Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/09/20 | Plus de 5 millions d’euros pour les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Lors de la Commission Permanente du 25 septembre, le Département des Pyrénées-Atlantiques a attribué plus de 5 millions d’euros de subventions à 63 projets. Parmi les projets soutenus, 1 147 000 euros sont en faveur de la promotion de la langue basque, 447 436 euros en soutien aux acteurs de la culture dans le cadre de la crise sanitaire. Le Département s’engage aussi au travers d’une délibération à la préservation et la restructuration de la forêt de Chiberta fortement touché lors de l’incendie.

  • 26/09/20 | La Charente s’engage contre la fermeture de Verallia

    Lire

    Lors de sa commission permanente du 25 septembre, les élus du Département de la Charente ont voté une motion contre la fermeture de Verallia. A l’heure où cette fermeture entraîne la suppression de 80 emplois Ils souhaitent que "tout puisse être mis en œuvre pour préserver le bassin d’emploi de Cognac, et notamment que le plan de restructuration porté au niveau national préserve l’unité des acteurs du tissu économique local". De plus, le Département s’engage à être présent aux côtés des salariés et des élus pour faire face à cette annonce.

  • 26/09/20 | Le festival du film court d'Angoulême ce week-end

    Lire

    Le festival international du film court d'Angoulême revient du 25 au 27 septembre inclus, dans sa forme habituelle, à la Cité internationale de la bande-dessinée. 17 films en compétition sont à découvrir samedi après-midi. Ceux qui auront été primés seront de nouveau diffusés le dimanche à 18h30. Certains réalisateurs seront là pour échanger. A découvrir également : des courts-métrages à destination des plus jeunes, dont un Wallace et Gromit. Infos: www.filmcourtangouleme.com

  • 25/09/20 | L’hôpital de La Rochelle active son plan blanc

    Lire

    Le Groupe hospitalier Littoral Atlantique, qui regroupe les établissements de La Rochelle/Ré/Aunis, Rochefort et Marennes/Oléron, a activé mardi le niveau 1 de son plan blanc. Le nombre de patient Covid-19 est passé de 4 à 8 cette semaine, dont un en réanimation. Si le nombre de cas à l'échelle du Département reste faible (taux d'incidence <50 pour 100 000 habitants), le service réanimation est déjà sous tension, avec 2 places disponibles. Une unité spéciale Covid sera mise en place début octobre.

  • 25/09/20 | Bordeaux célèbre Mauriac

    Lire

    À l’occasion du 50ème anniversaire de la disparition de François Mauriac, les bibliothèques de Bordeaux proposent tout au long de l’automne une saison dédiée à l'écrivain, journaliste et Prix Nobel de la littérature. Conférences, expositions, projections et match d'improvisation exploreront les résonances contemporaines des engagements de François Mauriac, au travers de documents rarement montrés voire pour certains inédits. Point d’orgue de la saison, l’exposition "Écrire, c’est agir", à la bibliothèque Mériadeck du 5 novembre 2020 au 17 janvier 2021. http://mauriac2020.bordeaux.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Anglet, station balnéaire en Aquitaine du Tout gratuit

16/07/2017 | Les parkings, c'est gratuit, les vélos c'est prêté, les concerts et les festivals, c'est offert, les livres de la bibliothèque des plages gracieusement confiés.

Anglet du tout gratuit

Anglet, cette ville de la Côte basque de 40 000 habitants, une des plus étendues de France, située entre Bayonne l'historique et Biarritz la prestigieuse devient de plus en plus fréquentée. Son environnement, la Forêt de Chiberta, son poumon, ses 4,5kms de plages continues bordées d'une promenade littorale et océan, ses dizaines de kilomètres de pistes cyclables et de sentiers en font une destination environnementale et sportive de plus en plus recherchée. Mais par-dessus tout, elle est la destination de vacances la moins chère. Tout y est pratiquement gratuit. À commencer par le cauchemar des automobilistes, le stationnement

 Le maire d'anglet Claude Olive aime répéter cette anecdote à l'envi à ses concitoyens. "Je me trouvais sur le parking de la Chambre d'Amour quand une dame vient me voir. Pardon monsieur vous connaissez la ville? , "Plutôt, madame je suis né ici!" . " Pourriez-vous m'indiquer où se trouvent les parcmètres?" ajoute-t-elle  Ici, il n'y en a pas madame.... "Ce n’est pas possible dans une ville aussi grande me répond-elle. Et ajoute, et bien si vous avez l'occasion vous féliciterez votre maire...."

En réalité, l'été, ce genre de question de la part des touristes se répète régulièrement sans pour autant se trouver face à tel interlocuteur. Unique est en effet pour eux une ville de 40 000 habitants en bordure d'océan et d'une telle étendue où il ne faut pas passer par la case stationnement payant pour passer son après-midi à la plage. Il suffit de se rendre dans les deux villes voisines pour faire la différence, Bayonne et Biarritz dont les habitants profitent aisément de l'aubaine angloye. Un ancien maire, Robert Villenave, avait tenté un été de rendre un des parkings jouxtant une des plages payant, mais cela avait été tenté d'une manière plutôt maladroite et il avait dû renoncer. L'étendue de la ville n'est assurément  pas étrangère mais cela est devenu une tradition et si la ville a essaimé  quelques zones bleues pour éviter les voitures tampon, notamment dans le secteur de ses sept centres, stationner est gratuit et apprécié.

Effectuons une comparaison avec Biarritz, la ville voisine, ses parcmètres et ses parkings couverts. Si vous voulez aller trois heures à la Grande plage, à la Côte des Basques ou au port des pêcheurs, il vous en coûtera 1,50 € l'heure. La moyenne de fréquentation des plages étant de trois heures, la facture s'élèvera à 5 euros (3,80 les 2 heures). On comprendra aisément que l'été,  tous les parkings d'Anglet sont rapidement saturés, comme le boulevard des Plages. La municipalité a même mis  en circulation une navette – gratuite — joliment décorée qui assure toutes les quinze minutes la transversalité de la ville jusqu'aux trois plages des plus fréquentées avec quatre relais parkings pour laisser les véhicules loin des plages.  À propos de stationnement, il convient de préciser que Biarritz  a mis aussi en place des navettes gratuites pour gagner une partie de son littoral.

200 vélos à disposition gratuitement et 17 kms de pistes cyclables

Toujours dans ce souci de désengorger le littoral et afin que les visiteurs profitent d'une ville maillée de pistes cyclables,qui ont été aménagées, la ville a mis à disposition deux cents vélos pour adultes et pour enfants – entièrement renouvelés cette année — qui offrent la possibilité de se rendre ,entre autres, en famille sur les plages. L'an dernier, 11 050 prêts ont été enregistrés!!!
Le point de prêt principal se trouve en bordure de l'Adour, près de l'ancienne base navale. De là, une piste permet, en toute sécurité de se rendre au cœur de Bayonne en longeant le fleuve ou  Biarritz en longeant les plages.  Comme on peut bifurquer et traverser la Fôret de Chiberta. Les usagers peuvent ainsi profiter de 17 km de pistes cyclables; 13,8 km de voies vertes et partagées qui traversent le Pignada de Chiberta, de 2,80 km de bandes cyclables.

 Cette année, il est possible de réserver son cycle sur angletvelo.com. Il s'agit d'une inscription en ligne. Nous avons en direct la disponibilité des cycles. Lors de l'inscription, qui peut courir jusqu'en septembre une caution de 200 euros – en cas de vol est demandée — Elle englobe un package familial de 2 vélos adultes et trois vélos enfants. L'empreinte de la carte bleue est simplement saisie. Quand vous vous inscrivez par l'intermédiaire d'internet,  vous avez 25 Mn pour récupérer votre vélo orange. Le compteur repart à zéro dès sa restitution. Ceux qui n'ont pas internet à domicile peuvent s'inscrire à l'aide d'une tablette, sur place. Sachez  que vous bénéficiez de carrioles pour les enfants en bas âge et de vélo spécifiques (24') et casque enfant pour les plus petits. À titre de comparaison, la location d'une deux roues pour la journée sur la Côte basque revient en moyenne à 10 € pour les enfants et à 16 € pour les adultes.

Spectacles et festivals en plein air, c'est de la même veine.....

Dans la foulée, festivals de musique, comme les Nocturnes musicales; de cinéma, à l'image de l'International Surf Film Festival qui vient de se terminer, la Biénale, exposition à ciel ouvert sur l'ensemble des 4,5 km du littoral; visite de la Maison de l'Environnement à Izadia sont aussi gratuites. On peut y ajouter la Bibliothèque des plages qui, depuis celle de Marinella, met à disposition 2000 ouvrages...et chaises longues gratuitement à disposition des plagistes. Les touristes peuvent s'inscrire à l'image des Angloys. Elle connaît quasiment le même succès que....le prêt de vélos.

Enfin, des cours de zumba -payés par la Ville- sont donnés par Laura Form, le lundi à 19h30 à la Barre.

Festival de surf Anglet

En revanche un nombre famélique d'hôtels

On pourrait penser que toutes ces vertus dans un tourisme en plein développement trouvent son pendant en matière d'hôtellerie! Que nenni. En la matière, par rapport à ses voisines, sa capacité hôtelière est famélique. Qu'on en juge. Sur les 4,5 km du littoral, on ne recense qu'un hôtel 4 étoiles, "Atlanthal" au nord et son annexe 3 étoiles, Les Terrasses d'Atlanthal, le fameux vaisseau de Belambra, ex VVF, au pied de la falaise de la Chambre d'Amour. Au milieu, boulevard des Plages en retrait, le Chiberta & Golf hôtel & Resort, qui jouxte le célèbre golf de Chiberta. Les autres établissements hôteliers, Novotel, 4 étoiles,  Ibis, 3 étoiles sur la route de l'aéroport ou bien encore le Château de Brindos, derrière la piste, le 5 étoiles de Serge Blanco.
En revanche, son vaste territoire permet à Anglet de pouvoir offrir de nombreuses résidences hôtelières de qualité.

Quant au dernier camping, le Camping de Fontaine Laborde, près des plages, qui jouxte une Auberge de la Jeunesse encore vivante, il est devenu résidence. Un autre, situé près de Parme et du chateau de Brindos subsiste encore mais il est plutôt sur la zone de Biarritz que celle d'Anglet. Car si cette station balnéaire de 40 000 habitants unique en son genre n'obtient pas les subsides qu'elle mérite en taxes de séjour  qu'elle mériterait, en revanche, elle fait l'objet d'une appétence gargantuesque des agents immobiliers dans le District Bayonne-Anglet-Biarritz. Le maire, Claude Olive, est parfaitement conscient de ce déficit chronique en matière d'hôtellerie et laisse penser en point de suspension que les ambitions dans ce domaine ne sont pas abandonnées. Mais comme la sœur Anne, nul depuis des années n'a rien vu venir..... La seule station balnéaire du tout gratuit est véritablement unique en son genre. La preuve? Un de ses centres au sud, le quartier Saint-Jean, est situé à 7 minutes de l' aéroport inernational Biarritz-Pays basque que sa piste longe sur...70% de son territoire.

 

 


Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
42449
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
GARCIA | 26/07/2017

Pour se loger à ANGLET,il y a des locations classées saisonniéres qui paraissent sur le site de pap vacances et qui valent certains hôtels .
Moi même j'ai un appartement classé 3*étoiles à ANGLET, Avec une trés belle terrasse de 40 m2sur PAP VACANCES et je paie la taxe de séjour.Pouquoi avoir oublié les appartements classés?Cordialement à vous.
Madame GARCIA

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !