18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Aqui a testé l'unique contre la montre du Tour de France

25/07/2014 | Dans le cadre des manifestations organisées autour de la venue du Tour de France en Dordogne, 386 cyclistes ont testé le tracé de la 20 e étape, le 31 mai.

Le départ de la manifestation cycliste autour du Tour

C'est l'unique contre-la-montre du 101e Tour de France, à la veille de l'arrivée sur les Champs-Élysées à Paris. Ce 26 juillet, les coureurs s'élanceront un par un de Bergerac pour rallier Périgueux sur 54 km. Nous avons testé le parcours lors de la manifestation organisée par le comité d'organisation du Tour à Bergerac en partenariat avec ASO, les villes de Bergerac, Périgueux et Villamblard, et la communauté d'agglomération de Bergerac. Le parcours est fait pour les spécialistes de l'épreuve. La fin du Tour de France pourrait réserver quelques surprises.

Près de 400 cyclistes, du coureur professionnel, sportif aguerri, à l'adepte de la balade familiale à vélo se sont donnés rendez vous ce 31 mai au centre ville de Bergerac pour tester le parcours de la 20 e étape du Tour de France 2014, qui reliera la sous préfecture à Périgueux. Les moins aguerris ont choisi l'option courte : celle de s'arrêter dans la commune de Villamblard, à 24 km du départ. Ce village de 900 habitants qui n'a jamais accueilli la Grande boucle se prépare à fêter le Tour. Pour son maire, Michel Campagnaud, la journée d'aujourd'hui était une répétition générale de ce qui attend son village le 26 juillet.  
La sortie de Bergerac se fait sans difficulté, sur une partie assez roulante. On peut envoyer du braquet, les spécialistes comprendront.  La première vraie difficulté, à 8 kilomètres de Villamblard est la cote de Ladudal. S'il elle se monte aisément pour un professionnel, les coureurs devront quand même relancer sans cesse pour ne pas perdre de précieuses secondes. Aujourd'hui, nous l'avons monté à notre main, sans nous mettre dans le rouge.

Villamblard, 900 habitantsPour tous, sauf pour ceux qui ont souhaité rallier l'arrivée d'une seule traite et faire un temps, la pause déjeuner fut la bienvenue à Villamblard. Le village entièrement décoré de vélos, avec dessins d'enfants sur la porte de l'école, prépare déjà les festivités autour de la venue du Tour. Après Villamblard, le parcours quitte la vallée de la Crempse pour rejoindre celle du Vern, avec des parties très roulantes, s'enchaînant avec des portions où il faut jouer sans cesse la relance. La descente en grand braquet sur Manzac sur Vern devrait permettre aux meilleurs de creuser des écarts significatifs. Mais les coureurs devront faire attention aux cinq kilomètres de faux plat montant et irrégulier pour rejoindre la commune de Coursac. Pour les cyclistes du dimanche que nous sommes, tout s'est bien passé. Au lieu dit Lauglusie, nous plongeons vers l'agglomération périgourdine, par une descente tout en virages, très technique. Mais nous ne sommes pas au bout de nos peines, car la principale "bugne" du tracé de ce contre la montre se situe au kilomètre 46,5.

Côte des CrouchauxDans la fameuse côte dit des Crouchaux, un passage à 10 % nous contraint de mettre une fois pied à terre avant d'enchaîner la côte de Coulounieix Chamiers. Les pros n'auront pas d'autre choix que d'adopter le bon braquet et le bon matériel s'ils veulent être parmi les premiers de l'étape, où s'ils ont encore des espérances pour une place au classement général. Au sommet de Coulouniex Chamiers, il ne reste qu'un petit coup de cul à donner sur l'avenue Winston Churchill, avant le lycée agricole. Les coureurs  entreront dans Périgueux par le rond-point dit des Pyramides et le pont de la Cité. Ils emprunteront l'avenue du Maréchal Juin à contre sens jusqu'au rond point dit des Poissons, puis la rue Chanzy, la rue de la cité, puis rejoindront la place Francheville et gagneront la place Bugeaud. Cette partie du parcours s'effectue à contre sens des voies normales de circulation. La ligne d'arrivée sera au niveau de la trémie de sortie du parking du boulevard Montaigne, en face du palais de justice. Aujourd'hui, l'entrée dans Périgueux a suivi les voies normales et règles de circulation. Selon les estimations d'ASO, le vainqueur de l'étape du 26 juillet devrait mettre entre 1 heure quatre minutes et une heure et six minutes. Un temps inférieur à l'heure parait impossible en fin de Tour. Pour information, accompagné d'un enfant de 9 ans, nous avons mis trois heures et quart.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
935
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !