Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/08/20 | Un cluster de Covid à Idaux-Mendy en Soule

    Lire

    l’ARS Nouvelle-Aquitaine signale l’existence d’un cluster à Idaux-Mendy (64); Il s’est formé lors d’un stage organisé par une association toulousaine fin juillet dans un gîte de la commune. Un premier cas positif a été détecté au retour à Toulouse le 31 juillet chez un enfant symptomatique, puis chez un deuxième enfant le lendemain. Tous deux avaient participé au même séjour à Idaux-Mendy. Au total, 6 enfants et 1 éducateur ont été contaminés. Le cluster est géré par l’ARS Occitanie en lien avec Nouvelle-Aquitaine, afin d’établir un traçage efficace.

  • 08/08/20 | La LPO Aquitaine cherche des "rapatrieurs"

    Lire

    Face au grand nombre d'animaux retrouvés en détresse par des particuliers, la Ligue de protection des oiseaux vient de lancer un appel à bénévoles pour transporter ceux-ci dans leur véhicule personnel. Leur mission : aller du lieu où a été trouvé l'animal jusqu'au centre de soins d'Audenge. La LPO cherche des volontaires en particulier sur les secteurs du Médoc, de Blaye, Libourne ainsi qu'en Dordogne. Contact : benevolot.cds33@lpo.fr.

  • 08/08/20 | Incendie d'Anglet: un adolescent mis en examen

    Lire

    C'est le procureur de la République qui l'a annoncé: un jeune apprenti de 16 ans, apprenti menuisier et vivant dans un foyer de Bayonne dans le cadre d'une assistance a été mis en examen. Il se serait vanté de son "exploit" à des camarades. Il avait déjà tenté de mettre le feu à sa chambre. S'il n'a pas reconnu les faits, le Procureur l'a mis en examen en raison d'indices graves concordants", mais Jérôme Bourrier insiste: "La présomption d'innocence doit être respectée". La peine maximale pour cet acte de destruction volontaire est de vingt ans de prison.

  • 08/08/20 | L’Open de France Espoirs et 100% filles de Surf annulés et reportés à Lacanau

    Lire

    Initialement prévu du 12 au 16 août, l’Open de France Espoirs et l’Open de France 100 % filles ont été annulés et reportés par les services de l’État, la ville de Lacanau et le Lacanau Surf Club. Cette décision a été prise suite aux conditions sanitaires actuelles, du pic de fréquentation touristique et du brassage géographique des compétiteurs. La Fédération et ses partenaires travaillent actuellement pour trouver une nouvelle date pour l’Open de France 100 % filles.

  • 07/08/20 | Bordeaux Métropole soutient le Liban

    Lire

    Suite aux évènements qui viennent de se dérouler à Beyrouth, le président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani, propose d’allouer une aide exceptionnelle à Médecins Sans Frontières, qui est actuellement dans la capitale libanaise pour assurer l’aide médicale d’urgence, de 50 000€. MSF depuis 25 ans a sa plus grande base logistique à Mérignac. Fin septembre lors du prochain Conseil de Bordeaux Métropole, une délibération formalisera ce soutien.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | APREVA, une association qui redonne de la mobilité aux personnes en difficultés

12/06/2018 | La Région a fait don à l'association de sept véhicules qui seront utilisés pour de la location sociale

APREVA G

Comment faire lorsque nous vivons en zone rurale et ne disposons d’aucun moyen de transport pour trouver du travail ou se rendre à un entretien d’embauche ? L’Association pour la réparation et l’entretien des véhicules automobiles (APREVA) apporte une solution aux personnes qui, sans véhicule, rencontrent des difficultés d’insertion sur le marché du travail. Soutenue par un florilège de partenaires, l’association propose un service à bas coût de location, de vente et de réparation de voitures via ses quinzaines de points relais et ses neuf garages solidaires de la région. Ce lundi 11 juin, APREVA a reçu la donation de sept véhicules de la part de la Région Nouvelle-Aquitaine. Un don qui matérialise la confiance apportée à cette association.

« Une Auto pour un Boulot »

En 2010, Bernard Dèche apprend que la société ERDF (aujourd’hui Enedis), veut cesser de donner ses anciens véhicules à des associations car trop couteux de les remettre en état. Il propose alors à la filiale d’EDF de créer un garage social dans lequel les réparations se feraient à moindre coûts. L’idée séduit et les pouvoirs publics ne tardent pas à apporter leur soutien au projet. L’APREVA naît de cette volonté de Bernard Dèche de « redonner de la mobilité à un public fragile ». Huit ans plus tard, l’association est devenue le premier loueur social de véhicules en France. Sa force, un large parc automobile qui couvre une grande partie de la Région Nouvelle-Aquitaine (notamment la Gironde et le Lot-et-Garonne) et surtout, un modèle de coopération entre grandes entreprises (Enedis), pouvoirs publics (Conseil départemental, Conseil régional, Fonds européens…) et autres associations solidaires. Le slogan de l’association, « une Auto pour un Boulot » rappelle que la mobilité est quasiment indispensable pour accéder à l’emploi et que beaucoup restent au chômage faute de moyens suffisants pour s’acheter une voiture.

Pour Naïma Charaï, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine déléguée à l'égalité femme-homme, à la lutte contre les discriminations et à la solidarité, « APREVA porte un projet qui favorise le lien social, l’insertion à l’emploi et la dynamique du territoire ». La Région ne peut que se satisfaire d’une telle initiative qui a fait don de sept véhicules. « C’est la première fois que l’on reçoit autant de voitures en une seule fois » souligne Bernard Dèche, président de l’APREVA.

Comment ça marche ?

L’association s’adresse essentiellement aux demandeurs d’emploi, non véhiculés, bénéficiant des minimas sociaux et vivants dans des zones rurales ou péri-urbaines. Elle fonctionne par le biais de prescripteurs sociaux (Mission locale, Pôle emploi…). Son succès est basé sur la mise en relation de la filiale Enedis (son principal donateur de voitures) et de garages solidaires. Comme ce sont des ACI (Ateliers et chantiers d’insertion) qui emploient et forment des chômeurs, les aides et les exonérations d’impôts accordés par l’Etat permettent de réparer et de louer les voitures à des tarifs abordables pour les bénéficiaires. Selon la situation du public, la location de voiture revient entre 2€ et 9€ par jour. Une double action innovante qui porte ses fruits aujourd’hui, puisque APREVA embauche huit personnes en contrat d’insertion sociale dans son garage et a aidé plus de 650 personnes en difficultés via la location de voitures. L’année 2017 fut une année record, avec 250 000 journées de location cumulées et 200 réparations à tarif social.

Depuis 2010, l’association a bien grandi et veut désormais étendre son réseau à plus grande échelle, dans l’espoir de dynamiser un peu plus le territoire et d’aider un plus grand nombre de personnes sans emplois. Cela passera notamment par plus de dons des différents porteurs de ce projet innovant.

Nicolas Laplume
Par Nicolas Laplume

Crédit Photo : Nicolas Laplume

Partager sur Facebook
Vu par vous
5609
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !