Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Au lycée et déjà eurodéputés

28/05/2019 | “Je déclare la séance ouverte” sont les premiers mots prononcés par le Président de l’assemblée, David Radji, face aux élèves néo-Aquitains et eurodéputés d’un jour.

Les lycées et étudiants lors de la séance plénière

Le « Joli mois de l’Europe en Nouvelle-Aquitaine » se clôture avec une simulation de séance du Parlement européen. Au lendemain des élections des députés au Parlement européen, 78 lycéens de Gironde et de Charente ont été accueillis par la Région Nouvelle-Aquitaine et l’association Eurofeel pour jouer le rôle de députés ce lundi 27 mai. Les élèves ont examiné, dans l'hémicycle de la Région Nouvelle-Aquitaine, le texte de loi de Montréal de février 2018 traitant de la thématique de la responsabilité environnementale.

Pour la 10ème édition du « Joli mois de l’Europe en Nouvelle-Aquitaine », plus de200 événements ont été organisés. 78 lycéens sont installés dans l’hémicycle du Conseil Régional ce lundi 27 mai 2019. Ils ont été conviés à une simulation du parlement européen dans le cadre des événements de la fête de l’Europe. Cette manifestation est organisée par la Région Nouvelle-Aquitaine en partenariat avec l’association étudiante de Sciences Po Bordeaux, Eurofeel qui a mis six de ses membres à disposition pour s’occuper de l’organisation de cette journée. L’objectif principal est de sensibiliser et d’impliquer les jeunes aux problématiques européennes, de renforcer leur sens civique et leur connaissance de l’Union européenne mais aussi de rappeler l'importance de la construction européenne. Une opportunité pour les jeunes de comprendre comment se passent les débats entre pays et groupes politiques différents, autour de lois qui impactent directement leur quotidien. Il s’agit également de voir comment fonctionne le Parlement européen, et de quelle manière les décisions prises ont un impact quotidien sur leurs vies. Lundi, ils ont étudié un texte de loi qui avait été débattu à Montréal en février 2018 sur la responsabilité environnementale.

Erwan Cherfaoui, commissaire en séance préliminaire, pense qu’être “sensibilisé à la réalité des institutions européennes est une bonne chose, on se rend réellement compte de l’aspect pratique, politique, les alliances... On prend conscience des réalités et des enjeux du Parlement européen.” “Se retrouver dans ces locaux, offre un certain prestige, complète Gaël Defins, président. On joue un rôle, c’est comme être au théâtre”.

Les lycéens venaient du Lycée Nicolas Brémontier à Bordeaux, du Lycée Montesquieu à Libourne et du Lycée Charles Augustin Coulomb à Angoulême.

Pendant toute une journée, ces députés en herbe ont simulé des travaux de parlementaires européens. Le travail des jeunes eurodéputés avait débuté en amont dans chaque établissement avec leurs professeurs respectifs. Les lycéens ont préparé des débats en commission et une réunion plénière au cours de laquelle des propositions ont été présentées et soumises au vote. La simulation s’est donc déroulée en deux temps : le matin, avec l’étude du texte en commission, et les différents partis politiques qui ont débattu des points qu’ils souhaitaient modifier. En séance plénière, qui s’est déroulée l'après-midi, les élèves ont discuté de la finalité du texte et de ses amendements.

Les eurodéputés votant chaque amendement à main levée.

La séance plénière

En ce début d’après-midi, les lycéens/parlementaires étaient installés devant leur pupitre et leur micro, répartis, comme cela se fait dans l’assemblée européenne par formations politiques. La répartition par parti politique avait préalablement été imposé par leurs professeurs, et ce, de manière aléatoire. Le Président de séance, David Radji, et également le président de l’association Eurofeel, donne alors la parole aux eurodéputés et les débats s’engagent autour des sujets abordés. Chaque eurodéputé devait commencer par “Je vous remercie Monsieur le Président. Par votre entremise…”. Tristan Marty étudiant au lycée Nicolas Brémontier à Bordeaux, “a été surpris par les règles de bienséance : en guise d’applaudissement un mouvement de poignet est nécessaire et des formules de politesse sont utilisées pour s’adresser au président et à ses collègues”. Chaque amendement est ensuite soumis à l’approbation des députés par un vote à main levée.

Arnaud Leleu, professeur d’histoire et géographie au Lycée Charles Augustin Coulomb à Angoulême trouve que “chacun a joué le rôle qui lui avait été attribué avec beaucoup de sérieux et d’engagement” aussi bien dans le travail en commissions qu’au cours de la séance plénière. “Ils ont voulu jouer, et ils ont joué. Ils tiennent un vrai rôle et ils sont en majorité à l’aise à l’oral.”

Alizé Sibella
Par Alizé Sibella

Crédit Photo : Alizé Sibella

Partager sur Facebook
Vu par vous
3865
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !