Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/18 | Charente-Maritime et Deux-Sèvres font Chambres communes

    Lire

    Les deux Chambres d'Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres ont fusionné leurs services en janvier. En fait de fusion, il s'agit plus exactement d'une "mutualisation" de moyens à travers le regroupement des services. Les 180 agents des Deux-Chambres travaillent désormais pour les deux départements, de façon complémentaires : le 17 apportera son expertise en maraîchage au 79, qui apportera son expertise en élevage. L'accueil du public et les antennes locales ne changent pas.

  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Attention aux feux domestiques en Dordogne

24/01/2015 | Face à la série d'incendies d'habitations de ces derniers jours, les sapeurs pompiers de Dordogne ont souhaité rappelé les règles de prévention et de prudence.

Le détecteur de fumée, obligatoire dans tous les logements dès le 8 mars

La recrudescence des incendies domestiques ces dernières semaines est devenue inquiétante. Le directeur du cabinet de la Préfecture et le Colonel Marty du SDIS ont rappelé les principales règles pour éviter ces feux et réagir en cas d'incendie lors d'une conférence de presse. En Dordogne, l'an dernier, les sapeurs pompiers sont intervenus sur près de 1700 incendies dont près de 400 feux de bâtiment. Sur ces 400 sinistres, on déplore 57 blessés ou asphyxiés et six victimes décédées. L'incendie d'habitation est la deuxième cause de mortalité accidentelle chez les enfants.

En Dordogne, on assiste à une recrudescence des incendies domestiques, en particulier ces dernières semaines. En France, toutes les deux minutes, un incendie d'habitation se déclare. 10000 personnes sont blessés chaque année et on déplore 800 décès : 80 % des décès sont causées par asphyxie due aux fumées et 70 % des incendies mortels ont lieu la nuit.  En Dordogne, sur les 400 feux de bâtiments de 2014, alors que 2014 a enregistré moins de feux de forêt, on déplore 57 blessés ou asphyxiés et 6 morts. Jean Philippe Aurignac, directeur du cabinet du préfet et le colonel Marty du SDIS ont rappelé les principales règles pour éviter ces feux et régir en cas d'incendie. Pour éviter le risque d'incendie, quelques mesures simples peuvent être prises : limitez le nombre d'appareils électriques en veille, ne jamais fumer au lit,  attention aux sources de chaleur près des rideaux, ne pas laisser des bougies ou des alumettes à la portée des enfants. L'incendie domestique est la deuxième cause de mortalité chez les mineurs. En cas d'incendie, quelques réactions à connaître peuvent sauver des vies : coupez le compteur électrique, ne jamais jeter de l'eau de l'huile, sur un feu lié à l'électricité. Lorsque le feu est chez vous, calfeutrez et mouillez la porte, signalez votre présence et baissez vous vers le sol et couvrez la bouche avec un linge humide.

Les détecteurs de fumée, obligatoires dès le 8 marsA compter du 8 mars, chaque logement devra être équipé d'un détecteur de fumée. Cet appareil électronique analyse l'air ert dès qu'il perçoit de la fumée, émet un puissant signal sonore. Alimenté par une pile, il permet de donner l'alerte aux occupants du logement. Pour les logements loués, c'est au propriétaire d'équiper le ou les logements qu'il met en location.  Dans les locations en cours, le propriétaire rembourse l'achat du détecteur de fumer. Son coût varie de 15 à 40 euros. Pour les logements à plusieurs étages, il est conseillé d'en mettre un par niveau, de préférence au plafond et éloigné des luminaires. Le détecteur ne doit pas placé dans la cuisine. Son installation devrait réduire sensiblement le nombre de décès causés par les incendies domestiques. 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
11690
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
FOULOU JJ | 25/01/2015

Mais pourquoi la promotion de cette marque ? Est ce produit meilleur rapport qualité prix ?
Est il recommandé par les associations de consommateur ?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !