avait pour tout diplôme un CAP BEP serveur, une longue expérience de facteur à la Poste, et une certaine audace.

Natif de Villeneuve-sur-lot, Cyril Fargues 45 ans, a un parcours pour le moins atypique. Formé en CAP BEP Serveur, il décide, la vingtaine tout juste passée de tenter le concours de facteur, qu'il réussit. Ce n'est pas non plus « un métier-passion », mais ça permet de vivre. Un métier qui aura tout de même eu l'intérêt qu'un jour, dans un bureau de poste, il tombe sur une proposition plutôt inattendue de France Télécom : être testeur de l'ADSL. « Un petit job complémentaire », qui lui a permis de faire partie des 3000 ou 4000 premières personnes à Paris, autant dire en France, à avoir l'ADSL à domicile. « On est en 1995 ou 1996, c'était vraiment les tout début de l'ADSL. Je devais faire des rapports réguliers à Wanadoo. Ca a duré 3 ou 4 mois, mais c'est là que j'ai vraiment commencé à bricoler dans l'informatique. Et puis Paris est un endroit magique par rapport à ça, on y trouve toutes les boutiques inimaginables en matériel ». La naissance d'une passion pour l'informatique qui ne le quittera plus.

Un peu d'audace et un certain bagou
2006 marque son retour en Aquitaine, d'abord à La Poste à Pessac, puis au bureau de Latresne. C'est là, par l'intermédiaire d'une amie, qu'il entend parler du projet Aérocampus, en train de s'installer dans les anciens locaux du centre de formation aéronautique du Ministère de la Défense. Un responsable informatique y est recherché.
Au culot, Cyril postule. « J'ai envoyé une lettre de motivation et un CV sur lequel je détaillais tous ce que je savais faire... même si je n'avais pas de diplôme dans ce domaine. C'était un coup de bluff ! » Du bluff qui n'en été pas vraiment, puisque, après tout, les compétences étaient là. « Et j'étais totalement prêt à me former, à passer du temps à réfléchir et à comprendre comment fonctionnait le système en place ». Un peu d'audace, et un certain bagou dont il se sait doter, qui auront donc su convaincre.
Mais dans la durée, bagou et audace ne pouvaient pas suffire. Cyril est un travailleur, un curieux, bref, une personne investie dans son métier. Plus qu'un métier d'ailleurs, être responsable informatique à Aérocampus, c'est être une des chevilles ouvrières d'un grand projet qui démarrait. En moins de 7 ans, l'informaticien jusque-là autodidacte aura su prendre le pli du développement extrêmement rapide du campus aéronautique et spatial. Pour sa partie, il aura notamment réussi à faire passer le parc informatique de 10 à plus de 300 ordinateurs, et à développer de nouveaux outils pour assurer la gestion, l'organisation et la maintenance de l'ensemble de ce système informatique, son réseau, et la gestion des interventions auprès des utilisateurs; le tout « sans faire appel ni au ''cloud'' ni des prestations extérieures »... De quoi mettre à l'épreuve quelques uns de ses traits de caractère : la patience, la sociabilité et la relation aux autres, et l'optimisme. « Même si c'est pas tous les jours facile », pondère t-il, bien que depuis un an et demi, il est accompagné dans sa tâche par un assistant.

La motivation et la volonté en bandoulière
Mais l'autodidacte de l'informatique qu'il est n'est pas peu fier de son dernier coup, et cette fois sans bluff : l'obtention d'un diplôme de Directeur Informatique Management du Système d'Information au mois de novembre dernier. Une fierté justifiée : le « petit facteur » et devenu directeur diplômé ! Et là encore ça ne s'est pas fait en un claquement de doigt : « j'ai du rédiger un mémoire, puis le soutenir devant un jury de trois professionnels, dont un ancien DSI de chez Dassault... Ca n'a pas été un exercice facile. » Mas le challenge, évoqué régulièrement avec le Directeur d'Aérocampus depuis plusieurs années, a été relevé avec succès, et avec lui un épanouissement professionnel désormais assumé, pour ne pas dire une reconnaissance très officielle du travail effectué jusque-là. Une reconnaissance, une assurance et un supplément d'autorité pour celui qui projette plus que jamais d’étoffer son équipe au fil du déploiement d'Aérocampus. Car bien sûr Cyril, la motivation et la volonté en bandoulière, ne compte pas se reposer sur ses lauriers.
Plus que jamais passionné par son métier, il garde aussi l'ambition de la réussite du projet collectif qu'est le développement d'Aérocampus. « Il faut que sur les différents sites d'Aérocampus, soit mis en place, non pas des systèmes informatiques rattachés à celui d'Aérocampus, mais un même et unique système. Une sorte de réseau mondial de la structure, qui contribuera aussi à asseoir et à faire grandir Aérocampus. » Difficile d'arrêter un homme passionné. En témoigne aussi cette maquette de Transall qui trône dans son bureau. C'est un avion de transport militaire, « le grand père de l'A400M », précise Cyril qui a lui même réalisé le modèle réduit. Non pas qu'il ait la passion du modélisme... mais de l'aéronautique, et plus particulièrement de cet aéronef « magnifique ! », s'enthousiasme-t-il à la manière d'un gosse. Entre informatique et aéronautique, Cyril Fargues est décidément bien là où il a choisi d'être.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
22197
Aimé par vous
6 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
BEAU | 19/12/2017

Bravo Cyril pour ton parcours et en plus tu as le physique d'un mec sympa !! bonne chance

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !