Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes Pyrénées, des Landes et des Pyrénées Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Comment les réseaux sociaux impactent les pratiques professionnelles : l'exemple de trois entreprises

16/06/2013 | Le Twittercamp a rassemblé un public de professionnels venant de différents horizons ainsi que des étudiants.

Le Twittercamp s'est déroulé le 14 juin 2013 à Bordeaux

Ils étaient près de 600 à assister à la sixième édition du Twittercamp, un événement proposant des ateliers-conférences sur l'évolution des pratiques professionnelles liées aux réseaux sociaux, vendredi 14 juin à l'hôtel de région de Bordeaux. L'occasion pour Aqui.fr de rencontrer trois professionnels aux métiers bien différents, mais illustrant chacun l'importance qu'a pris le virage 2.0 dans les entreprises.

D'une première édition intimiste (rassemblant près d'une vingtaine de personnes), le Twittercamp a depuis évolué pour s'inscrire parmi les (nombreux) événements liés aux évolutions digitales que compte Bordeaux. Organisé par l'association éponyme, le Twittercamp a, pour cette édition, proposé sept conférences sur des thèmes aussi larges que la relation blogueurs-marques, le développement de la visibilité des entreprises sur le web par les influenceurs ou l'amélioration de la relation-client via les réseaux sociaux. Car s'ils n'impactent pour le moment qu'une partie de la population, force est de constater que ces réseaux touchent de plus en plus de monde (53% des plus de 50 ans utiliseraient les réseaux sociaux selon l'Observatoire des usages internet de Mediametrie), et surtout tous types d'entreprises. La preuve à travers trois retours d'expériences de professionnels venant d'horizons divers.

Les médias au défi de la conversation avec leur public  

Laurent Guimier, directeur de l'information numérique d'Europe 1 et Lise Pressac, community manager de l'émission Des clics et des claques, dont le principe est de parler de sujets ayant fait le buzz sur Internet en intéragissant, en plus de l'antenne, sur les réseaux sociaux, ont expliqué en quoi ces nouveaux réseaux ont modifié leur façon de travailler, notamment sur l'intéraction avec leurs auditeurs. Dans la salle, on écoute attentivement tout en pianotant sur son téléphone ou son ordinateur, pour "live-tweeter" la conférence sur le réseau gazouilleur. Un écran retransmet d'ailleurs en direct les différents posts du public pendant que les deux journalistes interviennent.

Si Laurent Guimier affirme que la notion de "scoop" tend aujourd'hui à disparaître, du fait de la diffusion toujours plus rapide de l'information liée aux réseaux sociaux, le journaliste réfute une dégradation du métier, qui serait causée par cette instantanéité: "On est obligé d'être meilleurs, car aujourd'hui, si le journaliste se trompe ou ment, il sera démasqué dans la minute qui vient [sur ces nouveaux réseaux]". A contrario, les réseaux sociaux peuvent aussi être une bonne façon de fact-checker, c'est-à-dire vérifier les faits et les données qu'avancent certains politiques, grâce à la collaboration de la communauté. La présence des journalistes sur les réseaux sociaux deviendrait donc une évidence selon Laurent Guimier qui a expliqué à Aqui.fr les principaux changements auxquels sont soumis les journalistes avec l'avènement des réseaux sociaux :

 

 

Le buzz générateur de notoriété pour les jeunes entreprises 

Pour les jeunes entreprises, créées par des entrepreneurs à l'aise avec les nouveaux outils web, les réseaux sociaux peuvent carrément être un moyen de se créer une notoriété en capitalisant sur l'engouement -le buzz- qui peuvent émaner de ces réseaux. Avec peu de moyens mais beaucoup d'imagination, l'entreprise Le Slip français a ainsi réussi à gagner un pari un peu fou : celui de vendre des slips -plus vraiment à la mode- fabriqués en France -et donc impliquant des coûts de production élevés. L'ambiance est détendue dans la salle, les rires fusent au fur et à mesure que les deux intervenants expliquent le développement insolite de leur marque. Lancée il y a un an et demi par cinq copains, l'entreprise peut aujourd'hui se targuer d'avoir acquis une renommée nationale, grâce à la diffusion de vidéos humoristiques reprises par de nombreux internautes. La première, qui a été diffusée pendant la campagne présidentielle de 2012, a par exemple détourné le slogan de campagne de François Hollande avec la vidéo "Le changement de slip, c'est maintenant". En un week-end, la vidéo est vue plus de 10 000 fois et sera par la suite reprise par les grands médias comme Europe 1 et même l'AFP. Une autre campagne, également sur le ton humoristique, a été réalisée en novembre 2012 avec l'agence BETC et a engendré plus de 800 000 vues. Grâce à cet engouement, les entrepreneurs multiplient les émissions et les sujets TV, sur France 2, TF1 ou Canal+. Aujourd'hui, un nouveau produit, le "slip qui sent bon" a pu voir le jour grâce à une opération de crowdfunding (c'est-à-dire de dons récoltés sur Internet) permetttant de créer un sous-vêtement parfumé. En surfant sur l'humour et les réseaux sociaux, Antoine Clemenceau, le responsable communication, a expliqué à Aqui.fr l'impact sur la notoriété de la marque mais aussi les ventes : 

 

L'adaptation aux nouvelles pratiques des clients pour les entreprises de service

Ambiance plus studieuse à l'atelier consacré à la SNCF. Julien Ducreux, responsable du digital et de la relation client au sein de la direction de la communication, liste les réseaux sociaux sur lesquels l'entreprise ferroviaire est désormais présente. De Twitter à Facebook en passant par Pinterest, l'entreprise publique créée en 1938 a ainsi dû s'adapter aux nouvelles pratiques de ses clients. Ici, c'est donc pour être présent dans les lieux de conversation de ses clients que l'entreprise est visible sur ces réseaux. Plusieurs comptes Twitter d'infos trafic en temps réel permettent par exemple aux internautes de se tenir informés de la situation nationale du réseau ferroviaire mais aussi locale, grâce à des comptes dédiés spécifiquement à certaines lignes, notamment en région parisienne. Sur Facebook, plusieurs Fan page ont aussi été créées (Voyages-sncf, Sncf transport-frêt...) dont une pour le recrutement : "On a une pénurie de salariés ingénieurs des métiers du rail. Nous avons dû mettre en place de nouveaux outils pour aller chercher des CV spécifiques" précise le communicant. Les deux sites de l'entreprise, Voyages-sncf, consacré à la réservation de billets, et Sncf.com, le site institutionnel, permettent aux clients de poser des questions auxquels les membres de la communauté mais aussi des salariés de l'entreprise peuvent y répondre. Une trentaine d'employés répondraient ainsi de manière bénévole aux questions des clients. "On ne veut plus être les derniers à donner de l'information" résume Julien Ducreux qui a expliqué à Aqui.fr les principaux bouleversements qu'ont engendré les réseaux sociaux dans la relation avec la clientèle de voyageurs de la SNCF :

 

Elodie Souslikoff
Par Elodie Souslikoff

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2887
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !