17/06/22 : Le département des Landes est placé en vigilance rouge pour canicule extrême à compter de ce jour 14 h. En conséquence, les manifestations en plein air (sauf marchés) et les manifestations sportives en salles fermées non climatisées sont interdites

17/06/22 : En raison de la canicule, la Mairie de Cenon annonce l'annulation de la fête du Cypressat (ce soir) ainsi que celle de la Commémoration du 18 juin 1940 qui aurait du avoir lieu demain.

17/06/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance ROUGE canicule dès 14h ce jour jusqu’à la fin de l’épisode caniculaire. La température estimées ce jour est de 40°C et 41°C samedi. Elle restera supérieure à 23°C la nuit de vendredi à samedi.

12/06/22 : A Anglet (64), la députée sortante Florence Lasserre Modem) est en tête de ballotage de la cinquième circonscription avec 39,83% de suffrages, devant Sandra Pereira-Ostanel (Nupes), 22,12%. LR n'avait pas présenté de candidats.

10/06/22 : La préfecture de Nouvelle-Aquitaine appelle à la prudence sur toutes les plages de la région samedi 11 juin en raison de conditions de baignade dangereuses entre houle, vagues de bord, forts courants et baïnes, températures de l’air et de l’eau élevées.

02/06/22 : En Dordogne, la RD66 à Peyzac-le-Moustier est rouverte à la circulation depuis le 1er juin. Elle avait été fermée suite à la chute de blocs rocheux de plusieurs mètres cubes en novembre 2018 et dans l'attente du confortement définitif de la falaise.

20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/06/22 | Partons à la découverte du Mas d'Agenais

    Lire

    Afin de valoriser son patrimoine, le Mas d'Agenais va se doter d'un espace de médiation patrimoniale. Pour cela, la municipalité va restaurer une maison à pans de bois en face de la collégiale pour y installer un espace de médiation patrimoniale, valorisant ainsi l'histoire du Mas d'Agenais, la collégiale et l’œuvre exceptionnelle qu’elle abrite : le "Christ en Croix" par Rembrandt. L'espace abordera plusieurs thématiques comme la collégiale, le Rembrandt, le patrimoine bâti et l'histoire du Mas d'Agenais accessibles aux petits et aux grands au moyen d'outils numériques, de maquettes, d'archives visuelles ou sonores.

  • 24/06/22 | Restauration collective: "Nourrir l'Avenir" pour mieux se nourrir

    Lire

    A Périgueux, l'Association Collectif les Pieds dans le Plat propose une restauration collective bio-locale depuis 15 ans. Pour mieux accompagner l'intérêt croissant des collectivités et de la société civile pour la restauration collective bio-locale, une société coopérative d'intérêt collectif va être montée (SCIC), Nourrir l'Avenir, qui aura pour mission de porter l'activité économique de formation et d'accompagnement notamment dans la mise en œuvre d’une transition alimentaire biologique, saine et durable au sein des collectivités et des établissements.

  • 23/06/22 | Le député des Landes, Boris Vallaud, président du groupe PS à l'Assemblée

    Lire

    Elu député PS des Landes en 2017, réélu confortablement dimanche dernier dans la troisième circonscription, Boris Vallaud est depuis ce jeudi 23 juin, président du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale. Enarque âgé de 46 ans, négociateur de la Nupes pour le PS, il succède à Valérie Rabault (Lot et Garonne) qui ne se représentait pas. Il a emporté l'élection avec 26 voix d'avance sur son collègue de la Mayenne, Guillaume Garot.

  • 23/06/22 | "1 million d'arbres" : Votez pour vos projets de plantations préférés

    Lire

    En janvier dernier, Bordeaux Métropole a lancé le 1er budget participatif lié au programme « Plantons 1 million d'arbres ». Suite au dépôt des projets par les associations, vous avez jusqu'au 30 juin pour voter pour votre projet de plantation préféré : verger urbain, micro-forêt, parc, jardin... Les projets lauréats seront dévoilés début juillet et les plantations auront lieu cet hiver. Pour découvrir les projets et voter: budgetparticipatif.bordeaux-metropole.fr

  • 23/06/22 | Landes : Enedis soutient l'insertion des jeunes

    Lire

    Pour faciliter les actions de la Mission Locale des Landes en faveur de l'insertion professionnelle durable des jeunes, Enedis a remis le 21 juin dernier un véhicule reconditionné à la structure. Ce véhicule sera mis à disposition en auto-partage des jeunes de Sabres résidants dans l'ancienne gendarmerie réhabilitée en logements sociaux pour qu'ils puissent palier aux difficultés de mobilité sur le territoire landais.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Alimentation locale et de qualité : un pacte régional pour reprendre la main

25/05/2022 | L'alimentation durable, locale et de qualité a été un des thèmes forts de la présence d'Alain Rousset sur le Salon de l'agriculture de Bordeaux.

Alain Rousset a salué les éleveurs lors de sa venue sur le Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine 2022

C'est une tradition. A chaque édition du Salon de l'agriculture à Bordeaux, le lundi, c'est la Journée de la Région Nouvelle-Aquitaine ; partenaire de poids de la manifestation, puisqu'elle la finance cette année à hauteur de 300 000 € (salon Aquitanima compris). Mais au-delà de la visite du Salon par Alain Rousset, Président de la Région, cette journée a été l'occasion de mettre en avant le Pacte alimentaire Nouvelle-Aquitaine, plan d'actions régional « pour une alimentation durable et locale », avec un focus sur une initiative portée par les gestionnaires des lycées publics néo-aquitains en matière de restauration.

Comme presque tous les participants au Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine 2022, le président de la Région n'a pas caché sa satisfaction à revenir physiquement sur la manifestation. « J'avais hâte de retrouver les têtes et les bêtes ! ».

Soucieux d'axer sa courte prise de parole sur le rôle et les défis de l'agriculture au regard du changement climatique, Alain Rousset a saisi l'occasion d'une rencontre avec des élèves des lycées agricoles pour rappeler les investissements de la collectivité dans ces établissements et leurs exploitations agricoles, afin de soutenir leur nécessaire « bascule vers la transition agro-écologique ». « Il faut impérativement que vous soyez l'avant-garde du monde agricole ! » a-t-il en outre missionné les élèves, tout en les applaudissant pour leur participation active au Salon.

L'alimentation durable et locale: "pas si simple"

Une "avant-garde" sur la transition dont dépend aussi l'alimentation et la souveraineté alimentaire de demain. La formation agricole est à ce titre pleinement intégrée au Pacte alimentaire Nouvelle-Aquitaine. Celui-ci vise en effet à poser des ambitions et stratégie pour développer « une alimentation durable et locale » en Nouvelle-Aquitaine.

Co-construit par l'ensemble des têtes de réseaux néo-aquitaines de la production, de la transformation et de la distribution sous la houlette coordinatrice de la Région, ce Pacte marque la volonté des acteurs de l'alimentation de « s'être pris en main », salue Alain Rousset. Un président d'autant plus satisfait que le sujet n'est « pas si simple que ça et suppose de changer les modes commerciaux, de recréer des réseaux quand on a si longtemps laissé le soin au marché de s'organiser ».

Mais ce Pacte et ses ambitions fortes ne partent pas de rien, souligne Charlotte Nommé, Directrice du service Agriculture à la Région. En effet depuis 2018 et la signature de la feuille de route « Agriculture, Alimentation et Territoires », les indicateurs liés aux circuits courts et aux produits locaux sont déjà en progression, appuie-t-elle.

Enseigner à produire autrement

Coté production, en 2020, 15% des agriculteurs qui se sont installés en Nouvelle-Aquitaine étaient porteurs d'un projet en circuits courts de proximité, et 23,5% des exploitations agricoles néo-aquitaine vendaient déjà une partie de leur production en circuit court. Le pacte pose l'objectif que ces deux indicateurs passe à 25% d'ici à 2025. Dans ce même souci de developper la proximité entre consommateurs et agriculteurs, il s'agirait aussi de passer, à l'échelle de la région, de 86 magasins de producteurs ou assimilés, à 100.

Sur l'aspect de la formation agricole, et dans une logique « d'enseigner à produire autrement » aux futurs agriculteurs, l'objectif à 2025, est que la totalité des exploitations des établissements agricoles soit certifiée Haute Valeur Environnementale, avec au moins un atelier certifié bio.

Enfin, du côté de la restauration collective publique, le Pacte reprend les attentes de la feuille de route Néo Terra qui prévoit, de passer de 35% à 60% de produits locaux dont 30% de bio dans les cantines des lycées publics néo-aquitains.

Signature de la convention de partenarait entre Thierry Pousson, président de l'ACENA et Alain Rouset président de la Régino, sous le regard de Geneviève Barrat


"Plus de qualité dans les repas des lycéens par la commande publique"

Des objectifs qui sur le terrain inspirent déjà les gestionnaires de lycées réunis au sein de l'association ACENA. Comme l'explique Thierry Pousson son président, « l'association veut se saisir du levier de la commande publique pour apporter des solutions opérationnelles au déploiement d'une démarche d'achat responsable, locale et de qualité, tout en pesant sur la rémunération du monde agricole. » Il s'explique : « Si on réoriente les commandes vers une demande de qualité pour les repas de nos lycéens, alors on privilégie l'offre régionale, car l'offre régionale est de qualité ».

Une initiative innovante qui s'appuie notamment sur la mise au point en juillet 2020 d'un logiciel indépendant OCCENA. Celui-ci mesure la qualité d'un produit au regard de la présence d'additifs, de leur nombre et de la valeur nutritionnelle du produit. L'acheteur peut alors commander en connaissance de cause.

L'ACENA, qui représente 600 adhérents et à travers eux quelque 60 M de repas, peut ainsi indirectement peser dans les choix de recettes et d'approvisionnement des acteurs de la transformation alimentaire si ces derniers ne veulent pas voir leurs produits boudés par les acheteurs publics en raison d'une moindre qualité... « L'objectif est de faire que le logiciel s'impose aux industriels », confie Thierry Pousson.

Une convention de partenariat signée entre l'ACENA et la Région Nouvelle-Aquitaine permet désormais de formaliser et resserrer plus encore des relations déjà étroites et régulières entre la collectivité et l'association dans le but de toujours plus de relocalisation de l'alimentation.


Lire aussi:

Santé publique et circuits courts : OCCENA, l'appli qui donne envie de manger à la cantine

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3829
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Travail dans les serres de tomate dans les Landes pour ces réfugiés afghans Société | 20/06/2022

Terre 2 Cultures : des réfugiés dans les champs

Bébé à la maternité Société | 17/06/2022

Nouvelle-Aquitaine et Grand Est : Régions pilotes du premier dépistage néonatal génétique

Les chercheurs de l’Ifremer cultivent les microalgues sur un banc de phénotypage Société | 15/06/2022

Une micro-algue au pouvoir thérapeutique pour soigner l’acné

Kapir montre une araignée de mer mâle, dont la saison de commercialisation vient de commencer Société | 14/06/2022

Apprentissage : Kapir Blandin, un jeune poissonnier en or

Thierry Mazabraud constate un engouement croissant pour la seconde main Société | 09/06/2022

La seconde main dope l’activité du Secours Populaire de Haute-Vienne

Jean-Noël Etchevery, alias Txetx, porte-parole de la plateforme et militant de l’association Alda Société | 08/06/2022

La fronde anti Airbnb du Pays basque freinée par la justice

Société | 03/06/2022

Lundi de Pentecôte: mais au fait, que fait-on pour les personnes âgées?

Institut du goût Société | 30/05/2022

Institut du goût Nouvelle-Aquitaine : « manger est un acte citoyen »

salon agri Société | 26/05/2022

Salon de l'agriculture : « Chaussez vos bottes » et venez découvrir les métiers du secteur !

Lancement du prix Joël Aubert avec Bernard Jouannaud, Dominique Graciet et Bruno Millet. Société | 22/05/2022

Le prix Joël Aubert a été lancé au Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine

Les urgences d'Oloron-Sainte-Marie dans les Pyrénées-Atlantiques Société | 20/05/2022

Urgence sur les urgences : le cas grave mais pas si unique d'Oloron-Sainte-Marie

Le collège Paul-Langevin à Saint-Junien s’est vu décerner le label « Etablissement bio engagé » par Interbio Nouvelle-Aquitaine Société | 19/05/2022

A Saint-Junien, le collège Paul Langevin est le premier établissement scolaire bio engagé de Haute-Vienne

Les futurs ingénieurs agros confrontés à l'agro-écologie et aux enjeux sociétaux Société | 19/05/2022

Les futurs ingénieurs agros confrontés à l'agro-écologie et aux enjeux sociétaux

Delphine Rouba, écrivain public - Dans le secret des mots Société | 17/05/2022

Ecrivain public, Delphine met sa plume au service des autres

Du 14 au 29 mai 2022, opération Chaussez vos bottes Société | 13/05/2022

« Chaussez vos bottes », des idées de sorties pour découvrir et fêter l'agriculture !