Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/04/19 | La LPO et Pessac s'associent pour des Refuges LPO au coeur de la ville

    Lire

    La LPO et la ville de Pessac s'associent dans le cadre de l'Agenda des Solutions Durables pour développer les jardins écologiques au coeur de la ville qui reconnait ainsi la préservation de la nature comme un enjeu prioritaire. Appelés les Refuges LPO, ces terrains publics ou privés accueillent la biodiversité de proximité.

  • 24/04/19 | Ouverture des réservations pour Bordeaux Fête le Fleuve

    Lire

    Du 20 au 23 juin, les quais de la Garonne vont accueillir Bordeaux Fête le Fleuve. Durant ces 4 jours, la majorité des évènements sont gratuits. Néanmoins, pour pouvoir visiter Le Sedov ou Le Kruzenshtern, déguster lors de la Fête des vins blancs ou participer au banquet La Table du Paysage, des réservations sont nécessaires. Pour cela, rendez-vous à l’Office du Tourisme ou sur leur site internet

  • 23/04/19 | Compteur Linky : Bordeaux rend son verdict

    Lire

    206 plaignants attendaient avec impatience le verdict. Ce mardi 23 avril, le juge des référés du Tribunal de Grande instance de Bordeaux a rejeté la demande de ces opposants à l'installation du compteur Linky à leur domicile. 13 d'entre eux, dotés d'un certificat médical attestant d'une hypersensibilité électromagnétique, ont obtenu d'Enedis la pose d'un "filtre" protecteur dans les deux mois. Pour Pierre Hurmic, l'avocat des 206 plaignants (et élu local EELV), c'est "une première brèche timide". Enedis a quinze jours pour faire appel de la décision. C'est la deuxième décision de ce type après celle de Toulouse fin mars.

  • 23/04/19 | SNCF Réseau s'engage pour la biodiversité !

    Lire

    SCNF Réseau et la Fédération Régionale des Chasseurs de Nouvelle-Aquitaine ont signé courant mars une convention de partenariat pour contribuer à la préservation de la biodiversité autour de la problématique de la divagation de la faune sauvage sur les voies. Objectifs : favoriser le dialogue, partager connaissances et pratiques et réunir les compétences pour œuvrer à la préservation des biotopes. La coopération, lancée à l’automne 2018, organisera différentes actions à l’échelle locale.

  • 23/04/19 | Lascaux, l'exposition universelle à Munich

    Lire

    Lascaux l’Exposition Internationale est présentée à l’Olympiapark de Munich jusqu’au 8 septembre. C’est au cœur du Parc olympique de Munich qu’ont été installés les cinq fac-similés qui reproduisent grandeur nature les parois de la « nef » de Lascaux et les conditions de travail des artistes de l’époque. L’exposition offre une expérience interactive avec une découverte de l’évolution des œuvres et une iconographie autour de la découverte de la grotte. 150 000 visiteurs sont attendus.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Après les travaux, améliorer l'attractivité de la ligne Libourne Sarlat

08/04/2019 | Le conseiller régional Christophe Cathus a animé vendredi à Bergerac la première réunion sur l'avenir de la ligne Libourne Sarlat, à l'issue des travaux de régénération.

Tout l'enjeu du contrat de mobilité vallée de la Dordogne est de rendre la ligne en Libourne et Bergerac attractive

Actuellement, il n'y a plus de train entre Bergerac et Libourne, ni entre Bergerac et Sarlat. En cause : la rénovation complète de la ligne qui avance selon le calendrier prévu. Le conseil régional Nouvelle-Aquitaine prépare déjà l'après travaux. Christophe Cathus, conseiller régional, délégué aux transports scolaires et élu du Bergeracois avait convié tous les partenaires du dossier, pour une première réunion en vue de la création d'un contrat de mobilité "vallée de la Dordogne." Cette démarche concertée a pour but de réfléchir à l'avenir de la ligne, en matière d'horaires, d'intermodalités.

Alors que le chantier de la ligne ferrovaire entre Bergerac et Libourne avance à bon rythme, la Région prépare déjà l'après-travaux. Une première réunion en vue de la création d'un contrat de mobilité pour la vallée de la Dordogne, s'est tenue vendredi à Bergerac. Animée par Christophe Cathus, conseiller régional et élu du territoire, elle a réuni une quarantaine de personnes, des élus, des représentants des collectivités finançant une partie du chantier. L'idée est de faire émerger une réflexion commune sur le devenir de la ligne et de compléter l’offre Ter par des politiques en matière d’urbanisme et d’intermodalité. "On s'engage sur une période de dix ans minimum," précise Christophe Cathus, qui suivra l'ensemble de la démarche. 


En premier lieu, il va falloir travailler sur les horaires de train d'après-travaux. Ceux qui seront valables pour l'année 2020. Pour les usagers et les collectivités, il y a une demande forte de proposer des liaisons plus rapides : parcourir Bordeaux-Bergerac en moins d'1 h 15 et Bordeaux-Sarlat en moins de 2 h 20. Parmi les demandes, également, davantage de trains sur les fins de semaines. Une des principales difficultés de cette concertation va être de concilier les souhaits de liaisons plus rapides avec les points d'arrêts de chaque collectivité qui finance les travaux de la ligne, de chaque association d'usagers et puis de la SNCF avec les impératifs liés à la voie unique. Un petit groupe resserré va avoir pour mission de construire ces nouveaux horaires. Ce n'est pas la partie la plus aisée, déjà le Libournais, s'estimant injustement oublié de ce groupe, a demandé à le rejoindre. Ce qui devrait être le cas.   
Les objectifs principaux de "ce contrat de mobilité" sont de faciliter les échanges pour la définition d’une nouvelle grille horaire pour le service annuel de 2021, de définir une nouvelle trame de points d’arrêt afin d’accélérer les temps de parcours des trains sur l’ensemble de la ligne, en s’appuyant sur le diagnostic des 18 arrêts existants et améliorer la desserte ferroviaire jusqu’à Sarlat en étudiant les possibilités de développement de l’infrastructure. A moyen terme, il s'agit bien de tomber sous la barre psychologique de 1h entre Bergerac et Bordeaux et coller au mieux aux futurs horaires de la LGV. 

 Favoriser l'intermodalité

L'autre enjeu de contrat de mobilité est de favoriser le report modal en proposant des équipements et des aménagements encourageant l’intermodalité (abris vélos, places de stationnement supplémentaires, arrêts autocars…). Parmi les pistes de développement évoquées au cours de cette première réunio, on note l'amélioration de l’attractivité du point d’arrêt : aménagement des abords, cheminements depuis le bourg et les zones économiques, création de Pôles d’Echanges Multimodaux... Autre possiblité pour développer l’intermodalité : proposer des aménagements cyclables en lien par exemple avec les « vélo-routes » ; renforcer les connexions avec les réseaux routiers urbains et interurbains... Parmi les idées avancées vendredi, ont été évoquées le développement des aires de co-voiturage, création de navettes ou de service de transport à la demande entre gare et aéroport ou encore sollicitation des taxi. Tout au long de l'année 2019, des réunions vont être organisées selon les différentes thématiques dont celle des horaires.
Les collectivités ayant participé financièrement à la régénération de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac sont associées à cette démarche ainsi que SNCF Mobilités et SNCF Réseau. Des associations d’usagers ou d’autres structures thématiques seront également invitées selon les sujets d’étude. Le contrat de mobilité devrait être approuvé par l'ensemble des partenaires au cours du deuxième trimestre 2020. 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2695
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !