Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/08/19 : En Dordogne, la Chambre de Métiers et de l'artisanat sera exceptionnellement fermée le vendredi 16 août. Les agents seront de retour dès le 19 août au matin.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

  • 16/08/19 | Environnement : la Région au Pays Basque avant le G7

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine participera à Pavillon Océan, organisé du 20 au 23 août au Pays Basque par Surfrider Foundation Europe. Ainsi, dans le cadre de la feuille de route "Neo Terra", trois élus régionaux, dont Alain Rousset, participeront aux débats de Pavillon Océan, dont l'objectif est que l'environnement et la protection des océans fassent partie intégrante des négociations du G7 (24-26 août).

  • 16/08/19 | La filière cuir se donne rdv dans la Vienne

    Lire

    Du 27 au 29 septembre, la filière cuir se donne rendez-vous à Saint-Junien (87) pour la 7ème édition des Portes du Cuir. Autour du thème « la responsabilité environnementale des entreprises », 57 exposants seront présents pour des démonstrations, des ateliers d’initiation et des temps d’échange avec les professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | APREVA, une association qui redonne de la mobilité aux personnes en difficultés

12/06/2018 | La Région a fait don à l'association de sept véhicules qui seront utilisés pour de la location sociale

APREVA G

Comment faire lorsque nous vivons en zone rurale et ne disposons d’aucun moyen de transport pour trouver du travail ou se rendre à un entretien d’embauche ? L’Association pour la réparation et l’entretien des véhicules automobiles (APREVA) apporte une solution aux personnes qui, sans véhicule, rencontrent des difficultés d’insertion sur le marché du travail. Soutenue par un florilège de partenaires, l’association propose un service à bas coût de location, de vente et de réparation de voitures via ses quinzaines de points relais et ses neuf garages solidaires de la région. Ce lundi 11 juin, APREVA a reçu la donation de sept véhicules de la part de la Région Nouvelle-Aquitaine. Un don qui matérialise la confiance apportée à cette association.

« Une Auto pour un Boulot »

En 2010, Bernard Dèche apprend que la société ERDF (aujourd’hui Enedis), veut cesser de donner ses anciens véhicules à des associations car trop couteux de les remettre en état. Il propose alors à la filiale d’EDF de créer un garage social dans lequel les réparations se feraient à moindre coûts. L’idée séduit et les pouvoirs publics ne tardent pas à apporter leur soutien au projet. L’APREVA naît de cette volonté de Bernard Dèche de « redonner de la mobilité à un public fragile ». Huit ans plus tard, l’association est devenue le premier loueur social de véhicules en France. Sa force, un large parc automobile qui couvre une grande partie de la Région Nouvelle-Aquitaine (notamment la Gironde et le Lot-et-Garonne) et surtout, un modèle de coopération entre grandes entreprises (Enedis), pouvoirs publics (Conseil départemental, Conseil régional, Fonds européens…) et autres associations solidaires. Le slogan de l’association, « une Auto pour un Boulot » rappelle que la mobilité est quasiment indispensable pour accéder à l’emploi et que beaucoup restent au chômage faute de moyens suffisants pour s’acheter une voiture.

Pour Naïma Charaï, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine déléguée à l'égalité femme-homme, à la lutte contre les discriminations et à la solidarité, « APREVA porte un projet qui favorise le lien social, l’insertion à l’emploi et la dynamique du territoire ». La Région ne peut que se satisfaire d’une telle initiative qui a fait don de sept véhicules. « C’est la première fois que l’on reçoit autant de voitures en une seule fois » souligne Bernard Dèche, président de l’APREVA.

Comment ça marche ?

L’association s’adresse essentiellement aux demandeurs d’emploi, non véhiculés, bénéficiant des minimas sociaux et vivants dans des zones rurales ou péri-urbaines. Elle fonctionne par le biais de prescripteurs sociaux (Mission locale, Pôle emploi…). Son succès est basé sur la mise en relation de la filiale Enedis (son principal donateur de voitures) et de garages solidaires. Comme ce sont des ACI (Ateliers et chantiers d’insertion) qui emploient et forment des chômeurs, les aides et les exonérations d’impôts accordés par l’Etat permettent de réparer et de louer les voitures à des tarifs abordables pour les bénéficiaires. Selon la situation du public, la location de voiture revient entre 2€ et 9€ par jour. Une double action innovante qui porte ses fruits aujourd’hui, puisque APREVA embauche huit personnes en contrat d’insertion sociale dans son garage et a aidé plus de 650 personnes en difficultés via la location de voitures. L’année 2017 fut une année record, avec 250 000 journées de location cumulées et 200 réparations à tarif social.

Depuis 2010, l’association a bien grandi et veut désormais étendre son réseau à plus grande échelle, dans l’espoir de dynamiser un peu plus le territoire et d’aider un plus grand nombre de personnes sans emplois. Cela passera notamment par plus de dons des différents porteurs de ce projet innovant.

Nicolas Laplume
Par Nicolas Laplume

Crédit Photo : Nicolas Laplume

Partager sur Facebook
Vu par vous
4415
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !